Et la gauche devint la putain de l’islam : les faits donnent raison à Pierre !

Fondateur de Risposte Laïque, Pierre Cassen insiste, dans on dernier livre "Et la gauche devint la putain de l'islam", sur les dangers tromperie

Fondateur de Riposte Laïque, Pierre Cassen insiste, dans on dernier livre « Et la gauche devint la putain de l’islam », sur les dangers de l’islamisation de la France.

Pour Pierre Cassen, ‘Le marxisme s’est précipité dans les bras de l’Islam’

Fondateur de Risposte Laïque, Pierre Cassen insiste, dans on dernier livre "Et la gauche devint la putain de l'islam", sur les dangers tromperie
Fondateur de Risposte Laïque, Pierre Cassen insiste, dans on dernier livre « Et la gauche devint la putain de l’islam », sur les dangers tromperie

Dans son livre ‘Et la gauche devint la putain de l’Islam’, Pierre Cassen explore les réseaux fondamentalistes et leurs liens avec la République

Pierre Cassen, longtemps homme de gauche, emporte tout sur son passage. Rien ne lui résiste. Il a été un des leaders du syndicat du livre CGT, terminant sa carrière de typographe comme chef de l’atelier du marbre au quotidien « l’Equipe ». Pendant des décennies, il a été redouté par de nombreux patrons de presse.

Si le titre de son dernier livre « Et la gauche devint la putain de l’islam » peut choquer la « gauche bobo », le baroudeur Pierre Cassen, fondateur du site d’information « Riposte Laïque », tient un discours choc à la Marcel Bigeard (officier de parachutistes issu de la résistance et héros des guerres coloniales).

Il dresse un véritable réquisitoire contre toutes les compromissions de la gauche.

Son livre de 326 pages, écrit par un homme en colère, se veut une mise en garde contre la montée de l’islam intégriste sur le sol français, mais aussi dans les autres pays européens. Il démontre, après tous les attentats commis sur le territoire français, que l’islamisme constitue une grave menace (notamment dans les pages 274 à 288), à la fois pour la république, à la fois pour la laïcité, un des fondements de la société. Et Pierre Cassen connait bien la gauche. Car il a milité au parti communiste français, à la ligue communiste révolutionnaire, à la confédération générale du travail et à l’union laïque des familles.

Sacrée expérience qu’il relate avec une foule de détails croustillants.

« Et la gauche devint la putain de l’islam », réquisitoire de Pierre Cassen contre les extrémistes

Pierre Cassen a considéré toutes ces organisations comme « trop bienveillantes à l’égard de l’islam ». Il s’en explique dans son livre, où il revisite les attentats de Charlie Hebdo, du Bataclan, de Nice, et « dézingue » les responsables socialistes de l’époque, dressant en première partie douze portraits au vitriol.

Dans un argumentaire implacable, avec chiffres et références, Pierre Cassen n’hésite pas à citer l’ancien président de la République François Mitterrand qui avait déclaré : « Dans certains endroits de France, le seuil de tolérance est dépassé….« . Ce qui avait provoqué une bronca à gauche. Et la suppression d’un ministère.

Dans son dernier livre, Pierre Cassen affirme : « La gauche a trahi la cause, les Français, la société… ». Pierre Cassen affiche sa détestation de la gauche actuelle. Sa douleur est perceptible au fil des pages. Car, pour lui, rien n’est plus insupportable, plus douloureux qu’une trahison. Lui qui a tant donné, hier, pour cette gauche. Lui qui a côtoyé, aidé, souvent partagé le quotidien de Caroline Fourest, d’Olivier Besancenot, de Gérard Filoche, nouant une amitié sincère avec Jean-Luc Melenchon.

Dans ce livre, Pierre Cassen hurle sa colère

Au fil des pages, Pierre Cassen recense toutes les compromissions de la gauche. De Jack Lang à Attali, en passant par les sociologues du Boulevard Raspail, quelques ministres de la justice ou les journaux dévoués à l’islam.

L’ancien militant communiste de banlieue, qui avait créé une association pour faire barrage au front national dans sa ville de Triel en 1990 lors d’une élection municipale faisant suite à l’annulation du scrutin de 1989, hurle sa colère : « Dans les banlieues, on utilise des caïds pour qu’ils ramènent des voix à gauche. La gauche achète des voix auprès des imams. Intolérable ! ».

Pendant ses nombreuses années de lutte contre l’islamisme intégriste, contre l’immigration de masse, Pierre Cassen a dû affronter la justice dans le cadre de procès retentissants. Et si Riposte laïque a été condamnée à Paris, pour ses écrits, le site d’information et Pierre Cassen ont été relaxés à Lyon .

Pierre Cassen analyse les liens entre le marxisme et l’islam

L’auteur a le mérite d’analyser « l’islam politique » soutenu par les marxistes. Il écrit notamment : « Le marxisme, privé de son idéologie première, s’est précipité dans les bras de l’islam, à corps perdu ».

L’audience de Pierre Cassen dépasse largement les frontières de l’hexagone. L’homme et son site d’information ont même reçu le soutien de députés suisses, à l’image de Jean-Luc Addor, qui a affirmé, dans un courrier au ministre français de la justice, refuser que la justice française soit la police mondiale de la pensée.

L’auteur lance un avertissement à Macron

Avec ce livre choc, où il détaille et recense tous les attentats de terroristes islamiques perpétrés en France, Pierre Cassen va plus loin et lance un avertissement à Emmanuel Macron, à de nombreux dirigeants de gauche cités au chapitre 23 en ces termes : « Islam : vous ne pouviez pas dire que vous ne saviez pas ».

Son chapitre de conclusion est tout aussi détonant lorsqu’il s’adresse aux dirigeants actuels, mais aussi à François Hollande, à Nicolas Sarkozy : « A cause de vous, la France est en train de crever ! ». Au passage, dans le chapitre intitulé « des tartes, des tartes », relatant les plus belles erreurs du philosophe Bernard-Henri Lévy et les liens sulfureux de ce dernier avec Tarik Ramadan, Pierre Cassen lui assène : « Tu as passé ta vie à te tromper… Tu me fais penser à Michel Galabru dans le « Viager »…. »

Francis Gruzelle

https://fr.blastingnews.com/societe/2020/08/pour-pierre-cassen-lislamisme-constitue-une-menace-pour-la-republique-et-la-laicite-003187076.html

image_pdfimage_print

19 Commentaires

  1. Le parcours de Pierre Cassen me surprendra toujours. Surtout quand j’apprend dans l’article qu’il fréquentait des mecs comme Besancenot.
    J’ai passé ma vie à combattre ce qu’il était !!!
    Bon, il s’en est sorti mais de penser qu’il fut mon ennemi à ce point ça me fout des frissons.
    Bon, ce qui me rapproche de lui, c’est Triel. La Seine a toujours été MA RUE…

    • Pierre est un mec sensé qui va jusqu’au bout pour défendre ses idées. Pierre n’a pas changé, c’est la gauche qui a changé cher Mantalo

  2. Pierre est un esprit critique qui a compris le danger de l islamo gauchisme, crée par des élites mondialistes sans foi ni loi pour broyer, déchiqueter les États nations solidaires, fraternelles, solides…

  3. A l’évidence une saine lecture. J’en avais acheté deux ex au lancement pour partager avec des amis, mais rien à faire, ils ne veulent rien entendre, ils ont leur petite vie, assez bien chargée et remplie, non frappés directement par les « incivilités (en novlangue ça veut dire crimes) ils n’en n’ont que peu à faire de la politique en bons moutons bien heureux et bienheureux comme les Saints ! (et aussi bien tondus) qu’ils sont.

    …. mais il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer..

    Alors persévérons !

    J’ai l’impression qu’il n’y a que ceux qui ont déjà mis le nez dans le caca qui se rendent compte du problème et que ça commence à puer très fort…mais ceux-ci il y en a de plus en plus, alors espoir il y a.

  4. « Pendant des décennies, il a été redouté par de nombreux patrons de presse »
    Ouais, si cela fait comme pour les dockers il ne doit plus exister d’ouvriers du livre en France

  5. Comme les plages sont réouvertes, il vaut mieux conseiller de saines lectures à tous les estivants qui bronzent encore

  6. Cher Francis Gruzelle, oui, à propos de Bhl, il nous fait penser à Galabru dans le Viager. Galabru se trompait sur tous les sujets, entr’autres sa réflexion sur le Gal Franco, « petit rebelle sans avenir » … Fantastique Pierre Tchernia … dont l’art était de peaufiner les plus petits détails, pour faire de son film un chef d’œuvre. Sans parler de l’éblouissante distribution…
    Néanmoins précisons que Bhl n’est qu’un sinistre comique, lui. C’est un obscur journaleux de journaux gratuits, qui se prétend philosophe … Mais il est vrai que cette prétention arrive à rigoler tout le monde, hormis les abrutis de la sphère bien pensante …

  7. Dès sa parution j’ai acquis ce livre. Je l’ai lu en un temps record tant il collait à la réalité, à la vérité. Encore merci à Pierre Cassen.

  8. Et la gauche devint la putain de l’islam!

    Alors que la FRANCE FUT LA FILLE AÎNÉE de l’église catholique……

  9. Pierre, ce n’est pas d’aujourd’hui que la Gauche se prostitue à l’islam.
    Déjà durant la guerre d’Algérie, celle-ci ( gauchistes et extrême-gauchistes, alimentaient le FLN en fonds pour les soutenir.
    J’attire votre attention que déjà à cette époque, cette guerre était un djihad contre les non-musulmans.
    Aussi, si vous en faites ce constat aujourd’hui où l’on remarque de plus en plus ouvertement la complaisance de la Gauche à l’égard de l’islam, je ne pense pas vous apprendre que le combat idéologique des musulmans n’est pas le même que celui de la Gauche. Cette dernière s’appuie sur la communauté musulmane pour faire gagner son internationalisme débridé; alors que les musulmans se servent de toutes les influences ( la gauche en particulier) pour installer l’islam dans nos démocraties.

  10. (suite à mon premier post).
    Cette Gauche n’est que dhimmi à leurs yeux et devra se plier à l’islam si celui-ci l’emporte dans nos démocraties ( ce qu’il en reste).
    Je vous invite à retrouver et à regarder cette vidéo (libellé ci-dessous) sur la guerre d’Algérie où, des historiens algériens disent que l’islam doit utiliser tous les moyens pour parvenir à son expansion mondiale en s’appuyant les syndicats et partis politiques de gauche.
    Maghreb: 39-45, un destin qui bascule.

  11. Un dévoiement inexplicable. La gauche a cru que l’humanisme et son droit de l’hommisme avaient réponse à tout. Eh bien non ! Les droits de l’homme ne fonctionnent qu’avec ceux qui les acceptent et les pratiquent. Tout faux depuis plus d’ un demi siècle…

Les commentaires sont fermés.