Espagne : percée de Vox, recul de Podemos, déroute du PP, 29 % pour le PSOE

Publié le 29 avril 2019 - par - 17 commentaires - 1 073 vues
Share

Ce qu’il faut retenir avant tout des élections qui viennent de se dérouler dimanche en Espagne, c’est la très forte participation de la population : 76 % de suffrages exprimés, contre 66 % en 2016.

Ensuite, trois avancées et deux reculs : le PSOE (Parti socialiste), qui tient les rênes du pouvoir depuis juin 2018, a réuni 29 % des voix. Il présentera donc 123 députés à l’Assemblée nationale. Insuffisant pour gouverner seul (350 sièges et majorité absolue de 176) mais il n’aura aucune difficulté à mettre en place une alliance. Nous verrons plus avant dans quelles conditions car, selon sa toute récente déclaration, Pedro Sanchez « veut faire un gouvernement pro-européen qui va renforcer et non pas affaiblir l’Europe ».

Le parti « Ciudadanos » d’Alberto Riviera qui poursuit sa lente mais sure progression et avec 16 % des suffrages et ses 57 sièges continue à être facilement la troisième force politique du pays.

Et enfin, la surprise que nous avions annoncée depuis plusieurs semaines, la présence dorénavant du parti VOX, à droite de la droite, qui avec 10 % des votes obtient 24 sièges, alors qu’en 2016, pour sa première présence, il n’avait obtenu que 0,2 % et aucun député.

Son leader, Santiago Abascal, n’a pas caché sa pleine satisfaction et annoncé un succès encore plus marquant aux prochaines élections européennes. Et, en ce qui nous concerne, ce succès, que l’on peut espérer, sera un appui des plus importants à la coalition des opposants à l’Union européenne.

Deux reculs donc, l’un, moins grave, du parti PODEMOS, ce qui n’est pas une surprise, mais avec ses 14 % et ses 42 députés il peut encore peser sur le pouvoir.

Et la déroute totale du Partido Popular (PP), qui ne s’est pas remis des scandales financiers de l’ère Mariano Rajoy et perd plus de la moitié de ses sièges, 66 au lieu des 137 de 2016.

Les raisons de cet échec ? Elles sont multiples mais identiques aux échecs de la droite française car, tout comme elle, la droite espagnole se trompe d’adversaire.

Le PP a préféré grignoter des voix qui se dirigeaient vers VOX en proposant des thèmes identiques sur l’IVG, l’anti-féminisme et l’immigration et ainsi négligé de s’attaquer de front aux socialistes, leur principal ennemi.

Ils en paient le prix fort et auront du mal à s’en remettre.

Comment se présente la constitution d’une majorité pour gouverner le pays ? Tout en signalant, en passant, qu’une proportionnelle intégrale à un seul tour n’empêche nullement de former un gouvernement.

Le poids de l’indépendance de la Catalogne devrait jouer un rôle primordial et place les socialistes dans une position ambiguë.

L’évidence serait que le PSOE s’allie avec Podemos. Cela ne ferait pas une majorité mais l’approcherait de quelques sièges.

Cependant la déclaration de Pedro Sanchez, concernant l’Europe, ne rencontre aucune adhésion dans le parti de Pablo Iglesias.

Reste les « Ciudadanos », qui ont les atouts en main pour participer à ce prochain gouvernement, mais cela au prix d’un reniement car ils sont proches du PP, mais leurs sièges, ajoutés à ceux de Vox, ne permettent pas une majorité pour un gouvernement de droite.

Alors franchiront-ils la ligne rouge ?

Dans l’attente de l’aboutissement des tractations qui vont se jouer en coulisses, ce qui nous importe le plus ce sont, évidemment, les prochaines élections européennes qui, en toute logique, devraient voir une progression très sensible du parti VOX, compte tenu des faits divers quotidiens que vit l’Espagne, à cause de l’immigration clandestine non contrôlée.

Encore une semaine noire car, à Calpe, près d’Alicante, une jeune fille de 19 ans a été violemment agressée sexuellement, et victime d’un vol de portable par la même occasion, après avoir été saisie par le cou et projetée contre un mur par un migrant clandestin d’origine africaine, âge de 27 ans, qui n’a pas tardé à être appréhendé, l’immatriculation du véhicule à l’aide duquel il prenait la fuite ayant été communiquée à la police par un témoin qui l’avait mémorisée et fourni une description de cette racaille.

À noter qu’après son arrestation, le tribunal l’a laissé en liberté, à la grande colère de la population.

Mardi Saint, vers 21 h, c’est un couple de personnes âgées, 83 et 81 ans, qui a été agressé par un Marocain de 34 ans, après avoir été suivi jusqu’au portail de leur résidence, à Jérez de la Frontéra, déjà à l’actualité des faits divers la semaine passée.

Le voyou a fait tomber la femme à terre en lui tirant son sac à main.

Un agent de la police nationale, hors service, alerté par les cris du vieil homme, a poursuivi l’agresseur et l’a rattrapé au bout d’une centaine de mètres, mais il a alors subi l’assaut, à coups de pieds et de poings, d’un groupe de Marocains et seule l’arrivée d’une patrouille en renfort l’a sauvé de ce mauvais pas.

Le délinquant marocain a été envoyé en prison.

À Saragosse, plus au nord, c’est une bande de mineurs maghrébins, âgés de 15 à 16 ans, tous accueillis au Centre d’accueil de la DGA, qui sèment la terreur, multipliant les agressions violentes dans le centre-ville.

Cette dernière semaine plusieurs agressions ont été signalées : place José-Maria Forqué, où la femme agressée a eu le nez fracturé, puis promenade d’Echegarray et de Caballero, où une jeune femme a été frappée pour lui voler son portable et, enfin, trois adultes, d’origine maghrébine également, qui ont agressé dans le dos une femme qui parlait au téléphone, la jetant au sol pour lui voler le portable.

Des patrouilles de police ont été dépêchées en renfort dans cette ville.

Les mineurs maghrébins arrêtés se sont montrés violents même contre les policiers et le rapport transmis au parquet a dénoncé le nombre d’agressions très violentes à l’actif de cette bande de mineurs clandestins.

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Richard

Pour un parti qui a peine six mois Bravo !!!!!

. Dupond 1

Les espagnols vont se refaire une santé avec le grand manuel valls arrivé dans son pays natale pour sauver sa patrie …..(c’est beau comme du Verlaine) On va surement le retrouver premier ministre de pédro sanchez …..il a tant fait pour la France qu’il est impossible qu’il soit en échec au pays de notre bon vieux le caudillo Franco !!!
https://www.youtube.com/watch?v=f0QgJBvfEpc

pellerm

Et avec tout ça , il y en a encore qui croient aux bienfaits de l’ Europe ? Dios mio ..que tontéria ..! C’est elle qui nous impose cette immigration échevelée ..elle qui nous déculture , qui nous coupe de nos racines , qui nous paupérise …
Allez vous croire encore longtemps que nous pourrons la changer cette maudite Europe ? 35 ans que la famille Le Pen est au Parlement Européen …Qu’a t-elle changé ? RIEN ! Idem pour toutes les autres formations politiques …ON NE PEUT PAS CHANGER L’ EUROPE !! Il faut en sortir ! C’est elle qui nous enfonce dans ce bourbier infâme !
Faites comme les gilets jaunes qui vont se réinformer sur internet ..et consultez le site UPR.FR de François Asselineau ..celui que les merdias cachent soigneusement car il est leur plus grand danger …

JACOU

Pour les Pieds Noirs qui ont encore des illusions sur l’Algérie et les algériens.

« Les pieds-noirs ont les mains maculées de sang »

https://www.algeriepatriotique.com/2018/11/01/les-pieds-noirs-ont-les-mains-maculees-de-sang/#comments

Marcorix

Et puis… la poussée de VOX est une très très bonne nouvelle !

Marcorix

Nos amis Espagnols, pendant quelques années, ont été épargnés, alors que de l’autre côté, plus à l’Est de la Méditerranée, se consommait le drame de l’invasion afro-musulmane par l’Italie. Le durcissement des autorités italiennes contre le phénomène a déplacé les routes de ce trafic. Et le drame qui se prépare pour les Espagnols maintenant, c’est que les socialistes sont totalement en faveur de cette immigration ridicule et qui n’a aucun sens économique ou social, mais qui s’apparente davantage à une traite des pauvres gens, avec la promesse d’une vie meilleure, alors que la vie meilleure c’est les trafiquants qui la mènent sans honte ni vergogne. Horreur en Lybie, chaos chez nous en Europe… À qui cela profite-t-il ? C’est cela qu’il faut dénoncer et neutraliser, pour le Bien de tous!

. Dupond 1

En plus le parti indépendantiste qui aurait pu faire alliance avec les socialos voit son leader interdit d’europeennes !!!……dans les jours a venir la politique en Espagne va envahir nos écrans (mdr) car a l’inverse de l’Italie les partis espagnols sont tres sectaires et peu arrangeants !!!

Erick PUIG

Arriba España !!

patphil

les mêmes conclusions en espagne qu’en france, au danemark ou en alllemagne!
le même petit pourcentage de votes nationalistes…

. Dupond 1

Un grain de sable peut bloquer la machine !!!

jan le Connaissant

les socialopes gagnent encore et vont pourrir le pays !!

zéphyrin

comme disait jm bigard avant qu’on l’ostracise « ça c’est une déchirure » (sourire)
bonjour aux négos pour une couture commune

. Dupond 1

Ce n’est pas une élection bien réjouissante avec le score des socialos et a mon avis ce n’est pas avec des alliances aussi disparates que l’Espagne va retrouver sa grandeur . Les socialos en espagne sont source de malheur . Par contre coté CEDH je pense qu’ils sentent le vent tourner et ne s’opposent plus a la remigration des terros vers l’Algérie devenue selon eux une démocratie saine depuis le départ de boutef (je n’en crois pas un mot) et les voir gagner les prisons algériennes devenues en trois mois tout aussi convenables que les notres (mdr) me réjouis infiniement

gomez

quant on part de zéro et qu’on en a 24 il n’y a pas de quoi se plaindre :

Nuch

Je pense que c’est une désillusion quand on sait tout ce sui se passe il y a du souci à se faire cela n’annonce rien de bon pour les européennes les français sont trop cons aussi comme les espagnols pôvre de nous j’ai bien peur que les carottes soient cuites