Et si Jean-Pierre Pernaut était mort du vaccin contre le covid ?

Et si Jean-Pierre Pernaut était mort du vaccin ?… J’entends d’ici ceux qui vont me qualifier de complotiste. Mais voilà : j’aimais bien Jean-Pierre Pernaut. Je ne l’écoutais pas souvent, mais une des dernières fois où je l’ai écouté, levant les yeux de son sempiternel petit papier, il a dit dans un sourire exactement ce que je pensais, une petite pique (pas très méchante sinon il aurait eu des ennuis), contre la clique qui nous gouverne.

Petites phrases certainement partagées par beaucoup de monde car Jean-Pierre Pernaut avait une qualité : il disait tout haut les vérités simples que beaucoup pensaient tout bas. C’est pour cela que les gens l’aimaient bien.

Plusieurs journaux font état des propos de son épouse, qui se pose des questions.

VIDEO Mort de Jean-Pierre Pernaut : ce qu’il demandait à Nathalie Marquay depuis son hospitalisation – Voici

Dans cet article, on explique que Jean-Pierre Pernaut a pris sa retraite en 2020. En 2021, il a annoncé se battre contre un cancer du poumon. Une collègue, Isabelle Morini-Bosc, a pris la parole sur RTL et expliqué qu’il était guéri de ce cancer.

Donc les journaux et journalistes qui affichent qu’il est mort de son cancer du poumon, soit mentent, soit sont mal renseignés, soit encore écrivent sur ordre ce qu’on leur a ordonné d’écrire.

On ne va quand même pas demander aux journaleux de dire la vérité ? Il ne faut pas inquiéter le bon peuple.

En fait Jean-Pierre Pernaut connaissait un enchaînement d’autres problèmes de santé.

Jean-Pierre Pernaut a eu une opération à cœur ouvert en février, dont il se remettait bien. Mais son épouse dit autre chose encore : « En janvier dans « Touche pas à mon poste », Nathalie Marquay confiait : “Depuis janvier, […] Jean-Pierre a fait quatre mini-AVC depuis qu’il a fait le vaccin”.

Ces propos de Nathalie Marquay sont confirmés par plusieurs journaux, La dépêche, Le Midi libre, l’Express, le Figaro… qui là se décident soudain à dire la vérité.

Nathalie Marquay-Pernaut à Didier Raoult dans «TPMP» : «Jean-Pierre a fait quatre mini-AVC depuis le vaccin» (lefigaro.fr)

C’est clair après ces propos de son épouse : Jean-Pierre Pernaut est mort des suites du vaccin contre le covid.

Que désignent ces mots « le » vaccin ? A-t-on jamais parlé ainsi des « autres » vaccins ? C’est un peu comme si le vaccin contre le covid était un vaccin pas comme les autres. En effet. Voire au dessus des autres puisqu’il suffit de l’évoquer pour savoir de quoi il s’agit. Un vaccin tabou, un vaccin idéologique, un vaccin stigmatisant puisqu’il sépare la population entre vaccinés et non vaccinés.

Une sorte de sésame, de totem, de trophée distribué par des gouvernants devenus des demi-dieux puisqu’ils pouvaient foudroyer ou non les citoyens, les récompenser ou les punir, leur ouvrir ou non les portes de l’enfer ou du paradis.

Jean-Pierre Pernaut a dû se sentir obligé de recevoir une troisième dose comme pas mal de Français pour recevoir un passe vaccinal, probablement pour se faire soigner. C’est confirmé par Nathalie Marquay : « Je suis pour la vaccination. Jean-Pierre aussi. On suit comme des petits moutons, on fait les vaccins pour continuer de vivre ».

Tout le monde a en mémoire l’histoire de cette jeune femme qui, refusant le vaccin, n’était donc pas autorisée à se faire soigner de son cancer et même, avait été refusée par l’hôpital qui la traitait.

Tout le monde sait que beaucoup de gens ont renoncé à des soins soit par peur d’aller dans des lieux à risques, soit par refus des tests ou du passe.

Tout le monde sait effectivement que la vie des non vaccinés a été suspendue, comme mise entre parenthèses. Il faut une certaine résistance pour le supporter.

D’autres bien entendu ont reçu le vaccin pour conserver leur emploi.

Nathalie Marquay d’ajouter enfin que pour elle, les problèmes cardiaques de Jean-Pierre Pernaut seraient liés à la vaccination : « Quand je suis à l’hôpital et que je dis aux médecins : « C’est quand même bizarre parce qu’on fait tous les examens possibles sur Jean-Pierre pour trouver d’où viennent ces mini-AVC et on ne trouve pas ». Je leur demande s’il y a un rapport avec le vaccin qu’il a fait huit jours avant. Et tout de suite, ils me disent : « Surtout pas ». »

Tout de suite évidemment, pour ces médecins aux ordres et éloignés d’Hippocrate, il faut tuer la polémique dans l’œuf. Ce « tout de suite » est en lui-même suspect. En médecine, on n’a jamais rien « tout de suite ». 

Nathalie Marquay joue de malchance avec « le » vaccin : son propre père a fait un zona juste après le vaccin. Elle-même a carrément eu le covid juste après. Sa fille aussi.

On espère, maintenant que l’irréparable est arrivé, que Nathalie et les enfants de Jean-Pierre Pernaut vont aller jusqu’au bout de leurs questions et se battre. Demander une autopsie (à condition que celle-ci ne soit pas truquée.) Poursuivre l’État pour quasi-obligation de recevoir une substance, nocive au point d’occasionner le décès de l’injecté. Grave mise en danger de la vie d’autrui. Donner la mort avec ou sans intention de la donner.

Et Jean-Pierre Pernaut n’est ni le premier ni le dernier dans ce cas.

Sophie Durand

image_pdfimage_print
50

44 Commentaires

  1. « Jeudi 4 mars 2021, le docteur Jean-Daniel Flaysakier était l’invité d’Anne-Elisabeth Lemoine dans C à vous. Le médecin a poussé un gros coup de gueule contre les soignants, trop nombreux selon lui à refuser de se faire vacciner ».
    Jeudi 7 octobre 2021, il succombe suite à un malaise cardiaque alors qu’il se promène sur une plage des Sables d’Olonne. Le bruit a couru qu’il avait eu sa troisième piquouse quelques jours auparavant.

  2. On tombe dans le complotisme ?
    meme si le vaccin ne fait pas que du bien.

  3. j’en avait parlé ici dans un post que le fait que Pernaut vacciné « aurait pu » aggraver son état de santé…..quelqu’un m’avait qu’il ne fallait pas relier tout a tout et aucun rapport enfin un truc comme ca,moi je dit dés que vous étes amoindri physiquement ce vaccin injecté ( ou plutot ce traitement) encore en phase d’essais allé causer des soucis de santé.

  4. C’est un COMPLOT des humanistes et des anti-RACISTES contre la DROITE. C’est SUR. J’ai tellement peur pour Pascal PRAUD.

  5. Feu Luc Montagnier, Nobel de médecine, avait démontré de façon convaincante que les expérimentations thérapeutiques à base d’ARN messager, avaient entre autres désagréments, le « pouvoir » de réveiller les cancers endormis et d’aggraver les affections cardio-pulmonaires.
    Les faux vaccins sont probablement responsables, au moins en partie, du décès de Pernaut.
    Ceci dit, quelles pressions ignobles, un homme intelligent à l’esprit frondeur comme lui, a-t-il subi pour devenir un cobaye ?

    • Bahh, il a du faire « confiance ».. Je pense que lorsqu’on est traité pour un cancer grave, on est prêts à tout et que la faculté de jugement peut être un peu altérée.
      Paix à son âme.

      • en suis à mon 4eme cancer et ai refusé leur saloperie de vaccin et je vais (pour l instant ) très bien mes enfs et petits enfs sont tous vaccinés et 5 ont déjà attrapé le covid .alors……

    • que tout simplement il en avait besoin pour entrer dans l’hopital qui le soignait; c’est aussi simple que ça et tout le monde en est là.

      • Très juste!
        A partir du 14 mars, rien ne change en ce qui concerne le pass pour entrer à l’hopital ne serait-ce que pour une consultation!

        J’ai une convoc pour fin avril et je ne sais pas comment je vais faire!
        Non seulement il faut le pass et en plus, j’ai reçu une ordo pour un test nasopharyngé!
        La totale!

        • L’hôpital politique continu l’eugénisme, faites vous empoisonner avant de venir!
          ignobles tueur d’humains, grands et petits, il est bon de faire exploser la vérité de leur acte digne de « le dieu ».

          Une véritable honte des capos à l’esprit fétide habillés en blouse blanche, sourire aux lèvres, près à vous exécuter en douceur.

  6. Un père dont la fille travaille comme aide soignante non vaccinée a réussi lui aussi à passer à travers les vaccins expérimentaux, sans attraper le virus.
    Par contre, beaucoup de gestes d ‘hygiène dits barrières.
    Sa fille lui a dit que ses collègues avaient de gros troubles des règles avec hémorragies.

    • J’ai une vieille mère dans un EHpad, elle est là seule non vaccinée.
      Tout l’Ehpad a été contaminé (tous positifs y compris ma mère) par une soignante qui a eu le covid juste après sa…3em dose.
      Lorsque je demandais des informations sur l’état de ma mère la réponse des soignants et infirmière était :  » Pour elle rien de changer toujours à marcher dans tout les coins exactement comme avant , on ne comprends pas aucuns symptômes »
      Ce qui n’a malheureusement pas été le cas pour tous les vaccinés …
      Hasard ? Immunité naturelle plus forte ? Constitutions plus solide ?
      En tout cas si il n’y avait pas eu un dépistage général personne n’aurait pu voir qu’elle était positive.
      Notez que jusqu’à la 3em dose cet Ehpad était passer à travers les gouttes, alors les injections sont elles la causes ou un relachement ?

    • le 14 mars plus de pass sanitaire sauf dans les ephads et hopitaux,MACRON continue a nous emmeder et nous prendre pour des cons,vous etes vaccines ou pas,vous transmettez le virus,cela veut dire qu’un soignant vaccine peut rentrer dans un hopital,avec le virus,le transmettre,alors a quoi sert le pass sanitaire? a rien, a obliger d’enrichir big pharma

  7. Chère Sophie, vous faites erreur, il n’y a jamais eu de vaccin contre le covid…

    .. mais des liquides délétères injectables toujours en cours de test, il y en a eu un max, de même que des désinformations du même style.

    A ma connaissance, aucun de ces produits n’a jamais répondu à la définition scientifique de « vaccin », sinon de la part de notre gouvernement spécialiste du mensonge en continu et des médecins de plateaux TV en prises ou conflits d’intérêts avec des entreprises pharmaceutiques dont je tairai le nom. Ils ont bien touché les deniers du renoncement à leur serment d’ hypocrites .

    • bravo! bien expliqué mais les mougeons feront comme dab et ne te croirons pas.. vite vite faut courir pour avoir une dose de plus .

      • Cela va contribuer à réduire les mougeons, à force, ils vont légèrement y penser avant de d’auto-convaincre que c’est une allergie.

        Merci de toujours rappeler qu’il ne s’agit en rien d’un vaccin mais bien d’une injection méprisable et tueuse non obligatoire mais faisant de nous des non citoyens si nous refusons d’être cobaye neuneu sous l’ordre des collabos qui eux aussi vont se piquer et donc être malades.

        Je les regarde tous comme des pédophiles car ils violent la vie des enfants petits et grands par des gestes inutiles et putréfiées dans leur âme.

    • @Michel Bernard
      Tout ce que vous écrivez, je l’ai écrit aussi. Nous sommes bien d’accord. Mais vous faites bien de le rappeler.

  8. Souhaitons-lui, comme à d’autres, que son dossier de plainte aboutisse réellement au tribunal et fasse l’objet d’un vrai jugement contre les propagateurs du vax. Parce qu’énormément de plaintes sont rejetées au motif qu’elles ne sont pas valables. Le tribunal a rejeté TOUTES LES PLAINTES. Une fumisterie de plus.

    • si on veut que ces plaintes aboutissent il faut absolument un changement RADICAL de régime.Sinon, toutes seront rejetées.

  9. Je suis totalement d’accord avec cette analyse! D’autre par une étude Suédoise confirme que l’injection modifie l’ADN…….

  10. Eh oui ! Il va falloir se battre pour que la vérité éclate !

    • pour ça il faut commencer par virer la clique en place et leurs semblables.

    • Les bureaux et presses des pro-vaccin doivent être anéanti, ils sèment le mensonge et contribuent à tuer les enfants innocents par injection et le refus de dénoncer la vérité.

  11. J’ai arrêté mon métier d’infirmier car je refusais l’injection. Pourtant j’avais tous les autres vaccins à jour.
    Pourquoi ?
    Parce que je suis persuadé au fond de moi de la dangerosité de ce « truc ».
    Et j’ai eu des cas bizarres dans mes relations.
    La fille d’une collègue, règles toutes les semaines après la 3e dose.
    Une de mes patientes, âgée certes mais en parfait état de santé, décès par avc une semaine après la 3ème dose également.
    Et puis, qu’on menace le peuple, les soignants pour une maladie à un taux de mortalité si infime pendant qu’on n’oblige ni les policiers ni les sénateurs ou membres de l’assemblée nationale, ça pue non ?
    Alors depuis je galère, je suis un sous citoyen qui vit en état d’apartheid dans son propre pays pendant que la lie de l’humanité franchit allègrement ses frontières en ayant droit à tout (et sans obligation « vaccinale ») mais au moins, mon sang et mon corps restent purs…

  12. Hier, une collègue me racontait que la belle-mère de sa fille à la suite de la 3e dose de vaccin a fait un zona et une leucémie foudrayante dont elle est décédée. Le médecin aurait dit à son fils qu’il avait eu plusieurs cas similaires.
    Saurons-nous un jour la vérité sur ces « vaccins » ?

    • Je pense qu’il va continuer de tuer des gens ou les rendre malade et dira encore;

      j’ai déjà eu des cas similaires aux suivants.

      C’est tellement plus simple et discret de mourir à l’hôpital et là on n’assassine pas on injecte.

  13. AVEC LEUR VACCINATION DE 4,5 milliards d’individus, le NOM, Big Pharma, ont fait plus de morts que les Russes et les Ukrainiens en Ukraine!

  14. on peut se poser légitimement la question, tant les symptômes ressemblent aux effets secondaires relevés chez d’autres vaccinés : mais jamais les méfaits du pseudo vaccin ne seront reconnus, dans 50 ans peut être et encore : désolant

  15. Cela me conforte a garder le cap du non injecté que je suis , cela me complique la vie car je suis en âge où de temps a autres nous avons besoin de spécialistes , voila trois ans que je ne les vois plus j’arrive encore a me débrouiller avec mon médecin traitant tant que la sécu ne vienne pas semer ses perturbations administratives inutiles dans mes renouvellements de médicaments .Un État doit protéger ces citoyens et non pas les pousser a la mort au seul profit des amis patrons des labos . C’est pour cette raison que je ne voterais pas pour l’équipe actuellement en place et son président en le criant autour de moi car beaucoup de gens ont déjà oublié les cafouillages lors du début de cette pandémie sans parler du reste des problèmes de la France qui n’ont pas avancè d’un iota en cinq ans.

  16. Ce qu’il s’est passé, c’est la réactivation par le « vaccin » de son cancer du poumon en rémission .
    La raison est l’affaiblissement répété du système immunitaire par les doses successives.
    La même chose est arrivé à Axel Kahn, qui lui aussi avait un cancer en rémission, qui s’est réactivé avec le « vaccin » et a abouti à un cancer généralisé.
    L’ironie de la situation, pour Axel Kahn, est que son élève, Alexandra Henrion-Caude, lui avait fortement déconseillé de faire le « vaccin », et qu’il l’avait désignée à la vindicte populaire pour cela.

  17. Une amie toute jeune a eu un AVC après le vaccin, son médecin a précisé que le vaccin en était la cause…. et, quelques mois plus tard, lui a dit de refaire le vaccin nécessaire pour pouvoir travailler!!!

    • Oh ba oui, un tueur professionnel hyper protégé par la justice et le conseil de l’ordre des pédophiles.

  18. Le présentateur avait précisé avoir subi une intervention et être traité par radiothérapie. Fumeur depuis des décennies, Jean-Pierre Pernaut avait également déclaré qu’il « pensait que ça n’arrivait qu’aux autres ». « Pendant des années et des années on m’a dit d’arrêter de fumer. J’y ai pas cru. Et bien j’aurais dû arrêter. »
    En sensibilisant les Français, le journaliste avait fait part de son regret d’avoir trop fumé pendant de nombreuses années. « C’est pour dire j’ai été très bête de continuer à fumer pendant 40 ans mes deux paquets par jour” ! »

    • @bleujaune

      Et ses 4 AVC consécutifs à sa triple injection , c’est son cancer aussi ?

      • tu veux connaitre le nombre d’avc en france avant covid par minutes?

        Si ca vous plait contre toute logique d’attribuer la mort de Pernault au vaccin, libre a vous. C’est debile, mais vous avez le droit de le penser.

        • Autour de moi des gens sont morts ou gravement malade depuis l’injection des Du Trou de service.

  19. Quatre mini AVC depuis Janvier,après injection d’ARN m, c’est à dire en fait quatre AIT (accident ischémique transitoire)!
    Cela parait logique quand on sait que ce faux vaccin peut entraîner des troubles de la coagulation sanguine avec formation de thromboses à l’origine d’AVC,ou d’Embolie pulmonaire ou d’infarctus du myocarde,(sans parler des myocardites affectant des adultes jeunes).

    • Mon mari avait un cancer du poumon très limité. Pour pouvoir être soigné il a du se faire vacciner /
      5 jours après la 2ème dose , ça n’allait plus / Scanner : cancer g »n »raalis » , la petitete tumeur du poumon a fortement grossi/
      Hospitalisation à domicile , soins palliatifs et en plus petit AVC ….
      Il est mort 12 jours avant Noël .
      le médecin avait plusieurs patients dans la même situation /
      Mon cousin germain cancer des ganglions , forte anémie.
      Un cousin de mon mari 38 ans « genre » de leucémieauto-immune . Maladie inconnue par le grand ponte en hématologiedu CHU et aujourd’hui plusieurs cas dans son service

      • @Beaurain
        Je suis très triste pour vous et votre mari. Merci de votre témoignage.

    • @jerhum

      Et si on en avait rien à foutre que n’en ayez rien à foutre ?

  20. Dans le 1er article traitant ici du décès de « JP », j’ai soulevé l’hypothèse d’une aggravation de sa santé liée à « l’injection de la bouillie »… Donc précédemment à votre article Sophie. A bientôt 75 ans, je suis toujours, et resterai ANTIVAX ! Je vois les dégâts causés chez mes proches ! Une petite nièce de 15 ans avec des pulsations cardiaques qui montent à 190 alors qu’elle ne fait rien de particulier pouvant le justifier, des pertes cognitives, des tremblements… Je pense que ce pauvre petit chou se trainera ses problèmes jusqu’à la fin de sa vie, en souhaitant très fort qu’elle ne sera pas abrégée… Bien entendu, je confirme : le corps médical ne reconnait pas le lien avec les 2 injections reçues…

    • Merci de votre témoignage glaçant, le plus désolant est que ces mêmes médecins ne vont rien dire aux patients suivants et vont aussi les piquer.

      Une facilité à tuer sans scrupule, aucun.

      Digne de « le dieu ». Il existe encore des médecins qui ne tuent pas et refusent l’injection létale roulette Russe sur les indigènes locaux.

      Je pense au collectif ; médecins engagés ».

      Afficher les images des personnes blessées ou tuées par l’injection Pasteur et AstraZeneca à l’entrée des hôpitaux et lieux de piquage est utile.

  21. Aucun doute pouermoi evidemment que ce sont ces injections en plus ils le piquent avec un cancer ces dingues.

Les commentaires sont fermés.