Et si l’on reparlait des soignants toujours suspendus!

Officiellement, ils seraient quinze mille mais en fait il y en aurait au moins le double, comme le déclarent une avocate et une infirmière interviewées par Charles Gave de l’Institut des Libertés.
 
On ne les entend pas, ne les voit pas et surtout, on n’en parle pas ! C’est plus facile d’oublier tous ceux qu’on applaudissait il y a deux ans et que les Français ont laissé jeter de leurs hôpitaux et professions sans indemnités, y compris en les privant de leurs congés payés et jours de récupération, parfois de dix mois… Il y a aussi les pompiers virés eux aussi sans ménagement, idem dans l’armée…
 
Des centaines d’avocats ont essayé de faire valoir leurs droits mais pour ceux qui refusent ces thérapies géniques, il n’est plus aucun droit. Conseil d’État, Conseil constitutionnel, tribunaux divers, toutes les portes se sont fermées, les recours et plaintes rejetées… et pour ce qui se plaidera sur le fond, ça prendra au moins cinq ans…
 
Complicités et collusions fonctionnent vite et bien dans l’ordre dictatorial. La grogne contre le garde des Sceaux n’est que la petite grimace factice d’une obéissance servile.
 
Non seulement, Macron via les ARS a fait maltraiter et voler tous ces gens qui avaient dédié leur vie à soigner, sauver, s’occuper des autres mais en plus les Français les ont oubliés. Heureusement, ils ont monté des réseaux d’entraides pour se soutenir moralement, financièrement, se reconvertir. Il est des familles qui ne pouvaient plus nourrir leurs enfants, plus payer leur loyer… Auparavant, sans être riches, ils n’étaient pas pauvres et vivaient dignement d’un travail indispensable à la société. Non seulement le dictateur fou a achevé le massacre des hôpitaux entamé par Castex et Bachelot, mais il lui a fallu transformer en précaires et parias grand nombre de nos concitoyens, faisant en plus annuler ou reporter grand nombres d’interventions, par manque de soignants.
 
Ce danger public joue au chef d’une guerre qui ne nous concerne pas, passant du covidisme à l’ukrainisme, pour mieux affoler les crédules et les rendre amnésiques.
 
Il nous faut réveiller les consciences assoupies et faire circuler cette vidéo édifiante, afin de faire mentir les instituts de sondages annonçant le président-candidat à 30 %
 
 Daphné Rigobert 
image_pdfimage_print
17

14 Commentaires

  1. Zemmour est le seul candidat ayant déclaré vouloir réintégrer les soignants ayant refusé de se faire injecter.

  2. Ce n’est pas un gouvernement que nous avons mais une mafia organisée comme une pieuvre avec des tentacules , conseil d’état, constitutionnel, coiffé par la commission de l’UE de Madame Von der Leyen qui quant à elle fait ses propres affaires avec Pfeizer! Cette mafia est responsable de la mort de dizaine de millier de personnes et devront rendre des comptes au peuple!!!!

    • MAIS QUE FONT LES SYNDICATS? et les soignants vaccines,ils ne pourraient pas etre solidaire avec les nons vaccines,virer sans chomage,honte a eux,chacun pour sois,si tout les soignants auraient soutenus lkes nons vaccines et faient greve,le gouvernement aurait ete oblige de revenir en arriere ,comme dans les dom tom ou la population les as soutenus,ainsi que les soignants vaccines,chacun pour soi en france plus de solidarite,la france se meurt et les francais aussi

  3. Devant une infirmière sans boulot et en pleurs, macron confirme froidement qu’il ne réintégrera pas les travailleurs suspendus ! Dont 15 000 soignants ! Inhumain et irresponsable vu la situation de l’hôpital.
    #ReintegrezLesPersonnelsSuspendus vite ! QUELLE ORDURE !!!

    https://www.jeanmarcmorandini.com/article-492923-emmanuel-macron-interpelle-hier-par-une-soignante-en-larmes-qui-a-perdu-son-emploi-car-elle-n-est-pas-vaccinee-s-il-vous-plait-laissez-nous-reprendre-le-travail-regardez.html

    https://twitter.com/i/status/1503986215615356929 VIDEO

    • Le trou de … de président ne risque pas de finir à la cloche !
      Chez les Rosbifs, une aide enseignante de 21 ans qui frouchelait avec un ado de 14 ans (7 ans de -+ )= 6 ans de ballon dont 3 fermes !
      Il faut compare !
      Une femme (mûre),mère de trois ados,de 39 ans et un gamin de 15 ans (17 ans de -+), la sanction, c’est d’aller se pavaner à l Elizée , première  » DAME  » de France ! Mon cul !!!

  4. il n y a pas que poutine qui reprime et qui opresse la dmocratie a bon dos meme dans les pays democratise le pouvoir en place met les bouchees double pour asservir le peuple pour l assujetir et pour servir ses interets ont revient dans les annees 39 EN ALLEMAGNE .

  5. POURQOUI NE PAS REINTEGRER LE PERSONNEL SOIGNAT VIRE PUISQUE LE PASSE VACCINAL N’EST PLUS OBLIGATOIRE? A NE RIEN Y COMPRENDRE….

    • MACRFON est la pour emmerder les francais,virons le en avril, il faut etre un abruti pour ne pas comprendre,pourquoi le pass vaccinal est obligatoire en hopital et en ephad,alors que les vaccines,eux peuvent rentrer et transmettre le virus,

  6. Excellente contribution !
    Merci pour ces témoignages qui ouvrent les yeux des ignorants sur des réalités que vivent les salariés suspendus.

  7. Et cette crevure de micron traite VLADIMIR POUTINE de dictateur fou !les gens ,! va falloir vous réveiller !

  8. les syndicats et les collègues de cette dame sont des « valeureux collabos »

  9. La France , pays de fous !
    Bravo a ceux qui ont créé des cagnottes pour
    soutenir les soignants devenus parias , colère
    pour les bouffons prêt a héberger de l Ukrainien.
    On laisse crever les héros professionnels ,et on
    soutient des arrivants d une guerre qui est pas la
    notre … RAAGL ! j en dit pas plus sinon
    je vais devoir me faire vacciner contre la rage !

    • qu’attendez vous d’un peuple de moutons,qu’on amene a l’abattoir hallal,abruti de puis plus de 40 ans par les mediats et la presse et l’education nationale,rien

1 Rétrolien / Ping

  1. Et si l’on reparlait des soignants toujours suspendus ! | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.