Et maintenant, Macron humilie les chômeurs

Publié le 21 janvier 2019 - par - 29 commentaires - 1 583 vues
Share

Plus fort que lui. Chassez son naturel, il revient au galop.

Avec les maires qui l’applaudissent gentiment, car ils sont bien élevés, le chef de l’État est tout miel tout sucre. Il aime les élus locaux devenus soudainement précieux. Il les caresse dans le sens du poil. Il les comprend. Il les écoute.

Pour d’autres, il emploie ce que les très dévoués députés LREM appellent « un langage de vérité ». Ainsi entre deux sirupeuses déclarations d’amour aux maires, il a lâché ceci : « Il y a des gens qui trouvent avantageux de passer du chômage à un emploi puis de cet emploi au chômage plutôt que de garder un emploi fixe ». Salauds de chômeurs ! Salauds de tricheurs ! Salauds d’assistés !

La droite, persuadée que c’est avec ses impôts qu’on entretient ces fraudeurs, applaudit. Comme Macron, elle n’aime pas ceux qui ne bossent pas. Comme Macron elle déteste les fainéants qui font la grasse matinée. Et c’est comme ça que le chef de l’État grappille quelques points dans les sondages.

Il y a en France environ 5 millions de chômeurs. Dans leur écrasante majorité, des gens droits et honnêtes. Ils ne manifestent pas, ne lancent pas de pavés sur les CRS. Ils sont pacifiques et résignés : des effacés de la terre. C’est pourquoi personne ne se préoccupe d’eux et que Macron peut les piétiner. Qui s’intéresserait à une statistique ?

Un jour peut-être, la colère prendra chez eux la place de la résignation. Et alors le mouvement des Gilets jaunes ressemblera à côté à une anonyme turbulence de récré.

Le prédécesseur de Macron à l’Élysée n’était pas parvenu, pas plus que lui, à enrayer le chômage. Il s’engagea – s’il n’inversait pas cette courbe calamiteuse – à ne pas se représenter. Il tint promesse. Y a-t-il quelqu’un pour croire qu’en 2022 Macron fera pareil ?

Benoit Rayski

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
logique

très peu de chômeurs trichent selon pôle emploi. par contre 1,8 millions de fausses cartes de sécurité sociales chez les étrangers, c’est normal, des retraites à des milliers de centenaires en algérie et ailleurs, énormément plus qu’il y’a de centenaires recensés vivants par le gouvernement algérien, c’est normal…
un membre du gouvernement qui s’offre le premier de l’an un whisky à 100 ou 150 mille euros, circulez y’a rien à voir…
1 milliards pour l’irak à trouver chez ces foutus chômeurs vu que ces foutus retraités ne se laissent plus vider les poches…

Anne-Marie G

Alors là, vous donnez dans la démagogie. Je connais pas mal de chômeurs professionnels qui effectivement passent d’un petit boulot au chômage, sur les forums certains même disent qu’ils préfèrent procéder ainsi que de partir dans une grande ville pour trouver un travail stable, y compris quand il n’est pas à la hauteur de ses diplômes. C’est parce qu’il y a eu de la démagogie depuis l’accession de la gauche au pouvoir que nous sommes dans ce pétrin inextricable. Il n’est qu’à voir le niveau de chômage dans les autres pays de l’UE, Danemark, Hollande, etc. Il y a plus… lire la suite

DUFAITREZ

Quand on sait qu’il y a 3 M de chômeurs en cat A, et 300.000 emplois vacants…
3 M de chômeurs intermittents en cat B.C.D,
Se moquer d’eux est dégradant, même si chacun connait des tricheurs…
Mondialisation et Immigration « m’a tuer », peuvent-ils dire.

Durocher

Bon, faut quand même pas trop pousser dans l’autre sens : personne ne vas nier qu’il est pénible de travailler pour des gens qui s’engraissent sans rien foutre, c’est une évidence tout de même !…. ce qui n’est pas mentionné, par contre, est que le GOUVERNEMENT ENTIER s’engraisse en ne foutant rien, voilà la vraie différence avec les chômeurs qui recherchent courageusement un emploi, pour beaucoup!

Dupond

Durocher
+100000000000000000000000
Le mec qui bosse grimpé sur un échaffaudage voit a la terasse des cafés des gars qui gagnent autant que lui a rien branler et des politicards bien reposés se balader et bien bouffer avec ses impots
Et vous voudriez que les gens soient encouragés a travailler ? ….c’est l’effet inverse qui se produit et la démotivation se généralise

patphil

certes il y a des gens qui profitent su système, pourquoi aller travailler quand on peut avoir l’électricité à demi prix, des allocation de ci et de là, mais alors pourquoi les gouvernements successifs continuent?
les autres, les chomeurs de base qui envoient des centaines de lettres auxquelles personne ne répond, qui traversent la rue mais aussi la france pour trouver un travail sous payé pendant des années, ceux là les politiques devraient au moins les soutenir

angora

je finis par croire que toutes ces aides « en fonction du revenu » sont destinées à décourager les gens de chercher à gagner plus………..
si on gagne plus, on va perdre plein d’avantages et en plus comme l’argent gagné est soumis à impot sur le revenu et pas les allocs, , en fin de course on aura moins d’argent disponible.
et une fois en retraite on pleure: »z’ai une p’ tite retraite » : 2ème coup gagnant du pouvoir en place. les avantages et allocs ne donnant pas des points de retraite.

Dupond

Ce matin : Thierry Mariani face a bourdin  » supers répliques de Mariani » on sent le mec apte a contrer la connerie !!!

Joël(1)

Les intervenants de tous poils n’osent pratiquement jamais aborder le sujet de fond qui fâche bien sûr, et de fait sans sans rendre compte les intervenants évitent stratégiquement le fond du problème! Agissant de la sorte, ils innervent dans le corps sociale le virus du communautarisme et des interdits idéologique impulsés et entretenus par Macron et la république immigrationniste! Le nerf de la guerre est, et reste l’invasion et ses dégâts collatéraux! Il n’est nullement ici question de haine ou racisme (habilement entretenu par le pouvoir pour désarmer toutes réflexions politique)! Rien ne sera pérenne sans solutionner par la Remigration… lire la suite

lafronde

Les Etats d’Europe occidentales partagent une calamité : l’idéologie néo-humanitaire, celle des nouveaux droits universels de l’Homme, proclamés par l’ONU en 1948, appliqués par la seule Europe dès 1950, soutenus par notamment l’Eglise de Rome dès 1963 (Vatican II). Ces droits-créances fondent un Socialisme de Redistribution inter-ethnique, favorisant le migrant au dépens du natif, suscitant l’invasion de l’Europe. Face à ces droits non-réciproques, donc ces faux-droits, l’Homme européen doit affirmer son antériorité, donc son droit du 1er occupant, son droit de Propriété sur ses terres ancestrales http://www.autochtonisme.com/ et pour le faire savoir réaffirmer l’antériorité la souveraineté et la supériorité de… lire la suite

Joël(1)

Ce ne sont pas les chômeurs qui coûtent cher à la collectivité ces derniers étant des victimes du système mais de l’entretient de la terre entière (invasion de la France) Il ne sera jamais assez répété que la population extra européenne qui n’a absolument rien à faire sur le territoire de France doit s’élever entre 15 est 18 millions d’unité qu’il faut bien cependant entretenir dans tous les actes de la vie! Les GJ ainsi que la population Française doit être consciente de cet état de fait! Il y a un transfert de richesse ((120 milliards/an)) fraudes comprises qui est… lire la suite

lafronde

Comme vous le dites, l’essentiel de l’immigration émarge au budget social de la Nation, sans y avoir contribué à due concurrence. Il y a bel et bien transfert de richesses et même d’emplois. Le Peuple est même chassé des métropoles par la spéculation (facilitée par la dette publique) et remplacé par « les civilisations de la femme soumise » (Afrique, islam) sur le critère – utilitariste et raciste – du nombre d’enfants. là où vous faites erreur est que ce système d’assistanat à l’immigration fut conçu dès l’Après Guerre, à l’ONU (DUDH 1948), dans la « construction européenne » CEDH 1950, Charte des droits… lire la suite

sylvain

le nombre de chômeurs « qui profitent du système » est une goutte d’eau dans l’océan du chômage. Mais focaliser sur « la » minorité pour faire passer les réformes (voulues par le MEDEF ) c’est vieux comme le monde.
On pourrait aussi appliquer le même procédé pour le (petit ?) nombre de députés/sénateurs qui profitent du système parlementaire ou senatorial ? Non ?
ah non, alors là, pas question, ….

Colonel de Guerlasse

L’économie Française créé des emplois, le problème est qu’il rentre plus d’immigrés. De plus, faute de pouvoir faire des statistiques ethniques, on ne sait pas vraiment quels sont les profils on va dire des chômeurs. Il paraît que l’Allemagne manque de bras. Retour du STO à l’aide du traité d’Aix la Chapelle ?

Fit

«Il y a en France environ 5 millions de chômeurs» Je pense que vous êtes loin du compte, des centaines de chômeurs sont radiés tous les jours pour faire baisser les statistiques, beaucoup de ces personnes se retrouvent à la rue sans revenus. Et malgré tous ces malheureux qui ne sont plus comptabilisés, le chômage ne cesse d’augmenter. «Le prédécesseur de Macron à l’Élysée n’était pas parvenu, pas plus que lui, à enrayer le chômage» Parce que vous êtes naïf au point de croire que ces salopards que les veaux mettent au pouvoir depuis 40 ans ont la volonté de… lire la suite

Pilaf

Oui, la France s’est désindustrialisée, et en plus, a accueilli de l’immigration de masse, et tout le monde sait en plus, qu’il y aura de moins en moins besoin de main-d’oeuvre : robotisation et intelligence artificielle (car on peut aussi oublier l’IA qui remplacera des métiers de toutes sortes) qui remplaceront de plus en plus d’employés, ce qui amplifiera le chômage (bien qu’on n’a déjà peu d’industries en France). Quant à Macron, en tapant sur les chômeurs, il rajoute juste de l’appauvrissement étant donné que les chômeurs passeront plus rapidement aux minimas sociaux. Macron fait ça juste pour rendre les… lire la suite

Pilaf

https://www.challenges.fr/high-tech/les-cinq-metiers-que-l-ia-va-faire-disparaitre-en-france_608361 Les cinq métiers que l’IA va faire disparaître en France Dans la banque et les assurances, les effectifs étaient de 356 000 en 1986. Ils ne sont plus que de 221 000 en 2016, soit une baisse de 39%. L’étude prévoit la disparition pure et simple du métier entre 2038 et 2051.La comptabilité pourrait connaître le même sort entre 2041 et 2056. Les effectifs ont baissé de 23% depuis 2004. Les secrétaires de bureautique et de direction ont vu leurs effectifs fondre de 26% au cours des trente dernières années et pourraient disparaître entre 2053 et 2072. Côté grande… lire la suite

Pilaf

(Suite) déjà rogné les effectifs de 15%. Enfin, Erwann Tison prédit l’extinction du métier de manutentionnaire entre 2071 et 2091, sachant que la baisse est de 17% depuis trente ans. https://www.morganphilipsoutplacement.com/quand-lintelligence-artificielle-remplace-lhomme/ Depuis les années 2000, nous avons pu observer un mouvement d’automatisation massive du travail. Les machines sont en mesure de mieux effectuer certaines tâches que les hommes. La robotisation a deux conséquences sur l’emploi humain : – La création de nouveaux emplois liés à la robotique (programmation, etc), soit environ 10 millions de postes en 2011, cela tend à s’accélérer. – La destruction d’emplois (qui concerne tous les secteurs).… lire la suite

Pilaf

(Suite 2) documents digitalisés et les métiers manuels.
Un expert chinois a rendu un rapport dans lequel il explique que 50% des emplois actuels pourraient être remplacés par l’intelligence artificielle d’ici 15 ans. https://www.francetvinfo.fr/economie/industrie/robolution-les-metiers-menaces-par-l-intelligence-artificielle_3155541.html
Mais il est évident qu’entre le rapport que la robolution va plus détruire d’emplois qu’en créer car comme toujours, « on » veut toujours rassurer les gens.
Quelques autres exemples de métiers qui pourraient disparaître pour l’Homme : magasinier, chauffeur de taxi, agent de sécurité mais aussi, téléprospecteurs, responsables des rémunérations et avantages sociaux, réceptionnistes, coursiers, routiers etc…

Pilaf

Je voulais dire que la robolution va évidemment plus détruire d’emplois qu’en créer (comme ce qui se passe déjà actuellement car la robolution en détruit déjà depuis un certain temps mais ça va s’empirer), c’est juste qu’il y a une propagande, mensongère, dans le but de rassurer les gens sur l’avenir. Les propagandes du pouvoir ne servent qu’à enfumer les gens pour qu’ils restent endormis le plus longtemps possible. Dans l’avenir, la robolution va remplacer la grande majorité des métiers (même si elle va en créer des nouveaux un peu mais la robolution va toucher trop de métiers donc elle… lire la suite

Dupond

Fit
+100000000000000000000000000
La richesse gagnée avec la robotisation de notre économie n’est pas repartit sur l’ensemble des travailleurs et va dans une minorité de poches et vers les paradis fiscaux . L’agriculture s’est robotisée a outrance et pourtant nos paysans devenus peu nombreux sont sous rémunérés ….ou va l’argent ??? Trouvez vous normal que 26 milliardaires s’accaparent 50% des revenus de la planete ??

Fit

«Trouvez vous normal que 26 milliardaires s’accaparent 50% des revenus de la planete ??»

Moi non, je ne trouve pas ça normal du tout, et c’est d’ailleurs parce que je ne cesse de répéter que c’est le principal problème qui est la cause de tous les autres que je me fais insulter sur ce site.
Beaucoup de «patriotes» de pacotille crève-la-faim serviles sur ce site n’aiment pas qu’on s’attaque à leurs maîtres, ceux qui les font crever et qui détruisent leur pays, toute la racaille milliardaire euro-mondialiste immigrationniste du cac 40.

lafronde

Le chômage regroupe des causes et des parcours multiples (comme l’Immigration !). Comme l’activité marchande, le chômage est cyclique, et s’élève avec le niveau de protection sociale (qui ralentit la course vers l’emploi) et de la fiscalité (qui freine l’entrepreneuriat). Or en France nous avons une fiscalité et un assistanat excessifs qui desservent le salariat. Mais qui servent l’immigration de créanciers, soit la majorité de l’immigration qui se complait dans l’assistanat. Quant aux natifs, les lois encadrant le recrutement les desservent, car en terme de compétences, ils sont statistiquement plus aptes. Ces lois égalitaires sont une perte de chances pour… lire la suite

Dupond

Meme si l’imigration est assistée les dirigeants en sont indifferents puisqu’elle ne sert que d’arme face aux réclamations salariales qui nuiraient au grand capitale .Cet assistanat a la charge du con tribuable ne ruine que le peuple pas les adeptes de l’évasion fiscale ……la lutte contre l’évasion fiscale est bien timide alors que sur vos impots un oubli de mille euros est pisté dans l’heure !!!

ringard

Sur le chômage, la question a toujours été mal posée ! Depuis des décennies nos chères élites, certaines de bonne foi, s’interrogent sur les mesures à prendre pour l’enrayer : échec complet.
En l’espèce, il faudrait raisonner par l’absurde et se demander quelles seraient les meilleures mesures pour entretenir et accroître le chômage……l’aborder en ces termes c’est y répondre : il suffit de faire l’inverse !

Michele Cossec

Bravo.

JACOU

LOUIS XX; « Le 7 décembre 2018, à l’occasion du mouvement des Gilets jaunes, Louis de Bourbon exprime sa « solidarité » au « peuple de France qui se dresse pour défendre son mode de vie et sa dignité » et sa « profonde compassion pour ceux qui souffrent, dénués de ressources, écrasés de charges, humiliés et privés d’Espérance, et qui n’ont d’autre moyen d’expression que de se lever comme un seul homme pour manifester leur déception, leur angoisse et leur colère ». Par contre la CFDT Syndicat de lèches c…l critique les Gilets Jaunes. Ce Syndicat qui ne fait grève… lire la suite

JACOU

Laurent Berger (CFDT) considère que le mouvement des «gilets jaunes» «n’a rien inventé, ne mobilise pas en masse…»

https://www.fdesouche.com/1144907-laurent-berger-cfdt-considere-que-le-mouvement-des-gilets-jaunes-na-rien-invente-ne-mobilise-pas-en-masse

La CFDT, l’armée secrète du MEDEF.

Marnie

Le mouvement des GJ a le mérite de mettre en évidence la paupérisation qui s’est mise en place et va en s’accentuant. Ils ont le courage d’avoir commencé ce début d’insurrection. Le malheur c’est que ceux qui sont juste au-dessus, sans faire partie de la classe moyenne, ne les rejoignent pas, ou pas encore.