Espagne : le PP encore plus stupide que la droite française !

En France nous avions la « Droite » la plus bête du monde, nous l’avons toujours, mais nous sommes battus, même sur ce terrain.

En effet, l’Espagne, après les dernières élections qui ont vu le parti VOX, plus à droite que la droite traditionnelle, devenir la troisième force du pays, Le PP (Parti Popular), unique représentant de la droite espagnole, jusqu’à présent, vient de démontrer, lors du dernier vote à l’Assemblée nationale (Congreso de los diputados), qu’il était encore un peu plus « bête » que notre droite, ce qui n’est pas peu dire, car cette droite n’a même pas l’excuse de la nôtre, c’est-à-dire « s’opposer depuis des décennies au « monstre » Le Pen » !

Il s’agit d’une « véritable trahison » par idiotie.

Afin de tenter que le parti « Ciudadanos » soit, malgré sa déconfiture totale, représenté tout de même à la table du Parlement, le PP a voté en sa faveur, alors que cela était absolument inutile, et ce vote a permis aux communistes du parti « Podemos » d’obtenir trois voix supplémentaires, donc deux de plus que le parti de droite VOX.

Président de VOX, Santiago Abascal a dénoncé cette trahison : « Donner inutilement ses votes à « Ciudadanos » plutôt qu’à VOX, rend le PP entièrement responsable d’une plus grande présence des communistes et des indépendantistes catalans à l’Assemblée. »

Ce qui est considérée comme une « forfaiture » de la droite espagnole, probablement irréfléchie, par le parti VOX, aura, sans aucun doute, pour conséquence de faire progresser davantage ce parti lors des prochaines élections.

À l’exemple (à ne pas suivre) de cette droite française qui depuis des décennies tente par tous les moyens de s’approprier les voix du Front National et, à présent, du Rassemblement National, en reprenant avant chaque nouvelle élection les thèmes les plus rassembleurs : immigration et sécurité par exemple, et, bien entendu, sans y parvenir.

Refusant avec un certain dédain de s’allier avec ce qu’ils appellent « l’extrême droite », alors qu’ils ont eu l’exemple d’un « maître » en politique, bien plus habile qu’ils ne le sont, François Mitterrand, qui lui n’a pas hésité à s’allier totalement avec les communistes afin de dévaliser ce parti de ses électeurs (N’oublions pas que le PC rassemblait 25 %, puis 20 %, des électeurs entre 1945 et 1981) et qu’il s’est retrouvé à la « portion congrue » et, depuis, a pratiquement disparu.

Quand la stratégie est de s’emparer des électeurs d’un parti proche, ce n’est pas en tentant de les attirer sur des sujets identiques qu’on y parvient mais, bien au contraire, de s’allier avec ce parti et de remporter les élections.

Ensuite lequel des deux partis dominera l’autre ? Cela est une autre histoire !

*Un Maghrébin a lancé une grenade contre un centre d’hébergement de mineurs isolés et clandestins, en situation irrégulière, dans le quartier d’Hortoleza.

Immédiatement l’extrême gauche et les socialistes ont tenu pour responsable de cet attentat  le parti de droite VOX, affirmant que ce sont les discours et les messages de ce parti qui incitent à la haine contre les mineurs et les migrants.

La porte-parole du gouvernement socialiste de Pedro Sanchez, Isabel Celaa, n’a pas hésité à déclarer : « Nous ne savons pas qui a jeté cette grenade, mais ce que nous savons c’est ce que VOX dit et écrit à propos de ces mineurs non accompagnés. Ces mots intoxiquent les consciences et incitent à des comportements indésirables. Ces mineurs doivent être protégés.  »

VOX a condamné cette attaque et l’un des leaders du parti, Javier Ortega Smith, a déclaré : « Oui, c’est nous qui avons lancé la grenade, nous sommes responsables puisque nous sommes accusés. L’imbécilité de certains n’a pas de limite. »

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. Qu’est-ce que c’est que ce parti « Ciudadanos » ?

    Et comment se font les élections en Espagne ? Je n’ai pas très bien compris comment « Ciudadanos » a fait élire « Podemos ».

    Merci !

    • Parce que le PP a donné ses voix à Ciudadanos qui n’avait aucune chance de contrer Sánchez 🤷‍♀️ Si le PP avait donné ses voix à vox les droites réunies se trouvaient en position de force et d’opposition 🤨

  2. Les Droites ne sont partout qu’un habillage des gauches ! donc tous des traitres à grande gueule depuis 40 ans…

  3. Pour avoir vécu ces 4 dernières années en Espagne je peux vous dire que je partage votre diagnostic. La vérité qui s’élève du parti Vox aura une tâche difficile : surmonter et balayer par les arguments ce blocus ridicule de la part d’une droite un peu bobo un oeu naïve représentée par le PP…. mais bon en-avant et vent debout .

  4. Ne nous moquons pas des espagnols et pensons a xavier bertrand élu dans les hauts de France grace a son mariage avec les socialos pour garder la présidence de la région face au RN (ces gamelards sont pret a toutes les compromitions pour garder leurs interets) …..la difference avec l’époque ancienne c’est qu’une grande partie de la population maitrise internet et remet les élus magouilleurs face a leur passé souvent peu reluisant (je pense a ali juppé dont certaines déclarations de l’époque chirac etaient proches de celles du RN et qui vingt ans plus tard essayait de les faire oublier ….il avait été filmé et se trouva fort embarassé face a son interlocuteur dans une émission télévisée de grande écoute

Les commentaires sont fermés.