Et si l’on reparlait des scandales Véolia-Macron

Voici la relation d’une énième magouille de Macron pour servir des copains ayant aidé son ascension, on y retrouve les mêmes ou presque… lors de laquelle, le PNF fit semblant d’ouvrir une enquête en juin 2021, pour mieux bloquer le dossier, comme il en est de l’affaire Alstom et en sera avec McKinsey!

Le rachat de Suez par Veolia  fut un autre scandale déjà oublié.  En quelques mois, un mastodonte dévora son principal concurrent, en pleine pandémie mondiale… Malgré l’opposition du groupe Suez et de ses syndicats, cette escroquerie réussit. Etrangement, l’on y retrouve encore Alexis Kohler, l’âme damnée de Macron, à moins que ce ne soit le contraire… Cet homme éminent discret est issu de familles où l’on ne trempe que dans des affaires majeures et mondiales…

 Huissiers dépêchés par Veolia chez des universitaires ou journalistes hostiles à cette OPA, menaces auprès du conseil d’administration de Suez, bataille judiciaire, conflits d’intérêts au sein du cabinet Equanim chargé de la médiation entre les deux parties… L’Élysée  brouilla les pistes et organisa l’impuissance de l’État pour avaliser la vente des parts d’Engie dans Suez à Véolia. Les autorités de la concurrence approuvèrent ce rachat, son président est le beau-père de Julien Denormandie.. Comme on se retrouve!

 
  En avril 2021, une plainte fut déposée auprès du PNF par plusieurs syndicats du groupe Suez, suspectant «trafic d’influence» d’Alexis Kohler, du PDG de Veolia, Antoine Frérot, président du conseil d’administration d’Engie, de Jean-Pierre Clamadieu, et du PDG du fonds Meridiam, Thierry Déau. Les plaignants dénonçaient «l’intervention de l’Elysée bien en amont de l’annonce publique du projet», puis les «pressions régulières et répétées pour faire aboutir» le rapprochement.

Les syndicats firent état de plusieurs réunions «impliquant le gouvernement», d’un accord avec Meridiam «en amont de l’annonce du projet», de «l’intervention à différents niveaux de nombreux acteurs proches du pouvoir […], mais surtout l’intervention directe d’Alexis Kohler en octobre 2020 auprès de représentants syndicaux» pour obtenir lors du conseil d’administration d’Engie que Veolia rachète les parts (29,9%) détenues par Suez.

En mai, un mois après la plainte, l’Union syndicale (CGT-CFDT-CFTC) de Suez, revendiquant 65% de la représentativité du groupe, avait «décidé de mettre en demeure les sociétés Veolia, Engie, Meridiam et Suez de ne pas procéder à la destruction ou à l’altération des documents saisis le 26 novembre 2020 et actuellement sous séquestre». Ils s’inquiètaient alors de voir disparaître «ces documents [qui] pourraient se révéler être des éléments de preuves déterminants permettant d’identifier avec plus de précision le rôle de chacun des acteurs ayant été impliqués» dans le rachat.

Mais après plus de sept mois d’âpres négociations, les dirigeants de Veolia et de Suez s’étaient finalement entendus mi-mai pour que le premier dévore une bonne part du second et forme un champion de l’eau et des déchets, de 37 milliards d’euros. Fin juillet, Veolia a lancé une offre publique d’achat sur les 70,1% restants.

La presse relata notamment un appel d’Alexis Kohler passé aux deux administrateurs CFDT d’Engie, pour les convaincre de sortir de la salle au moment du vote qui allait sceller le destin de Suez. Les différents protagonistes s’accordent à dissimuler le rôle clé que joua Kohler, secrétaire général de la présidence de la République, lequel refusa par deux fois de se présenter  à la commission d’enquête de l’Assemblée nationales sur la mainmise sur la ressource en eau par les intérêts privés et ses conséquences, malgré la peine encourue et auquel, il nest rien advenu, prouvant ainsi une fois de plus qu’il ne s’agit que de guignoleries.

 
 

Cette opération engendra la suppression de milliers d’emploi. Suez perdit 60% d’actifs et  environ 40 000 salariés. Ainsi Macron offrit-il à Veolia, déjà en situation de monopole mondial sur le marché de l’eau, la permission de dicter sa loi aux collectivités territoriales françaises. 

Cette affaire démontre à nouveau tout son mépris  au bien commun et à l’intérêt général, l’essentiel étant pour lui que Véolia devienne un géant de l’eau et des déchets…

 
Ayant pour seule idéologie le profit mondialisé, ce scandale prouve à nouveau combien Macron n’est devenu Président que pour servir d’autres intérêts que ceux des Français et accessoirement les siens, lesquels doivent prospérer auprès de ceux acquis avec Nestlé et Pzifer dans le trust d’un paradis fiscal. 
 
Daphné Rigobert
Les scandales Véolia-Macron et celui du marché de l’eau.
 
image_pdfimage_print
12

4 Commentaires

  1. Incroyable enfin pas tant que ça! ceci s’ajoute à cela, ce duo et les copains et les copains des copains sont hors la loi, se moquent du monde et des intérêts du peuple. Et il se passe quoi? rien.
    Le pnf va lancer ou a lancé une enquête? il y en a bien pour 5 10 ou 15 ans….

    Mais alors si tu n’as pas porté ton masque dans la rue, si tu n’a pas correctement signé ou daté ta propre autorisation d’aller faire des coures, si tu as un pass bidonné,
    C’est 135e etc…mais les faussaires, ceux qui vendent des faux pass et qui en font un business risqueront jusqu’à cinq ans de prison et 75 000 € d’amendes. Non mais……..c’est quiquicommande!
    Et ce repaire de brigands de malfaisants nous tiennent en laisse avec l’approbation d’une majorité de con..rds!

    • Mais que fait la Police et l’Armée, pour nous délivrer de ces fumiers ? Pas un seul mouvement de révolte parmi ces corps de métier ? Car les familles de flics et de soldats, aussi se retrouvent, impactées par les mesures de restrictions, donc, on ne peut croire que cet état de fait leur plaise ? Je ne comprends plus rien à ce pays.
      Une grande envie de m’exiler très loin, en Amsud, quitte à crever là bas, au moins, je connais déjà les dures conditions de vie, ayant déjà vécu, 5 ans sur place : ça ne pourra être pire qu’en France, de nos jours…..

  2. trop d’affaires d’état noient les scandales ! et les français vont mettre une burqa devant leurs yeux

  3. macron traine une batterie de cuisine mais apparemment le bruit ne parvient pas aux oreilles des journaleux

1 Rétrolien / Ping

  1. L’art de falsifier les élections | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.