Et si on enseignait l’histoire à l’école ?

Publié le 6 juin 2021 - par - 10 commentaires - 743 vues
Traduire la page en :

Les Blancs rougissent de honte devant toutes les horreurs qu’on leur raconte sur les colonisations, l’esclavage, les conduites peu charitables de leurs ancêtres en Afrique et ailleurs. Vivant richement sans toujours devoir se fatiguer, ils voient le contraste entre leur existence et celle de tous ces malheureux colonisés et esclaves qui ont dû se tuer au travail pour que eux, Blancs, puissent se la couler douce… et ils ont honte, veulent réparer les crimes de leurs ancêtres. 

Ils croient que leur vie facile a été celle de l’Européen depuis et grâce justement à l’esclavage, à la colonisation. Ainsi, quand on parle de l’esclavage à l’école, on se limite trop souvent à la traite atlantique et on « oublie » que l’esclavage est permanent depuis des milliers d’années.

 

L’histoire n’a pas commencé au XVIe siècle ! Observons l’évolution extraordinaire qui a mené l’humanité des guerres perpétuelles, de l’esclavage, des famines et des épidémies à une paix – certes relative – qui nous permet une vie digne et intéressante. Cette vie digne où chacun a ou devrait avoir droit à l’enseignement, aux soins de santé, au minimum pour vivre… n’est pas possible depuis bien longtemps et c’est l’Occident qui, le premier, a décidé de mettre fin à l’esclavage.

Lisez Dans la dèche à Paris et à Londres de George Orwell. Ce livre nous raconte la vie réelle, vécue par l’auteur, à cette époque où « le colonisateur criminel » était censé piller, tuer au travail les malheureux colonisés et je dois bien dire n’avoir jamais entendu parler, pour l’Afrique, d’une vie aussi horrible, indigne que celle menée par Orwell et des centaines de milliers d’autres Parisiens, Londoniens, habitants de grandes villes européennes, à la même époque.

À l’époque d’Orwell – il y a moins d’un siècle – il n’y avait ni aide sociale ni allocations de chômage ni écoles gratuites pour tous. Faute de nourriture convenable et suffisante, de soins médicaux… le pauvre était laid et tordu, pouvait mourir de froid ou de faim dans l’indifférence générale. C’était l’époque où les colonisateurs tant critiqués osaient faire travailler les colonisés, se montrer peu intéressés par leurs besoins spécifiques… dans l’indifférence générale.

Un jeune Occidental qui apprendrait à l’école qu’il a une chance inouïe de vivre maintenant serait reconnaissant à ses ancêtres qui ont tant travaillé, continuerait leur œuvre en se formant le mieux possible. Un jeune de pays actuellement en difficulté serait déterminé à devenir un « ancêtre » puisqu’il apprendrait que l’évolution est possible grâce au travail et aux richesses extraordinaires présentes sur et sous la terre, et ceci particulièrement en Afrique. Cette évolution ne sera pas facile – dans beaucoup de pays d’Afrique les gens intelligents et entreprenants sont tués, emprisonnés ou doivent fuir – mais elle est possible, elle commence.

Oui, enseignons l’enchaînement des évènements, enseignons  toute l’histoire, pour que non seulement les élèves se fassent une idée du chemin parcouru – chemin parcouru grâce au travail – mais pour qu’ils se rendent surtout compte de ce que rien n’est définitivement acquis et qu’ils ont des efforts à fournir. Ces efforts leur donneront une réelle dignité et un vrai bonheur de vivre. Et, à ceux qui veulent se renseigner, je suggère la lecture du livre de Kakou Ernest Tigori, L’Afrique à désintoxiquer. Sortir l’Europe de la repentance et l’Afrique de l’infantilisme.

Mia Vossen

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Rems

Les Blancs rougissent de honte ? certainement pas ! rien à foutre de toutes ces idées corrompues, de ces mensonges éhontés sur tous les sujets évoqués. C’est à chacun d’éduquer ses enfants et de lui remettre les idées à l’endroit !……..

Colin

Yahweh a donné la terre aux humains. C’est notre « maison ». Le premier couple, Adamet Ève, n’a pas été créé pour peupler le ciel. Dieu avait déjà créé les anges pour vivre au ciel (Job 38:4, 7). Il a installé le premier homme dans un paradis magnifique appelé le jardin d’Éden (Genèse 2:15-17). Et il a offert à Adam et à ses descendants la possibilité de vivre sur la terre pour toujours . les descendants des méchants seront supprimés. 29 Les justes posséderont la terre et ils y vivront éternellement. ( la Bible , les Psaumes ) Tout le contraire de ce que dit le Coran, qui pourtant ce recommande de la Bible , mais aussi les catholiques qui raconte les mêmes mensonges concernant une vie , au ciel après la mort, aucune notion d’âme immortelle dans la Bible.

Colin

Au début, il n’y avait que le jardin d’Éden qui était un paradis. Adam et Ève devaient avoir des enfants pour remplir la terre. Ils devaient aussi s’occuper de toute la planète et la transformer en paradis (Genèse 1:28). La terre ne sera jamais détruite. Elle sera toujours la « maison » des humains (lire Ecclésiaste 1:4).

angora

si l’Histoire était enseignée serieusement et commentée , on n’en serait pas là; et ça vaut pour tous les pays d’Europe qui ont dù faire face aux différentes invasions musulmanes.

Patapon

C’est tout le corpus éducatif qu ‘il faut revoir.A commencer par restaurer le goût de l’effort et le rétablissement de la discipline.la réhabilitation de l’instruction civique,l’enseignement de la morale,..Vaste chantier! Nous savons depuis Platon combien l’éducation est essentielle a l’épanouissement des citoyens et au bon fonctionnement de la Cite toute entière.Autant dire qu’en elle résident le ferment et la valeur d’une civilisation.

Mia Vossen

Et Platon disait aussi que la démocratie est “le beau et séduisant début de la dictature”…..

patphil

ben quoi, le mot d’ordre du président c’est “déconstruire” , non?
enseigner l’histoire reconstruite par les progressistes oui ! mais sinon, non!

denis

peux t’on encore enseigner dans les écoles françaises que Charles Martel battit les arabes à Poitiers en 732? Evidemment non .Cherchez la cause

nicolachaos

Va savoir ce qui intéresse VRAIMENT les jeunes aujourd’hui à part les portables, la télé réalité et les émissions cucul comme TPMP.
Si on veut faire vraiment leur apprendre des choses il serait grand temps de trouver de la motivation car le bac est gratuit à la fin de l’année

Mia Vossen

Soyons précis: il est quasi INTERDIT de donner un enseignement utile aux jeunes! Retraitée, aidant des élèves à l’intérieur de l’école, je vois des cours débiles CAR de si “haut niveau” que le prof ne comprend probablement pas ce qu’il fait semblant d’enseigner…. et on “donne” des points aux élèves qui répondent à quelques questions stupides. Et j’attends – avec mes élèves! – une grève des enseignants pour exiger des programmes utiles ET la liberté des profs…..

Lire Aussi