Et si le gros bourgeois Dupond-Moretti faisait un tour dans la vraie vie ?

Publié le 9 septembre 2020 - par - 13 commentaires - 1 060 vues

Avez-vous passé un week-end agréable, Monsieur le ministre de la Justice ? Tant mieux, car ce n’est pas le cas de quelques citoyens français, notamment à Drancy, dans ce département de Seine-Saint-Denis, si agréable à vivre dans les années 60/70, devenu un territoire étranger.

Trois nuits de violence entre des bandes des quartiers Nord et Centre qui se sont affrontées durant tout le week-end. Bilan : un voyou blessé à l’arme blanche et un second la mâchoire fracturée.

*Déferlement de violence également, lundi soir en centre-ville de Lyon. Tout d’abord place Bellecour puis ensuite rue de la République, aux environs de 20 h, non loin du cinéma Pathé.

Deux jeunes, âgés de 20 et 21 ans, poursuivis par trois voyous, ont dû se réfugier dans le hall de ce cinéma.

L’un de ces voyous sautant à pieds joints sur la tête de l’un de ces jeunes.

Une patrouille de militaires a pu intervenir et les pompiers ont pris en charge les deux victimes afin de les transporter vers l’hôpital.

*Vendredi, en fin d’après-midi, non loin d’un snack près de la gare d’Avignon, dans le département du Vaucluse, une jeune femme d’une vingtaine d’années, qui repoussait les avances d’un individu pris de boisson et en situation irrégulière, a été secourue par un passant d’une quarantaine d’années qui s’est interposé mais a reçu un coup de couteau à la tête.

Il a été admis au Centre hospitalier Henri Duffaut.

Le clandestin a été placé en garde à vue et incarcéré au Centre pénitentiaire du Pontet.

*Palavas-les-Flots (Hérault) est au bord de l’explosion : « Vivement que cet été se termine et que ces voyous déguerpissent » s’exclame un commerçant excédé.

Après avoir mangé dans un restaurant, cinq jeunes voyous, originaires de Lyon, quittent la table et partent sans payer.

Poursuivis dans la rue par le patron, qui ameutait par ses cris d’autres commerçants qui ne tardèrent pas à le rejoindre, les cinq voyous se sont réfugiés dans un autre établissement et l’un d’eux, s’emparant d’un couteau à pain, a blessé un bébé de cinq mois.

Deux des 5 voyous ont été interpellés.

*Strasbourg (Alsace), la police nationale recherche les victimes d’agressions sexuelles commises par un marchand de tapis ambulant (en porte à porte), corpulent et de type nord-africain.

Un appel à victimes a été lancé : Tél. 03.90.23.17.17.

*Apparemment Dupond-Moretti, ministre de la Justice, n’en est pas informé, mais une étude réalisée par Alain Bauer et Christophe Soullez, qui ne peuvent être soupçonnés d’être des « alarmistes », nous informe, sur le quotidien « Le Figaro » que « La France semble au bord de l’implosion. Il y a une violence gratuite toutes les 44 secondes dans notre pays ».

L’insécurité et les actes de violence gratuite ont explosé en deux décennies : homicides ou tentatives, coups et blessures volontaires, attaques à l’arme blanche, menaces et agressions contre les forces de l’ordre, etc.

Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin « La France est malade de son insécurité ». Nous sommes totalement d’accord avec lui puisque nous le constatons depuis des années, mais que fera-t-il pour y mettre fin, à cette insécurité ?

*À Théoule-sur-Mer, dans le 06, deux retraités, de retour de vacances, ne peuvent rentrer chez eux, dans leur maison. Des squatteurs délinquants occupent les lieux et ont changé les serrures. Ils menacent même le propriétaire, Henri Kaloustian, 75 ans, de revenir avec des kalachnikovs.

Depuis deux semaines, ces retraités vivent un véritable cauchemar.

Deux policiers tournent en permanence autour de la maison afin de protéger les délinquants squatteurs, menacés sur les réseaux sociaux.

Il a tenté de rentrer chez lui, alors que les squatteurs étaient partis se dorer au soleil, et cela en présence de la police municipale, d’un adjoint au maire, d’un serrurier et des gendarmes, mais ces derniers ont reçu l’ordre de « patienter ».

Les squatteurs ont tous les droits : au bout de 48 heures il est impossible de les expulser, une procédure juridique est nécessaire, vous devez prouver que vous êtes bien le propriétaire (cela pourtant devrait être facile avec l’impôt foncier à votre nom, que vous payez depuis des années, non ?).

Il est urgent, avant que des solutions dramatiques ne se produisent et que la force soit employée, que nos députés modifient cette loi et prononcent l’expulsion immédiate d’un logement régulièrement habité, mais dont les propriétaires se sont absentés un minimum de trois mois.

Si la loi ne protège pas les citoyens, prenez garde que les citoyens ne se protègent eux-mêmes.

Dans certains pays, notamment l’Espagne, des milices se sont organisées pour expulser manu militari les squatteurs.

La patience a des limites !

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Nomame

Un garde des sceaux n’est pas un ministre de l’intérieur

Bernardo de la Vega

C’est vrai qu’en théorie il devrait être facile qu’on est le propriétaire de la maison qui est squattée : il n’y a qu’à fournir l’acte de propriété et autres documents qui le prouvent. Sauf que ces documents sont restés dans la maison et vous n’y avez plus accès l Va-t-il falloir que l’on porte ces documents en permanence sur nous pour pouvoir prouver notre bon droit ?

François Desvignes

Sortez en groupe
Armés
Et de nuit provoquez tout colored isolé
S’il est vendeur de drogues, volez lui sa came
S’il est est protégé, tuez le
Si la police municipale se pointe tirez dans les pneus
Lynchez les flics
Piquez leur leurs armes
Mettez le feu aux voitures garées en face de la mosquée
Rentrez dedans et jetez y une caisse de mortier
taguez la mosquée avec l’inscription FLF ( front de Libértion de la France ) vaincra !
Choisissez vous une couleur, un drapeau : le blanc
Etendez un drap sur votre balcon..
Marquez dessus, j’encule Mahomet et sa pute Marianne !
A minuit, cassez toutes les vitres du palais de justice
Enfin, amusez-vous : c’est le seul remède contre la déprime.
Car nous sommes le nombre !

Marnie

Quelle sale tête il a le Moretti ! Aurait-il un compte à régler avec les autres français, ceux qui vivent dans le même pays que lui ?

Anton Bruckner

Heureusement que le gros ducon-spaghetti et le boulet du Québec ne se sont pas reproduits. Vous imaginez la tête du légume?

enoceram

C’est ce qu’on appelle les OGM.

patphil

la loi sur les squatteurs a bien été proposée par une ministre ultracatho de sarkozy, non?
les peuples qui se soumettent sont murs pour être colonisés
la peur, manuel tu as vu comme les algériens l’ont subie et ils le payent depuis plus d’un demi siècle, on a encore quelques années à devoir baisser les yeux en signe de soumission

FCC Cercle Légitimiste de France

La défense de ses biens comme de ceux d’ autrui est aussi essentielle que la défense de soi et d’ autrui.Il faut favoriser les victimes et n’ accorder aucun quartier aux malfaiteurs.

Antoine

Surtout ne pas faire appel aux FDO à aucun moment : ce genre de chose peut se régler rapidement avec un peu de persuasion…

philibert

vous avez parfaitement raison, ne surtout pas faire appel aux FDO ou alors préciser lors de votre appel qu’il s’agit de quelques gilets jaunes qui ont trouvé refuge dans votre maison pour échapper a des tirs de LBD dans ce cas intervention immédiate et ultra violente pou les autres cas de figure De…. vous ( je vous recommande le calibre 12 )

Le Blob

Ce gros porc ne va pas rester longtemps à son ministère

anticons-titutionnellement

Détesté de tous, largué, usé, obèse, au bord de l’infarctus et/ou de l’overdose. Ce type n’a plus que son matelas de billets de gros bourgeois déconnecté du réel pour réconfort, même l’image que lui renvoie son miroir est souillée !

.Dupond1

Il est gonflé DM
https://twitter.com/LCI/status/1303763806254960643?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E130376380
Et c’est l’ancienne patrone de la PJ quai des orfeves qui le dit (elle aussi a pris soins de ne pas reveler ses chiffres quand elle etait en activité)

Lire Aussi