Et pourquoi pas 258 974 136  faux passes dit sanitaires en circulation ?

 Quand un gouvernement, qui ment constamment et sur tout, annonce des chiffres, il convient de s’en méfier !

« Les forces de l’ordre ont mis au jour un total de 182 000 faux passes sanitaires depuis l’instauration du dispositif cet été dans le cadre de 400 enquêtes, selon un nouveau bilan dressé le 20 décembre par le ministère de l’Intérieur. Le précédent chiffre donné par Beauvau le 16 décembre faisait état de 110 000 faux passes sanitaires en circulation. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin avait, selon son entourage, donné la semaine dernière instruction aux directeurs généraux de la police et de la gendarmerie d’intensifier les contrôles. » selon RT.

Peut-être ? Ou pas !

L’avantage avec les mythomanes, c’est qu’une fois repérés, on ne les croit plus. Des masques aux vaccins, en passant par les statistiques… tout ne fut que bobards et dissimulations. 

Comment croire un gouvernement complice de la Commission européenne, qui dissimule aux eurodéputés et aux Français les contrats passés avec Pfizer, Moderna, etc.

Comment croire un ministre de la Santé qui fait interdire des traitements contre le Covid qui sont efficaces ?

Comment croire un Premier ministre qui enchaîne les déclarations péremptoires et mensongères ?

Comment croire un ministre de l’Intérieur incapable de faire régner l’ordre dans les quartiers dits difficiles ou de calmer les antifas ?

S’il est vrai que la police a repéré 182 000 faux passes dits sanitaires, ce pourrait expliquer que l’insécurité atteigne des sommets…

Occupés à traquer les utilisateurs de passes frauduleux, flics et gendarmes n’ont plus le temps de faire autre chose.

Et plutôt que d’envoyer en prison des trafiquants, des violeurs, des assassins… les magistrats vont préférer condamner les utilisateurs de  faux passes sanitaires à  5 ans de prison et de 75 000 € d’amende. C’est moins dangereux pour « la paix sociale » !

Contrairement aux assertions mensongères, un non vacciné est  éventuellement dangereux pour lui et tout autant contaminant qu’un double dosé.

Tout ceci corrobore combien le dictateur-VRP ne gouverne que par et pour la peur, ne cherchant qu’à discriminer, ostraciser, terroriser ceux qui osent lui résister.

Voulant enfermer tous les récalcitrants aux technologies pour bétail, toujours en AMM conditionnelle… le tyran n’a pas encore fait éborgner ou arracher des mains aux manifestants anti-passe mais ça ne saurait tarder !

Mitrophane Crapoussin

image_pdfimage_print
15

8 Commentaires

  1. Ils n’arrivent pas à trouver les fausses cartes vitales et trouvent des faux pass contrôlés par des commerçants et des employés de la Sncf. Dès qu’ils ouvrent la bouche c’est pour mentir. Le souci c’est le nombre de citoyens qui acceptent les mensonges et s’y conforment.

    • HAHAHAHA! Quand on ne cherche pas, on ne trouve pas……C’est comme multi-centenaires retraités en algerie, sans doute au maroc et ailleurs!

  2. Les 450 000 militaires et 110 000 flics de France ne feraient pas le poids bien longtemps face à 50 millions (je ne parle pas des « autres ») de Gaulois en révoltent qui décideraient d’aller « chercher » MACRON ! Ils seraient vite laminés ! Seulement voilà; encore faudrait-il que les français aient des COUILLES ! On pourrait régler le problème MACRON en une nuit ! Dans les années 90 en Europe centrale et de l’Est; puis dans les années 2000 avec le fameux « printemps arabe », les peuples de ces pays n’ont pas tergiversé, eux ! Leurs « dirigeants » ont tous passé un sale quart d’heure…le dernier, du reste ! Mais nous sommes en France ! Le pays du PARDON et des Droits de l’Homme; le pays où l’on troque volontiers un fusil contre une carte d’électeur ! Pays de lâches; de peureux; de vendus; de collabos; de soumis..
    Ca me dégoute !

  3. « Contrairement aux assertions mensongères, un non vacciné est éventuellement dangereux pour lui et tout autant contaminant qu’un double dosé. »
    Il faudrait déjà que ce virus existe !

Les commentaires sont fermés.