Et une blogueuse marocaine condamnée pour « atteinte à la religion musulmane », une !

Fatema Karim, blogueuse condamnée à 2 ans de prison pour « atteinte à la religion musulmane ».

 

Le Maroc, ce beau pays de l’islam du JUSTE milieu, prend sa part de l’interdiction de la critique de l’islam. On comprend pourquoi, face à une critique libre, l’islam s’écroulerait !
Quand on voit que la France est allée combattre le « djihadisme » au Mali (et Sahel) sans mettre en cause l’islam, il ne faut pas s’attendre à autre chose qu’une défaite…

Maroc: prison ferme pour une blogueuse accusée d’offense à l’islam (famille à l’AFP)

Mes commentaires en Comic sans MS

Une blogueuse marocaine a été condamnée lundi à deux ans de prison ferme pour « atteinte à la religion musulmane » après avoir posté des publications sur Facebook jugées offensantes envers l’islam, a annoncé mardi son frère à l’AFP.

Fatema Karim, 39 ans, avait été interrogée par la police le 15 juillet et était en détention depuis, a précisé Bouazza Karim.

Elle a été jugée pour avoir commenté sur un ton satirique, en langue arabe sur sa page Facebook, des versets du Coran et des hadiths du prophète Mahomet, considérés comme sacrés dans la tradition musulmane.

La blogueuse, qui a l’intention d’interjeter appel, a excipé de son droit à la liberté d’expression, garanti par la Constitution marocaine, devant le juge, a ajouté son frère.
Extraordinaire, la Constitution marocaine prévoit la liberté d’expression, paradoxal en islam ! En réalité, c’est pour amuser la galerie ONUsienne si prompte à en redemander !

Elle a également présenté publiquement des excuses à « quiconque s’est senti offensé » par ses publications, assurant n’avoir jamais eu l’intention de porter atteinte à l’islam, religion d’État au Maroc.

La peine de prison ferme a été prononcée lundi par le tribunal de première instance d’Oued Zem, à 150 km de Casablanca.

« Ce verdict est très sévère. Il nous renvoie des années en arrière* », a regretté Bouazza Karim.
* : Que quelques années, une chance que ce ne soit pas des siècles ou quelques milliers de kilomètres plus à l’Est…

Les poursuites ont été déclenchées par le parquet.

L’article 267-5 du Code pénal marocain, aux termes duquel Fatima Karim a été condamnée, punit de six mois à deux ans de prison ferme « quiconque porte atteinte à la religion musulmane« .
L’UE n’a-t-elle pas imposé une loi qui revient au même résultat, même s’il n’est question dans sa formulation de religion… mais d’incitation au terrorisme. La liberté d’expression a intérêt à la fermer en somme !

La peine est susceptible d’être portée à cinq ans d’emprisonnement si l’infraction est commise en public — « y compris par voie électronique ».

Le même article 267 punit sévèrement toute « atteinte au régime monarchique » et toute « incitation à porter atteinte à l’intégrité territoriale » du royaume.

Les défenseurs des droits humains dénoncent ce texte de loi qui entrave la liberté d’expression et dont la formulation « ne spécifie pas concrètement les faits qui pourraient constituer une atteinte ».

En juin 2021, une Italo-Marocaine avait été condamnée à trois ans et demi de prison ferme par la justice marocaine pour « atteinte à la religion musulmane » après avoir publié sur Facebook des phrases satiriques imitant des versets du Coran.

La jeune femme avait été libérée peu après, sa peine ayant été réduite en appel à deux mois de prison avec sursis, à la suite d’une campagne de protestation de défenseurs des droits humains.
Si on comprend bien, Fatema Karim ne sera cependant pas l’héritière de Salman Rushdie, mais elle doit être défendue comme tout esprit libre face aux religions et ne particulier celle qui s’affirme être la VRAIE…
.

Après la tentative d’assassinat de Salman Rushdie par un « Américain », comme il est bien-pensant de le préciser, l’affaire devrait susciter un tollé international auquel cependant le Maroc est sensible.
La preuve, la presse française officielle et de propagande reprend l’information, c’est peu dire. Beaucoup ont à faire oublier leur modération dans la dénonciation de l’attentat contre Rushdie.
Charlie Hebdo a houspillé dans un article grinçant ceux qui ont tenté de dédouaner l’islam : « On entendait le soir même des commentateurs expliquer que la fatwa contre Salman Rushdie était d’autant plus révoltante que ce qu’il avait écrit dans son livre, Les versets sataniques, n’était absolument pas irrespectueux à l’égard de l’islam – commentateurs qui n’avaient pas lu le livre, n’en doutons pas. Raisonnement d’une très grande perversité car il induit qu’à l’inverse des propos irrespectueux envers l’islam justifieraient une fatwa et une punition, fût-elle mortelle. »
À lire, le premier paragraphe de Riss.

Dans la suite de l’attentat contre Salman Rushdie, le fameux tweet de Hafiz Chems-Eddine, le néo-OFFICIER de la Légion d’honneur pour services rendus, rapidement retiré, ce dernier s’est fendu d’une Lettre ouverte à Salman Rushdie pour rattraper sa panne fatale de taqîya ! L’article de Saphir News qui relaie la lettre comporte dans son premier paragraphe, comme phrase « Le respect de la vie et la tolérance sont essentiels en islam… » . On le voit effectivement partout dans le monde, dont en Afrique, tous les jours !
Ceci dit, si Chems-Eddine a rédigé cette lettre lui-même, sûr qu’il mérite le titre de martyr de l’islam tant cela a dû lui faire mal et en contradiction totale avec ce qui fait son fond intérieur…
Après sa bourde monumentale, Chems-Eddine sera sûrement mis sous surveillance, à moins qu’une raison quelconque ne l’éloigne du rectorat de la mosquée de Paris…

À noter que les instances religieuses, même non musulmanes, se sont fait remarquer par leur discrétion à condamner l’attentat. Que dire du pape, l’imam du Vatican ? Seul Chalghoumi a relevé le défi à ses risques !

Jean-Paul Saint-Marc

image_pdfimage_print
14

16 Commentaires

  1. L Islam, au Maroc , est une religion d État. C est le fondement même de ce royaume, comme pour l Arabie Saoudite, par ex. Donc, il fallait qu elle ferme sa gueule, qu on soit d accord ou pas.

  2. Et la première de toutes et tous c’est ASMA BINT MARWAN, la poétesse lâchement assassinée sur ordre du chamelier pédophile , de nuit , alors qu’elle allaitait son dernier-né.
    Lorsque j’ai découvert l’existence de cette femme il y a des années, je n’avais pas compris pourquoi toute sa tribu s’était ensuite convertie à la Grande Soumission.Aujourd’hui, c’est clair comme de l’eau de roche.Et comme Terreur + Esclavage sexuel + Pédophilie permise = cocktail détonnant pour conversion massive, je crains la défection de beaucoup d’hommes.Avec en prime la surveillance généralisée technologique et la délation , bonjour le futur !
    Mais restons optimiste quand même, le pire n’est jamais sûr !

    • et oui docteure, restons optimiste mais surtout réaliste et déterminés

  3. la religion de tolérance (zéro) d’amour (de la violence) et de paix (éternelle) ; le maroc une monarchie de tolérance, et de respect des droits de la femme … à obéir!

  4. Encore un exemple de la nuisance des religions, il fût un temps on vivait la même chose en France, soyons vigilants à ce que cela ne réapparaisse pas, la dictature religieuse n’est pas morte, elle est en veille.

    • Bon Dieu, Ch’ti, vous en tenez une sacrée couche ! Quelle est la religion, la seule, qui etend sa dictature partout et promet la mort à ceux qui osent la critiquer ?

      Ce ne sont pas les religions qui sont responsables, mais bien ceux qui veulent les imposer, et avec quelles méthodes !

      Enfin souvenez vous que le système qui voulait une société sans religions, à savoir le totalitarisme communiste, a été le système politique le plus meurtrier de l’histoire de l’humanité…

      • Lee et Colbert, je crois que vous venez de jurer !😀 je suis d’accord avec vous sur la religion qui pose problème aujourd’hui, je fais simplement un rappel sur le passé et une mise en garde sur le futur, d’autres religions peuvent naître issues des sectes actuelles, y avez vous penser? Quand au communisme c’était une religion vouée au culte du dieu vivant « petit père », on peut concevoir un état sans religion et sans totalitarisme, les deux ne sont pas liés, de toute façon la religion est la mère de la politique et ce sont toutes deux, de sacrées….,je vous laisse deviner la suite. On ne peut pas se battre contre une religion en protégeant les autres, car un jour ou l’autre toutes posent problèmes. C’est mon point de vue.

        • Ch’ti, il y a pourtant des religions (l’animisme, le bouddhisme) qui ne causent aucun problème… vous allez me dire que leurs pratiquants sont peu nombreux en France…

          Pour ma part, je crois que l’homme est un être qui est naturellement « spirituel », les hommes préhistoriques qui ont commencé à enterrer leurs morts (avec rituel, offrandes etc…) ont passé un cap qui faisait d’eux des hommes par rapport aux animaux qui abandonnent les leurs sur le sol…

          Et en fait de dictature « religieuse », je pense que les écolos cherchent à imposer leur « culte » : le réchauffement climatique et l’éolien sont devenus des dogmes !

          Et gare à celui qui les conteste…

          • Lee, vous avez raison l’écologie est devenue une dictature et ne repose sur rien de raisonnable. D’accord avec vous l’homme a un ascendant spirituel mais cela n’implique pas qu’il dogmatisme sa pensée en essayant de l’imposer aux autres en créant des groupes de pression. Quant au bouddhisme, il sait être discret mais ce n’est pas sans danger pour autant, on à vu des querelles bien senties entre les « rouges » et les « jaunes », chercher la femme dans le bouddhisme, elle y est absente.

  5. « Le respect de la vie et la tolérance sont essentiels en islam… » : le respect de la vie des bons musulmans, et la tolérance du respect total des injonctions du coran !!!

  6. C’est haram de parler de religion ? Fatema a sa place ici pour ouvrir les esprits vers l’évolution positive de l’islam ! On est assommé par l’info et on constate quoi ? Rien ne change et pour avoir une lueur de paix, il faut fermer la porte ! Pourquoi ? Quand on voit là tête d’assassin de Salman on sait que rien ne changera !

    • Seuls les musulmans peuvent faire évoluer ou réformer leur « religion »… chez eux, par eux seuls ! Toute intervention extérieure et surtout occidentale (donc chrétienne dans leurs esprits) ne fera que les braquer !

      Mais chez nous en occident, il faut imposer notre façon de voir et de tolérer, et que cela leur plaise ou non…

  7. Religion de paix et d’amour que d’aucuns s’obstinent à imposer et propager en France pour une soumission totale de la population qui n’aura pas d’autre choix que d’obéir. Une fois cette œuvre accomplie, les idiots(tes) utiles qui l’auront favorisée seront les premiers à être éliminés(es). C’est la moindre des choses…

    • Hélas non André, les premiers qui seront éliminés seront les défenseurs de notre civilisation… puis viendront les « imbéciles utiles », dans un 2e temps…

      Quel dommage… comme j’aimerais assister à la décapitation de quelques uns de ces connards de progressistes qui nous ont tant pourri la vie depuis 50 ans !

  8. Pour une fois ou il y en avait une belle et intelligente , il faut qu’ils la collent en taule !COURAGE !

    • Des musulmanes belles et intelligentes, on en croise à tous les coins de rue ! Mais le poids des traditions et la pression sociale est pour l’instant trop fort…

Les commentaires sont fermés.