Et si je suis Témoin de Jehovah, j’ai le droit d’écrire pour RL ?

Publié le 1 novembre 2014 - par - 2 094 vues
Share

bibleUn certain Maxence Buttey, membre du Front National, étant en délicatesse avec son parti parce qu’il s’est converti à l’islam (et qu’il en a parlé un peu trop), notre vaillant camarade Paul Le Poulpe a immédiatement réagi dans Riposte Laïque (1) en rappelant que l’islam n’avait pas sa place en France, en général, et au Front National, en particulier – que Marine Le Pen se le tienne pour dit. C’est dans ce contexte que Bernard Bayle a osé annoncer sa conversion à l’islam ( ! ) dans ce temple de l’islamophobie militante qu’est Riposte Laïque (2), et je dois dire que son courage m’a fortement interpellé. Je me sens en effet coupable de lâcheté pour vous avoir trop longtemps caché la vérité : Je suis, moi aussi, un converti.

Il y a quelques années en effet, je suis devenu un adepte de cette religion que vous connaissez bien : S’appuyant sur un livre saint directement inspiré par Dieu il y a bien des siècles, cette religion enseigne que toutes les espèces vivantes ont été créées par Dieu au commencement du monde (la théorie évolutionniste n’est pas crédible, bien qu’on persiste encore à l’enseigner dans les écoles) ; que Dieu a également créé l’homme, pour l’adorer, le servir et obéir à ses lois ; qu’il ne saurait y avoir d’autre dieu que Dieu (la prétendue « Trinité » est une invention) ; que Dieu est juste, bon, et qu’il voit toutes nos actions ; que les croyants agissant selon la loi de Dieu seront récompensés, au delà de la mort, par une vie de bonheur qui n’aura pas de fin. Ma religion est une religion d’amour, de tolérance et de paix. Elle est la seule vraie (les autres sont dans l’erreur et conduisent à commettre des actes répréhensibles) et a donc vocation à se répandre dans le monde entier. Aussi pratique-t-elle un prosélytisme actif auquel il ne faut mettre aucun obstacle – ce serait une intolérable stigmatisation. Bref, vous l’avez deviné… je suis Témoin de Jéhovah.

On m’objecte souvent que mon livre saint, qui s’appelle la Bible, est truffé de récits violents et ne peut donc qu’encourager à la violence. Certains citent même ce « détail » (3) du Livre de Josué (chapitre 6 : 21) qu’a été l’extermination de la population Cananéenne par les Hébreux, sur ordre de Jéhovah, après la prise de Jéricho – ce qu’ils appellent un génocide… tout de suite les grands mots ! Comme si Jéhovah Dieu pouvait commettre une mauvaise action ! Assurément, il ne pouvait qu’avoir de bonnes raisons, ne serait-ce que, par exemple, tester l’obéissance de son peuple… Que voulez-vous, nous ne pouvons pas tout comprendre, mais, comme l’a dit Pierre Régnier : « Il faut aimer les bons massacres » (4)… Quoi qu’il en soit, est-ce que cela nous empêche, nous les Témoins de Jéhovah, d’être des non-violents assumés ? Au point d’avoir été, dans divers pays, les principaux pourvoyeurs d’objecteurs de conscience ? A contrario, la parole et l’exemple de Jésus, fils de Dieu, ont-ils jamais empêché les catholiques de tuer, de torturer et de pratiquer l’esclavage ? « Tuez-les tous ! Dieu reconnaitra les siens ! » disait le Légat du Pape en croisade contre les Cathares… Ah, ils ont bonne mine, les papistes, quand ils prétendent donner des leçons aux musulmans ! Alors oui, nous nous disons chrétiens, mais quand on nous renvoie à la figure les crimes des autres, je dis : Attention, surtout pas d’amalgames !

La moralité, c’est qu’un même corpus de textes religieux peut conduire à des comportements très divers selon l’importance relative qu’on accorde à tel ou tel texte, et surtout selon l’interprétation qu’on lui donne. Très important, l’interprétation – tenez, un exemple : Nous croyons, je l’ai dit plus haut, au récit biblique de la création du monde (Genèse, chapitres 1 : 1-31 et 2 : 1-4). Mais nous ne sommes pas comme les créationnistes qui, sur la base d’une lecture littérale du texte (« Et il y eut un soir, et il y eut un matin ; ce fut le premier jour », etc.) croient faussement que cette création s’est faite en six journées de 24 heures, ce qui les rend ridicules devant n’importe quel géologue ! Nous avons su, nous, trouver l’interprétation correcte, à savoir que le mot « jour » peut désigner n’importe quelle période de temps : comme cela, les scientifiques ne peuvent plus nous mettre en défaut et hop, le tour est joué ! (Pour les mots « soir » et « matin », on ne comprend pas très bien, mais il suffit de ne pas y faire attention). Eh bien, pour tout, c’est pareil : la phallocratie, les meurtres, y compris l’infanticide (Abraham, vous vous souvenez ?), et même les massacres, il suffit d’en rechercher la bonne interprétation, ce qui permet de les oublier ensuite. Point n’est besoin de censurer nos textes sacrés, il suffit de n’en lire que ce qui nous arrange – c’est tout l’art de la citation biblique sélective.

C’est pourquoi j’apporte mon soutien enthousiaste à notre camarade Bernard Bayle qui souhaite, comme moi, continuer à écrire dans Riposte Laïque. Je pense que, pour les dirigeants de ce journal, les lignes qui précèdent effaceront toute crainte relative aux conséquences de nos conversions respectives. Plus encore, je suis persuadé que la conversion de Bernard Bayle sera une excellente chose : Si j’en juge par ses écrits, Bernard est un garçon intelligent et il saura sans aucun doute jeter les bases d’un islam civilisé, en lisant le Coran et les Hadiths avec discernement et surtout avec les bonnes interprétations. À commencer par celle de ce fameux mot « djihad », qui évidemment ne désigne nullement une action violente, mais seulement le combat que le croyant doit mener vis à vis de lui-même pour rester dans la voie du salut. Certains esprits chagrins m’objecteront que de nombreux responsables musulmans ont une autre interprétation des textes et pourraient juger un islam civilisé comme une hérésie. Et alors ?… Il y a déjà dans l’islam – comme dans la chrétienté d’ailleurs – tellement de variantes (qui se considèrent mutuellement comme hérétiques, bien entendu) qu’une de plus ne changera pas grand chose…

En conclusion, si les Témoins de Jéhovah ont réussi à tirer de la Bible une religion non violente et parfaitement intégrée aux sociétés modernes, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas en faire autant à partir du Coran où, comme dans la Bible, on trouve tout et son contraire… Que donc Bernard Bayle veuille, selon ses propres termes, « démontrer qu’on peut être musulman laïque, républicain, amoureux de la France, et contributeur à Riposte Laïque, dans un esprit d’ouverture à l’autre » est une aubaine que Riposte Laïque ne doit pas laisser échapper : C’est une noble entreprise à laquelle, pour ma part, je suis prêt à contribuer dans toute la mesure de mes moyens.

Jean-Marie Blanc

Post-scriptum

Je m’apprêtais à envoyer cet article à l’ami Cyrano quand j’ai jeté un coup d’œil, par précaution, sur le site de Riposte Laïque, et là… patatras ! Voilà que Bernard Bayle se rétracte lamentablement (5), en avouant que sa conversion à l’islam était une blague, et en s’excusant, de surcroît, auprès des pauvres benêts qui avaient pris son histoire au premier degré ! Bon, eh bien il ne me reste plus qu’à vous avouer à mon tour que ma conversion chez les Témoins de Jéhovah, c’était aussi une blague – ceux qui me connaissent, vieux biologiste athée et laïcard jusqu’au bout des ongles, devaient bien s’en douter un peu… Mais que l’on ne compte pas sur moi pour présenter des excuses : L’humour, je m’en sers très volontairement pour insinuer des idées, et de préférence celles qui font débat – c’est à dire celles qui fâchent. Et c’est tout à l’honneur de Riposte Laïque que d’accepter dans ses colonnes les idées qui fâchent.

Je voudrais, pour terminer, dire tout le plaisir que j’ai eu à lire l’article de Bernard Detour « On peut être musulman et militer au FN, c’est cela la laïcité ! » (6) … Soudainement, je me suis senti moins seul… Qu’il trouve ici l’expression de toute mon estime – s’il a d’autres articles de cet acabit à nous faire lire, je suis preneur.

 

  1. « Affaire Buttey : on ne peut militer au FN et se convertir à l’islam », paru dans Riposte Laïque n°378, le 26 octobre 2014 : http://ripostelaique.com/affaire-buttey-on-ne-peut-militer-au-fn-et-se-dire-musulman.html
  2. « Je me suis converti à l’islam, mais je veux rester rédacteur à Riposte Laïque », paru dans Riposte Laïque n°379, le 28 octobre 2014 : http://ripostelaique.com/je-me-suis-converti-a-lislam-mais -je-veux-rester-redacteur-a-riposte-laique.html
  3. Comme dirait un homme politique connu…
  4. Pierre Régnier : « Il faut aimer les bons massacres », décembre 2010, http://agoravox.fr/tribune-libre/article/il-faut-aimer-les-bons-massacres-86137
  5. « Amis lecteurs, rassurez-vous, je ne suis toujours pas musulman », paru dans Riposte Laïque n°379, le 29 octobre 2014 : http://ripostelaique.com/amis-lecteurs-rassurez-vous-je-ne-suis-toujours-pas-musulman.html
  6. « On peut être musulman et militer au FN, c’est cela la laïcité ! », paru dans Riposte Laïque n° 379, le 28 octobre 2014 : http://ripostelaique.com/on-peut-etre-musulman-et-militer-au-fn-cest-cela-la-laicite.html
Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.