Et un soir de janvier, Macron présenta sa démission aux Français…

L’allocution fut solennelle, brève et claquante : « N’ayant réussi en rien, je repars à zéro ».
C’est en ces termes, appelés à rester gravés dans toutes les mémoires, que le président Emmanuel Macron présenta sa démission un soir de janvier.
Cerné par la contestation populaire, éclaboussé par les affaires, torpillé par ses accointances sulfureuses, le chef de l’État dut se résigner : il n’avait d’autre choix que rendre son tablier.
Et c’était parti pour de nouvelles élections.

Avec quelques surprises de taille au soir du premier tour :
– Embourbé dans l’affaire Chikirou, Jean-Luc Mélenchon, très loin de la formidable campagne réalisée lors de la précédente édition, se vit décerner un modeste 14 % qui le rendit fou de rage ;
– Jean-Christophe Cambadélis, sacrifié sur l’autel d’un PS à l’agonie, réalisa un score indécent et, le soir même, prononça la dissolution de son mouvement ;
– Éric Drouet, leader des Gilets jaunes et longtemps considéré comme challenger potentiel, vit fondre son capital sympathie après avoir signé un ticket avec Francis Lalanne ;
– Yannick Jadot, candidat écolo, se prit une veste monumentale pour avoir dû constater que l’énergie nucléaire générait beaucoup moins de CO2 que les centrales à charbon ;
– Avec ses 23 suffrages obtenus sur l’ensemble du territoire national, Philippe Poutou (NPA) se suicida en direct devant les caméras ;
– À l’inverse, François Asselineau (UPR), bien que n’ayant guère fait mieux, se déclara satisfait, l’essentiel pour lui étant de faire passer son message ;
– La candidature marginale et symbolique de Jean Lassalle n’était guère de nature à influer sur les résultats définitifs ;
– Nicolas Dupont-Aignan, en hausse constante dans les sondages, vit son audience décroître en fin de parcours, suite à une campagne de communication déficiente et trop lisse ;
– Laurent Wauquiez, longtemps donné favori de l’épreuve, vit sa candidature plombée par celle, dissidente, de Nadine Morano et échoua d’un cheveu pour la qualification au deuxième tour ;
– Marine le Pen, en dépit d’un précédent entre deux tours effroyable, réussit néanmoins à aimanter la grogne générale et termina très largement en tête du premier tour, se qualifiant sans problème pour la finale.

Finale qu’elle perdit.
Face à Emmanuel Macron, candidat à sa propre succession.
Toujours entouré de sa garde rapprochée, n’ayant pas perdu l’appui indispensable de ses parrains occultes, bénéficiant du matraquage subliminal et quasi-hypnotique de BFMTV sans oublier une oligarchie restée aux commandes du drone téléguidé, celui-ci, outre une abstention record des deux tiers des électeurs, l’emporta avec 53 % face à sa rivale.

Jacques Vinent 

image_pdf
0
0

79 Commentaires

  1. On nous dit que macron et brizitte sont à Saint-Tropez. On nous dit aussi qu’ils séjournent chez des amis : Danièle Thomson (fille de Gérard Oury) et son mari Mr Korski, présenté comme « producteur »… de quoi ? On ne sait pas. Le Korski est inconnu sur internet à part comme mari de la dame citée. On nous dit aussi que tout cela est faux…
    On ne nous dit pas combien brizitte a ratissé large pour se faire entretenir et se mettre « en avant ». C’est fou le nombre « d’amis « qu’à ce petit prof de théâtre d’une petite ville de province…

  2. Scénario possible ,même avant 2022…mais bien sûr ,élections SANS MACRON:il est grillé,il est foutu,ceux qui tirent les ficelles LE SAVENT,Attali nous a prévenus.Une seule question à se poser: celle qui doit succéder au freluquet est-elle prête? Ils ne peuvent pas,en principe,envoyer comme ça de but en blanc leur candidate sur scène:les jeunes générations ne connaissent même pas Christine Lagarde (puisqu’il s’agit d’elle)…
    Peut-être les décideurs du N O M vont-ils prolonger encore un peu les « réjouissances »,le temps de mettre leur poulain (enfin,leur jument) en scène?

  3. Ce jour là j’irais exceptionnellement allumer une ptite bougie au pti Jesus. Mais je crains aussi que ce jour là, les poules auront des dents …

  4. Ce scénario est plausible, mais se produira à l’heure, en 2022, car Macron ne démissionnera jamais : trop arrogant et vaniteux et surtout méchant. Pour preuve, j’ai vu cet après-midi ce que je n’aurais jamais cru voir dans mon pays : au Trocadéro, à Paris, des flics, des kapos du régime avec une hargne et une violence inouïes tapaient sur des manifestants qui criaient juste des slogans hostiles à leur Maître, mais l’ignoble était ce molosse, tenu en laisse, qu’ils jetaient sur les manifestants comme en URSS ou dans le IIIème Reich à la belle époque ; la bête très féroce avait (pour aujourd’hui) une muselière. Demain quelles exactions la police politique pratiquera : la mitraille sur la foule ?

    • Ce n’est pas par des manifestations qu’on luttxe contre un régime comme celui-là.

    • de mieux en mieux ils sont horrible ces gens là en plus avec un chien , que sont ces horribles lâches

  5. Amusant comme article!
    Qui sait?La fiction précède toujours la réalité,à quelques nuances près.

  6. L’hypothèse est plausible.

    On peut en effet fort bien avoir un pouvoir malfaisant et malveillant qui se maintient et se perpétue indéfiniment à l’aide des medias « mainstream », qui intoxiquent et abrutissent la majorité de la population.

    Dans ce cas, ceux qui travaillent, pour un salaire de misère et sont taillables et corvéables à merci, mais qui entretiennent le système (impôts, taxes, racket routier, impôts locaux, TVA, etc.) n’auraient plus, après avoir fait des stocks d’eau, de pâtes et de riz, qu’à rester chez eux, ne plus aller travailler, ne plus consommer.

    Je ne donne alors pas 6 semaines au système pour s’écrouler, quelqu’ait pu être le résultat des élections.

  7. Macron destitué n’aura pas d’autre choix que de fuir le pays, la violence de la répression exercée sur les GJ avec des morts et des estropiés à vie ne peut pas lui être pardonnée et c’est normal, non seulement sa politique a été celle d’une traitrise dictatoriale au pays mais son autoritarisme en fait une personne qui doit rendre des comptes. C’est pour ça que, pour reprendre un article connexe, ça sera super violent : dans aucun des deux camps, le demi-tour n’est permis, nous on n’a le droit ni de lui pardonner, ni de renoncer à cette opportunité tombée du ciel pour sauver le pays, l’occasion est trop belle, et lui sait qu’il a tout à perdre, bien au-delà de son poste présidentiel. Mais vers quoi on débouche, ça par contre, c’est super préoccupant, faisons campagne dans la rue pour la Fra

  8. Pour autant qu’il démissionne (sûrement pas) le pronostic est valable.
    Seul, le départ de Marine pourrait inverser votre conclusion.
    Elle peut représenter l’opposition, mais JAMAIS le Pouvoir ! A tout… jamais !
    Macron l’a compris dès le premier jour.
    Marion, plus compétente, sait, elle, s’entourer de compétents à son image. (ISSEP).
    Au point où nous en sommes………..
    (Comme disait Mitterrand, parlant du chômage,… »On a tout essayé »).

    • J’eu préféré la petite phrase de De Gaulle : « Comment voulez-vous gouverner un pays qui a autant de fromages… » !
      La sagesse voudrait que Macron démissionne ! Tout simplement.

  9. Malheureusement, j’ai bien peur que ce soit le cas. Macron détient l’arme la plus efficace : les médias. Qui tient les médias tient le vrai pouvoir. Le peuple est constitué à 80% de gens crédules et incultes, je le vois autour de moi tous les jours. Même si cela est en train de changer doucement, grâce à Internet et aux médias « alternatifs », la plupart des gens gobent ce qui se dit à la télé. Et plus c’est gros, plus ça passe !
    Quand vous voyez que l’un des grands favoris de 2017 était FILLON, et que les médias le font tomber pour des histoires de costumes, ça en dit long sur le pouvoir des médias et la crédibilité (pour ne pas dire un autre mot) des gens qui votent….

    • mais cela ne va pas la tête il y a longtemps que les personnes ont compris dans tout mon entourage vous aussi vous prenez le peuple pour des imbéciles , et bien vous n’en discutait pas beaucoup avec vos connaissance les personnes sont plus malins que cela , et un grand merci pour les personnes incultes et crédule , c’est bien pour vous ce commentaire

  10. Pure connerie si Macron se représente et face encore a marine le pen ces cons de Français remettent Macron au pouvoir.
    Plus cons tes mort.

  11. « Finale qu’elle perdit.
    Face à Emmanuel Macron, candidat à sa propre succession.
    Toujours entouré de sa garde rapprochée, n’ayant pas perdu l’appui indispensable de ses parrains occultes, bénéficiant du matraquage subliminal et quasi-hypnotique de BFMTV sans oublier une oligarchie restée aux commandes du drone téléguidé, celui-ci, outre une abstention record des deux tiers des électeurs, l’emporta avec 53 % face à sa rivale. »

    La conclusion est trop triste.
    Faisons le vœu (puisque le 1 janvier approche) que la conclusion soit différente!
    Avec un Dupont Aignan (moins radical que MLP) gagne, par exemple..; ou un J Lassalle… ou un candidat non encore véritablement connu ou non mis en valeur par les médias.

    • Moin radical que MLP ? …Vraiment explique moi ou est la radicaliter de MLP ?
      t ‘a qu’a sortire les nounours les fleurs les bougies organiser des marches blanches
      Pour regler le probleme d une politique de HAUTE-TRAHISON contre le peuple français !
      🤔 😂😆😅😂

  12. C’était bien parti mais la chute « est un peu conne » j’airais pu dire : »le vote BLANC ETANT RECONNU » la majorité c’est ainsi exprimée pour une élection nouvelle avec des candidats « propres » et nouveaux! A cela deux avantages , souligner que le peuple en a réellement mare des salles politicards véreux et ou profiteurs et de plus aurait néanmoins permis à RL de terminer son article sans manger sa casquette en ouvrant la porte à MLP!!!!!

  13. Quelques mots de plus pour exciter les intervenants:
    Les Gilets Jaunes sont tiraillés entre un « poujadisme » rural et bon enfant, le macronisme péhesse et CFDTiste honteux, la gauche mélanchoniste, et enfin la droite-républicaine-ET- souverainiste.

    Peut-être cette dernière l’emportera-t-elle, car Florian Philippot, transfuge de RN et créateur du parti des Patriotes, est en train de préparer une liste « ouverte » aux GJ.

    Un ex du Front National qui se dit gaulliste ne peut être foncièrement mauvais!

    • Sauf qu’il n’est crédité aujourd’hui que d’environ 1% aux élections européennes, (donc avec le mode scrutin ça ferait « zéro » député), il veut surtout essayer de sauver sa peau philipeau !

      • Victor Hugo, formidable homme de lettres, homme politique, poète et pair de France n’a jamais été élu à l’académie Française.

        Le Boulevard intérieur parisien porte les noms de généraux républicains et napoléoniens , ces « généraux imberbes » ( V Hugo) qui ont porté les victoires. Il suffit d’un charisme, d’un courage et d’un patriotisme énormes, pour convaincre la masse immobile qu’elle doit avancer..

        Tous les espoirs restent possibles.

        • J’aime aussi philippot, le RN a perdu qq de bien, franchement j’aurais préféré que ça soit N. Bay qui se tire, mais bon dans le contexte actuel il faut se raccrocher au « moindre mal »

        • Vous confondez avec Émile Zola… Victor Hugo
          fût élu à l’académie Française en 1841.

    • mais un traite qui vit avec son salaire de depute europeen,elu grace aux voix du FN,jusqu’en mai 2019,car ce jour la zero depute avec ses 1%,il faut 5%,ses amis qui l’ont suivis se retrouverons au chomage mais pas philippot,qui haut fonctionnaire,retrouvera sa pace a plus de 10 000euros,elle est pas belle la france de philippot

    • Désolé, mais j’ai rarement vu un type plus détestable. Je crois toujours que Philippot est une taupe (consciente ou non).Rejoindre la discussion…

  14. ne rêvez pas!
    bon ça fait du bien mais jamais ils ne lacheront leur gamelle!
    ça c’est une réalité!

    • Tant que leur sang ne coulera pas , il n’y aura pas de changement! Tous le savent, ils ont la trouille , la preuve c’est qu’on ne les voit pas sur les manifs , eux qui habituellement s’alignent au premier rang : politiques, syndicalistes, ONG , artistes, médias ….Bien trop peur de se prendre une grenade dans la tete .Philipot ….qui ouvre aux gilets jaunes , avec ses 1% de voix, on ne l a jamais vu au milieu des lacrymogènes…C’est un énarque , comme et meme pire que les autres, beau parleur, froussard, traitre

  15. Oui apparemment ,une marche de « soutien à Macron « est décidée pour le mois de janvier .
    Une marche des escabeaux ,des sparadraps et des rustines .
    De Gaulle disait que lorsqu’on est obligé de soutenir un gouvernement c’est qu’on voit qu’il va s’écrouler . Promis ,juré ,craché ,ce n’est absolument pas le cas du nôtre.

  16. Une fable sympathique, mais il en faudrait des dizaines d’affaires benalla ou de 14 juillet à l’élysée pour que Jupiter laisse sa place.
    L’incompétent Hollande, dont Macron fut conseiller puis maître, méritait dix fois une destitution, tant il a ridiculisé la France, tant il l’a affaiblie en la livrant aux mondialistes et à l’islam politique. Pas un Wauquiez, pas une Pécresse pour demander sa destitution. Alors, pour Macron, qui fait une politique proche de celle qu’aurait faite un Juppéïste, il n’y a aucun danger de « bronca ».

    Les LR sont macron-compatibles: 8% aux européennes. C’est l’engagement populaire, une coalition de populistes qui restituera la France à son Peuple.
    Les GJ éclatés entre diverses tendances seront récupérées et de là viendra-peut-être cette Union Nationale?

    • Ce scénario est très vraisemblable, je dirais personnellement qu’il est souhaitable, car aujourd’hui, plus aucune personnalité politique n’incarne la légitimité pour gouverner la France qui est partie à vau l-eau!.
      Le régime des partis a vécu, place à une société civile que devra mettre en place l’armée.

      • Le putsch d’Alger en 1962 a été un tel traumatisme pour l’Armée que les officiers répugnent profondément à se mêler de politique. Un général TAUZIN, candidat aux élections mais qui n’a pu obtenir les 500 signatures est une exception Le traumatisme est toujours là, je ne vois donc pas un général, aussi brillant soit-il, se lancer dans un coup de force. Enfin, nous sommes tellement imbriqués avec le reste de l’UE qu’en cas de prise de pouvoir par les généraux il y aurait certainement réaction violente au niveau européen.

        • Je crois que l’Armée française a toujours répugné au putsch. Bonaparte ( 18 Brumaire) et De Gaulle ( 2 fois: 44 et 58) sont des exceptions. Les échecs du général Malet, de Boulanger, de Rossell le prouvent. L’Armée ne se relève pas d’avoir failli en 1962 à ses 2 missions fondamentales d’après Tocqueville: la protection du territoire et celle de ses nationaux. 15 départements en moins et des milliers de Français à part entière abandonnés aux couteaux des égorgeurs, dont plus de 500 soldats suivis à la trace jusqu’en 1970 sous Boumediene: quelle honte !

  17. SURTOUT « ALLEZ VOTER  » L’ABSTENTION OU LE VOTE BLANC PROFITERA À NERON LE FÉLON (comme pour les dernières présidentielles)

    • pourvu que les francais vous ecoutent,le manipulateur MACRON nous prepare un coup fourre pour les europeennes, il va favoriser une liste gilets jaunes,qui prendront quelques points a marine le pen et a melachon,mais lui ne perdra aucune voix,son socle se maintiend a 20% et il finira en tete,40ans que certains francais n’ont rien compris et qu’ils sont manipuler,alors macron a de beau jour devant lui

  18. Scénario à revoir. Michel Onfray candidat des GJ et porte parole qualifié au second tour face à Marine Lepen est élu président de la République. Une nouvelle ère de bonheur et de prospérité était annoncée en France.

    • Humm Onfray. Je vois que j’ai toute ma place ici en tant que lecteur autrefois passionné de Nietzsche. Onfray aimerait peut-être prend la suite du « maitre » mais il lui manque le style et peut être aussi le fond. Alors Onfray président … Pourquoi pas Houellebecq pendant qu’on y est !

      • Je pense honnêtement que Houellebecq aurait plus de chances.

        Mais il ne sera jamais candidat. Pas fou !

      • Pour les amateurs d’Onfray, je suggère d’importer des candidats de l’étranger.

        J’en vois deux au Québec qui sont à peu près dans la même veine politique qu’Onfray, et qui écrivent beaucoup mieux et qui paraissent être pas mal plus intelligent que lui (vous me direz, l’un comme l’autre ne sont pas très difficiles), et qui en plus ont physiquement à peu près le même style.

        Sinon, en ce qui concerne tant l’intelligence que la qualité d’écriture et d’expression, le choix de Houellebecq serait judicieux, mais ce serait vraiment dommage, pour nous lecteurs, de transformer un aussi bel écrivain en politicien.

        Enfin, je suis rassuré, même si quelqu’un avait sérieusement l’idée de lui proposer, il n’accepterait jamais.

        • Remarquez, je rêve d’un monde où la France serait représenté par Houellebecq à l’étranger !

          Avec Dostoïevsky ou Boulgakov pour la Russie, Borges pour l’Argentine, Joyce pour l’Irlande, Schmidt (Arno, pas Helmut, même si Helmut Schmidt avait une autre prestance que les dirigeants contemporains) pour l’Allemagne, Kawabata pour le Japon, Tagore pour l’Inde, la classe !

          Les rencontres internationales auraient une autre gueule que maintenant !

          Juncker – Trump – Macron – Bouteflika – Merkel, beuh…

          • Je ne peux pas dire que Houellebecq soit « joyeux », mais c’est quand même, avec Marie NDiaye, le plus grand écrivain français de ces 60 dernières années.

            Et lui, au moins, sait s’exprimer à l’oral aussi.

            Oui, en matière d’écrivains vivants, que dites-vous de Nancy Huston pour le Canada, de Orhan Pamuk pour la Turquie…

    • Michel onfray. …pourqoi pas ta grand-mere a poile en tringue de guerre ? 🤔😂😅😂😆😁

  19. il ne présentera jamais sa démission , il s accroche au pouvoir , la preuve avec les nombreux déplacement a l étranger qu’il fait pour montrer sa ..gueule

    • un cancer ne se soigne pas comme cela , mack-rond et ses 22 métastases sont bien accrochées dans l organisme républicain , et pour ce genre de fléau il n y a pas grand chose a faire a part peut être La veuve , la bécane , la bascule à Charlot 1793 /1977 .

  20. pas d’accord ! Depuis février, BFM et la presse aux ordres ont lâché Macron qu’ils avaient porté au pouvoir. Macron lui même l’a constaté en Juillet. https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/quand-macron-d%c3%a9signe-la-presse-comme-adversaire/ar-BBL3uFR.
    La façon très critique dont les journalistes aux ordres entretiennent l’affaire Ben Alla et commentent la gestion lamentable de l’insurrection des gilets jaunes par le pouvoir le prouvent. Macron a perdu la confiance de ceux qui l’ont mis au pouvoir. Pourquoi a-t-il cessé de plaire à ses commanditaires ? Mystère…

    • Je suis entièrement d’accord avec toi. Il est lâché par ses commanditaires. Le tout premier ayant été Drahi qui lui avait cédé son Directeur pour gérer sa campagne électorale, ne peut pas apprécier que son BFM soit pris à parti par la majorité des *Français. D’autant que si, comme il est prévu, le remaniement des chaines infos se confirme, BFM va être cerné et même devancé par France info. Audience en chute libre est à prévoir pour cette chaine d’ici quelques jours !

      • La première à virer sa cuti sur Macron fut Laurence Haïm, ancienne porte-parole de Macron, prise la main dans le sac de fabrication de fausse nouvelle
        « Laurence Haïm, journaliste franco-israélienne, ancienne correspondante de Canal+ à la Maison Blanche, avait rejoint en janvier 2017 l’équipe de campagne du candidat Macron qu’elle considérait comme le « Nouvel Obama ». Après un refus (non confirmé) de la nommer à une ambassade, elle quitte son poste de porte-parole de En Marche et rejoint l’Institut d’études politiques de l’Université de Chicago, dirigé par un ancien conseiller de Barack Obama. »
        https://www.ojim.fr/laurence-haim-ancienne-porte-parole-de-macron-prise-la-main-dans-le-sac-de-fabrication-de-fausse-nouvelle/

  21. Le pire, c’est réaliste… Macron est incapable, mais tous les candidats potentiels le sont tout
    autant que lui.

    • J’ai bien peur de penser comme vous cette fois. Comme disait Coluche je crois, on n’a pas l’embarras du choix mais l’embarras tout court.

    • Vous n’êtes peut-être pas content de MLP mais moi qui suis de gauche (et pas melenchoniste), je suis au fond du trou.

      • Si vous êtes de gauche, contre vents et
        marées, je comprends que vous soyez au fond du trou. La gauche est un véritable fléau depuis plus de 80 ans… Le PCF plus ce pauvre
        PS que de dégâts. Et avec la droite la plus bête
        du monde, pas d’espérance possible. On est
        mal autrement dit.

        • Oui de gauche comme P Cassen ou C Tasin l’étaient il me semble. Être de gauche traditionnellement c’est plutôt privilégier un diagnostic et des solutions en lien avec la notion de classes. A droite on s’accommode des logiques de classes et on favorise une économie libérale et l’hyperconcurrence qui l’accompagne dans un monde surpeuplé. Contrairement à ce que vous dites c’est la logique de droite qui a contaminé la gauche et qui est responsable du bordel que nous vivons. Ça crève les yeux. Voilà pourquoi Macron n’a rencontré aucune résistance à droite car il s’est engagé encore davantage dans une politique libérale. Il partage avec Trump la théorie du ruissellement d’ailleurs, soit privilégier les riches pour aider les pauvres !

          • Enfin l’extrême droite est une solution tentante car facile à comprendre mais c’est une solution erronée malheureusement. Le mal vient de la droitisation de la France qui ne s’attaque jamais aux puissants de l’économie mais à ses faibles. Normal les français ont trop peur de mordre la main qui les nourrit. Ils pleurent auprès de l’état mais ferment leur gueule au travail face à leur patron qui les exploitent. Et oui c’est le pognon qui mène le monde et ça devient un problème que personne ne veut voir parce qu’on espère qu’on s’en sortira.

          • En 80 ans, les diagnostics et les solutions de
            la gauche, on les a subis avec le résultat que
            l’on constate aujourd’hui. Mais c’est vrai, VGE
            et Chirac sont à l’origine du regroupement familial qui amplifié par Mitterrand et suivants
            s’est révélé un véritable fléau.

            • Évidemment si vous en êtes à considérer que la gauche est au pouvoir depuis 80 ans ! Et au fait c’est quoi votre définition de l’extrême droite ?

              • La gauche n’a pas eu besoin d’être au pouvoir
                pour nuire. Elle nous amène la guerre de 40. Sa
                gestion de l’Indochine, puis de l’Algérie pendant 4 ans fût lamentable;et puis le ponpon avec Mitterrand et la suite dont le
                calamiteux Hollande.

                • ?????

                  La gestion de l’Algérie je veux bien, mais la guerre de 40 et la gestion d’une Indochine en révolte dès la fin de l’occupation japonaise, vous ne croyez pas que vous y allez un peu fort, là ? Entre parenthèses, puisque vous allez par là (et que je me permets de supposer que vous n’aimez pas trop la façon dont l’Algérie a pris son indépendance), c’est la gauche qui a envoyé le contingent en Algérie, dans un scénario du style guerre totale, et c’est De Gaulle, après la victoire militaire de l’armée française (envoyée par les gouvernements de gauche, donc) sur le FLN, qui a donné l’indépendance à l’Algérie de la façon qu’on sait.

                  Il me semble savoir que De Gaulle était (très légèrement) de droite…

                • Très juste.

                  Et l’expédition de Suez pour défendre nos biens et nos intérêts c’est aussi avec Guy Mollet président du Conseil.

                  Et c’est avec Giscard qu’est rompu pour la première fois (1976) le pacte multi-séculaire qui unissait la France au Liban. François Mitterrand le rétablit en 1981, ce qui nous coûtera entres autres l’assassinat de notre ambassadeur Louis Delamare.

  22. le 27 janvier il y a une marche de soutien pour soutenir le looser macron,y aura t-il du monde ? j’en doute,affaire a suivre,il faudrais une contre marche….celle de son départ,ce serai plus intelligeant

      • non c’est vrai soit disant appel lancer sur facebook par Laurent un ingénieur, sympathisant LaREM, qui en est à l’origine ( vu sur Fdesouche) et c’est pas le 27 janvier mais le 20 il me semble.

  23. Trop simple la démission… il mérite mieux que ça quand même… puisqu’il voulait (je parle déjà au passé pour ce qui le concerne), nous faire retourner au moyen-âge grâce à l’islam, on lui fera peut être goûter certaines sanctions bien en vue de l’époque… Ainsi il ne pourra plus se présenter aux élections ni sévir, mais il sera bien remplacé par quelqu’un, mais qui je ne sais ! Peut être Wautquedalle ?

  24. Très drôle et peut-être prophétique ! Mals plutôt que JFC vous auriez pu dire Olivier Faure.

Les commentaires sont fermés.