Si le titre de son dernier livre Et la gauche devint la putain de l’islam” peut choquer la “gauche bobo”, le baroudeur Pierre Cassen, fondateur du site d’information “Riposte Laïque”, tient un discours choc à la Marcel Bigeard (officier de parachutistes issu de la résistance et héros des guerres coloniales).

Il dresse un véritable réquisitoire contre toutes les compromissions de la gauche.

Son livre de 326 pages, écrit par un homme en colère, se veut une mise en garde contre la montée de l’islam intégriste sur le sol français, mais aussi dans les autres pays européens. Il démontre, après tous les attentats commis sur le territoire français, que l’islamisme constitue une grave menace (notamment dans les pages 274 à 288), à la fois pour la république, à la fois pour la laïcité, un des fondements de la société. Et Pierre Cassen connait bien la gauche. Car il a milité au parti communiste français, à la ligue communiste révolutionnaire, à la confédération générale du travail et à l’union laïque des familles.

Sacrée expérience qu’il relate avec une foule de détails croustillants.

“Et la gauche devint la putain de l’islam”, réquisitoire de Pierre Cassen contre les extrémistes

Pierre Cassen a considéré toutes ces organisations comme “trop bienveillantes à l’égard de l’islam”. Il s’en explique dans son livre, où il revisite les attentats de Charlie Hebdo, du Bataclan, de Nice, et “dézingue” les responsables socialistes de l’époque, dressant en première partie douze portraits au vitriol.

Dans un argumentaire implacable, avec chiffres et références, Pierre Cassen n’hésite pas à citer l’ancien président de la République François Mitterrand qui avait déclaré : “Dans certains endroits de France, le seuil de tolérance est dépassé….“. Ce qui avait provoqué une bronca à gauche. Et la suppression d’un ministère.

Dans son dernier livre, Pierre Cassen affirme : “La gauche a trahi la cause, les Français, la société…”. Pierre Cassen affiche sa détestation de la gauche actuelle. Sa douleur est perceptible au fil des pages. Car, pour lui, rien n’est plus insupportable, plus douloureux qu’une trahison. Lui qui a tant donné, hier, pour cette gauche. Lui qui a côtoyé, aidé, souvent partagé le quotidien de Caroline Fourest, d’Olivier Besancenot, de Gérard Filoche, nouant une amitié sincère avec Jean-Luc Melenchon.

Dans ce livre, Pierre Cassen hurle sa colère

Au fil des pages, Pierre Cassen recense toutes les compromissions de la gauche. De Jack Lang à Attali, en passant par les sociologues du Boulevard Raspail, quelques ministres de la justice ou les journaux dévoués à l’islam.

L’ancien militant communiste de banlieue, qui avait créé une association pour faire barrage au front national dans sa ville de Triel en 1990 lors d’une élection municipale faisant suite à l’annulation du scrutin de 1989, hurle sa colère : “Dans les banlieues, on utilise des caïds pour qu’ils ramènent des voix à gauche. La gauche achète des voix auprès des imams. Intolérable !”.

Pendant ses nombreuses années de lutte contre l’islamisme intégriste, contre l’immigration de masse, Pierre Cassen a dû affronter la justice dans le cadre de procès retentissants. Et si Riposte laïque a été condamnée à Paris, pour ses écrits, le site d’information et Pierre Cassen ont été relaxés à Lyon .

Pierre Cassen analyse les liens entre le marxisme et l’islam

L’auteur a le mérite d’analyser “l’islam politique” soutenu par les marxistes. Il écrit notamment : “Le marxisme, privé de son idéologie première, s’est précipité dans les bras de l’islam, à corps perdu”.

L’audience de Pierre Cassen dépasse largement les frontières de l’hexagone. L’homme et son site d’information ont même reçu le soutien de députés suisses, à l’image de Jean-Luc Addor, qui a affirmé, dans un courrier au ministre français de la justice, refuser que la justice française soit la police mondiale de la pensée.

L’auteur lance un avertissement à Macron

Avec ce livre choc, où il détaille et recense tous les attentats de terroristes islamiques perpétrés en France, Pierre Cassen va plus loin et lance un avertissement à Emmanuel Macron, à de nombreux dirigeants de gauche cités au chapitre 23 en ces termes : “Islam : vous ne pouviez pas dire que vous ne saviez pas”.

Son chapitre de conclusion est tout aussi détonant lorsqu’il s’adresse aux dirigeants actuels, mais aussi à François Hollande, à Nicolas Sarkozy : “A cause de vous, la France est en train de crever !”. Au passage, dans le chapitre intitulé “des tartes, des tartes”, relatant les plus belles erreurs du philosophe Bernard-Henri Lévy et les liens sulfureux de ce dernier avec Tarik Ramadan, Pierre Cassen lui assène : “Tu as passé ta vie à te tromper… Tu me fais penser à Michel Galabru dans le “Viager”….”

Francis Gruzelle

https://fr.blastingnews.com/societe/2020/08/pour-pierre-cassen-lislamisme-constitue-une-menace-pour-la-republique-et-la-laicite-003187076.html