Et si l’UE s’effondrait, tel un château de cartes, « grâce » au virus ?

Et si, sur les conseils de Florian Philippot, on lui donnait un petit coup de pouce ?

J’ai déjà eu l’occasion de faire mon mea-culpa, à propos de Florian Philippot, que je n’appréciais pas outre mesure (hormis certaines brillantes interventions) lorsqu’il œuvrait aux côtés de Marine Le Pen, mais que je perçois désormais comme bien plus efficace qu’elle, depuis qu’ils se sont quittés, et notamment ces dernières semaines où il s’agite efficacement contre l’inutile dictature sanitaire dans laquelle nos dirigeants nous enferment de plus en plus !

Évidemment, si nous devions voter « demain », MLP est toujours celle qui détient un potentiel de votes d’environ un bon tiers des électeurs, auxquels pourraient s’ajouter les déçus de la « Macronie » (enfin, ceux qui ont le courage de l’admettre !), et il serait donc plus prudent de se ranger à ses côtés si nous voulons avoir la moindre chance de virer Macron ou le pion mondialiste qui le remplacera…

Mais les élections présidentielles sont pour « après-demain », et il est clair que Philippot gagne du terrain et les points qui vont avec, tant il est un des rares (avec quelques autres qui n’ont guère plus de poids que lui) à pointer du doigt les véritables responsables et coupables des gravissimes problèmes qu’il est urgent de prendre à bras-le-corps… en commençant par stopper cette tyrannie sanitaire n’ayant pour unique but que de nous faire taire, en nous enfermant à domicile !

Chaque semaine il est sur plusieurs fronts, et édite plusieurs vidéos où il décortique une information, sous un éclairage que les médias aux ordres s’empressent, soit de planquer, soit de déformer !

Alors bien sûr, dans ses vidéos, il fait la promo de son parti, fort à propos nommé « Les Patriotes », mais comment lui en vouloir, quand précisément le parti présidentiel LREM, sorti du néant pour mettre en orbite celui qui devenait le nouveau « champion » des mondialistes, prend l’eau de toutes part, et que ses prétendus « opposants » sont composés en grande partie de chiffes molles, capables de voter (enfin ceux qui sont présents !) quasiment toutes les aberrations proposées par le pouvoir !

Il est de ceux qui prônent la résistance au pouvoir fou, et contrairement à la plupart des lanceurs d’alertes, interdits d’antennes, il est un des rares à pouvoir s’exprimer sur les plateaux officiels, notamment sur CNews.

Profitons donc de ses interventions sur les sujets qui font débat, dont voici quelques rappels pour ceux qui n’auraient pas encore pris connaissance de ses publications :

Le 10 janvier dernier, il mettait en ligne sa participation sur CNews aux débats sur le masque, le passeport sanitaire, et Thuram…

Entendre un député LREM oser parler de « modestie » sur leurs débats internes par rapport au masque… quand on a encore dans l’oreille les permanents auto-satisfecit que se discernent sans vergogne les membres du gouvernement venant régulièrement blablater sur nos ondes, prêterait à rire si ce n’était pas si tragique ! À noter que ses seules répliques aux arguments de Philippot, sont « ce n’est pas vrai ! » … Éloquent !

Je vous laisse découvrir par ailleurs les échanges sur le racisme, racialisme… où il est question du vrai racisme de Thuram ; là encore les arguments de Florian Philippot sont solides, même si le « non raciste noir » de service prétend que ses arguments sont « sortis de leur contexte »… comique quand on sait à quel point cette tactique a toujours été largement appliquée par les gauchistes pour cibler Jean-Marie Le Pen, en lui reprochant en permanence des phrases précisément sorties du contexte original !

Le 24 janvier il revient entre autres sur le lynchage en pleine rue du jeune Yuriy de 15 ans par une bande de racailles. Écoutez-le prononcer, sur tous les sujets évoqués, les paroles que tous les citoyens (ou leurs représentants) devraient avoir le droit de prononcer, sans être automatiquement traités de racistes, fascistes… voire « procureurs » !

Je retiens avec gourmandise son « le confirment détruit tout, sauf le virus ! » et j’apprécie qu’il puisse être écouté avec respect par les présents sur le plateau… sans les habituelles invectives, ricanements, coupures systématiques de parole… comme sur les ondes officielles, incluant les petits kapos du prétendu « service public » !