Est-il normal que des défenseurs de la laïcité parlent d’immigration et d’insécurité ?

Publié le 29 janvier 2010 - par - 618 vues
Share

J’avais découvert RL grâce à son combat pour la laïcité. Ces derniers temps, des sujets tels que l’immigration, l’insécurité sont apparus. Est il normal que des défenseurs de la laïcité et des femmes en viennent à aborder ces thèmes ? On pourrait croire que non mais cela s’est fait logiquement dans une France, du 21ème siècle, malade de ses tabous et de sa bien pensance.

Comment les intervenants en sont ils arrivés là ? Comment pourrait on défendre la laïcité et les femmes sans le cadre rassurant de notre devise nationale « liberté, égalité, fraternité » ?

Ce tableau de Delacroix fait partie de nos symboles forts : une femme, drapeau français à la main , menant des hommes dans un combat pour la liberté.

Déjà en 1830, nos ancêtres se battaient pour ces principes ! et que se passe t’il presque deux siècles plus tard ? La laïcité est remise en question par une religion qui ne reconnait ni la liberté (d’expression), ni l’égalité (entre hommes/femmes et fidèles/infidèles), ni la fraternité (croyants, gens du livre et athées). En outre, non seulement les membres actifs de celle-ci remettent en cause nos principes mais les zélites et une partie de notre population également.

Quelle honte, en 2010, de voir la gravité du combat pour la laïcité et les femmes emporté sur le champ dangereux de l’immigration ou de l’insécurité parce qu’il a été abandonné par les élus !

Les textes que j’ai pu lire m’ont montré la nécessité de défendre la liberté d’expression bien malmenée par des censeurs aveugles (souvent obèses de leurs privilèges), l’égalité dans un pays où des femmes se voient reléguées à des objets sexuels et la création de la discrimination positive qui permet de créer des différences officielles, la fraternité à cause d’un communautarisme encouragé par la diversité et la richesse de « l’autre ».

Vous me demanderez le rapport avec l’immigration et l’insécurité ! Et bien l’immigration massive se fait en dépit du bon sens. Au lieu d’aider les entrants à s’imprégner de nos valeurs, nos zélites encouragent ceux-ci à cultiver leurs différences, à remettre en cause nos principes républicains au nom de l’anti racisme et de la repentance. La grande majorité de cette immigration est musulmane et, même si la majorité des musulmans est composée de gens bien et respectueux, un bon musulman est anti républicain ! cela est lié au contenu de cette religion, ce grand tabou jamais remis en cause par nos zélites.

Comment voulez vous que des personnes s’insèrent dans un pays lorsque :

· Ce pays se flagelle et vante les cultures qui ont poussés les gens à émigrer

· Leurs valeurs sont à l’opposé des nôtres mais seules les nôtres sont remises en questions et les leurs inabordables au nom du racisme.

· Le chef du pays met en place la discrimination positive et la laïcité positive.

· Leur religion réfute notre mode de vie

Que ce soit à Woippy ou ailleurs, on peut observer le refus des lois françaises. Cela est révélateur du rejet de notre devise : rejet de la liberté en niant le cadre nécessaire pour la vie en commun (conduite dangereuse, respect de la liberté des autres à évoluer en sécurité), rejet de l’égalité en niant l’égalité devant la loi (d’où l’intervention des forces de l’ordre) et rejet de la fraternité (le véhicule a été volé à qui, les bâtiments et voitures brulés étaient à qui ?). De fait, qui stigmatise qui ?

On voit tous que la remise en question des principes républicains est du fait de personnes issues de l’immigration . Malika Sorel explique très bien dans son livre « le puzzle de l’intégration » les facteurs freinant l’intégration de ces populations. La religion de ces personnes, de par son contenu, est également un frein majeur car, si elle propose un mode de vie, elle rejette également nos principes.

La France se balkanise ; nous assistons, de jour en jour, aux attaques envers sa constitution. RL fait partie des rares à avoir accepté de défendre celle-ci. Mais nous devrions nous questionner et comprendre pourquoi la société a laissé dériver des comportements que nos ancêtres ont combattu.

RL a le courage de mener ce combat sans tabous. Et c’est bien parce que la laïcité et le droit des femmes font partie d’un ensemble que nous devons prendre en compte la totalité des facteurs si nous voulons protéger l’esprit de lumière de notre pays.

Anthonin Lamoureux

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.