1

Et si on enfermait Pompili et les écolo-dingos dans des zoos ?

Barbara Pompili, vous connaissez ? Moi, avant sa nomination comme ministre de l’Écologie, je ne connaissais pas ! Je me demande comment font les politiques et notamment les chefs d’État ou les Premiers ministres pour nommer de tels tarés au gouvernement. Pour moi cela reste un mystère d’autant que celle-là a vraiment l’air gratiné !

La France est dans un état économique épouvantable, on nous emmerde du matin au soir avec les mesures barrières, le masque, les fermetures des restaurants et des bars. Tout cela en préalable à un futur et prévisible – vu la nullité de nos dirigeants – reconfinement qui finira d’achever notre économie et qui, selon ce que disait Goering « la seule chose  dont un gouvernement a besoin pour transformer les gens en esclaves, c’est de les terroriser ». C’EST EXACTEMENT CE QUE MACRON ET SON GOUVERNEMENT NOUS FONT SUBIR. Eh bien notre ministre de l’Écologie a des idées :

1° Faire payer plus cher les autoroutes aux voitures à moteur à explosion, tout cela pour favoriser l’achat par les Français de voitures électriques qui vous mèneront de Lille à Nice en 8 jours, et qui polluent bien plus que des véhicules à essence qui ont fait, en termes de pollution, des progrès énormes, et qui – nous avons pu le constater – ne sont pas responsables de la pollution car lors du premier confinement ils ne pouvaient pas rouler et aucune diminution de la pollution n’a été constatée !

2° faire payer aux automobilistes une nouvelle taxe (comme si nous n’en payons pas déjà assez ! en plus elle n’a pas inventé l’eau chaude, TOUS les politiques n’ont que deux mots à la bouche : taxes et impôts). Évidemment ces gens se baladent tous avec des voitures des ministères qui, elles, ne paient pas de taxes ! Cette nouvelle taxe serait calculée en fonction du poids de la voiture. Alors moi je proposerais en plus une taxe sur toutes les voitures noires car souvent les voitures des ministères sont noires ; moi je m’en fous, j’ai deux véhicules et aucun n’est noir !

3° supprimer les animaux dans les cirques ! Il est vrai que cela est indispensable ! Les cirques ont déjà tellement de mal à vivre qu’on va les achever, car moi j’adore ce spectacle mais un cirque sans animaux, pour moi, n’est plus un cirque. De même supprimer les animaux sauvages dans les zoos est tout aussi ridicule, car aller au zoo pour aller voir des poules, des lapins ou des chiens ne présente qu’un faible intérêt. Je ne sais pas si elle a déjà visité le magnifique zoo de Beauval. Je ne sais pas combien de gens y travaillent mais ces personnes peuvent se préparer à se retrouver au chômage alors qu’elles ont un vrai savoir-faire ! De même elle veut supprimer les delphinariums, ce qui va sûrement tuer les animaux qui y habitent car devenus familiers ils ne sont plus capables de se nourrir par leurs propres moyens et ne pourront plus se reproduire  tranquillement dans leurs bassins !

Heureusement ces mesures « seront progressives et un plan sur 5 ans sera proposé ». Il est à souhaiter qu’une telle abrutie d’ici 5 ans sera éjectée de son poste et que ces mesures débiles tomberont à l’eau. Cela démontre à quel point ces crétins d’écolos SONT DANGEREUX ET QU’IL FAUT LEUR BARRER LA ROUTE À TOUT PRIX. ILS SONT TOUT AUSSI DANGEREUX QUE LES LREM SINON PLUS, NE L’OUBLIONS PAS !

Moi je me demande ce que l’on va faire de tous ces zoos fermés, de ces cages vides. Alors une idée m’est venue : ON POURRAIT LES UTILISER POUR Y METTRE TOUS CES FOUS DANGEREUX. Les gens pourraient venir les voir pour se rendre compte de ce à quoi ressemble un vrai CON et leur jeter des cacahuètes ou quelques friandises en leur demandant de faire le beau. Même si pour certains, ils en seraient bien incapables… En même temps les vétérinaires pourraient les stériliser pour éviter qu’ils ne se reproduisent. Mais au moins, derrière les barreaux, ils seraient inoffensifs et nous coûteraient beaucoup moins cher car dans sa grande largesse – et c’est d’autant plus facile que c’est avec votre pognon – on a attribué à cette débile profonde une enveloppe de 30 milliards ! Les cafetiers et restaurateurs vont être contents d’apprendre que pour supprimer les animaux dans les cirques on octroie 30 millions pendant qu’eux, on les met sur la paille et qu’on ruine leurs commerces que certains tiennent à bout de bras depuis 30 ou 40 ans !

J’adore les animaux, je n’ai JAMAIS et ne ferai jamais de mal à une bête, bien au contraire ! La preuve : une partie des sommes me revenant sur la parution de mon livre sera attribuée à la fondation Brigitte Bardot qui, à mes yeux, est LA SEULE à défendre efficacement les animaux !

Qu’on renforce les contrôles au sein des zoos et des cirques afin de s’assurer du bien-être et de la non-maltraitance des animaux me paraît indispensable, avec des mesures très dures pour les contrevenants pouvant aller jusqu’à la saisie de leurs bêtes, mais interdire complètement ces animaux dans les cirques et les zoos me paraît d’une grande et profonde débilité. D’ailleurs Mme Pompili, au lieu de consacrer autant d’argent pour ces mesures idiotes sous prétexte de votre amour des bêtes, vous feriez  mieux d’en consacrer un peu pour rechercher les débiles profonds qui mutilent les chevaux la nuit dans les pâtures. Quand on aime les bêtes, c’est un combat de tous les instant et pour TOUS les animaux. Apparemment, pour elle, c’est plus facile de foutre tout un pan économique par terre que d’éliminer ces cinglés qui mutilent les équidés !

Comme je ne veux pas me montrer en opposant borné, je dois quand même dire que je soutiens par contre la suppression des élevages de ces petits animaux très mignons et qu’on élève dans le seul but de récupérer la fourrure pour satisfaire quelques bonnes femmes sans cervelle qui raffolent des manteaux de vison. Là, pour le coup, je trouve cette mesure intelligente car désormais on peut très bien porter des manteaux de fourrures synthétiques sans tuer aucun animal !

Heureusement je n’habite pas très loin d’Anvers. Donc quand je désirerai aller au zoo avec mes petites-filles pour leur montrer à quoi ressemble un éléphant, un lion, un tigre ou un gorille, je me rendrai au zoo d’Anvers plutôt qu’à Beauval. Les Belges apparaissant pour l’instant bien moins débiles que les Français !

Patrick Jardin