Et si on parlait du harcèlement sexuel lesbien ?

Publié le 6 novembre 2017 - par - 29 commentaires - 2 548 vues
Share

On en a marre de cette polémique au sujet du harcèlement sexuel « masculin » envers les pauvres « femelles » effarouchées que l’on nous sert ad nauseum dans les media sous prétexte que ce comportement est un signe de « virilité » (sic).

Non, non et non, ce comportement des remeurs de croupions (r.d.c.) est au contraire le signe d’individus complexés, mal (mâle) dans leur peau et dont le physique ne répond pas aux critères de beauté tant vantés dans les magazines, films et autres représentations imaginaires. Ce sont des nuls, des invisibles, des pas beaux  qui veulent donner de l’importance.

Ce n’est pas un pouvoir de domination envers les femmes, c’est envers eux-mêmes qu’ils veulent se prouver quelque chose, ne supportant pas la comparaison par rapport aux vrais hommes qui, eux, n’ont pas à harceler les femmes pour se prouver quoique ce soit et pour les séduire.

Marre de ces femelles geignardes, pleurnicheuses qui après n’avoir pas osé baffer et remettre à leur place (dans la fosse septique) ces crétins qui se prennent pour les Apollon du Belvédère et qui tous les matins se voient dans un miroir déformé, font appel à l’opinion publique pour témoigner de leurs désagréments.

Ces femmes harcelées ou pas par solidarité font d’elles-mêmes le lit de la victimisation des « pauvres femmes victimes de ces mâles châtrés du cerveau ». Elles se positionnent d’elles-mêmes dans une situation qui n’est que le reflet d’un appauvrissement intellectuel victimaire qui me fait « honte », à moi et à toutes celles qui se sont battu et qui se battront aussi longtemps que possible pour faire respecter et appliquer les lois de la République : tous les citoyens naissent libres et égaux en droit. Point barre et apprenez le krav maga, mesdames, un bon coup dans les roubignoles des r.d.c. et soyez sûres qu’ils se calmeront. Arrêtez de vous comporter en « gonzesses » comportez vous en FEMMES.

Un harcèlement sexuel complètement occulté, dont j’ai été « victime », c’est le harcèlement sexuel lesbien. De la part de ces pseudo féministes, plutôt des chiennes en chaleur et enragées, c’est le pire que j’ai jamais subi. A côté les r.d.c. étaient des enfants de cœur vite fait bien fait remis à la place qui est la leur « à la niche ». Ces femelles sous couvert de « persécutions » de la part des hétérosexuelles sont d’une arrogance, d’un acharnement, d’une effronterie, d’une bassesse à nulle autre pareille. Mais, chut les LGTB sont intouchables.

Parmi tous les « mâles virils harceleurs sexuels envers les pauvres femmes victimes de ces montres » pourriez-vous m’en citer, au moins UN, qui ait vraiment une belle gueule d’amour et qui ait eu besoin d’agir de cette façon débile pour approcher une femme, une vraie femme et non pas une femelle soumise et sous influence. S.V.P. au moins UN !

On range les mouchoirs, on arrête de pleurnicher, on apprend à boxer et tout ira bien dans le meilleur des mondes.

Cassandra Troie

Print Friendly, PDF & Email
Share

29 réponses à “Et si on parlait du harcèlement sexuel lesbien ?”

  1. Marjolaine dit :

    Il y a des harceleurs partout, qu’ils soient hétéros ou homos, femmes ou hommes.Et quoi qu’il en soit, toutes vos considérations n’excusent pas les violeurs , harceleurs, etc.. Et pour n’en citer qu’un, DSK était un bel homme il y a quelques années. Ils sont loin d’être tous moches. On dirait que vous vivez dans une tour d’ivoire. Ce qui ne colle pas avec une globe-trotteuse! Toutes les femmes ne savent pas se défendre comme il le faudrait, Ce n’est pas une raison pour les culpabiliser. On devrait apprendre, très tôt, à toutes, le bon coup dans les roubignoles que vous préconisez ( judicieusement)Mais peut-on shooter dans les roubignoles d’un patron, d’un supérieur? Il y a des cas bien difficiles et vous n’envisagez pas tout. Au contraire il faut souvent beaucoup de courage pour parler,

  2. Durocher dit :

    « On apprend à boxer », hahaha…
    Par pitié, « Casandra Troie » n’emboîtez pas le pas à celles que vous critiquez, parce qu’aux « gémissements » comme vous l’écrivez, vous substituez l’agressivité. La peste ou le choléra, quoi.

  3. dufaitrez dit :

    Les minorités sont protégées. Les majorités oubliées…
    « Mineures » en % de la population, « majeures » dans les Médias !
    Leur Combat est gagné d’avance !
    Islam et Féminisme sont les deux… mamelles de la destruction d’un Pays !

  4. Monique dit :

    Je connais des lesbiennes, elle ne ressemblent pas du tout à ce que vous décrivez. Elles vivent en couple, sont sympas et ne menacent pas ma vertu.
    Et quel rapport avec l’invasion islamique et la défense de la laïcité???

  5. meulien dit :

    personne n’ose,encore parle du harcellement des homos,qui est le pire,j’en fus victime ,par un voisin

  6. tira dit :

    Les relations entre hommes et femmes risque de devenir très compliquées,les males étant de facto considérés comme des prédateurs en puissance.Les lesbiennes sont souvent trés jalouses et possésives et ont des comportements qui n’ont rien à envier aux hétéros.Le changement ne peut se faire que par l’éducation.

  7. Parlervrai dit :

    Restons concentrés. Débattre d’autre chose c’est se diviser et faire le jeu de notre ennemi, l’islam.

  8. Brouillon dit :

    « … tous les citoyens naissent libres et égaux en droit ». Surtout à gauche.

  9. gabriel dit :

    ce n est pas la 1ere fois que je lis des commentaires homophobes sur rl mais alors là on atteint le sommet de la débilité ! ! vous discréditez notre vrai et seul combat l exclusion de l islam de France ! !

    • mango dit :

      @gabriel, oui, maintenant c’est carrément des « articles » où on vous explique que des lesbiennes au clitoris géant courent comme des satyres derrière les pauvres femmes hétéros apeurées.
      Je me marre!!!

      • nitiobriges dit :

        et que des gens laids harcéles de belles demoiselles.beau ou laid les harceleurs sont partout et nulle par .il est vrai que toute la population ne peut pas être belle comme david, beau oui

  10. Vent d\'Est, Vent d\'Ouest dit :

    Au risque d’entendre des cris d’orfraie, il faut avouer que Tarik Ramadan est loin d’être moche, même s’il n’est pas ce que j’appelle mon genre. Et pourtant, cela ne l’a pas empêché, aux accusations de certaines femmes, de les avoir violées : le courage du lâche manquant de confiance en lui qui se croit intouchable en s’attaquant à des proies faciles ?

  11. Vent d\'Est, Vent d\'Ouest dit :

    J’avais 17 ans et demi. Une lesbienne, après que je lui eus déclaré que, non, décidément, je suis plutôt et définitivement hétéro, m’avait harcelée de mille manières, allant jusqu’à porter de fausses accusations éhontées sans queue ni tête à mon envers, et ce jusqu’à, à mon grand et vif soulagement, sa rencontre avec une autre jeune femme partageant sa sexualité.

  12. Durtal dit :

    Les bras m’en tombent de lire autant de conneries. Les lesbiennes vous ont persécutée? Elles sont des millions et des millions et foutent des bombes partout? La virile femme que vous êtes a eu peur du terrible pouvoir séducteur de ces lesbiennes???
    Bonjour le gay bashing, après bergé et ysl. Comment RL peut encore être crédible. Ils doivent manquer de rédacteurs pour accepter des articles aussi indigents.

    • nitiobriges dit :

      ils est vrai que toutes les lesbiennes de france appartiennent a daesh.arrétons ses stupidités , car il y a plus urgent a faire.contrez l’ invasion de la pieuvre islamique de l ‘europe, notamment en france.

  13. Markorix dit :

    Votre regard sur les hommes ne me semble pas totalement serein. Mais libre à vous. Et j’ai envie de dire: liberez-vous de ce mal (mâle) . Ça ne changera pas ma conviction que l’univers sexuel peut être sombre chez les uns-unes et chez les autres , les preuves ne manquent pas.

    • aiser pour o dit :

      Pfff… Regardez-vous dans un miroir (psychologique) et décidez à quelle catégorie vous appartenez. Le harcèlement masculin est le fait de complexés, mal dans leur peau et mal dans leur tête, qui ont besoin de rabaisser pour exister, d’opprimer pour survivre, et de ba…er pour oublier à quel point ils sont minables Les autres n’en ont aucun besoin. Et ils sont majoritaires. Ouf…

    • Sylvie Danas dit :

      Pfff… Regardez-vous dans un miroir (psychologique) et décidez à quelle catégorie vous appartenez. Le harcèlement masculin est le fait de complexés, mal dans leur peau et mal dans leur tête, qui ont besoin de rabaisser pour exister, d’opprimer pour survivre, et de ba…er pour oublier à quel point ils sont minables Les autres n’en ont aucun besoin. Et ils sont majoritaires. Ouf…

      • Markorix dit :

        Bof, réponse plutôt agressive et inutile. Et le harcèlement psychologique par les femmes alors ? Il est le fruit de qui de quoi ? Allons donc, n’oubliez pas d’allumer la lumière. Vous y verrez plus clair.

  14. hathoriti dit :

    le harcèlement lesbien…quelle merde ! j’ai subi cette chose, à une époque et j’avais même dit à l’un de mes collègues (mort de rire, l’andouille !) « si elle continue, va y avoir du sang ! » elles nous gonflent ! allez donc lire sur Minurne, le remarquable article de Natacha Polony sur le « harcèlement sexuel »…masculin !

  15. Dédénembrouillepas dit :

    Ma femme a été harcelée, avant que je la connaisse, et même après, par une autre femme, je peux vous dire que j’ai eu moi même la frousse de ma vie. La fille qui suit ta femme jusque sur son lieu de travail, qui s’en prend à son véhicule en la rayant pour écrire des insultes…
    Quant aux homos mâles, que dire de leur addiction sexuelle permanente ?
    Ma femme a travaillé avec homo, qui, sur le lieu de travail va sur des sites gays, bien que en couple gay marié, et est désireux d’avoir un enfant en GPA.
    La voilà l’autre triste réalité de ce milieu…
    Les lesbiennes et homos ne sont pas réellement heureux, non, mais veulent bous faire croire que cette voie là n’est pas pire que l’hétéro : quel désastre pour la jeunesse qui y croit ! Ce monde n’est plus tout à fait humain…

  16. rabarabé dit :

    Le harcèlement lesbien…il y a longtemps, une amie a manqué se faire « violer » par une folle lesbienne… C’est vrai qu’elles peuvent être enragées.
    Mais ce n’est pas pour ça qu’il faut oublier le harcèlement masculin : des hommes moches, mal dans leur peau il y en un sacré paquet, et je ne parle pas que des allogènes!
    Faudrait peut être quand même en finir avec ce début de guerre des sexes, il y a plus important.

  17. Victor hallidee dit :

    Fourest veut tantôt jouer au mâle auprès de ces femelles dépoitraillées. Pour ce faire elle prend la pose (seule habillée comme l’homme du Déjeuner sur l’herbe au milieu de femmes nues), avec un air viril, voire émoustillé (clin d’oeil triomphant destiné aux hommes alentour « hein, c’est moi, pas vous, qui leur plaît à ces belles filles »). Mais il lui arrive aussi de vouloir prouver qu’elle aussi dispose d’un corps désirable, phallique et elle ne résiste pas à l’envie de montrer ses seins dans une mise en scène photographique très étudiée…
    C’est pas une moitié d’hystérique la Caroline !

  18. OCTAVE DE MEQUERVILLE dit :

    Toute l’écurie FEMEN d’Ukraine ( regardez mon doigt ) réunie sous le haut magistère de notre dégénérée nationale BHLienne Caroline Fourrest … pour casser du catholique et du Gaulois

  19. DÉGAGE FOUREST GUMP! dit :

    Fourest Gump fait vraiment peur sur cette photo. Imaginez si elle s’était mise à poil comme ses copines hystériques…