Escroquerie aux mineurs migrants : le Département met fin à la plaisanterie

Publié le 29 juin 2018 - par - 16 commentaires - 2 247 vues
Share

Communiqué de la Ligue du Midi

Divine surprise ce dimanche à la lecture du quotidien Midi Libre (si,si…). La question du RAIH posée il y a presque un an jour pour jour par la Ligue du Midi vient de refaire surface, pour notre plus grand bonheur.

Rappel des faits

On se souvient que par une matinée ensoleillée, le 30 juin 2017, une équipe de la Ligue du midi, avait fait une descente pacifique dans les locaux du Réseau Aide Insertion Hérault, rue Castilhon/boulevard Gambetta à Montpellier. Cette visite faisait suite au questionnement de certains conseillers départementaux patriotes quant à l’utilisation des fonds publics pour l’accueil des « mineurs-migrants-étrangers ».

Cette visite, visant à exiger tout simplement des explicitations sur l’utilisation de l’argent des contribuables, avait déclenché parmi les associations grassement subventionnées, dans les médias et la classe politique un hourvari qualifiant cette opération de saccage (4 tasses à café tombées accidentellement par terre et quelques papiers jetés en l’air).

Les droits de l’hommistes du Conseil départemental et du RAIH portaient plainte immédiatement contre de soi-disant violences et dégradations mais aussi, ne reculant devant rien, surtout pas devant le ridicule, contre la Ligue du Midi pour incitation à la haine raciale et diffamation. Curieusement le Conseil départemental ne tardait pas à se désister et le parquet ne retenait que des dégradations légères. Au bout du compte, La Ligue du Midi n’était pas impliquée en tant que personne morale dans le procès, Richard Roudier était relaxé et Olivier écopait d’un mois ferme contre lequel nous relevions appel le jour même.

Rappelons que c’est dans le cadre de cette procédure que Richard Roudier avait été agressé par 2 policiers ripoux affectés au palais de justice, agression au cours de laquelle il était conduit par les pompiers à la « case hôpital » avec des blessures entraînant 21 jours d’ITT. On notera que ces policiers n’ont jamais été poursuivis et que la plainte de notre président a mis 6 mois pour être enregistrée. Qu’on se rassure, nous ne comptons pas lâcher cette « affaire dans l’affaire ».

Rebondissements 

Dans son édition du week-end, le quotidien Midi Libre nous apprend que le Conseil départemental vient d’interrompre ses subventions au RAIH au motif que «la qualité des tests d’évaluation de minorité pratiqués par l’association serait nettement insuffisante… avec des écarts significatifs avec d’autres associations et les chiffres nationaux ». Pour parler cash, RAIH validait toutes les demandes des soi-disant jeunes migrants, y compris de nombreux majeurs, participant ainsi à l’effet « pompe aspirante migratoire » que la Ligue du Midi dénonce depuis des années. Mme Hervouet la présidente, -on n’a plus de nouvelles du directeur Daniel Martin – tente de se défausser sur la mouvance identitaire : « Ce que la Ligue du Midi réclamait, le Département l’a fait ». Il n’est pas sûr que ce raccourci plaise franchement à Kléber Mesquida président du département qui avait fait voter une motion contre la Ligue du Midi !

Peut-être également, que Kléber Mesquida bien avisé par son entourage – parfaitement informé -, ne souhaite pas couler avec le navire si l’imposture des faux mineurs isolés venait à devenir trop… majeure !

Quels enseignements
  • Ce résultat magnifique est le fruit d’une collaboration entre des Membres élus au Conseil départemental et la Ligue, organisation politique de terrain, qui n’aurait pu déboucher sans cela.
  • la Ligue du Midi est enfin reconnue en tant que « lanceur d’alertes ».
  • Les « trois Grasses » Fortunato, Mazas, Ressiguier qui étaient montées au créneau pour demander la dissolution de la ligue du Midi, en sont une fois de plus pour leur frais.

Ça va finir par devenir une habitude…

Quelles suites

Dès lors, l’ensemble de ces éléments, aussi inattendus que spectaculaires, rend caduques et irrationnelles les poursuites à l’encontre d’Olivier Roudier et nous envisagerons avec nos avocats de déposer plainte pour escroquerie et détournements de fonds publics en notre qualité de contribuables de l’Hérault.

Richard Roudier

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Mickey Mouse

Bande d’enculés.

limone

super super ! bravo pour votre courage , il nous faudrait des hommes comme vous  » ailleurs  » ( dans d’autres départements ..)

Eschyle 49
Simone GUTIERREZ

Excellent , merci pour le lien .

crap2sp

Il y eu la Francafrique,avec aides et subventions,et la valse des valises,pleines de fric,ce phenomene s’etant arreter,il a ete reinventer sur le sol francais subventions a gogo,pour assos et familles,politique aussi,je te debloque tant,tu me reverseras tant,multiplication des petites envelopes,une pour toi,une pour moi.le bacshish est roi,Combien de crapules s’engraissent sur le dos de cette immigration?,tous de gauche et malhonetes.subvention est une grosse machine a laver

Eschyle 49

Ceci mériterait un article complet : les statistiques sur l’origine ethnique existent , elles sont codifiées par la  » Délibération n° 2016-263 du 21 juillet 2016 portant homologation d’une méthodologie de référence relative aux traitements de données à caractère personnel mis en œuvre dans le cadre des recherches dans le domaine de la santé  » , dite  » MR – 003  » :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033028290&dateTexte=&categorieLien=id

DUFAITREZ

Bravo ! Mais il faut porter plainte, toutes pièces en main ! Réponse du Berger !!
Suivre les autres, aussi.
Un Doigt vaut bien une Messe… En protestant !

wika

Magnifique nouvelle qui me redonne l’espoir de voir mon pays retrouver son intégrité.
Bravo à ces courageux qui ne baissent pas les bras

Joël(1)

Il est très facile de remonter les identités des protagonistes « gauchistes » responsables de la gabegie des fonds publiques à l’adresse d’une idéologie pro-invasion du territoire! Les membres associatifs et coreligionnaires de ses structures répertoriés peuvent tout à fait devoir rendre des comptes au nom de pillage des fonds publiques ses derniers non remis au pot du bien commun des cotisants! Cet argent est de fait transféré à des populations qui n’ont rien à faire en France! C’est du vol!

Fomalo

Excellent! je gage que ça va peut-être refroidir les ardeurs associatives de certains de ces « protecteurs » de mineurs de fonds ……publics

le Gaulois

perso le migrant ne peut se reclamer d’etre mineur si il a parcouru 2000 kms a pied il est majeur puisque un jeune enfant ne peut parcourir telle distance sans mourir dans le desert ! donc ils mentent sur le fait d’être réfugié politique ils mentent sur leur age ils mentent un point c’est tout c’est outrage a personne de l’autorité publique c’est renvoi chez eux immédiatement via l’Aquarius sans possibilité de retour car une fois sur le sable de la lybie on coule l’aquarius point final

Barge

Très bonne nouvelle!!!

Simone GUTIERREZ

Bravo !
Dommage que tous ces escrocs gauchistes ( = lèpre pro immigration ) ne soient pas remis à leur place plus souvent .
Entre subventionnés , on se serre les coudes : Libé et l’ Obs vont prendre parti …. devinez pour qui ???

le Gaulois

la vous y allez fort car leur place est boulevard des allongés chacun son adresse postale !! lol

Christine L

Excellente nouvelle !

le Gaulois

perso du moment ou ces personnes ne touchent pas d’argent public et vident leur compte en banque de leur famille politique ca ne me dérange pas mais ce qui me dérange c’est de rouler moins vite parce que les routes ne sont plus sure parce que mal entretenu et que bientot on roulera en caleche pour ne pas se faire allumer par un radar a 5kmh car l’argent de nos impots sera la pour renflouer l’afrique qui si me souvient bien n’est plus colonie francaise et donc n’a pas a recevoir nos impots