Et si Mélenchon et les antifascistes de théâtre arrêtaient la masturbation ?

Publié le 2 juin 2014 - par - 975 vues
Share

banderoleislamraslebolNouvelle catastrophe pour la bien-pensance, socialos, écolos, antifas, journaleux, artistes et antiracistes. A la surprise générale, l’assassin de Bruxelles n’est pas un militant du Front national. A la consternation de tous, il n’est pas d’origine européenne. Sans surprise pour nous, c’est un musulman, français de papier, de Roubaix, Mehdi Nemmouche, braqueur, multirécidiviste, suspecté d’être parti faire le jihad en Syrie. Sans problème, il a pu rentrer en France, et, quand il a été arrêté, il était juste en possession d’un calibre 38 et de 57 cartouches, et d’une kalachnikov d’assaut avec 261 cartouches. Félicitations au nouveau ministre de l’Intérieur, Cazeneuve, qui laisse donc les Français à la merci de psychopathes de ce type, qui circulent librement sur notre territoire. Il est vrai qu’il a déjà réussi l’exploit de laisser filer en Syrie la sœur Merah et la famille, qui ont payé le voyage avec l’argent des allocations familiales…

Bref, le profil de Nemmouche est fort semblable à celui de Merah ou Fofana, eux aussi musulmans, eux aussi coupables de crimes racistes. On pourrait croire que la France étant championne d’Europe du nombre de jihadistes partis en Syrie – le ministre de l’Intérieur avait parlé de 800 cas – il y aurait une mobilisation exemplaire pour demander d’abord qu’ils soient tous déchus de leur nationalité, et surtout exclus du territoire français, pour protéger la sécurité de nos compatriotes.

On pourrait également penser que nous aurions des manifestations géantes contre la montée de l’antisémitisme, et que les dignitaires juifs, ainsi que l’ineffable BHL, si prompts à salir le FN, sauraient expliquer qu’il y avait un petit rapport entre ces crimes et l’islam.

On aurait pu espérer que les anti-cléricaux à la Mélenchon (religion opium du peuple) ou style anarchistes (Ni Dieu ni Maître) seraient en première ligne, dans la rue, pour « écraser l’infâme », comme disait Voltaire.

Or, ce n’est pas tout à fait ce que l’on constate. Ils sont tous au bord de la déprime… mais à cause de la progression du Front national, qui demeure leur unique obsession.

melucheavoteExemple : Jean-Luc Mélenchon est au bord de la dépression nerveuse, voire du suicide.

http://www.jean-luc-melenchon.fr/2014/05/30/pendant-que-la-poussiere-retombe/#more-20351

« Comment se fait-il que le monstre soit toujours là après tant de commentaires et analyses si intelligents, tant d’indignations, tant d’enquêtes médiatiques si bien illustrées qu’elles ont même fini par tourner au publireportage ?

« Je ne m’intéresse donc pas à reprendre ce qui a été mille fois décrit, y compris par moi. Le bilan est celui-ci. Toutes les étapes où il était possible de contrer la construction du Front national ont été ratées. Depuis la proposition d’interdiction il y a vingt ans jusqu’à la mise en ligne du Front de Gauche comme contrepoint, tout a été vain ».

« Aux conditions actuelles, parce qu’elle est en dynamique, rien ne peut plus barrer la route de madame Le Pen. Mieux : le fruit va lui tomber tout droit dans la bouche. Toute la décomposition en cours du champ politique, ou bien alimente directement son fond, ou bien emporte sans combat les digues qui s’y opposeraient ».

Bon, cela ne va pas du tout, il faut qu’il se reprenne, le Jean-Luc, il commence à nous inquiéter. Mais parce qu’on l’aime bien, finalement, on va lui donner quelques conseils. Au lieu de ne fréquenter que des militants politiques qui n’ont jamais travaillé de leur vie, des apparatchiks syndicaux qui n’ont pas mis un bleu depuis longtemps, et des étudiants dégénérés de la Fidl qui portent des robes, manifestent contre le FN, Mélenchon ne ferait-il pas mieux de fréquenter un milieu qu’il ne connaît absolument pas : le peuple. Certes, il a essayé à Hénin-Beaumont, et cela n’a pas bien marché. Mais il doit persévérer.

vieilhommecanneS’il avait décidé de se déguiser en vieillard, appuyé sur une canne, avec lunettes, perruque et fausse barbe, et de venir à Hayange, qu’aurait-il découvert, ce samedi, dans cette ville de Moselle où Fabien Engelmann, ancien trotskiste, ancien syndicaliste exclu par les bureaucrates de la CGT, a été élu maire de la ville, le 30 mars dernier, à la tête d’une liste Front national constituée majoritairement d’ouvriers ? Il suffit de suivre la vidéo, par ailleurs pleine d’humour, tournée par Christine Tasin, présente avec Pierre Cassen à Hayange, ce week-end.

https://www.youtube.com/watch?v=xuc6iZv0iVA

Il aurait d’abord vu, lors d’une fête Nature et Jardin, au Parc de l’Orangerie, devant les anciens bureaux de la famille de Wendel, le nouveau maire et ses adjoints discuter tranquillement avec leurs concitoyens, dont tous ne sont pas leurs électeurs. Pas la moindre agression verbale, aucune polémique stérile et politicienne. Les gens parlaient de leur association, de leur rue, de l’école, de problèmes locaux, et le maire leur répondait courtoisement, leur proposant souvent de prendre rendez-vous en mairie.

S’il avait discuté avec les habitants, il aurait constaté que ceux-ci, depuis deux mois, sont ravis que leur ville soit plus propre, que les mendiants agressifs et souvent alcoolisés qui terrorisaient les vieilles personnes aient été éjectés du centre-ville. Les électeurs paraissent sensibles au discours d’un maire qui explique que l’argent public, c’est le leur, et qu’on n’a pas à le dépenser n’importe comment, ni à jouir, parce qu’on est élu, de privilèges comme les voitures de fonction disponibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

S’il avait été à la mairie, ce samedi après-midi, aux alentours de 16 heures, il aurait vu deux France. D’un côté, un très beau mariage. Lui était maçon, elle était vendeuse. Ils avaient la trentaine. Leur famille et leurs amis s’étaient fait tout beau pour célébrer ce grand jour. Le père, très ému, avait accompagné la mariée jusqu’au premier rang. Ils étaient environ quatre-vingts dans la salle des mariages, écoutant le Maire, Fabien Engelmann, leur faire un discours plein de tact, et leur souhaiter d’être heureux, d’avoir des enfants, de bien les éduquer, et de surmonter les épreuves de la vie.

Ces gens, souvent d’origine modeste, étaient outrés par ce qu’ils avaient vu dehors. Ne respectant pas ce jour sacré pour eux, une cinquantaine d’anarchistes, arborant des drapeaux de la CNT et d’Alternative Libertaire, avaient décidé de venir protester contre « le fascisme, l’extrême droite et le capital ». Les mariés et leurs invités avaient donc dû entrer à la mairie au milieu des forces de l’ordre, qui leur ouvraient les barrières protectrices. Pendant la cérémonie, les anarchistes avaient mis leur musique, du rap, évidemment, à fond. Pour rien. Les fenêtres étaient fermées, et la mairie bien isolée.

hayangemanifanar

120 manifestants, vraiment ?

 

Aucun manifestant n’habitait Hayange. Ils avaient mobilisé le ban et l’arrière ban de Nancy, Metz et de Paris. Et, au plus fort de la manifestation, cela faisait 80 personnes, et même la voilée de service, ce qui faisait désordre dans un cortège qui se réclame de « Ni Dieu ni Maître ».  Certains étaient équipés de lunettes noires, de capuches, de foulards, de bâtons, voulant se la jouer anarchiste des Galeries Lafayette. Ils étaient pathétiques par leur faible nombre, leur discours totalement déconnecté des réalités. Ces imbéciles dénonçaient un fascisme qui n’existait que dans leur imagination, et, se disant anti-cléricaux, n’avaient pas un mot contre le fascisme islamique, seul vrai péril pour notre civilisation (voir récents assassinats de juifs à Bruxelles, Merah ou Fofana). Ils exaspéraient une population qui se demandait quelle était la légitimité de ces personnages inquiétants, qui venaient les insulter en leur disant qu’ils avaient élu, démocratiquement des gens dangereux et infréquentables. Bref, qu’ils étaient au mieux des imbéciles ignorants, au pires des salauds.

Le plus drôle est que la Police, pour une fois, a gonflé les chiffres, puisqu’ils ont fait passer d’environ quatre-vingts, vrai chiffre constaté au départ de la manifestation, à 120, le nombre de manifestants. Le plus cocasse est qu’il se trouve un journaleux du Républicain Lorrain, un nommé Michaël Sutter, pour faire l’apologie de ces dégénérés qui ressemblent davantage aux Chemises Noires de Mussolini qu’à de grands défenseurs des libertés.

Si Jean-Luc Mélenchon avait été présent, à Hayange, il aurait constaté que la majorité de la nouvelle équipe municipale est d’origine populaire, constituée d’étudiants, d’ouvriers, d’employés, de retraités modestes. Ils aiment la France, et beaucoup d’entre eux sont issus d’un grand-père ou d’une grand-mère immigrés. Leurs parents ont travaillé dur, et ont toujours respecté le pays qui les accueillis, et permis de s’assimiler. Ils supportent donc d’autant moins que d’autres nouveaux venus ne s’intègrent pas, cassent, agressent, pillent, vandalisent, islamisent, et bénéficient d’aides sociales qui ne profitent donc pas aux plus méritants. C’est le discours du Français moyen qui n’a pas eu le cerveau lavé par la clique anti-raciste et la gauche de la préférence immigrée.

Ce sont pourtant ces gens là que ceux que Paul Le Poulpe appelle les anarchistes d’Allah et des Jean-Luc Mélenchon qualifient de fascistes, de racistes, et en qui ils voient la résurgence de la Bête Immonde. C’est vrai qu’ils sont tellement racistes qu’ils viennent d’embaucher, à Hayange, comme directrice générale des services de la mairie, une jeune femme d’origine iranienne, Elisabeth Lalesart, sans que cette origine ne pose le moindre problème à l’ensemble de l’équipe, tout simplement parce qu’elle est compétente, agréable, efficace et amoureuse de la France.

C’est pourtant cette mairie bien gauloise que les supporters de l’équipe de football d’Algérie menacent carrément de brûler…

hayangealgerie hayangealgerie1

Après une journée comme cela, plongé dans la réalité de la vraie vie, peut-être Jean-Luc Mélenchon aurait-il retiré les peaux de saucisson qu’il a devant les yeux depuis plus de quarante ans. Peut-être aurait-il décidé d’arrêter sa masturbation anti-fasciste à laquelle plus personne ne croit, et qui, en plus, rend sourd… et aveugle.

RAPPEL : JEUDI 5 JUIN, 13 h 30, VERDICT DU PROCES EN APPEL DE PASCAL HILOUT ET PIERRE CASSEN

 attachment

COMMANDER LE LIVRE DE FABIEN ENGELMANN

Du gauchisme au patriotisme, itinéraire d’un ouvrier élu maire d’Hayange, par Fabien Engelmann

Préface : Itinéraire d’un esprit libre, par Pierre Cassen

Chapitre 1 : La prise de conscience de la souffrance animale

Chapitre 2 : Ma découverte de Lutte ouvrière et d’Arlette Laguiller

Chapitre 3 : La candidate voilée de NPA et ma rencontre avec Riposte Laïque

Chapitre 4 : Exclu de la CGT pour crime de patriotisme

Chapitre 5 : Le monde ouvrier, les abandonnés de la gauche

Chapitre 6 : Mon premier bureau politique au Front national

Chapitre 7 : Tour d’horizon de l’actualité

Chapitre 8 : La campagne municipale d’Hayange

Epilogue : La victoire du 30 mars, par Caroline Alamachère

18 euros, frais de port compris :

Paypal : http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Chèque à l’ordre de Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup

AGENDA DE RIPOSTE LAIQUE

Jeudi 5 juin, à 13 heures 30

Verdict du procès en appel de Pascal et Pierre Cassen

Lundi 9 juin, 19 h 30

Comment résister à la théorie du genre ?

débat entre Farida Belghoul, Pascal Hilout et l’Abbé Pages

Rendez-vous vers 19h30 au Parloir du Vieux Colombier

9 Rue du Vieux Colombier, 75006 Paris

Participation aux frais : 10 Euros.

Merci de diffuser ce message à vos amis et de répondre à ce mail pour les inscriptions !

Visitez le site du Cercle de l’Aréopage : http://cercleareopage.jimdo.com/

Samedi 14 juin

Avec Pierre Cassen et Christine Tasin

barbecueneufchef

Samedi 21 Juin 2014 à 16 heures

«Le Cercle des Chats Bottés »  vous invite à une conférence donnée par

Philippe  MILLIAU  président de « TV  Libertés »

Quels médias alternatifs face à la tyrannie médiatique ?

Cette intervention sera suivie d’un débat et d’un apéritif dînatoire.

Lieu de la conférence : Restaurant « L’orée des bois », 13 rue de   Naintré, 86280, Saint-Benoît. (sud-est de Poitiers)

Inscription obligatoire : merci de retourner le bulletin ci-dessous avec votre règlement à l’ordre du Cercle des Chats Bottés, avant le 16 Juin  à cette adresse :

                     Jacques SOULIS,  5, La Pierrière, 86230 Usseau

Contact tél : 06 03 27 37 11

COMMANDER LES LIVRES RECENTS DE RIPOSTE LAIQUE

Vous pouvez adresser un chèque de 19 euros (frais de port compris) pour acheter « Opération Pédalo ».

Vous pouvez adresser un chèque de 23 euros (frais de port compris) pour acheter « Islamectomie »

Vous pouvez adresser un chèque de 24 euros (frais de port compris) pour acheter Reconquista ou Mort de l’Europe.

Pour l’Europe : ajouter 5 euros.

Pour le reste du monde : ajouter 10 euros .

Vous pouvez également le commander par paypal, en cliquant sur le lien suivant : http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez aussi les commander sur Amazon : http://www.amazon.fr/Islamectomie-Ydir-Aberkane-Cm/dp/295360426X

http://www.amazon.fr/Operation-Pedalo-Paul-Poulpe/dp/2953604251

COMMANDER LES AUTRES LIVRES DE RIPOSTE LAÏQUE

D’abord, bien les connaître, ce que permet cette présentation.

Vous pouvez ensuite les commander sur ce lien.

http://ripostelaique.com/acheter-nos-livres/

Vous pouvez d’autre part envoyer un chèque à Riposte Laïque, BP 10001, 78570 Chanteloup.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.