Et donc l’Algérie doit à la France la somme de…

Un universitaire algérien, Seddik Larkeche, avait écrit à Emmanuel Macron le 4 décembre 2017 et le président de la République française lui a répondu le 22 janvier 2018. 

Aujourd’hui, en date du 19 décembre, sur le quotidien « El Watan », et repris par « Valeurs Actuelles », Seddik Larkeche reproduit l’intégralité de cette réponse et affirme, avec sérieux, que la France devrait à l’Algérie une somme qu’il estime à cent milliards d’euros « pour les crimes commis pendant la colonisation ». 

Il estime que la France ne pourra pas échapper à son obligation de dédommager l’Algérie puisque Emmanuel Macron, lui-même, avait reconnu ces « crimes commis contre l’humanité et de vraie barbarie » au cours de la colonisation française et qu’il ne peut, dans le même temps, tourner le dos aux réparations des préjudices subies et, pour cela, il la place devant ses obligations vis-à-vis de l’Algérie. 

Cet universitaire prend en exemple l’occupation allemande de la France durant les deux guerres mondiales, pour comparer la colonisation française, et les milliards que l’Allemagne a dû verser à la France. 

Cette somme, évaluée à cent milliards, pour les crimes commis entre 1830 et 1962, concernant la spoliation de millions d’hectares de terres, l’analphabétisation de la quasi-totalité de la population, les conséquences dramatiques sur les vies humaines et sur la nature, suite aux effets des essais nucléaires et chimiques pratiqués par la France jusqu’en 1978 et le génocide pratiqué sur la population entre 1930 et 1962 : plus de 10 % sauvagement décimée « par des crimes qui furent ceux du nazisme » comme le soulignait la célèbre ethnologue Germaine Tillon. (À noter la présence de moins de deux millions d’Arabes en 1830 et de dix millions lors de l’Indépendance en 1962, comme génocide on peut faire mieux !) 

Que Seddik Larkeche permette à un simple journaliste et écrivain de présenter à l’Algérie la facture de ce qu’elle doit à la France colonisatrice. 

« J’estime à environ 500 milliards l’ensemble des infrastructures abandonnées par la France en 1962 : 80.000 km de routes, 4 ports internationaux et 10 ports modernes, 12 aéroports importants et 32 aérodromes, 4500 km de voies ferrées, 150 hôpitaux (dont les lits étaient occupés par 9 musulmans pour un Européen et qui sont actuellement les seuls à vous soigner de la covid), plus des milliers de maternités et de dispensaires, 16.000 km de lignes téléphoniques, 31 centrales hydroélectriques ou thermiques, avec une production de 950 millions de kw/heure, des infrastructures pétrolières et gazières qui vous font vivre depuis 1962. 

Ajoutons à cette liste les dizaines de villes modernes (immobilier et commerces), à la place des casbahs dans lesquelles vous viviez. Des milliers de bâtiments administratifs, des ponts, des viaducs, des tunnels, des églises (devenues des mosquées), des milliers d’écoles qui apprenaient à vos enfants à devenir des hommes et dans lesquelles vous avez assassiné 91 instituteurs et directeurs. 

Une agriculture exportatrice que vous avez entièrement détruite : céréales : 600.000 quintaux de grains et 700.000 de semoule. 200.000 tonnes/an de fruits (orange), 120.000 quintaux de figues, 50.000 quintaux d’olives et 100.000 hectolitres d’huile d’olive et plus d’un million de quintaux de légumes, sans oublier 372.000 hectares de vignoble. 

L’industrialisation de la zone de Colomb-Béchar avec ses importants gisements de charbon, de fer, de manganèse et de cuivre et les immenses gisements sahariens (le seul gisement de fer de Tindouf avec plus de dix millions de tonnes annuelles et, enfin, les réserves de pétrole du Sahara, plus importantes que celles du Venezuela, pourtant 5e producteur mondial. 

Je ne suis pas un universitaire aussi distingué que vous, Seddik Larkeche, mais je sais faire une soustraction, donc 500 milliards moins 100 milliards, je crois que le résultat est de 400 milliards, que l’Algérie devrait à la France. 

Je suis certain que vous n’êtes pas d’accord, n’est-ce pas ? 

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

36 Commentaires

  1. On leur doit un dédommagement pour le piratage qu’ils ne pouvaient plus faire après 1830 , un manque à gagner certain .

    • les arabes algériens quoiqu’ils pensent sont eux même les envahisseurs d’un pays qui à l’origine ne leur appartenait pas et qui ont été les premiers à pratiquer le génocide envers la population locale, je veux parler des berbères de religion catholique et juive en place depuis 2000 ans. Alors combien ces arabes donneurs de leçons doivent ils aux berbères.

  2. Excellente démonstration chiffrée M. Gomez.
    Ce pays que nous avons créé est riche. Qu’il se GÈRE bordel de merde !!!!

    • oui toujours Manuel nous instruit avec classe .Merci Monsieur Gomez et bonne dernière semaine avant 21

  3. Vous pouvez faire toutes les additions que vous voulez, les Algériens répondront on ne vous a pas appelé et on ne vous a rien demandé;ce que vous avez fait en Algérie vous l’avez fait pour vous, et pas pour les
    Algériens. C’est en partie vrai ;et une part de vérité ajoutée à une autre de mauvaise foi donne cette espèce de magma dans lequel nous pateaugeons depuis 60 ans.
    Les Algériens sont des nullités qui ont amené leur pays dans l’état où il se trouve aujourd’hui ;il faut absolument nous débarrasser de ces
    individus toxiques et vindicatifs qui sont un boulet pour la France… Le divorce doit être enfin consommé :plus un Algérien en France sauf exceptions.

  4. Parfaitement d’accord, cher Manuel. Et ajoutons les millions d’immigrés Algériens depuis 40 ans en France qui nous ont couté et coutent encore des milliards.

    • Oui, bien vu LOUIS, ces boulets nous coûtent quelle somme depuis que nous les accueillons ?…
      Probablement une fortune à ajouter au bilan de MANUEL !…

  5. On dit toujours : « la remigration est impossible »

    La remigration est très facile : déclarons la guerre à l’Algérie.

    Toute l’Afrique et l’ONU vont brailler

    Déclarons la guerre à toute l’Afriqueet claquons la porte de l’ONU

    Pendant qu’ils n’ont pas de canons.

    3 mois après et sans aucun mort , la France sera redevenue Bonux-OMO..

    So simple.

  6. Soyons logiiques et magnanimes :

    Puisqu’ils nous doivent 1000 milliards
    Le Maroc aussi,
    Et la Tunisie aussi

    Déclarons leur la guerre
    Et fixons notre indemnité de victoire
    Au zazard à 2300 milliards

    Sinon, on leur refait Berlin en 1945.

    Ils disent koi ?
    Ils disent qu’ils nous adorent.

  7. Et oubli, l’assainissement de la Mitdja et les centaines de colons morts des fièvres pour l’assainir.
    Pratiquement un siècle de travaux…

  8. manu ne rêve pas , macron et son séide stora va démontrer le contraire et versera un bon milliard

  9. Sans compter les dizaines voire centaines de milliards d’aides sous toutes ses formes effacées de l’ardoise d’une année sur l’autre depuis 1962.
    Et tout ça pour rien en fait, puisqu »au 21ème siècle, la tactique des razzias reprend :

    France : des “bandes, domiciliées en Espagne, mais originaires d’Afrique du Nord, s’installent quelques mois à Marseille pour ensuite multiplier les raids”

    https://www.fdesouche.com/2020/12/23/france-des-bandes-domiciliees-en-espagne-mais-originaires-dafrique-du-nord-sinstallent-quelques-mois-a-marseille-pour-ensuite-multiplier-les-raids/

  10. Un piètre universitaire qui compare l’invasion allemande qui a tué des français dans leur pays, qui a détruit des villes et villages français avec la création d’un pays : l’Algérie qui n’existait pas avant la présence française ! j’espère que cet « universitaire » n’a pas usé et abusé d’une formation française pour une telle diatribe !

  11. l’Algérie, ou quand un pays a la deche rackette un pays civilisés…
    Avec toutes les aides qu’ils nous volent chaque année je pensais qu’il joueraient profil bas mais je constate que non… Ils n’ont aucune honte ces gens…

  12. Dans un des commentaires, j’ai lu le nom de Stora….
    Ce nom a le don de me mettre en colère, de me faire voir rouge; jai envie, besoin, d’exploser en imprécations et en grossièretés, j’ai envie de me répandre en injures racistes contre tous les esprits malfaisants, contre ce bubon de Stora, contre ce furoncle de macron, cotre tous ces fils de putes d’indigénistes qui maltraitent, déforment et manipulent l’histoire.
    Je suis un raciste anti-cons, je suis un CONNARDOPHOBE !
    Coupons toutes relations avec ces pays, tout particulièrement l’Algérie -économiques, diplomatiques, plus d’avions, plus de bateaux… plus rien- peut-être comprendront-ils ou sont leurs intérêts. Mais jen doute, leur mentalité de sauterelles les poussent au seul pillage.
    Des beni Hillal, tous !

  13. C’est excellent.
    Ces trouduculs, incultes, qui n’ont rien parce qu’ils sont fainéants, qui ont été sorti du néant par la france,
    Il n’y a qu’a regarder leur président qui file en allemagne pour se faire soigner.
    Toutes les pensions qu’on leur verse par an pour des anciens de 117 ans morts depuis des lustres******;
    Qu’ils ferment leur gueule ces parasites

  14. Depuis que les Français sont partis d’Algérie, c’est la mohamerde !
    Si les Algériens partaient de France ce ne serait PLUS la mohamerde in France !

  15. Toute cette race de cafards du Maghreb n’étaient rien avant les Européens, des bledars qui vegetaient dans leurs casbahs ou leurs marécages , infestés de vermine, race de voleurs, pilleurs et parasites qu’ils ont toujours été et qui sont venus en Europe continuer leurs forfaits et vivre au crochet des européens qui leur avaient créé des pays dignes de ce nom avec toutes les infrastructures nécessaires à leurs développements, mais dont ils n’en ont rien fait, à part leurs putains de mosquées, tant ils sont incapables de faire quoi que ce soit, même pas de se gérer eux-mêmes, et que de la merde reste de la merde, il faut appeler un chat, un chat. Même avant les européens, ils étaient sous le joug des ottomans et ces terres n’étaient que des marécages ou déserts

  16. Sans omettre la dette abyssale des soins prodigués à l’ancien président d’Algérie, venant régulièrement se faire soigner au Val de Grâce… Sans oublier l’AME dont bénéficient tous les migrants venant du Maghreb, les fraudes à la sécurité sociale, toutes les fraudes sociales et j’en passe. C’est l’Algérie qui doit à la France. Si elle devait nous rembourser, comme il se doit, il lui faudrait non pas des décennies pour s’acquitter de sa dette envers nous, mais des siècles… Un peu d’humilité M. Larkeche. Et documentez-vous avant de réclamez à un pays que vous prétendez soumettre !

  17. C’est parce que les décideurs de France ne portent pas de pantalon que certains pays haïssent et profitent de la France

  18. Le grand philosophe LAMOUCHE Ahmed a dit:
    « Ce lui qui pète plus haut que son cul finira par se chier dessus ».
    Retiens bien cette phrase petit universitaire d’opérette !!! Elle est faite sur mesure pour ton cas.

  19. Je crains que vos chiffres ne soient en dessous de la réalité…
    Infrastructures matérielles, mais aussi « intellectuelles…(si j’ose dire)…
    Education, un Crime ?
    Le Hors Bilan pétrolier et gazier.
    Récrimination de NULS !

  20. Avant de partir l’état français aurait dû pratiquer la terre brûlée et détruire totalement les infrastructures routières.

  21. Superbe démonstration de cet adage : « Nous ne devons RIEN à l’Afrique, mais l’Afrique nous doit TOUT ».

    Sans oublier que la France à fait de barbares assis dans leur crasse, des hommes debout.

  22. Bravo. Car ras le bol d entendre que nos grands parents et soldats ont spolié l Algerie alors que la France a bâti et éduquer ls enfants a l ecole qui n existait pas a l epoque.

  23. en tant que PN, vous avez oubliez une chose de 1962 à 1967 la France à versée à l’Algerie la somme de 365 milliards de l’epoque par an,, (avec le plan de constantine) et tous les ports comme celui de philippeville et bougie pour recevoir le petrole et le gaz. Ce n’est pas 500 Milliards d Euros, mais 1000 Milliards d’Euros qu’ils nous doivent. Et sans compter les 4 millions d’algeriens qui viennent ramasser notre argent depuis 1962.

Les commentaires sont fermés.