Espagne : les gauchistes agressent les meetings de Vox, une fillette blessée

En Espagne, aux approches de l’élection municipale qui doit désigner le (ou la) prochain maire de la capitale, Madrid, la tension monte comme jamais ce ne fut le cas auparavant.

Cette tension est surtout due à la présence, parmi les candidats, de Pablo Iglesias, qui a démissionné de son poste de vice-président de l’Assemblée nationale pour imposer sa candidature à la mairie de Madrid, et qui joue ainsi son avenir politique, dans le cas probable d’un échec.

Ses partisans d’extrême gauche perturbent et attaquent actuellement tous les meetings du parti VOX, à coups de lancements de pierres, de divers objets et même d’œufs.

Une petite fille, âgée de dix ans, qui accompagnait ses parents à un meeting qui se déroulait dans la municipalité de Navalcarnero, a été blessée à la tête.

Le président de VOX, Santiago Abascal, qui lui-même a esquivé de justesse une pierre qui visait sa tête, a lancé un avertissement ce dernier mercredi : « Si la police n’intervient pas pour sécuriser les meetings jusqu’à la fin de la campagne, si elle ne protège pas le peuple et n’arrête pas les agresseurs, j’encouragerais mes partisans à se défendre directement. » 

Il a poursuivi, ajoutant que « bien entendu la presse et les médias passent sous silence ces agressions car, à l’heure actuelle, une petite fille espagnole n’attire pas la même compassion que certains mineurs étrangers. ». 

Santiago Abascal a prévenu « qu’il ne voulait pas voir une autre petite fille pleurer « sans prendre par la peau du cou et remettre à la police le terroriste de rue qui lui a fait mal. Il n’acceptera jamais les « lapidations » dans les rues de Madrid : « Ils ne nous enlèveront pas notre liberté de nous exprimer et nous ne nous laisserons pas lapider sans riposter vigoureusement. » 

La candidate de VOX à la mairie de Madrid, Rocio Monasterio, a accusé directement Pablo Iglesias d’être l’instigateur de ces violences contre son parti par les « Brigadistas ».

VOX est devenu la troisième force politique d’Espagne, et il ne cesse de progresser à chaque nouvelle élection. Si le PP (Parti Popular) de droite peut espérer récupérer prochainement le pouvoir, il ne pourra le faire qu’avec l’appui de sa droite : VOX, déjà leader de cette droite, aux dernières élections en Catalogne, devançant le PP et Ciudadanos.

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

19 Commentaires

    • La terreur venait principalement des unités anarchistes qui voulaient surtout nuire aux communistes bolchéviques. Les massacres perpétrés par les nationalistes ont été bien pires encore. L’église catholique dénonçait aux troupes franquistes systématiquement tout espagnol susceptible d’être du côté communiste. N’oubliez pas les fosses communes de républicains espagnols innombrables, n’oubliez pas Guernica. Une guerre civile est toujours horrible. Franco défendait les riches propriétaires fonciers, l’église et le patronat Espagnol. Ne versez pas dans la facilité en vous contentant de reprendre le biais du franquiste notoire Manuel Gomez. Beaucoup de républicains espagnols pourraient vous éclairer davantage sur la réalité de cette horreur que fut cette période de l’Espagne.

      • Vous preferez staline ou pol pot …..je respecte votre choix !!! et pourtant le nombre de morts causés par franco (dont je n’ai pas d’affection le moins du monde) n’a rien d’égal a ceux que les dictatures rouges ont commis et dont les adorateurs de ce genre de politique ont meme en France toujours le droit de s’afficher . Il est un fait certain que si je dois me renseigner avec un républicain espagnol ,il n’ira pas me dire que son grand pere a fait bruler vif des pretres dans un four de boulanger . Manuel Gomez sait lui que Franco sauvera la vie de plusieurs milliers d’oranais menacés d’égorgement . Bien des juifs , des militaires et des résistants dans la zone libre purent gagner l’afrique du nord grace a un dictateur qui lui n’avait pas pactisé avec AH

        • Franco n’est pas entré dans le conflit de la 2nde guerre mondiale mais a eu l’appui des Allemands. Légion Condor. Aviation. Ce sont eux notamment qui bombardaient des civils, femmes et enfants compris lors de la retirada et… Guernica ! Faut juste se renseigner avant d’affirmer. Mais tout le monde peut se tromper.

      • la guerre civile a ete provoquee par le fanatisme de la gauche espagnole assassinat de deputes de droite entres autres soit vous etes descendant de republicain soit vous ecoutez trop le gros media, la guerre civile larvee a entraine l intervention de l armee, bien sur il y a eu la repression mais qui a commence ? confer arnaud imatz la guerre civile revisitee, on voit par des sources sures que les victimes catholiques ont ete plus nombbreuses que les victimes « republicaines », on a pas besoin ici d etre « eclaire » par des descendants d assassins de pretres espagnols ou autres profanateurs de tombes de religieuses

        • La cause de la guerre civile espagnole est dû au coup d’état du général Franco qui a renversé le gvt républicain. Vous pouvez le tourner comme il vous plaira mais les faits sont là. Point!

        • Victimes catholiques plus nombreuses que les victimes républicaines? Vous avez des sources révisionnistes! Petit fils de républicain Espagnol et j’en suis fier. C’est Franco qui a tenté un coup d’état raté à la demande de l’église, des riches propriétaires et des industriels. La IIème République espagnole fut la résultante électorale d’une grève minière dans les Asturies, réprimée par le sang. Franco a été appelé pour écraser le péril bolchevique et les syndicats. Il a finalement gagné la guerre avec l’aide d’Hitler et de Mussolini. Faut se renseigner avant de dire des contre-vérités. Le régime franquiste a été d’une grande cruauté bien après la guerre. Tortures, enfants enlevés, exécutions sommaires etc… l’Espagne fut ruinée, 40ans de dictature, Franco a été incapable de la relever.

  1. J espère que ces événements répétitifs ne vont pas se reproduire indéfiniment sinon……..ah non ! Pas une autre guerre civile. Quand on lit l histoire de la première…!!!! Abascal monte en puissance. À suivre ces élections de très très près. Des résultats dépendra la stabilité à venir de ce grand pays qu est l Espagne.

  2. moi,je dis que lorsqu’on parle, il faut être clair,direct, et ne pas prendre de gants…..la diplomatie c’est bon pour les bisounours qui parlent pour ne rien dire…….Vox n’est pas Valls,ni Marine le Pen, ça se voit…..ces cons de gauchistes cherchent l’affrontement,et je pense qu’ils l’auront…….comme quoi l’histoire est un éternel recommencement ……

  3. Y Arriba Espana, UNA GRANDE , LIBRE y CRISTANA.
    VIVA VOX
    Fuera con la mariquita Iglesias (Pablito carino)

  4. Le Parti de Gauche Radical Espagnol Podemos n’a rien à envier aux Insoumis de Melenchon ni aux Antifas de Lula da Silva au Brésil dont un militant avait poignardé durant son meeting présidentiel Jaïr Bolsonaro.

  5. Tout partout, les consciences s’éveillent !!

    Ainsi, cette apostate du NAZISLAM explique le danger d’une GAUCHE qui s’allie avec le NAZISLAM, expliquant qu’ils sont les idiots utiles de la PIRE des SECTES qui soit dans le monde !!!
    https://barenakedislam.com/2021/04/21/courageous-canadian-ex-muslim-human-rights-activist-warns-about-the-danger-of-american-leftists-supporting-fundamentalist-islam/

    En anglais uniquement, mais, au moins, un journaliste l’interroge, et sur la chaine SKY NEWS …

    J’ai acquis désormais la conviction que La GAUCHIASSERIE est bien une maladie mentale !!!

    Parce que ne vois aucune personne ayant du bon sens devenant, ou pouvant devenir de cette « gauche-là » !!!

    C’est normalement le contraire qui se produit dans toute personne dotée d’un cerveau…

Les commentaires sont fermés.