Et c’est alors qu’ils inventèrent le « peuple palestinien »…

Publié le 8 janvier 2018 - par - 76 commentaires - 1 959 vues
Share

Huit jours après, l’événement planétaire des vœux de Emanulaï Macronscecu est retourné à sa juste place : le néant ; déjà les laquais serviles, auto-proclamés journaliste phares du monde moderne s’époumonent et rivalisent d’obséquiosité pour la prochaine descente sur terre de leur gourou : la commémoration « des attentats » ; un peu comme si Erdogan était allé se recueillir devant le monument aux Arméniens.

Et pendant que le beau monde médiatique parisien s’écharpe pour connaître le degré acceptable d’écartement des genoux de Bribri, à 2850 kilomètres de Toulon, il se passe des choses sérieuses, les États-Unis construisent une ambassade à Jérusalem et ce n’est pas anodin ; peut être pourrions-nous réfléchir un instant à l’interminable conflit en Palestine.

Interminable car il à commencé en 1947, et même, si l’on considère le statut et le sort des Juifs dans les pays musulmans, bien avant. Interminable surtout parce que les revendications des uns et des autres ont leur légitimité apparente dans des domaines différents et que la source de l’antagonisme se trouve dans les tréfonds de l’âme de chacun des protagonistes rendant impossible une solution fondée sur des concessions mutuelles.

Seule l’Histoire et le passé permettent de comprendre le présent et d’entrevoir les avenirs ; revenons-donc un peu en arrière…

Après des années d’après-guerre marquées par une immigration juive importante, les Britanniques mettent fin à leur mandat sur la Palestine et se retirent précipitamment laissant le terrain libre pour une confrontation ; les juifs présents, dont beaucoup sont des rescapés des camps nazis, sont inférieurs en nombre, peu armés et sans image mentale de leur union autre que leur judaïté. Alors que des exactions commencent et qu’aucune force militaire  occidentale n’est à même de s’interposer, Ben Gourion proclame l’État d’Israël le 14 Mai 1948 dans les limites définies par l’ONU.

Moins de 12 heures après, les armées des états arabes voisins envahissent la Palestine, bien décidées à rejeter 650 000 juifs à la mer, elles sont épaulées par des Irakiens et par la Légion Arabe formée à Jérusalem par le grand mufti, allié de Hitler en 1940. L’armée du jeune état va réussir le tour de force, non seulement de résister mais aussi d’atteindre l’ouest de Jérusalem et d’agrandir sa zone côtière ; ces gains territoriaux entraînent le départ de 450 000 arabes refusant de vivre sous la loi laïque Israélienne. Parallèlement, l’Égypte occupe la bande de Gaza et la Jordanie Jérusalem-est et la Cisjordanie.

Durant les 20 ans qui suivent, les voisins arabes d’Israël, refusant la paix, ne cessent de provoquer des incidents exerçant une pression qui oblige l’État Hébreu à un certain militarisme bien éloigné de ce que furent les sociétés juives durant deux millénaires ! Tsahal devient alors un élément incontournable de l’imaginaire juif,  c’est aussi un lien fort avec le sionisme originel puisque une part importante de l’encadrement est fourni par le mouvement kibboutzim.

Côté Israélien, il y a incontestablement la réalisation d’un espoir, la Terre Promise, l’enthousiasme de la construction d’une société juive indépendante, d’un état libre 1900 ans après la destruction du Temple ; les stigmates de la Shoah font le reste.

Les habitants de la Cisjordanie, de Gaza sont, eux, un peu oubliés dans les revendications pan-arabes qui ne les distinguent pas au sein du mythique « peuple arabe ». Durant ces années, l’affaire de Suez, la fin de la présence française en Afrique du nord, le soutien soviétique, le revirement de De Gaulle, les « révolutions progressistes », donnent l’impression aux masses musulmanes qu’elles sont, elles-aussi, devenues des acteurs de la marche du monde ; mais il y a loin de la coupe aux lèvres.

Au printemps 1967, les gesticulations de Nasser, expulsant les casques bleus, signant des accords militaires avec la Syrie, autrefois ennemie, et la Jordanie honnie, multipliant les démonstrations militaires, bloquant le détroit de Tiran, amènent Israël à rechercher une aide diplomatique internationale pour calmer les velléités arabes de plus en plus agressives. Les États-Unis sont empêtrés au Vietnam, l’ONU ne bronche pas, les Européens entrent dans l’ère de la prospérité illusoire, Israël est seul et doit décider vite : une attaque préventive est lancée, elle durera jusqu’au 11 Juin 1967 et reste connue sous le nom de Guerre des Six Jours. Les armées arabes sont écrasées les unes après les autres, pour les populations musulmanes le traumatisme de cette nouvelle défaite est accentué par le fait que leurs dirigeants ont menti faisant croire à une victoire éclatante.

Quelques années passent, croulant sous l’opulence oisive les jeunes occidentaux jouent aux révolutionnaires pendant que la Révolution culturelle assassine la population chinoise, des fissures apparaissent dans les pieds d’argile du soviétisme, Israël poursuit son développement, les arabes ruminent et s’entretuent ; chassée de Cisjordanie, de Jordanie, d’Égypte, l’OLP dispense son venin sur le Liban qui bientôt s’embrasera. Le 6 Octobre 1973, jour de la fête juive du Yom Kippour, des milliers de blindés, d’avions, de soldats arabes attaquent Israël ; l’effet de surprise et le caractère massif de l’assaut accentuent l’énorme supériorité numérique, les Israéliens reculent sur tous les fronts, celui de Golan est enfoncé. Au prix d’un effort considérable, faisant appel à toutes ses forces morales et matérielles, Israël parvient, in extremis, à freiner l’invasion, puis, profitant des erreurs des arabes à l’inverser, Tsahal est à 100 km du Caire, à 20 km de Damas.

Les pressions internationales font reculer les juifs, mais ceux-ci conservent le Sinaï et le plateau du Golan.

La Jordanie et l’Égypte signent enfin la paix, les premiers sont provisoirement débarrassés des Cisjordaniens, les seconds de Gaza, le Liban sombre, seule la Syrie, poursuit une guerre larvée.

C’est alors que l’on invente le peuple palestinien, et que les armées terroristes du Fatah, du FPLP, du Hamas, du Hezbollah prennent le relais des états arabes dans l’agression d’Israël ; proclamant que l’éradication des juifs est une nécessité pour la paix !

Gavés de subventions (UNOCHA, Union Européenne et autres ONG de gauche) les « réfugiés palestiniens » en sont à la troisième génération sans avoir pu, ou voulu, changer leur sort : pas d’avancée sociale, pas d’éducation, pas de développement économique, seules des récriminations et des frustrations débouchant sur des violences compréhensibles à défaut d’être légitimes.

Les accords d’Oslo (processus 1991-1995) furent des miroirs aux alouettes, truffés d’arrière-pensées, à l’usage des opinions publiques occidentales, souvent manipulées. Aujourd’hui une partie importante du monde arabe est lassée et désire passer à autre chose d’autant plus que la manne pétrolière se tarit, qu’elle est devenue minoritaire dans l’islam et que l’Iran, civilisation millénaire, provisoirement mahométane, monte en puissance.

Les impératifs de sécurité d’Israël sont primordiaux pour l’état juif isolé dans un monde arabo-musulman constitutionnellement hostile. La seule façon de réduire ces besoins sécuritaires serait que cet environnement cesse soit d’être arabe, soit d’être musulman… est-ce possible ?

Israël pour assurer sa survie ne renoncera donc ni au plateau du Golan, ni à la vallée du Jourdain, ni aux implantations et aux routes sécurisées en Cisjordanie. Jérusalem est par essence La Ville Juive, les musulmans y sont par effraction historique et théologique ; d’ailleurs dans les limites municipales la population musulmane y est largement minoritaire.

Chaque mois qui passe l’inefficacité de la stratégie et de la pratique politique « palestinienne » donnent à Israël le temps de nouveaux achats de terres, de nouvelles confiscations ; des familles juives arrivent, s’installent et prospèrent. Peu à peu des zones de la Cisjordanie occupée deviennent de véritables enclaves israéliennes, elles se rejoignent et découpent le territoire de l’hypothétique État palestinien en espaces discontinus.

De plus en plus de Cisjordaniens sont liés économiquement à des entreprises israéliennes, beaucoup de leurs enfants parlent l’hébreu, pourtant ils n’ont pas le statut, privilégié, des arabes israéliens…

Cette année Israël fêtera son 70ème anniversaire, qu’ont gagné les arabes en 70 ans de guerres ? Il suffit de regarder une carte pour comprendre qu’il n’y a pas de place pour un État palestinien viable. Mais il manque toujours aux Cisjordaniens l’essentiel : quelqu’un qui leur dise la vérité.

Je sais, certains penseront « encore un article pro-juif, la Shoah et tout ça… » à ceux-là je conseillerai d’aller à Auschwitz et de penser que si Israël tombe, Saint-Denis sera la prochaine étape.

Gérard Couvert

Pour un texte plus complet et des cartes explicatives, voir :

https://lesouverainiste.wordpress.com/2018/01/07/chiens-de-juifs

Autres liens :

https://lesouverainiste.wordpress.com/2017/12/07/jerusalem-trump-faiseur-dhistoire

http://ripostelaique.com/ahed-tamimi-lhysterique-blondinette-de-cisjordanie.html

Print Friendly, PDF & Email
Share

76 réponses à “Et c’est alors qu’ils inventèrent le « peuple palestinien »…”

  1. Yohann le debattant dit :

    Se rappeler qu’Himmler chef de la Gestapo regrettait que les allemands ne soient pas musulmans, il jugeait le christianisme trop Bisounours et pas assez guerrier. Le Hamas et le Hezbollah portent d’ailleur une grande admiration à Hitler..

  2. batigoal dit :

    Article effectivement extremement partisan. Je ne suis pas un expert en histoire moyen orientale ni un théologien, juste un informaticien egalement qui a été elevé dans la religion catholique. On parle de mémoire dans la bible d’israel comme un peuple (descendant de Jacob) et non comme une region geographique. Jerusalem etait en Judée, pas en Israel. C’est la colonisation Romaine qui nomme l’endroit Palestine, y compris donc au temps du Christ.
    Apres je ne porterai pas de jugement sur les conditions de creation de l’ETAT d’Israel, les pays europeens ayant BEAUCOUP à se faire pardonner.

    • Laurent m. dit :

      @batigoal je partage votre analyse

    • Charles DALGER dit :

      @batigoal : Tu as donc très mal lu la Bible. Au moins trois cent fois, il y est écrit que la terre d’Israël est destinée au peuple hébreu descendant d’Israël. Israël c’est l’autre nom de Jacob. Quant aux frontières définies par la Bible, elles sont de deux sortes :
      – Les frontières larges, qui vont du fleuve Nil en Egypte, jusqu’au fleuve Euphrate en Mésopotamie, aujourd’hui Irak.
      – Les frontières de la terre sainte – à l’ouest, la Méditerranée – à l’est : du Golan, à la mer Rouge, en suivant le Jourdain et en passant par la mer morte, le Néguev. Donc toute la Judée et la Samarie.

      Donc, c’est explicitement défini. Sous-entendre qu’Israël existe par remord des européens, c’est aussi vrai. Mais en faire la seule raison, c’est du négationnisme antijuif.

      • emile enrico dit :

        Exact Charles ,,mais il est pas le seul ,,,ici y a un groupe d ailleurs bien connu , qui ecrit a peu n importe quoi tant que ca frappe sur ISRAEL ET LES jUIFS ,,,,, c une perte de temps , de discuter avc

  3. fragglenemo dit :

    il faut comprendre une chose : que le peuple juif est indispensable aux musulmans qui sur la base de leurs désaccords , de la guerre entre eux sert de ciment , de lien fédérateur , de poubelle a haine sans qui leurs  » union musulmane  » ne serais plus possible ..le juif est la détestation externe idéale de ces ethnies arabes qui se servent de catharsis du peuple juif , hitler ne disait il pas que si le peuple juif n existait pas il faudrait l inventer ? …ben la c est pareil

    • José dit :

      @fragelno je vous rappelle que les juifs étaient persécutés historiquement par les chrétiens..

    • Paskal dit :

      C’est un peu vrai depuis la création d’Israël mais à la base, ce sont surtout les chrétiens que les musulmans détestent. Ils en sont encore à les appeler croisés !
      Un musulman m’a dit que tous les chrétiens allaient aller en enfer ; les juifs, il ne savait pas. Les musulmans n’ont jamais accusé les juifs de polythéisme, la seule chose impardonnable pour l’islam.

      • Salaison dit :

        @paskal Pour les juifs. Les chrétiens et musulmans iront en enfer. Pour les chrétiens les juifs et musulmans iront en enfer. Pour les musulmans les juifs et chrétiens iront en enfer. Tout le monde pense la même chose.. et si Jésus a été crucifié c est aussi pour sa pensée trinitaire de la part des rabbins.

  4. dufaitrez dit :

    Excellent rappel historique ! Ne commençant qu’en 1947., hélas…
    La base ethnique millénaire aurait pu être soulignée ! Base de Tout !

  5. Anonymous dit :

    Merci article bien documenté et rafraîchissant

  6. DAVID3000 dit :

    C’est surprenante cette manie Française de défendre la pseudo cause palestinienne , alors qu’il y aurait pres d’une centaine de conflit dans le monde , mais non visiblement certain français c’est la cause palestinienne qui les révoltes, alors que l’on assassine les communauté Chrétienne en terre d’islam , les Coptes en Egypte , ou aucune manifestation silence radio . Certains ont des emotions selective . Il est vrai qu’il s’agit de Juifs qui se battent pour leur survie .

    • Anonymous dit :

      Bravo votre commentaire fait du bien aux gens intelligents

    • gabriel zallas dit :

      David 3000 = Logique : qui possède les banques… sont bien placés à la TV… sont omniprents dans la radio… dans la presse écrite…. à l’assemblée nationale… etc… ça aide pour les relations publiques !

    • Vincent L. dit :

      Nombre de juifs en Israël 9 millions entouré de 10 ou 20 fois plus de musulmans, je ne sais plus. Nombre de musulmans en France ???? probablement plus de 9 millions mais cela ne soulève aucun problème. Et par ailleurs, qu’attendent les pays musulmans concernés pour accorder un pays aux Kurdes. Sans compter le massacre des chrétiens d’Orient. Tout comme vous, ces indignations sélectives me sidèrent.

      • Salaison dit :

        @Vincent l. Les musulmans accorderont sûrement un pays au nurse quand l Espagne le fera avec les catalans. La France avec la Corse l’Italie qvec la lombardie.. chaque pays et région a ses régionalisme..

        • Vincent L. dit :

          Oui mais je n’ai pas encore vu un italien réclamait l’indépendance de la Catalogne ni un Espagnol réclamait l’indépendance des Lombards, etc. Alors que c’est le rêve de tous les musulmans de jeter les juifs à la mer.

  7. Jacob dit :

    Très bon article de mr Couvert. Dans les anneés 70, on ne parlait nullement de « palestiniens » mais de « fedayines », terroristes infiltrés en Israel pour commette des attentats. Puis lors de la guerre du Liban en 82, la presse occidentale a commencé à chialer sur de nouveaux opprimés, les palestiniens. Bizzare bizzare…(le premier canard à lancer les pleurnicheries fut l’humanité)..

  8. patphil dit :

    pourquoi les arabes n’ont ils pas accepté la partition de 1948? ni les offres de paix d’Itsack Rabin et même ceux d’Ehoud Barak ?
    pourquoi les juifs n’avaient ils pas le droit d’aller prier dans le caveau des patriarches à Hébron ou même au mur des lamentation quand il était sous domination jordanienne?

    • José dit :

      @patphill pourquoi les français ont tenu à récupérer l Alsace lorraine? Pourquoi se sont ils battu pour récupérer leur pays ?

  9. Simone GUTIERREZ dit :

    Ah ! …. la Guerre des Six Jours !
    Les judéo chrétiens ont tant et tant de fois ridiculisé et humilié les musulmans au cours de l’ Histoire …. que l’ on comprend la haine de ces derniers à leur égard . Et tout cela n’ est pas près de s’ arranger .
    Mais sans de puissantes complicités comme l’ ONU ou la Communauté Européenne , ou des dirigeants comme Merkel et Macron , l’ islam politique pourrait-il survivre ?
    Je pose la question .

    • Corsica dit :

      @Simone.. La chrétienté a perdu ses territoires au moyen orient. Ont perdu Constantinople.. Carthage.. je pense que ce sont les musulmans qui ont conquis un.maximum de territoire chrétien. D ou le ressentiment a l égard des musulmans

    • DAVID3000 dit :

      Simone GutierrezLes judéo chrétiens ont tant et tant de fois ridiculisé et humilié les musulmans au cours de l’ histoire dites-vous ???

      • Simone GUTIERREZ dit :

        J’ aurais dû écrire  » Les Occidentaux  » ( incluant évidemment les Israéliens ) au lieu de  » Les judéo chrétiens  » .
        Donc , David , vous pensez que les musulmans n’ ont pas été ridiculisés par les Israéliens au cours de la Guerre des Six Jours de 1967 ? …. et dans d’ autres guerres d ‘ailleurs . Ce mot ne doit pas avoir le même sens pour vous et pour moi .
        Israël , je vous le rappelle , en se battant sur trois fronts , avait écrasé en six jours les armées de trois pays musulmans : l’ Egypte , la Syrie , et la Jordanie , lesquels ressortirent véritablement RIDICULISES de cette affaire .

        • Louis d or dit :

          @Simone. Oui c est un fait mais ce n est pas par la force. C est uniquement par traîtrise du camp arabe ayant des intérêts avec Israël et non par la force . Les plans et dissensions étaient connus des chefs israéliens car le roibdu maroc a hébergé des agents du service secret hébreux dans l hôtel où se tenait une réunion secrète arabe.

        • JILL dit :

          Nasser voulait éradiquer Israël en 1967 …

        • DAVID3000 dit :

          Simone GUTIERREZ
          Et donc il aurait fallu que nous juifs soyons jeté a la mer ou tout simplement massacré , pour calmer vos ardeur , et par ailleurs , je suis âgé de 71 ans né en 1946 , lors de la guerre des six jours , j’ai étais parmi les premiers a fouler le sol Syrien , le fameux plateau du Golan avec les commandos Israéliens Golani alors svp Simone Gutierrez parlez de chose que vous connaissez , moi j’ étais sur le terrain , il est vrai que d’après votre nom a consonance Espagnol et de part vos origines ceci explique cela !

    • Anonymous dit :

      Ce sont les musulmans qui ont toujours cherché à humilier et à exterminer pour le plaisir de faire souffrir les autres et non le invers alors bon débarras

  10. Yves ESSYLU dit :

    Dans mes aventures africaines j’ai connu quelques affairistes se disant palestiniens et qui sont tous nés en Jordanie, bizarre n’est-il pas ?

    • JILL dit :

      L’ horrible Arafat était né en Egypte …

    • Laurent m. dit :

      Non pas tellement.. puisqu’ il ont fui à cause de la violence armée israélienne.. C est d ailleurs pour cela que la Jordanie ne leur accorde pas la citoyenneté. Ils sont reconnu et considèré comme éxilé et donc palestinien

    • Paskal dit :

      Ils n’ont pas pu naître en Jordanie pour l’excellente raison qu’elle n’existe pas (l’Arabie Pétrée à la rigueur). La « Transjordanie » a été créée de toutes pièces par l’Angleterre à la chute de l’Empire ottoman. Dans un dictionnaire d’avant 1914, vous trouverez Palestine mais ni Jordanie, ni Transjordanie.
      J’ai connu des gens qui se disaient juifs mais qui étaient nés à Paris ou en Algérie.

      • Laurent m. dit :

        @pascal. Ah d accord.. La Jordanie n existe pas.. bon ben pardon pour mon inculture. Mais dois je vous rappelez que cette zone n a de frontière que ce que la France et l Angleterre a bien voulu leur donné ? Donc oui la Jordanie existe, et oui des camps a l intérieur de la Jordanie Syrie Liban existent avec des palestiniens qui y naissent et qui sont considérés comme exilés.

    • Jean-Camille Populus dit :

      Arafat était lui même égyptien.

  11. butterworth dit :

    EXACT PAS de peuple palestinien comme de peuple JUIF 2 RELIGIONS APPARENTEEShttps://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tudes_g%C3%A9n%C3%A9tiques_sur_les_Juifs

  12. JILL dit :

    En effet,il n’y a pas plus de peuple palestinien que de semoule en broche .Un peuple a des fondements,des traditions,une histoire qui s’est perpétrée au cours des siècles .Chez les  » palestiniens  » c’est le néant .Les arabo-musulmans n’ont rien à faire sur les terres ancestrales hébraïques;à fortiori Jérusalem .

    • Laurent m. dit :

      @jill. La France non plus n avait rien en commun avant l avènement de Charles Marcel puis de charlemagne qui ont fait un.etqt avec des frontières par la force en soumettant les différents peuple plant la Gaulle.. Les ustries etc..

      • JILL dit :

        La France s’est faite en 1000 ans ;comment un peuple pourrait il avoir un fondement en quelques décennies ?Les soi-disant palestinien,c’est un magma de bric et de broc .

    • Paskal dit :

      Les Libanais, les Syriens, les Irakiens, existent-ils ?

  13. charlotteverina dit :

    bon article très clair

  14. Neu-Neu dit :

    « Si Israël tombe, Saint-Denis sera la prochaine étape. » Grave erreur : Saint-Denis est déjà tombée… et Israël vaincra, Israël vivra !

  15. Bertrand dit :

    Le peuple palestinien a été inventé de toutes pièces il y a 50 ans. Cela fait donc cinq décennies que l’on entretient ces bons à rien à coups de milliards d’euros chaque année. Car c’est bien l’argent des impôts des occidentaux qui les font vivre. Et les palestiniens que font-ils de leurs journées me direz vous ? Et bien d’abord, ils se reproduisent comme des lapins, ils étaient 100000 en 1970, ils sont 1800000 aujourd’hui, oui 18 fois plus nombreux faut le faire. Et quand ils ne se reproduisent pas, ils préparent des attentats. Charmant peuple n’est ce pas…

    • Simone GUTIERREZ dit :

      Eh oui , Bertrand … ils préparent leurs attentats sous le regard attendri de Laurent Joffrin-Mouchard et d’ Edwy Plenel .

  16. BobbyFR94 dit :

    Très bon résumé des évènements, cela me fait penser à ce qu’a dit l’arabe israélien Mordechai KEDER, lors de l’émission sur al-jazeera :
    https://www.youtube.com/watch?v=RfuVulplpY4

    Il leur a collé la vérité dans les gencives, à ce connard de sheik en bois, un bon « NAZISLAMISTE » avec taqqiya et tout le toutim !!!
    La tronche du journaliste, qui n’a cependant pas interrompu le débat, ni fait de propagande, mais je vois mal comment il aurait pu faire quoi que ce soit …

    Gérard, vous vous doutez bien qu’un tel débat ne sera jamais autorisé, parce que cela montrerait que tout n’est que MENSONGES, et sur la Palestine, et sur ISRAËL, et aussi, bien-sûr, sur le NAZISLAM !!!

    Je ne suis pas juif, mais je soutiens le peuple d’ISRAËL, qui est retourné sur ses terres, enfin …

  17. Krishna dit :

    Avant 1947 israel n existait pas sur la carte. Les ambassadeurs ont toujours utilisé le terme Palestine pour cette partie du monde. Falestine vient du phenicien. Les juifs étaient en Pologne Ukraine France Maghreb.. etc , éparpillé.. C est vous qui inventez une nation juive

    • emile enrico dit :

      ton pere aurait du se retirer ,,,ca t aurait evite de paraitre ILLETRE Grave mdrrrrr

      • Krishna dit :

        @Emile et image. si cela est votre réponse;, c est vrai que c est profond et argumenté. Retourner donc avec votre groupe de désespoir ..

        • emile enrico dit :

          t en si NUL que discuter avc ton cerveau malade ne nous avance pas du tt ,,, utilise qq medicaments TEVA , tu es pe Sauvable , a moins que tu ne sois possede par le Diable mdrrr

          • Krishna dit :

            @Émile et image. Désolé mais ce que vous venez d écrire ne veut rien dire. Si au moins vous m aviez conseillé un médicament pour une pathologie spécifique. Mais là vous me proposez une marque de générique qui plus est fabriqué en Israël. Si au moins vous aviez déceler en moi une pathologie névrotique ou psychotique j aurai compris mais la ca ne veut rien dire. ( je travaille dans le monde médical) chose qui ne doit pas etre le cas pour vous vu votre pauvre connaissance du sujet apparemment et de votre pauvreté lexical .

          • DAVID3000 dit :

            Emile enrico
            Ne perdez pas pas votre temps avec ce genre d’Inculte j’ai nommé Krishna pour ne pas dire Ignare , personnellement je suis d’accord avec vos commentaires .

    • Nemesis dit :

      Le peuple Juif a toujours été présent dans cette partie du monde. En font foi : l’histoire, l’archéologie, la Bible. Mais la Palestine actuelle n’a jamais vraiment existé: c’est un agglomérat des habitants divers pays alentours. D’ailleurs, cette partie du monde était très peu peuplée. Lors de la création d’Israël et les aides internationales qui n’auraient jamais du exister il y a eu une invasion et une prolifération sans précédent. Il n’y a jamais eu de peuple palestinien, ni de langue palestinienne, ni de culture palestinienne. La seule invention c’est la Palestine.

      • Krishna dit :

        @nemesis C est vrai je ne le nie pqs. Mais Comme les arabes les perses les romains les pheniciens etc.. Cette edt multiculturel dep tout temps. Et non racialiste

      • Paskal dit :

        Bien sûr, la RELIGION juive a toujours été présente, pas seulement dans cette partie du monde. Mais l’ériger en PEUPLE était une démarche volontariste.

    • JILL dit :

      Si Israël n’existait plus,ses habitants ayant été chassés et dispersés;la Nation juive est par contre restée vivace,ce qui explique l’hégémonie de l’Etat d’Israël dès sa création .
      La Palestine a été inventée par les romains qui occupaient alors l’Etat hébreu .Les arabo-
      musulmans n’ont rien à faire sur ces terres …ils occupent les trois quarts de la Palestine :la Jordanie ;c’est plus que l’histoire ou leurs faibles mérites auraient du leur accorder.Leur présence à Jérusalem est particulièrement indécente .C’est vrai que leur soi-disant prophète y est arrivé sur le dos d’un cheval volant …Et la politique tient compte de ces conneries .

      • emile enrico dit :

        desole tous les Juifs n ont jamais ete tous disperses ,,,sur notre terre NOTRE PRESENCE A TOUJOURS ETE SANS COUPURE . la palestine etait une Province Juive renommee par les pourris romains que nous combattions pour etre LIBRES CHEZ NOUS , comme nous le faisons encore en 2017 , les envahisseurs sont pas tous partis , mais leur temps est compte Amen

        • JILL dit :

          Ce que vous écrivez est tout à fait juste …Le peuple juif fût dispersé ce qui n’excluait pas le maintien sur place d’individualités qui gardèrent la flamme de l’espoir .

        • Krishna dit :

          @ Enrico. Document qvec les romains. Ils vous ont écoute et ont tué Jésus.. Ne soyez pas aussi ingrat envers eux. Et votre provenance est l Égypte. Vous étiez esclaves la bas. Revendiquée donc le caire

          • Paskal dit :

            Les Hébreux esclaves en Egypte ? On en sait rien. D’après certains, ils faisaient partie des Hyksos, chassés de Basse Egypte après l’avoir dominée. D’après d’autres, il s’agissait de la secte monothéiste d’Akhénaton qui serait partie en Canaan après la mort du pharaon.

      • Nemesis dit :

        JILL Je vous rejoins tout-à-fait dans vos propos. Mais tous ne sont pas partis bien heureusement.

    • Georges dit :

      Oser prendre le nom de Krishna quand on est aussi CON faut le faire!!!
      Et puis, apprends à écrire correctement.

    • Jacob dit :

      Un troll muz illettré prend le nom d’un dieu hindou. Mdr. Son imam ne va pas être content. En plus il est confus et dit n’importe quoi…

      • Krishna dit :

        @Jacob troll muz si vous le souhaiter il n y a pas de problème. si la verite est si gênante que ça.. donc si je suis confus dites moi: ce ne sont pas les romains qui ont tués Jésus sur ordre du sanhedrin et des grands prêtres ? qui voyait en Jésus un possédé, un illuminé et un traître à la cause juive ? D ailleurs pilate était tellement gêné de le faire qu’ il a d abord demander à herode antipas de le tuer. chose qu’ il n a pas voulu car déclarant Jésus sain. Puis pilate l a mis a mort par pression populaire. Je dis toujours n importe quoi ?

    • Bertrand dit :

      @krishna. Vous devriez vous cultiver un peu et relire vos cours d’histoire. Le peuple juif était déjà présent dans cette région il y a 3000 ans. Par contre, la Palestine en elle-même n’a jamais existé et par conséquent n’a aucune raison d’être.

      • Krishna dit :

        @bertrand. Je ne le nie pas je dis simplement que les deux communautés ont leur légitimité la bas. Tout comme les perses pheniciens romain France anglais car chacun a construit un bout de l’histoire de cette région du monde

      • Paskal dit :

        Bien sûr, il y a des Hébreux, des Israélites ou des Juifs dans cette région depuis 3000 ans mais ce n’était pas forcément un peuple.

  18. Bartabac dit :

    Je n’ai pas grandes craintes pour Israël, ils ont réussi à repousser les arabes juste après la seconde guerre mondiale, alors qu’ils sortaient de l’enfer et étaient encore en loques, face à des armées plus nombreuses et mieux armées, et ils ont quand même gagné.
    Aujourd’hui, les arabes vivent toujours à l’âge de pierre, mais Israël n’a cessé d’évoluer, de renforcer son armée, son matériel, sa stratégie. Si aujourd’hui l’Égypte ou la Syrie continuent d’exister, c’est uniquement parce qu’Israël a bien voulu se retirer, mais je n’ai aucun doute sur la capacité de l’état juif à pouvoir totalement anéantir n’importe quel pays arabe si l’envie lui en prenait, et si la communauté internationale ne l’emmerdait pas avec ça.

  19. ANCIEN COMBATTANT AFN dit :

    Expression « peuple palestinien »: concept frelaté inventé par les muzs afin de conquérir la Palestine dans le contexte de l’expansion territoriale islamique qui a commencé depuis 14 siècle.
    Bientôt vous parlera-t-on de « peuple de Trappes », de « peuple de Marseille », de « peuple de Londres », de « peuple de Molenbeek », etc.?

    • Nemesis dit :

      C’est bien connu lorsqu’un musulman met seulement un orteille dans un pays il pense que le pays lui appartient. Les pauvres cons qui croient cela sont des faiblards du cerveau.