Esclavage sexuel en Grande Bretagne : violeurs musulmans, victimes blanches…

Publié le 20 mars 2018 - par - 27 commentaires
Share

Telford. Une ville moyenne du Shropshire, au centre de l’Angleterre, inconnue jusqu’alors, fait subitement parler d’elle à la suite d’un article paru dimanche 11 mars dans le Sunday Mirror. Si le scandale  éclate aujourd’hui en Grande Bretagne à l’échelle nationale,  et si les victimes ont désormais  un porte-parole en la personne du député conservateur Lucy Allan,  il s’agit d’une longue histoire qui dure depuis des décennies.

De quoi s’agit-il ?  A la suite de  Rotherham, Rochdale, Oxford et de toute une série de villes à travers la Grande Bretagne,  Telford est, elle aussi depuis des années, le  théâtre d’opérations de bandes de prédateurs sexuels, essentiellement des  Pakistanais musulmans.

Leurs cibles ? Comme dans les cas précédents, il s’agit de mineures, parfois âgées d’à peine 11 ans, issues de milieux défavorisées de la classe ouvrière blanche, ce quart monde britannique oublié de tous, sauf peut-être de Ken Loach dont il peuple les films.

Alcoolisées, droguées, battues, violées, ces mineures sont réduites à l’état de véritables esclaves sexuelles. Sexual comodities, comme le dit un avocat spécialiste en pédocriminalité, avec un sens tout britannique de l’euphémisme. Violées de manière répétée, parfois jusqu’à 12 heures dans une journée, vendues à des clients de fast-foods, traitées comme des animaux à une chaîne d’abattage, humiliées jusqu’à l’extrême, jusqu’au déni de leur identité et de leur humanité : insultées parce que blanches, parce que non musulmanes, comme en témoigne une victime de Rotherham, qui se montre moins pleutre que les autorités. Ce ne sont pas des réseaux pédophiles, ce sont des  terroristes, affirme-t-elle.

Depuis que ces ces gangs d’esclavagistes sexuels ont commencé leurs méfaits, sans doute dans les  années 80 , soit presque quarante ans, on estime le nombre de ces jeunes victimes à un millier pour la seule ville de Telford, 1700 pour Rotherham.

Comment a-t-on pu en arriver là ? La réponse est d’une confondante simplicité : la peur paralysante,  dans tous les institutions  concernées – services sociaux, police, justice – d’être accusées de racisme et d’islamophobie.

C’est ainsi que l’on étouffait les rapports des lanceurs d’alerte . « Ne précisez jamais qu’il s’agit de Pakistanais »,  s’est entendu dire une assistante sociale avant  d’être envoyée faire une formation à la diversité. Comme on  dit au pays de Georges Orwell : no comment !

Le conseil municipal travailliste de la ville de Telford est accusé  par l’opposition, semble-t-il avec quelque raison, de camoufler les événements.

Jusqu’à la Police locale qui donne le pénible sentiment de vouloir minimiser l’extrême gravité des crimes, et accuse la presse de faire du sensationnalisme.  Dans la plupart des cas, le rapport sexuel était consenti, dit un rapport de police laissant superbement de côté le jeune âge des victimes.

Seule, l’organisation d’extrême-droite, English Defense League, avait organisé des manifestations. Ses leaders viennent d’être mis en prison pour incitation à la haine raciale.

C’est ainsi que ces gangs ont pu opérer en toute impunité. Jusqu’à présent, seules neuf personnes ont été condamnées. Deux personnages à la tête d’un réseau, les frères Mubarek et Ahdel Ali, ont été condamnés en 2012 à une peine de 22 ans d’emprisonnement pour agressions sexuelles et prostitution d’enfants. Il ne semble pas que les dimensions esclavagiste et raciste de leurs crimes aient été retenues. Pas même qu’elles aient été envisagées. Pire. Mubarek Ali devait être libéré en novembre 2017 après avoir purgé… 5 ans . Seule une pétition ayant recueilli 200 000 signatures a empêché cette libération anticipée.

Dans notre paradigme, les Blancs ne peuvent être victimes d’esclavage ou de racisme. Ils ne peuvent qu’en être les auteurs, effectifs ou potentiels. Ils  consacrent une part non négligeable de leur énergie à s’en défendre et marcher dans les clous et deviennent ainsi des complices. Roselyne Bachelot sur LCI disait encore tout récemment dans son émission matinale : les Blancs ne sont pas victimes de discrimination à l’embauche, au logement. Le racisme anti-blanc, ça n’existe pas. Si tu le dis, Roselyne !

Notre Premier ministre déclare la guerre au racisme sur les réseaux sociaux. Question : Pute blanche, ça compte ?

Pas au Canada en tous cas, où une campagne d’affichage contre le racisme à l’école proclame : J’ai profité de manière injuste de ma couleur de peau. Le privilège des Blancs n’est pas acceptable.

Il faudra dire aux milliers de petites britanniques, deux fois victimes, d’abord de prédateurs  esclavagistes et racistes, ensuite d’un politiquement correct d’une aberration rarement atteinte, que ce sont des privilégiées.

Florence Labbé

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Carole

Ces inquiétantes photos me font penser au film Alien 3 dans lequel Ripley se retrouve dans un pénitencier de l’espace regroupant des condamnés qui sont des hommes à « chromosome double Y », lesquels sont de très dangereux tueurs-violeurs nés, du fait d’une anomalie chromosomique (qui existe réellement et prédispose naturellement ceux qui en sont atteints à la violence et au crime sexuel). Des individus totalement irrécupérables pour défaut de fabrication.

Stratix

Le prophète ( donc modèle) de la religion concernée a bien pénétré une gamine de 9 ans. Selon, leur idéologie il n’y a pas de problème à avoir des esclaves sexuelles à la condition que celles-ci ne soient pas musulmanes. On assiste là à deux conceptions radicalement différentes de la vie en société et elles ne sont pas compatibles sauf à avoir une dictature pour assurer la séparation.

Joël

Comme par hasard, ce soir sur point3 21h, émission sur la pédophilie à l’église.
Histoire d’occulter les crimes de l’islam sans doute.

jean Peuplus

Je vomis la bien pensence et la collaboration silencieuse de nos élites prédatrices !
Honte aux Mérdias de Propagande qui couvrent les violeurs d’un voile pudique d’impudicité !

Le penseur a eu raison

Continuez a voter pour un FN gauchiste qui pretend que ces tetes de noeuds sont ses freres de coeur… Ah vous avez quand meme l’air con de soutenir celle qui les accueille a bras ouverts… Continuez bien, ca va devenir tres instructif bientot…

Jacques Barrio

Je croyais que la population française, abrutie de télé menteuse 24 heures sur 24, était, dans sa majorité, la plus avachie, la plus crédule et la plus soumise d’Europe . Mais en apprenant ce qui s’est passé à Rotherham et maintenant à Telford, et en constatant la réaction consternante et criminelle des dirigeants Anglais, je crois que ce sont les Britanniques qui méritent la palme.
Signé: un Français révolté et en colère.

dufaitrez

Ils pénètrent nos Nations, autant pour nos Femmes !
C’est la Loi du Coran ! S’approprier le Bien d’autrui.
On ouvre nos frontières ? Faut-il ouvrir le reste ?

Pascal Olivier

Le cas du Royaume-Uni nous enseigne avec ces Pakistanais que nous n’avons pas à faire à un quelconque sous-prolétariat d’importation ni même à un prolétariat de substitution. Nous avons à faire à des colons qui dans le cas présent s’attaquent aux filles du prolétariat anglais relégué et réduit à quia par le thatchérisme.

Lors des émeutes en Angleterre ce sont les commerçants pakistanais qui pétaient la gueule aux émeutiers du sous-prolétariat anglais.

Il n’y a plus besoin d’envoyer la troupe contre le peuple terrorisé, mis en coupe réglée, pillé, violé, assassiné. Jamais la répression n’a été aussi efficace.

Le penseur a eu raison

Ils osent appeler cela des asiatiques…. Et en France, un seul parti continue sa lente decadence, le FN… Avec ses freres de coeur!!!!!

JILL

Ces types sur la photo font peur …et ils ne sont pas des exceptions .

Didier

De nombreuses Européennes de souche les trouvent attirants… La preuve dans les rues de Londres, Paris, Barcelone ….

JILL

Elles ne sont pas difficiles …

Carole

Pas ceux-là en tout cas. Une galerie de portraits de cauchemar et le cauchemar ne s’arrête pas au physique. On imagine leur descendance si ces dégénérés se reproduisent avec des Européennes.

Stasi 2018

TF1 en mode Merkel !!!
Si on comprend bien le message subliminal de leur reportage,mentionner le scandale pédophile de Telford sur internet sera bientôt condamnable pour racisme devant les tribunaux :
https://twitter.com/F_Desouche/status/976201224964861953
—-
Fdesouche 20/03/2018 – L’article de Fdesouche sur le scandale des viols de Telford utilisé par TF1 dans un reportage sur… les propos haineux
http://www.fdesouche.com/973673-larticle-de-fdesouche-sur-le-scandale-des-viols-de-telford-utilise-par-tf1-dans-un-reportage-sur-les-propos-haineux

geronimo

bachelot se trompe, essayez d’aller travailler dans une boutique d’africains ou d’arabes, vous allez voir si il n’y a pas de discrimination à l’embauche, essayez de rentrer dans une boite de maconnerie turque vous allez voir si il n’y a pas de discrimination à l’embauche. ces population de merde pourrissent nos vie, tuent nos enfants en les frappant, vendant de la came, les violant, et il faudrait dire pardon….qu’ils crevent tous !!!

Jevek Kraké

Elle n’a sans doute jamais eu l’occasion de se faire traiter de » va crever face de craie » dans le RER, par une pourriture enturbannée .

Le penseur a eu raison

Et pendant ce temps, 35 ans que le peuple attend que le FN arrete de se saborder a chaque election!!!! Bravo !!!!

papillon

 » le rapport sexuel était consenti « , ça commence aussi en France depuis peu avec une fillette de 11 ans !!!

Dédénembrouillepas

Double pléonasme ?
Le coran et la chariah lié les êtres humains au vice et au mal
Le Nouveau Testament lie les blancs de souche jadis chrétiens à l’ouverture, l’amour inconditionnel de l’autre et , pour les anglais, à la soumission plus qu’ailleurs on dirait (à cause de leur monarchie islamocorrompue ?)

hathoriti

En effet, ce sont les blancs qui respirent la bestialité, pas les magnifiques mecs dont les photos illustrent votre article, Florence ! Voyez leurs regards empreints de sérénité, de compassion, cet éclair d’intelligence qui les illumine…ces visages épanouis…on comprend tout de suite que dans leur cerveau dont le QI doit (péniblement!) atteindre les 50!… il n’y a qu’une seule image qui flotte dans ce cerveau-soupe…le SEXE …! Aaaaaah ! le sexe, y’a que ça de vrai,semblent-ils nous dire…! Oui, andrea, à vomir…rien qu’à les voir…! Quant aux anti racistes, il faudra bien qu’ils payent un jour…prochain…

Zoé

J’ai remarqué combien ces gens étaient d’une laideur à faire peur. Ce sont des énergumènes finis à la pisse, un vrai cauchemar et dire qu’on nous les impose ! J’espère que les protagonistes de cet envahissement finiront un jour tragiquement.

Robin

Oui Zoé , mais le pire ce sont les enfants qui doivent subir ces porcs, quelle atrocité !

Troll crasseux

Mais c’est une obsession chez vous le physique des autres, lilizoe!
S’il suffisait d’être beau pour être vertueux…

Philippe@9.3

Entre blancs aussi il y a des discriminations. Sinon comment Mme Bachelot a pu être ministre alors que je ne doute pas que beaucoup de gens d’en bas aurait mieux fait. Il y a comme une discrimination à la discrimination. Des blancs, il y en a dans la rue Mme Bachelot, et vous ne les voyez pas. Si jamais je viens m’installer chez vous, je doute d’être traité de la même manière que vos enfants… ou alors prouvez le moi que vous ne faites pas de discrimination, que vous n’avez pas donné plus de soutien à votre famille qu’à quiconque.… lire la suite

andrea

Risquer d’être traités de racistes serait donc plus grave que de laisser les plus vulnérables à la merci de bandes d’ordures qui en plus agressent des victimes par racisme anti-blancs?!!!
Pourritures « d’anti-racistes » professionnels qui ont institué ce terrorisme intellectuel et ce politiquement correct qui permettent ce genre de situation.
À vomir.

pecqueux maryse

Que croyez vous qu il se passera dans les zones defavorisées en France ,,,,???? ou dans nos territoires avec des zones de non droits ??????

Le penseur a eu raison

Ca se passe deja, mais cela est etouffé, autant par la police que par les familles… notons que certaines blanchettes sont folles de ces ratons suintants…