Et Pierre et Yves eurent une fille comme cadeau de Noël, grâce à la GPA

Publié le 24 décembre 2017 - par - 54 commentaires - 2 324 vues
Share

Ce n’est pas une histoire vraie ! C’est une histoire possible pour demain. Dans un monde de folie, un monde qui aura déraciné les existences, qui aura tué la filiation. C’est l’histoire d’un passé qui ne sera qu’une étagère vide, du présent de l’enfant, qu’une angoisse, et un non sens, et de son avenir, un horizon inimaginable.  « Il n’y a pas d’arbres ni de plantes sans racines ! Il n’y a pas d’avenir sans passé ». disait Victor Hugo

*********

Un conte de Noël diabolique

Bientôt Noël, un grand jour. Pierre et Yves attendent avec impatience dans la clinique privée leur petit cadeau de fin d’année.

C’est mère Noël qui transporte dans sa hotte, le cadeau tant attendu. Tout avait été prévu pour que ce jour de Noël soit le grand jour pour ce couple. Yves avait revêtu ses plus beaux atours, mis la guêpière que Pierre lui avait achetée la veille, car celui-ci, sans égard, pour son mari, trouvait qu’Yves avait pris un peu de ventre. Il n’avait pas toujours dit ça pensait Yves, et savait que s’il avait quelque peu perdu ses abdominaux qui faisaient l’admiration de tous les garçons dans le quartier du Marais, c’était bien par la jalousie de Pierre qui avait décidé de l’enfermer dans l’appartement, et d’en faire une soumise à tous ses désirs les plus fous.

Yves s’était maquillé pour effacer ses nuits sans sommeil, les dégâts de l’alcool, ses angoisses existentielles, et les délires cuisants de son homme. Il mit ses bijoux, son collier de perle, sa perruque, et une tenue digne de ce cadeau que Pierre lui avait promis.

De son côté, Pierre était souvent agacé par son mari. Il trouvait qu’il jouait trop les midinettes, qu’il minaudait sans arrêt, faisait sa folle, et qu’il ne savait plus se tenir. Il en était parfois gêné par les sourires des uns, les murmures des autres, y compris par les boys des boîtes de nuits. De plus, la perruque d’Yves s’était déplacée.

Tous deux se rappelaient les difficultés qu’ils avaient eues pour obtenir un crédit conséquent pour mettre en route leur projet. Les colères qu’Yves avait faites sur ce banquier manifestement homophobe disait-il. Il avait même menacé de le dénoncer jusqu’à ce qu’il comprenne que la banque avait parfaitement le droit de discuter des modalités, et même de pinailler ! Et puis, il y a eu cette femme que des amis leur avaient présentée. Une femme sûre selon eux, une femme qui a pourtant exigé plus qu’il n’était prévu à l’origine. Encore une qui n’avait pas compris que c’était quand même indigne d’exploiter le désir d’enfant.

Une pensée à Pierre Bergé, trop tôt disparu, qui avait pourtant bien cerné la réalité des choses : une femme louait ses mains, elle pouvait bien louer son ventre que diable.

La mère Noël était proche de la délivrance, sa hotte allait s’ouvrir. Mais aucun des deux ne voulaient assister à cette naissance. Voir une femme accoucher ? Quelle horreur ! Pour quoi faire d’abord. Lui tenir la main ? Lui dire quoi ? Ils en avaient bien une petite idée : dépêche-toi, je veux mon cadeau de Noël, mon bébé !  Pas sûr que le personnel médical apprécierait !

Il paraît que ce sera un garçon. Si c’est le cas tant mieux. L’idée que cela puisse être une fille ne leur était même pas venue ! Une fille ? Qui va devenir gamine, puis adolescente, avec des seins, des règles, sans compter qu’en plus, elle soit à terme hétérosexuelle ! Un avenir sombre les attendrait à coup sûr.

Tandis qu’un garçon, on serait entre homme. Pierre pourrait lui apprendre à lire, à écrire, à découvrir que dans l’histoire, il y a plein de grands hommes qui sont comme ses parents, et même que, c’est prouvé, la France ne serait pas ce qu’elle est, sans les homosexuels qui furent Rois, Empereurs, Présidents, etc. Si, si, c’est juré, craché ! Yves lui apprendrait que ce n’est pas une obligation d’être une femme pour trouver du plaisir à s’épiler, et à se maquiller. Bref, un juste équilibre. D’ailleurs, tous deux se demandent encore à quoi servirait une femme, si elle n’avait pas un utérus. C’est vrai quoi ?

Mais faisons confiance à la science et aux féministes d’aujourd’hui. Bientôt, les femmes refuseront ce rôle de ventre, sauf contre paiement sonnant et trébuchant, et que viendra l’heure où les hommes pourront un jour enfanter.

L’enfant est né ! C’est une fille ! Yves s’évanouit. Jacques proteste, demande à voir la mère porteuse ! Il menace de faire un procès à la clinique, à l’accoucheuse. Non, ce n’est pas son cadeau de Noël ! Les rires éclatent devant cette scène ! Les rires des uns, et les larmes des autres qui laissent pantois le personnel médical.

Pendant ce temps là, la petite crie, elle est vigoureuse. Le ventre de cette porteuse a fait son boulot ! Elle a été payée pour ça ! Il lui en faudra de la vigueur à cette petite à l’avenir, quand elle comprendra qu’elle est née dans un monde de fou. 

Gérard Brazon (Libre expression)

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Tristana

Joli conte sur la folie humaine qui voit du progrès dans la déshumanisation et dans l’argent-roi belle illustration de l’adage : « science sans conscience n’est que ruine de l’âme » …

chris

et ses peines plein de d’enthousiasme ou de tristesse .

chris

J’adore tous ces commentaires de gens qui ne savent pas de quoi ils parlent . Je suis hetero , sterile et depuis 8a pere d’une adorable fillette grace à la PMA . Et ca ne se fait pas aussi facilement . Un an entre les toubibs et les psy .Des psy me direz vous ? He oui on veut savoir si vous , surtout l’homme etes pret à avoir un enfant qui suivant la nature n’est pas le votre . Car ca cogite la haut . Se poser souvent la question , et si à l’adolescence elle vous jette au… lire la suite

Tristana

Il y a un gouffre entre la PMA pour hétéros qui se contente d’aider un couple hétéro à avoir un enfant et la gestation pour autrui qui crée avec l’aide de médecins motivés par l’appât du gain pour les couples sans la moindre possibilité de fertilité puisque du même sexe, des enfants sans mère, et sans repères, en échange contre de gros biftons. On a banni l’esclavage, ce n’est pas pour autoriser dans des conditions pareilles la création puis la vente d’êtres humains (les enfants) et l’utilisation d’autres humains, mères porteuses ou donneuses d’ovules..

chris

Je ne defend pas la GPA , porteuse effectivement de risques importants . Je defend l’envie d’avoir des enfants . Pourquoi toujours voir dans les homosexuels des gens totalement differents . On peut aimer les hommes et avoir envie d(‘etre pere tout simplement . Pere dans le sens ou on veut transmettre quelque chose à un enfant , pas simplement s’offrir un cadeau .

spartac

Ta gueule connard de dégénéré

chris

J’attends que ma fille ait 18a et on viendra s’expliquer tous les trois ok ?

cirrus

Que des gros clichés… On se console en lisant votre article sur votre jambe ensanglantée en se disant que vous devez vraiment avoir une vie pas très intéressante pour chercher des poux là où il n’y en a pas. Le souci est que ça n’a rien à voir avec la laïcité… Bd Voltaire ne veut pas de vous ? Les rétrogrades finiront par faire alliance avec le parti islamiste quand il aura une plus large audience, dans la mesure où ils se retrouvent sur maintes questions : émancipation de la femme, mariage gay, recul du patriarcat… Si le FN prend… lire la suite

Kastal

C’est incroyable, comment l’être humain a atteint un degré de décadence et d’immoralité.
On ose dans ce monde fou marchandiser l’être humain, en offrant un enfant comme cadeau?!
Ces gens là, se sont-ils demandé que deviendra cet enfant à l’âge adulte?
Quelle réponse trouvera-t-il quand il demande qui sont ses parents biologiques ou s’il a des frères et sœurs?
Mais quand l’égoïsme devient un mode de vie, légalisé en plus, il ne faut s’attendre qu’à des catastrophes: suicides, meurtres…

Job

Les deux tabous que les « progressistes » n’ont pas encore fait sauter sont : la pédophilie et l’inceste ! Il y a eu une tentative dans les années 70 , menée par un groupe « d’intellectuels » , gros pervers de gôôche , mais la société pas prête s’est rebiffée .
On peut leur faire confiance qu’à plus ou moins long terme ces interdits tomberont . Je vois dans tous ces symptômes les signes d’une société en pleine décomposition : une société sans règles morales est une société qui s’auto détruit , qui accepte son suicide .

Joël(1)

Beaux garçons soit; Mais des dégénérés qui dans la loi de la vie ne sauraient avoir un avenir! S’enculer dans « l’allégresse » ne saurait mettre au monde des enfants et encore moins remplacer des mamans puis offrir une harmonie de vie aux enfants! Des dégénérés malgré les quolibets de droits de droit-de-l’hommisme de mes deux! La nature a fait les choses carré et cohérente! Ce ne sont que des tarés qui sous des sourires niais ne sauraient me tirer fusse une larme de compassion! Ils sont la mort et le ridicule et j’emmerde les tous ensembles de gauche et affidés sodomites… lire la suite

Un homo

Tiens mon commentaire a été censuré? Dommage, j’apportais un point de vue différent dans cet océan de poncifs et de clichés..

Carole

« Une pensée à Pierre Bergé, trop tôt disparu ? Vous plaisantez je suppose. Ce malfaisant tordu n’aurait jamais dû exister ! Qu’il soit disparu est un bon débarras et c’est pas trop tôt, non. Mais certains de ses adeptes sont toujours là pour poursuivre ses maléfiques desseins.

hoctave

Il me semble que cela etait dit sous le ton de l’ironie, non?

victoire de Tourtour

Beaucoup de gens sont imperméables à l’ironie, à l’humour à froid.Il faut hurler de rire à chaque phrase pour qu’ils pigent.

Pascal

Quelle conne !

Joël(1)

Bergé??? Il suce des b…tes en enfer!! Qu’il y reste!! Bon débarras!!!!!!!!!!!!!!

Wika

Est-ce vraiment de la fiction ?
Nous avons un journaliste sur RTL qui a deux enfants avec son « mari »
D’après ce que j’ai compris, les fillettes sont issues de la GPA

victoire de Tourtour

Elton John et son mari également, ce me semble.

Vindicta

C’est de la fiction , mais j’imagine un garçon ou une fille , à la sortie de l’école . La grande majorité ( 95 % ) ont un papa ou une maman ( même si c’est une famille recomposée , et que le papa on le voit le dimanche ) . Ils savent tous ce qu’est un papa ou une maman . Or un couple de deux hommes ( ou deux femmes ) allant à l’école cherche son enfant . L’enfant et ses copains . Lui c’est mon papa , l’autre c’est euh … euh .. ma , mon maman… lire la suite

Carole

Je n’avais rien contre l’homosexualité, jugeant que chacun est libre de son corps et de sa sexualité mais quand je constate dans quelles dérives catastrophiques, elle nous entraîne ! Des enfants naissent orphelins, privés de leur mère. Des femmes dont on exploite la pauvreté, devenues des « fours à pains » vivants pour gagner un peu d’argent. Des enfants élevés par des couples qui haïssent son sexe. Comment des médecins peuvent-ils prêter leur concours à des actes aussi insensés, motivés par un égoïsme monstrueux ?

patphil

s’ils acceptent la gpa pour les lesbiennes, il devront l’élargir aux pédés, antisexisme oblige!
les fous hypocrites!

Carole

Les lesbiennes n’ont pas besoin d’user de la gestation pour autrui, elles peuvent elles-mêmes mettre au monde leur propre enfant. C’est la procréation médicalement assistée qu’elles réclament, ne voulant pas avoir un contact sexuel avec les hommes détestés. Mais ce problème de rejet de l’autre sexe demeure, si l’enfant est du sexe détesté, il y a lieu de se faire du souci pour lui.

Allobroge

Ces gens se font plaisir et trouvent des alibis pour nous dire que leur enfant sera plus heureux que dans bien des foyers hétéros. C’est possible, apparemment, mais fondamentalement l’enfant cherchera toujours d’où il vient, qui sont ses aïeux et s’il n’a pas de réponse, psychologiquement il sera mal dans sa peau pour le restant de ses jours. Et inutile de culpabiliser les hétéros, les fautifs seront ses « parents » !.Mais eux s’en moquent , ils jouent « à la poupée » à défaut de jouer à des jeux plus virils !Ainsi disparaissent les civilisations ! Avez vous remarqué comment sont regardés les… lire la suite

Vladimir Trump

Pauvre France, s’il ne reste plus que ça comme fierté….

Lanlignel+Armand

D’habitude, j’apprécie les commentaires de G. Brazon …. Mais nous pondre cette dégueulasserie aujourd’hui, c’est vraiment mal choisi. Je connais des homos parfaitement corrects, il n’y a pas à stigmatiser leur nature. J’ai connu aussi des couples ayant des difficultés de procréation (fausses couches) et s’ils avaient pu disposer de la GPA, cela aurait résolu leurs problèmes. Mais c’est ainsi, ce qui est nouveau (comme la GPA, la pilule etc.) est d’abord interdit par les imbéciles sans envergure qui nous gouvernent, puis permis plus tard. Les esprits obtus et ignorants sont incapables d’évoluer, les nouveautés ne peuvent être utilisées que… lire la suite

didile

Quand on a l’âme de parent on ne sacrifie pas un enfant ,on serre les dents et on regarde au plafond pendant quelques secondes pour en faire un comme la nature l’a prévu.

Carole

L’homosexualité, c’est une chose : chacun est libre de ses orientations sexuelles. Mais vous n’avez pas bien saisi l’inhumanité de la gestation pour autrui, qui entraîne quand elle est fait pour un couple homo masculin, la naissance d’un enfant sans mère et le fait qu’une femme, la mère porteuse, fait office de simple objet, que sa pauvreté est exploitée. Que des médecins qui ont prêté le serment d’Hippocrate soient capables par appât du gain (c’est un sacré marché financier, la GPA) d’apporter leur concours à cela est une honte.

Lanlignel+Armand

Non, nous ne sommes pas libres de nos orientations sexuelles, ce n’est qu’une apparence illusoire ….La nature est ce qu’elle est, elle fait n’importe quoi, suivant les lois du hasard lors des combinaisons génétiques. Certaines ne sont pas viables longtemps (mort de l’embryon, du fétus, de l’enfant à sa naissance ou quelques années après, maladie dites génétiques) mais la nature recommence ces combinaisons non viables. L’homosexualité est une particularité naturelle comme être albinos, ou rouquin, ou avoir les yeux verts ….

Enée

Et la caractéristique première de l’homosexualité est son INFERTILITÉ: deux hommes ou deux femmes ensemble, ne peuvent pas faire d’enfant. C’est la LOI DE LA NATURE.

Carole

Pour moi, « libre » signifie simplement qu’il n’y a pas lieu de faire de l’homosexualité un interdit dans la mesure où cela ne nuit à personne et que c’est « entre adultes consentants » . Ce n’est pas le cas de la GPA par contre, faux progrès extrêmement nuisible, désolée pour ceux qui croient aveuglément que tout ce qui est nouveau est progrès.

Lanlignel+Armand

Chacun doit être libre et responsable de lui-même. Si une femme choisit d’être mère porteuse, c’est elle que cela regarde, cela vaut mieux que faire le trottoir pour survivre. Lorsqu’une femme porte l’enfant de sa belle-soeur ou de son amie, cela se comprend. Il n’y a pas lien d’interdire systématiquement la GPA. De toutes façons, quels que soient les combats d’arrière garde, cela deviendra obligatoirement permis dans un avenir plus ou moins proche, c’est inéluctable.

Gerard Brazon

J’ai connu mon père à 35 ans. Il y avait un beau père, effacé à qui il fut interdit d’être un père. Ce père biologique m’a manqué. Quand je l’ai rencontré ce fut comme une délivrance. J’ai pu mettre un visage sur ce père, ai pu réaliser qu’il était un homme bien et contraire à ce qu’en disait ma mère. Et surtout comprendre qui h’etais et pourquoi j’aimais les livres, la lecture lui qui avait des bibliothèques à foison. Li qui aimait l’Histoire. Il fut cette jambe qui m’avait tant manquée. Rien contre les homos par contre.
Bon Noël

Lanlignel+Armand

Oui, je vous comprends, je connais bien des personnes ayant fait des démarches pour connaître le géniteur manquant, quelquefois avec déception après la réussite. Sur ce plan là, la législation devra permettre une information sur les géniteurs. Mais le problème, c’est les coucous faisant leur ponte chez la voisine … les tests génétiques sont donc interdits sauf sur décision d’un juge. Les bâtards ne sachant pas d’où ils viennent sont dans une illusion heureuse !

JILL

JOYEUX NOËL Gérard et bravo pour votre engagement .
La GPA,c’est pas nouveau ;les enfants dits des SS furent conçus selon ce protocole .
C’est une abomination de séparer un bébé de sa mère dès la naissance ;pauvre gosse .
Tout est permis ou sera permis pour satisfaire ces dingues .
Qu’ils s’amusent au simulacre de la reproduction,si ça les amuse,ce n’est pas notre problème ;mais qu’au moins ils n’impliquent pas une tierce personne dans leurs délires.

Carole

La gestation pour autrui n’existait pas encore à l’époque. Mais cela aurait pu être une méthode digne des nazis, en effet. Les enfants des SS étaient ceux de femmes – sélectionnées parmi les « bonnes aryennes » qui portaient l’enfant que leur avait fait un SS .On les accouplait, puis le père partait et la femme accouchait. Les enfants étaient élevés dans des « lebensborns ». Ce n’était donc pas une GPA mais une grossesse tout à fait normale sans mère porteuse. .Rien n’est normal, naturel ni humain dans la gestation pour autrui.

JILL

La méthode nazie était identique à la GPA,car les bébés étaient enlevés à leur mère pour être confiés à de  » bonnes  » familles dans la ligne du parti .

Carole

La GPA ne correspond pas à ce que vous dites. Il n’y a pas de bébé enlevé et adopté mais un bébé fabriqué comme un vulgaire produit marchand de façon à ce qu’il n’ait pas de mère du tout.

JILL

Peu importe la manière dont le bébé est fabriqué;il se crée à la naissance des liens fusionnels entre la mère et l’enfant .Rompre cette relation dès le début de la vie est criminel .

Sophie

Le mariage gay est possible qui amenera la gpa et bientôt ce sera la polygamie qu’on devra ingurgiter au nom du même raisonnement. Si tous les adultes sont consentants … pas de raison de s’y opposer! Ça s’appelle le progrès, l’ouverture d’esprit.. .

Carole

Moi j’appelle cela le triomphe d’un égoïsme monstrueux qui balaie d’un revers de main les droits de l’enfant et méprise les femmes ravalées au statut d’objets utiles quand elles sont pauvres et du fric tout-puissant, l’abandon de toute valeur humanitaire et je vais jusqu’à me demander maintenant si les anciens qui faisaient de l’homosexualité une abomination n’étaient pas tout simplement visionnaires.

Dominique Grandmaison

Les couples gays masculins qui ont un enfant par GPA , au Canada , c’est : 0,0003 % de la société.Plutôt anecdotique .Mais Soros adore qu’on en parle . Je me demande bien pourquoi ?

raie alitée

..qui font l’acquisition d’un enfant .. vous voulez dire !

butterworth

pour les homos voir les SPARTIATES DEFENSEURS DE L OCCIDENT indigete leur brouet noir et pour le mariage galere relations dans le noir

Alain Bobo

Je ne veux même pas penser ni voir des homosexuels, surtout des hommes, je fuis, ça me dégoute ! Quelle décadence.

Simone GUTIERREZ

Alain , l’ homosexualité est aussi vieille que l’ Humanité elle-même .
Depuis la plus haute antiquité les différentes civilisations l’ ont plus ou moins tolérée , sans JAMAIS lui accorder une place prépondérante , la marginalisant plus ou moins ( même chez les Grecs et les Romains ) .
Ce qui est nouveau , aujourd’ hui , c’ est que l’ homosexualité acquiert droit de cité , au point d’ instaurer un  » mariage  » gay reconnu par la Loi . Et là , je suis d’ accord avec vous , on peut parler de décadence .

JILL

Il y a toujours eu aussi des boiteux,des aveugles et des paralytiques .Les homos ne sont pas à blâmer;ils sont des victimes de la nature …

Denis

Et toi@alain jobo tu es si ragoûtant que ca??

Alain Bobo

Je suis homme et naturellement je suis attiré que par les femmes, je pense que les homos ont un problème énorme dans leur tête et chez les hommes ça se voit de loin ! Beurk !

Denis

Je ne sais pas pourquoi ca te débecte tant l’homosexualité. Tu devrais t’en foutre, normalement. Ca sent le retour du refoulé..je dis ca j’ai rien dit@alain bobo

Alain Bobo

Non, je ne m’en fous pas, ça me dérange de voir deux hommes se tenir comme un couple, je trouve ça répugnant, et il n’y a pas du refoulé chez moi !
C’est un défaut, c’est laid !

Denis

Opinion totalement subjective. En quoi deux types ensemble sont ils « un défaut » en quoi c’est « laid »? Tu n’as aucun argument. Tu es dans l’anathème et je n’aimerais pas te voir au pouvoir. Tu les ferais fusiller?
On commence par critiquer à juste titre la GPA (ca concerne les 2 sexes)et on finit par se lâcher contre les homos. Et c’est du lourd..
Mr Brazon s’est décrédibilisé à mes yeux.

Alain Bobo

Pour moi ce n’est pas naturel tout simplement. Je n’ai pas à avoir d’argument, c’est complètement personnel, je l’ai toujours pensé comme ça, je ne serais jamais au pouvoir, et si j’y était je ne les ferais pas fusiller comme vous le dites, je suis tellement humain que je ne suis pas capable d’écraser même un cafard. Je ne me lâche pas contre les homos, seulement parce qu’on en parle ici je donne mon opinion. Donner son opinion n’est pas un délit je suppose. Il faut que vous aussi que vous acceptiez que d’autres peuvent ne pas aimer ce genre… lire la suite

Serbe

Mais en quoi ca vous gêne que deux hommes ou deux femmes s’aiment et couchent ensemble? Vous n’êtes pas menacé que je sache. Moi je ne vois pas ce que l’hétérosexualite a de « beau » en soi..