Et si les mauvais résultats scolaires de la France étaient dus à son islamisation ?

Publié le 6 octobre 2019 - par - 38 commentaires - 3 973 vues
Share

L’évaluation Pisa et évolution du score :

Le programme international pour le suivi des acquis des élèves (Pisa) est une évaluation créée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui vise à tester les compétences des élèves de 15 ans en lecture, sciences et mathématiques dans les 36 pays membres de l’OCDE ainsi que dans de nombreux pays partenaires. Cette évaluation se déroule tous les 3 ans.

Depuis la première étude menée en 2000, on ne peut que constater le recul de la France : les élèves ont non seulement régressé par rapport à leurs propres performances, mais ont aussi reculé dans le classement par rapport aux autres pays membres de l’OCDE.

Cinquième économie mondiale, les résultats de la France ne sont pas bons.

 Notre système éducatif, en raison de sa qualité et des moyens colossaux qui lui sont  consacrés  depuis des décennies, ne saurait à lui seul être mis en cause. Il  convient alors de s’interroger sur les populations d’où sont issus ces élèves de 15 ans objet de cette évaluation triennale.

ORIGINE – LANGUE – RELIGION

Évolution de l’immigration en France :

Selon l’Insee, en 2018, 6,5 millions d’ immigrés[1] vivent en France, soit 9,7 % de la population totale.

La population étrangère vivant en France s’élève à 4,8 millions de personnes, soit 7,1 % de la population totale.

1,7 millions de personnes sont nées de nationalité française à l’étranger. Avec les personnes immigrées (6,5 millions), au total, 8,2 millions de personnes vivant en France sont nées à l’étranger, soit 12,3 % de la population. Chiffre auquel il ne faut pas oublier d’ajouter les nombreux clandestins…

En 2018, 46,1 % des immigrés vivant en France sont nés en Afrique. 33,5 % sont nés en Europe. Les pays de naissance les plus fréquents des immigrés sont l’Algérie (13,0 %), le Maroc (11,9 %), le Portugal (9,2 %), la Tunisie (4,4 %), l’Italie (4,3 %), la Turquie (3,8 %) et l’Espagne (3,7 %).

Il est à noter que tous ces pays se classent derrière la France à l’enquête Pisa.

 

Les chiffres ne mentent pas, nous assistons bien à une islamisation rapide de la France même si nos politiques veulent nous faire croire le contraire. Le constat est clair : d’une immigration européenne et chrétienne, nous sommes passés à une immigration africaine et musulmane ! Les derniers courants migratoires ont apporté une population plus éloignée de la culture française que ce n’avait été le cas jusqu’aux années 1960, avec une migration essentiellement intra-européenne.

Jacques Chirac avait fait le même constat en 1991 : « C’est peut-être vrai qu’il n’y a pas plus d’étrangers qu’avant la guerre, mais ce n’est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d’avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d’avoir des musulmans et des Noirs… »

Évolution du nombre de musulmans en France :

La loi française interdit de recenser les populations par religion. Le nombre de musulmans en France n’est donc pas connu. Il n’y a donc que des estimations. De plus c’est un sujet tabou, hautement controversé et sensible, on sait néanmoins que le pays compte la plus large population musulmane de l’Union européenne. La proportion de descendants d’immigrés dans la population résidente est aussi parmi la plus élevée d’Europe. Une naissance sur six en France est de mère immigrée. Les femmes nées dans les pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) ont un taux de fécondité moyen de 3,5 enfants par femme, contre un chiffre proche de la moyenne nationale (un peu moins de deux enfants par femme) pour les femmes nées en Italie ou en Espagne.

En 2002, les services du ministère de l’Intérieur indiquaient qu’il y avait 4,2 millions de musulmans en France. En 2016, selon le même ministère il y aurait 4 à 5 millions de musulmans en France… le nombre de musulmans n’aurait pas ou très peu augmenté en 14 années ! Surprenant non !

Selon l’Express (n° 3537 semaine du 17 au 23 avril 2019) il y aurait 5 à 6 millions de Français d’origine algérienne dont 2 millions de binationaux. Il est estimé que l’islam est la religion de 98 à 99 % des Algériens…

Ce n’est peut-être pas sans raison que les Français estiment que les musulmans représentent 31 % de la population française[2]

En 2016, M. Azouz Begag[3] met les pieds dans le plat et affirme : « On nous fait croire depuis 40 ans que les musulmans sont 5 millions. Comme si ces 5 millions n’avaient jamais fait d’enfants… Nous sommes en réalité 15, 20 millions dans cette société ». En tous cas les politiques font tout pour minimiser le nombre réel de musulmans et n’hésitent pas à user de la taqîya pour cacher la réalité. Les chiffres qui circulent varient en fonction des circonstances et des intérêts en jeu.

Les marqueurs de l’islamisation sont nombreux et souvent très visibles (mosquées, voile, halal, etc.). Parmi ces marqueurs on peut noter l’évolution fulgurante des prénoms musulmans…

Influence de l’environnement linguistique.

La dernière étude Pisa souligne la forte augmentation du nombre d’élèves en échec scolaire, particulièrement dans les classes sociales issues de milieux défavorisés où près de 40 % sont en difficulté soit le taux le plus élevé des pays de l’OCDE. Si l’on regarde les scores des élèves issus de l’immigration, les résultats sont encore moins bons : les élèves immigrés de la deuxième génération obtiennent en moyenne 50 points de moins que les élèves non immigrés soit un écart qui représente l’équivalent de plus d’une année d’études.

L’étude montre que pour un cinquième des élèves issus de l’immigration les résultats médiocres peuvent s’expliquer par des situations sociales difficiles, notamment par le faible niveau d’instruction et le faible statut professionnel des parents, mais pas uniquement.

L’environnement linguistique a également une grande influence : quiconque parle une langue autre que la langue du pays d’accueil à la maison voit ses chances de réussite scolaire réduites de 8 %. Si l’enfant ne dispose pas d’un niveau de vocabulaire adéquat, s’il ne lit pas à la maison après l’école, si ses parents ne lui parlent pas suffisamment dans la langue du pays d’accueil, alors il ne faut pas s’attendre à des miracles. En Angleterre, un recensement établi en 2011 a montré que « près de 3 millions de personnes vivaient dans des foyers où aucun adulte n’utilisait l’anglais comme langue principale[4] ». Dans son livre « l’Allemagne disparaît » Thilo Sarrazin écrit que « de façon indéniable, le problème allemand de l’éducation est le plus souvent un problème de migrants musulmans » (…) lorsque des immigrés turcs, même de la troisième génération, ne parlent pas encore vraiment allemand, on en rend responsable l’hostilité de l’environnement, qui a empêché l’intégration. Mais pourquoi, on se le demande, ces difficultés n’apparaissent-elles pas dans la quasi-totalité des autres groupes de migrants ? ». En France, selon l’Insee, les enfants de l’immigration turque sont en situation de sous-réussite, tandis que les enfants de l’immigration du Sud-Est asiatique sont en situation de surréussite. Le classement Pisa le montre également.

Or l’arabe est la deuxième langue parlée en France :

Pour mieux comprendre cet engouement pour l’arabe, il faut également lire ou relire avec attention le texte « Stratégie de l’action islamique culturelle à l’extérieur du Monde islamique » adopté par la neuvième Conférence islamique au sommet tenue à Doha, au Qatar, en 2000[5]; ainsi que le livre de Jean-Frédéric Poisson : L’islam à la conquête de l’Occident (qui dévoile clairement le but d’une telle stratégie au profit des musulmans d’Occident).

Pour l’organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture (Isesco), la langue arabe est un « élément capital de l’identité[6] culturelle[7] de la communauté islamique[8] à l’étranger — notamment en Europe » (p.40). Elle « joue un rôle fondamental dans l’unification des musulmans immigrés de toutes les nationalités et de toutes les cultures, comme elle l’a fait dans le passé » (p.41).

L’Isesco confirme que « l’usage de l’arabe est indispensable comme base de consolidation et de renforcement de l’identité, car c’est la langue arabe qui la « possède effectivement », parce qu’elle est la langue du Coran » (p.40). La plupart des « savants religieux », pour ne pas dire tous, voient dans la langue arabe une obligation pour tous les musulmans.

Si l’enseignement de l’arabe dans les écoles publiques françaises est prôné par le gouvernement pour lutter avant tout contre la radicalisation, l’islamisme et le terrorisme, ce même enseignement est envisagé clairement par l’Isesco et l’OCI comme un moyen essentiel pour empêcher l’assimilation des musulmans à la culture européenne, immuniser les enfants contre l’invasion culturelle, renforcer l’identité islamique des musulmans vivant en Europe. Le texte de l’Isesco est clairement occidentalophobe !

À la lecture des textes ci-dessus on comprend mieux pourquoi les musulmans revendiquent (avec l’aide de certains de nos politiques islamophiles, idiots utiles et autres collabos) la mise en place de l’enseignement de la langue arabe dans nos écoles, mais aussi l’ouverture croissante d’écoles « coraniques » appelées pudiquement « écoles privées hors contrat avec l’État »[9]. Ces lieux sont largement et insidieusement infiltrés par la religion. Ces « écoles » n’ont pas toujours pour objectif de former des citoyens français, mais de « bons » musulmans fidèles à leurs traditions. Ce n’est certainement pas sans motifs qu’une loi a été votée pour mieux encadrer le régime d’ouverture et de contrôle des établissements privés hors contrat[10].

Beaucoup de parents donnent la priorité à l’apprentissage du Coran dans les mosquées le soir, ce qui empêche les élèves de faire correctement leurs devoirs, ou d’aller à l’étude afin d’acquérir les outils nécessaires à leur future intégration. Et ce n’est pas la quarantaine de chaînes de télévision arabophones (voire plus d’une centaine via les satellites arabes et les satellites européens Hotbird et Eutelsat) qui permettra aux musulmans de mieux s’intégrer dans notre pays[11]. Ils s’isoleront encore plus dans leur bulle communautaire islamique… Trop souvent les musulmans vivent repliés sur eux-mêmes en marge de la société, souvent comme au bled, qui reste pour beaucoup la seule référence. Ce qui est inquiétant au plus haut point, c’est que ces enfants, qui sont souvent tous français, sont de moins en moins capables de comprendre la langue de la République.

La France a connu plusieurs vagues d’immigrations européennes (polonaise, portugaise, espagnole, italienne…), juive, asiatique. Toutes ont connu la réussite économique, se sont intégrées sans problème et ont peu à peu fusionné avec la société d’accueil sans avoir recours durablement aux aides de l’État. Les enfants des immigrés non musulmans parlent parfaitement le français après une ou deux générations, mais c’est malheureusement loin d’être le cas pour une partie des musulmans qui refuseront toujours toute assimilation ou intégration. Peut-être tout simplement parce que leur religion l’interdit !

Autres éléments pouvant influencer les résultats de l’enquête Pisa :

La culture musulmane pratique depuis toujours les mariages entre personnes d’une même famille, ce qui provoque un haut niveau de consanguinité. Plusieurs études montrent que certains enfants issus de mariages consanguins ont une intelligence inférieure aux enfants de parents non apparentés. En 2009, une étude de l’Université de Londres montre une corrélation significative entre les mauvais résultats éducatifs établis par le test international Pisa et le pourcentage de mariages consanguins dans 27 pays examinés.

Pour plus d’informations sur ce sujet : https://ripostelaique.com/la-consanguinite-musulmane-en-france-et-dans-le-monde-un-dossier-explosif.html

On peut aussi noter que d’après plusieurs études récentes, une baisse généralisée du QI (quotient intellectuel) serait constatée notamment en Europe, depuis une quinzaine d’années.

Selon une enquête publiée en 2013 dans la revue scientifique Intelligence, c’est chez les Britanniques que le phénomène est le plus flagrant. On observe en effet une chute de 14 points entre 1999 et 2013, avec un score moyen de 100. En France, le phénomène est moins alarmant, mais tout aussi réel. On y note en effet un recul de près de 4 points, depuis le début des années 2000, avec un score moyen de 98. La même tendance s’observe aux Pays-Bas, au Danemark, en Norvège et en Suisse… à la vue des moyens importants investis, il paraît difficile d’incriminer les systèmes éducatifs des pays touchés par la baisse de QI… et évoquer l’immigration n’est pas politiquement correct et le risque d’être accusé de racisme ou d’islamophobie est grand. Je laisse donc aux lecteurs le choix de la réponse (perturbateurs endocriniens, pesticides, cannabis, télévision et jeu vidéo, bouchons dans les transports…)

Pour plus d’informations sur ce sujet : https://www.intelligence-humaine.com/ et https://www.youtube.com/watch?v=-g4W6jK81F4

La France tente de redresser la situation !

Ce n’est certainement pas sans raison que des mesures ont été prises pour remédier à la chute dans le classement Pisa.

La première mesure phare du ministre a été de dédoubler les classes de CP et de CE1 dans le réseau d’éducation prioritaire (REP) et dans le réseau d’éducation prioritaire renforcé (REP+). Cette mesure a été mise en place pour la rentrée 2017. Pour 2019 l’objectif est de 100 % de classes CP et CE1 dédoublées et concernera 300 000 élèves[12]. Une fois de plus le gouvernement traite les effets, mais ne s’occupe pas de la cause…

En février 2019 une nouvelle loi a été votée par les députés[13] pour rendre la scolarisation obligatoire dès l’âge de 3 ans contre 6 ans précédemment. Cette loi est destinée à agir dès les premières années de la scolarité pour favoriser la maîtrise des savoirs fondamentaux. Elle doit permettre de lutter contre la première des inégalités qui est celle de la langue… mais cette instruction pourra être dispensée dans la famille… Une fois de plus cette loi sera facile à contourner par ceux qui ne souhaitent pas que leur enfant soit « contaminé » trop tôt par l’enseignement des mécréants.

C’est un peu comme éponger l’eau alors que le robinet est resté ouvert !

Ces mesures permettront-elles d’améliorer sensiblement le résultat de Pisa 2019 ?

En conclusion je citerai Éric Zemmour dont les propos se vérifient malheureusement ici aussi :

« Tous les problèmes de la France aggravés par l’immigration, sont aggravés par l’Islam »

Johan Zweitakter

[1]Un immigré est une personne étrangère à la naissance, née à l’étranger, et qui est venue vivre en France.

[2]Étude de l’institut Ipsos Mori,

[3]Azouz Begag est né le 5 février 1957 à Lyon (Rhône), est un homme politique, écrivain et chercheur français en économie et sociologie et est chargé de recherche du CNRS à l’université Paris-IV.

[4] « L’étrange suicide de l’Europe » – Douglas Murray – 2018.

[5] https://www.isesco.org.ma/fr/wp-content/uploads/sites/2/2015/05/Strategie-action-culturelle-islamique.pdf

[6] Le mot identité est utilisé 99 fois dans le document.

[7] Les mots culture (s) [188], culturel (s) [130], culturelle (s) [276] sont employés 594 fois dans le document.

[8] Les mots Islam [188], islamique (s) [788], islamiste (s) [2] sont employés 978 fois dans le document.

[9] Contrairement aux écoles privées sous contrat, dont les enseignants sont payés par l’Éducation nationale, ces établissements recrutent leurs professeurs comme ils le souhaitent, et ils ne sont pas tenus de respecter les programmes scolaires, à l’exception du « socle commun » des apprentissages fondamentaux obligatoires (lire, écrire, compter).

[10] Loi 2018 -266 du 13 avril 2018 (dite loi Gatel) a été publiée au Journal Officiel du 14 avril 2018. Le décret n° 2018-407 du 29 mai 2018 pris pour l’application de cette loi est entré en vigueur le 31 mai 2018.

[11] En 2007, France Télévisions Publicité avait réalisé une enquête auprès de 317 Français d’origine maghrébine vivant en Île-de-France : 72 % des sondés disposaient d’un accès à des chaînes marocaines, algériennes ou tunisiennes. Et, parmi ceux-là, 76 % disaient en avoir regardé au moins une la semaine précédente.

[12] https://www.education.gouv.fr/cid187/l-education-prioritaire.html

[13]Loi pour une école de la confiance : http://www.assemblee-nationale.fr/15/projets/pl1481.asp

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Gérard

Je pense que lire et rabâcher le Coran et croire à ses sornettes rend c.., à moins qu’il faille être c.. pour accepter de lire et de rabâcher ce livre de merde et de croire à ses sornettes. De toutes façons, le résultat est le même. A-t’on remarqué que les asiatiques, à l’origine aussi étrangers à notre culture et à notre civilisation s’intègrent à la perfection et ne posent aucun problème ?

reuri

Et pourtant le milieu autorisé à penser nous serine que les « migrants » sont des cerveaux, de futurs astrophysiciens sourds et aveugles, neurochirurgiens cannibales, lecteurs de Victor Hugo. On nous aurait menti ?

Clovis

CHIC ! En France nous venons de découvrir l’eau chaude et le fil à couper le beurre….
La joie du « vivre ensemble », c’est la politique des bas salaires, le plus d’impôts, la fin de la liberté d’expression, toujours plus d’immigrés pour remplir nos prisons, la négation des politico-menteurs-véreux qui jouent à l’autruche, (voir le scandale de la Préfecture de Police !), le mensonge étatisé, et bien sûr une règle générale imposée : ne surtout pas écouter les cris des FRANÇAIS qui n’en peuvent plus de cette vie POURRIE qui leur est imposée depuis 40 ans !
Alors, l’école, eh bien elle suit le mouvement
Dans ce beau pays qui a été le premier à la rendre obligatoire !
Ils sont chouettes les dirigeant qui se succèdent depuis 1/2 siècle.
Ils seront tous arrivés à la déchéance de notre patrie.

POLYEUCTE

Remarquable article documenté.
Le bilinguisme Ecole/Parents (Français/arabe) perturbe les enfants immigrés.
Le manque de Culture Française à la maison aggrave la situation.
Rattraper les retards des uns retarde l’avancée des autres…
Mais les Autres ? Ce sont Nos enfants !
Evident !

limone

un détail qui a été donné à la radio , c’est que les enfants qui arrivent en France en ne connaissant pas la langue, sont dirigés dans des classes d’adaptation pour qu’ils acquièrent les rudiments ! mais voilà ces classes ne peuvent recevoir que 16 personnes ! le surplus va donc directement dans les classes normales ! bonjour les dégâts ! et cela n’a pas manqué , une instit a dit  » ils apprennent très vite, cela me réjouit de voir leur capacité « ! c’est sûr que c’est plus « évident » , je parle d’immédiateté ! qu ‘est ce que l’on doit s’ennuyer avec des petits français !!

esaal

Figurez vous que la question m’avait effleuré l’esprit depuis fort longtemps….la réponse n’est que plus évidente

wika

« Et si les résultats scolaires… »
Poser la question, c’est y répondre.
Il suffit de se promener devant ou dans une cour d’école pour constater la différence de niveau de langage entre une école à majorité Français de souche et une autre à minorité FDS.

zéphyrin

en effet, et je connais un arabe marié à une française, qui pour donner davantage de chances à ses enfants est parti comme artisan dans la campagne profonde.
il m’avouait être heureux d’avoir quitté « la zone » et sa fierté d’avoir ses enfants parlant correctement un français qui n’a rien à voir avec celui des banlieues. D’ailleurs c’est un sujet de discorde avec sa famille.
tout est question de nombre; si dans nos campagnes nos enfants étaient minoritaires….la langue et le vocabulaire s’effondreraient.

limone

et le nombre , Zemmour ne parle que de cela !

eric delaitre

même si c’est très intéressant, cet article aurait dû être scindé en plusieurs parutions, bien trop long, plein de chiffres, de graphiques, bien entendu c’est pour la compréhension, mais la longueur est décourageante.

François BLANC

ils sont dus d’abord au formatage marxiste des enseignants et ensuite à l’islamisation

CoucouduQuébec

Parfaitement d’accord même problème au Canada

ribian

Présent à Beziers lors de la réunion des droites, et assistant à la réunion thématique sur l’enseignement, j’étais intervenu pour indiquer quels étaient selon moi les trois effets majeurs de l’immigration de masse sur notre système scolaire 1- détournement massif des moyens au bénéfice exclusif de ces populations ( exemple, dédoublement des effectifs en classe maternelle dans les écoles classées Rep.) 2- déstabilisation de nombreux établissements scolaires dû aux problèmes comportementaux de nombreux élèves, à l’agressivité de parents ‘ne possédant pas les codes culturels’ ) et leur corollaire, désertion des élèves de souche et turnover des profs effarés par la réalité de ces ‘paradis multiculturels ‘3- l’effondrement du niveau, des résultats. Silence gêné des intervenants.

Arthur 68

Beaucoup d’étude ont montré que le bilinguisme favorise le deevloppement de l’intelligence. La baisse du niveau scolaire est certainement en grande partie due à la présence d’étrangers (de papiers français) mais il faut chercher d’autres causes.

Arthur 68@♦voila.fr

–d’étudeS — développement —

Lisianthus

Non, j’ai enseigné 35 ans, et constaté que les enfants bilingues intelligents existent mais sont rares, la plupart ne maîtrisent aucune des deux langues.

Jill

L’islam rend con à fortiori ceux prédisposés à le
devenir. Les jeunes musulmans sont une catastrophe à l’école car non seulement ils n’ont pas l’éducation leur permettant d’intégrer le système scolaire, mais en plus ils sont élevés dans la haine de la France et de ses institutions dont fait partie l’EN.
Les immigrés européens du 20*s se sont assimilés à la Nation par l’école, ce qui est impossible avec les musulmans.

jeannot

Pourtant, la contribution des arabo msulmans à la civilisation occidentale est considérable ! Les pois chiches, les dattes, puis, euh… voyons, voyons… bon, je fais des recherches et je reviens

Jill

Vous oubliez un élément essentiel à la vie quotidienne :le téléphone… arabe.

limone

et une instit disait aussi , la télé à 23 h ! alors que les enfants devraient être couchés à 20 h !!!

Job

Et les chiottes à la turque !

Jean-Paul GOUREVITCH

Il est quand même étonnant que Riposte Laïque qui dénonce régulièrement la sous-estimation des chiffres de l’immigration tombe dans le travers des medias officiels en n’actualisant pas ses données. Rappelons par exemple que selon l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration en octobre 2018 il y avait 11% d’immigrés en France et 12 à 14% de descendants directs d’immigrés. Et il ne décompte que les immigrés qui sont en situation régulière.

Jill

Oui mais avec toujours une ambiguïté :les Français musulmans ne sont pas ou plus considérés comme immigrés. Si on les ajoute aux 11%, il y a de quoi avoir peur.

patphil

mais aussi la volonté de nombre de professeurs qui font passer leurs idées avant leur mission, et pire les chefs d’établissements qui par leur laxisme et leur lacheté laissent faire

François Desvignes

La couleur de la France est le bleu qui, de tradition a donc un Qi de 120
Et la couleur historique de la république est le rouge dont l’idéologie, depuis 250 ans nous tire vers les 60.

Si nos problèmes sont aggravés par l’immigration et ceux de l’immigration par l’islam, la mère de nos problèmes de l’immigration et de l’islam, c’est l’idéologie républicaine.

Sans cette folle de Marianne , jamais nous n’aurions prêché à nous m^mes et au monde, l’immigration et/ou la compatibilité de l’islam avec la paix publique et le bonheur du genre humain.

On aurait dit et prêché l’inverse soit la Vérité : l’immigration et l’islam sont les deux faces du génocide du genre humain.

BUTTERWORTH

TOUS LES RESULTATS SONT MAUVAIS 7 EME PUISSANCE ECONOMIQUE 27 EME PAYS SUR 189 REVENU PAR HABITANT LE FRANKISTAN https://www.journaldunet.fr/patrimoine/guide-des-finances-personnelles/1170004-classement-idh-2019/ ALLAH N EST PAS UN BON GESTIONNAIRE

kabout

il est certain qu’avec ce mélange venu de l’immigration le niveau scolaire baisse,d’ailleurs c’est pour cela qu’ils ont enlever les notes et foutus des lettres comme appréciation et qu’ils ont baissés aussi le niveau du bac.

Liens (fin) :
7/ Soutien à Cédric Villani, qui a osé lier échec scolaire et immigration
https://ripostelaique.com/soutien-a-cedric-villani-qui-a-ose-lier-echec-scolaire-et-immigration.html

8/ Sous-développement en Afrique : la faute au QI ?
https://ripostelaique.com/sous-developpement-en-afrique-la-faute-au-qi.html

9/ Les Américains d’origine asiatique ont un QI supérieur aux Blancs et aux Noirs…
http://resistancerepublicaine.eu/2019/09/14/les-americains-dorigine-asiatique-ont-un-qi-superieur-aux-blancs-et-aux-noirs/

THE-END

finit les livres d histoire , de math , de français , de philo , de musique , de littérature…….. bientôt un seul torchon (le coran) ,bientôt au programme les cours de décapitation d infidèles comme les pédés / les mécréants / les femmes impures vierges ou non , infidèles ….comment fabriquer des bombes / l utilisation de couteaux en céramique non détectables / bruler les synagogues /les cathédrales / les églises / les clubs d échangistes /……remplacer les profs par de intégristes il est vrais ça changera pas grand chose mais c est toujours ça , remplacer les collabos par des criminels ou est la différence ? cherchez l erreur……

Liens (suite)
5/ Génocide En Marche : importer des millions d’Africains et Arabo-musulmans c’est la mort des Européens
http://resistancerepublicaine.eu/2019/09/18/genocide-en-marche-importer-des-millions-dafricains-et-arabo-musulmans-cest-la-mort-des-europeens/

6/La France devient-elle un de ces « pays de merde » dont les habitants ont un QI inférieur à la moyenne ?
http://resistancerepublicaine.eu/2019/09/04/la-france-devient-elle-un-de-ces-pays-de-merde-dont-les-habitants-ont-un-qi-inferieur-a-la-moyenne/

THE-END

l alfrance n est pas un pays de merde mais un vaste ravin bourré de tas d ordures cela commence par paris marseille lille tours nantes bordeaux …….comme le jus déborde ça coule maintenant a brest quimper vannes rennes ……pardon pour les majuscules , (a vos fosses a purin prêt partez)ou…… nettoyez..

Liens :
1/ « L’identité d’un peuple, c’est sa génétique ! » (Nicolas Faure)
http://resistancerepublicaine.eu/2019/10/01/lidentite-dun-peuple-cest-sa-genetique-nicolas-faure/

2/ Les différences nationales en intelligence sont-elles génétiques ? (Obiter)
http://resistancerepublicaine.eu/2019/09/27/les-differences-nationales-en-intelligence-sont-elles-genetiques/

3/ Le RDV de l’Identité – Génétique des Populations : réponse à Dirty Biology & cie (Obiter)
https://www.youtube.com/watch?v=BsOSqASjjrA

4/ Africains, Asiatiques, Caucasiens : des populations moins intelligentes que d’autres ?
http://resistancerepublicaine.eu/2019/09/21/africains-asiatiques-caucasiens-des-populations-moins-intelligentes-que-dautres/

BERNARD

Le métissage avec des QI d’huîtres doit pas non plus relever le niveau. Pourtant Sarkome de Kaposy voulait imposer ce métissage, pour transformer le peuple français en esclave.

THE-END

en esclaves ou en idiots surement , ou peut être les deux

.Dupond 1

Nos gouvernants se sont obstinés a faire rentrer des bourricots en France tout en se mettant en quatre pour évincer des asiatiques au QI de 110 (la preuve ce dessous)
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/07/03/20002-20180703ARTFIG00177-des-viticulteurs-japonais-virtuoses-menaces-d-expulsion.php
Puis les éternels bons a nibes !!!
https://www.youtube.com/watch?v=6uqMh_q_HXI

Jean-Louis

La réponse est dans votre question. Comment croire qu’en important dans les classes des élèves au QI de 50, dont le cerveau est dévoré par la gangraine musulmane on ne va pas diminuer le niveau? La France en « s’orientalisant » va ressembler aux shitholes du Moyen Orient et du Maghreb. Pendant ce temps, les terres sans musulmans comme la Chine (a l’exception des ouïgours), la Corée du Sud, le Japon montent dans tous les classements…

Amphigouric

l’Africain est d’un naturel paresseux dans son milieu seule la femme travaille lui aime palabrer égrenant son chapelet vivant de peu obéissant au marabout EN France il est soumis a des règles et des lois même pour traverser la rue celà vient contrarier ses habitudes il en va de même pour l’école peu enclin au travail inteiiectuel il se complaît dans son rôle de griot déstabilisateur perturbant les cours et souvent agressif dans cette ambiance même le plus studieux des élèves ne peut s’épanouir Les enseignants lâchent prise
Et dans ce marigot de l’éducation national l’abrutissement est de mise Si tu ne vas pas au Bac le Bac viendra à toi

.Dupond 1

Depuis mai 68 l’école n’est plus un sanctuaire avec des instituteurs aimés et respectés (la preuve ci dessous)
https://www.midilibre.fr/2019/10/07/agde-la-video-de-lenseignante-violemment-agressee-par-deux-parents-deleves,8464431.php