États-Unis : la démocratie impuissante face à une gigantesque fraude ?

Depuis 2010 et l’entrée en guerre de l’establishment démocrate et républicain allié contre Trump, la victoire de l’establishment démocrate et républicain contre la démocratie en Amérique ne fait plus de doute pour les citoyens américains. Biden lui-même a prévu la défaite de Trump en toutes circonstances.

À qui donc confier les honteuses manipulations frauduleuses des bulletins de vote contre Trump, si ce n’est aux officines indigénistes sans-frontiéristes immigrationnistes mondialistes LGBT contre la civilisation de l’Occident chrétien ? C’est la fin du simulacre et l’abdication de la démocratie parlementaire en Amérique !

Mais le gouvernement Biden sera rapidement dépassé par la contestation encouragée par le succès volé par les fraudes des bulletins postaux, un record historique, et les dangers des événements à venir !

Dans le monde les partis de gauche, les démocrates, les communistes et les socialistes ont toujours menti et ils ont toujours triché ! Le Point : Octobre 1917 : la prise du pouvoir par Lénine. Le 25 octobre 1917, menés par Lénine, les bolcheviques prennent le contrôle de Petrograd (ex-Saint-Pétersbourg). Cette prise du pouvoir a été minutieusement préparée, alors que les bolcheviques étaient politiquement minoritaires. Lénine et Trotski installent le pouvoir des « soviets », ces « conseils » révolutionnaires noyautés par les bolcheviques.

Serge Raffy, Nouvel Obs : Primaire à gauche : le terrible soupçon de fraude. Les socialistes auraient gonflé les chiffres de la primaire de la gauche, durant la nuit des résultats du premier tour. En l’absence de résultats définitifs et détaillés, 24 heures après la clôture du scrutin, les organisateurs de l’élection auraient aidé leur système de calcul des résultats à atteindre le chiffre de 1,6 million de votants affolant les experts.

Que redoutent les statisticiens ? Une grossière manipulation. Pourquoi cette opacité pour un parti qui revendique une éthique de la transparence ? A-t-on réellement truqué ? C’est bien la survie du PS qui s’est joué cette nuit-là. Si cette thèse est exacte, ce n’est pas une déroute qui attend le PS, mais un cataclysme.

Un désastre qui entraînerait l’implosion d’une organisation minée par les divisions depuis longtemps.

Cette suspicion est une véritable épée de Damoclès qui pèse sur le Parti socialiste !

L’Obs : Triche au PS : le clan Aubry veut tourner la page. « Les primaires avec toutes leurs limites, tous leurs défauts qu’il faudra juguler, s’imposent », car le PS « avec ses procédures habituelles, ses structures actuelles, n’est tout simplement plus capable de désigner une candidat de façon claire, avec une légitimité sans tache ! Quelle qu’ait été la réalité (des fraudes) du scrutin militant et personne ne la connaîtra jamais, Martine Aubry est Première secrétaire, la déstabiliser ne profiterait à personne à gauche ! » dixit Moscovici.

« Les Français ont besoin des socialistes aujourd’hui. Moi j’essaie de faire de la politique à un bon niveau, c’est peut-être je crois ce qui fait mon originalité et je resterai à ce niveau-là », dixit Martine Aubry.

« La triche est aujourd’hui une pratique banalisée au sein du PS », dit Malek Boutih, secrétaire national du Parti socialiste, qui affirme que l’élection de Martine Aubry a été fabriquée. Il s’agit simplement rétablir une vérité pour les militants qui ont voté. La triche est aujourd’hui une pratique banalisée au sein du PS. C’est le cœur même du système« , déclare Malek Boutih, dans un entretien dans Le Parisien/Aujourd’hui en France.

Voilà pourquoi le gouvernement Biden sera dépassé par la contestation encouragée par le succès volé par les fraudes des bulletins postaux, un record historique, et les dangers des événements à venir !

C’est pourquoi l’extrême gauche américaine s’imagine déjà au pouvoir. La situation qui se prépare est pré-insurrectionnelle. La démocratie impuissante sera renversée cul par-dessus tête ! L’État profond refusera de collaborer avec Biden qui commettra l’erreur d’abandonner le terrain à l’extrême gauche américaine en se réfugiant dans son incompétence et sa paresse mentale. En conséquence de quoi, la gauche modérée et l’extrême gauche se prononceront pour leur union politique afin de pouvoir agir sur le gouvernement Biden.

Aussitôt le pays se déchirera, preuve du manque total d’unité idéologique et politique des démocrates nouvellement élus. Effrayé par l’ampleur de sa tâche, Biden songera à demander à l’extrême gauche de participer à son gouvernement, alors que le vrai peuple américain est déjà de plus en plus décontenancé !

C’est du pain bénit à venir pour les islamo-gauchistes pour prendre en main le destin d’une Amérique affaiblie de l’intérieur qui acceptera de se soumettre aux conditions économiques et politiques de la Chine et de l’Iran ouvrant la voie au déclin de l’Amérique dans le monde. Et en même temps, la gauche révolutionnaire reprendra en main les principales villes qui avaient été acquises aux démocrates lesquels seront écrasés !

Les islamo-gauchistes n’auront pas peur de cette responsabilité de « chiens sanguinaires ».

Alors que l’Amérique est en proie aux tendances séparatistes et à la panique, les forces politiques en présence sont : au pouvoir, les usurpateurs et fraudeurs démocrates, les islamo-gauchistes plébiscités par les indigénistes sans-frontiéristes immigrationnistes mondialistes LGBT et les Américains exaspérés par le sort fait à Trump, persuadés qu’il a été poignardé dans le dos par l’establishment démocrate et républicain.

Ils sont les défenseurs de la civilisation de l’Occident chrétien, ceux qui travaillent dur, les défenseurs de la religion, de la vérité et de la famille de l’homme blanc hétérosexuel, les petites gens des classes moyennes, les derniers défenseurs de la démocratie contre l’establishment démocrate et républicain !

Ce sont eux les plus ardents supporters de Donald Trump, alors que sa base électorale s’est étoffée de quelque 6 millions de suffrages supplémentaires. C’est le vrai peuple américain ! C’est lui qui représente la droite patriote contre l’extrême gauche. Horreur nationale ! Face à ces démocrates désunis à la ramasse, les américains stupéfaits assistent à un jeu de dupes : Biden croit pouvoir utiliser l’extrême gauche alliée contre la droite populaire et contre le vrai peuple patriote américain : Contre America first ! America great again !

Indignation unanime des Américains patriotes contre Biden et les démocrates honnis ! L’opposition s’aggrave entre le vrai peuple américain et le gouvernement, au grand dam des républicains. La contestation fait rage. Les classes moyennes, qui ont perdu leur vote, ont perdu aussi leur prospérité née avec Trump !

Le gouvernement se sentant suffisamment menacé se réfugiera derrière une loi totalitaire de défense de la République afin d’utiliser la force pour suspendre les droits fondamentaux parmi lesquels les libertés individuelles, ce qui exaspèrera l’opinion. Sur un mécontentement profond de la population, prospèreront des partis extrémistes qui seront à la recherche d’un vrai chef doué de qualités oratoires exceptionnelles.

Aux élections de 2020, Donald Trump, auréolé de ses succès tant économiques que politiques, a été battu par les démocrates fraudeurs contre le suffrage universel, alors que sa stature massive restait droite dans la tempête ! Le vote des Américains, manipulé et altéré par la fraude, a empêché d’élire un chef digne de ce nom pour compenser les faiblesses connues de Biden et les bassesse habituelles des démocrates.

L’utilisation de la fraude attisera la haine des vrais Américains contre les démocrates. Leur idéologie progressiste, indigéniste sans-frontiériste immigrationniste mondialistes LGBT les déconnecte totalement des difficultés auxquelles est confronté le vrai peuple patriote américain ! En plus, la liberté de mœurs affichée par les perversions des LGBT révolte les Américains les plus modestes. L’utilisation de la fraude et les bassesse habituelles des démocrates brossent le tableau inquiétant d’une Amérique malade de l’idéologie indigéniste sans-frontiériste immigrationniste mondialistes LGBT ! Malgré une opinion américaine hostile, le programme LGBT sera ratifié par Biden. Cette humiliation de plus jettera des centaines de milliers de militants Chrétiens dans les rangs des extrémistes pressés d’en découdre et qui menaceront la coalition démocrate au pouvoir.

L’insécurité politique sera devenue telle que Biden totalement discrédité menacera d’imposer des lois indigénistes sans-frontiéristes immigrationnistes mondialistes LGBT face à un adversaire inattendu : la droite traditionnelle pacifique qui aura fait bloc avec les militants Chrétiens déterminés contre la coalition des partis indigénistes sans-frontiéristes immigrationnistes mondialistes LGBT. La pression sera alors de plus en plus forte pour que Biden, le président faussement élu, reconnaisse la fraude et appelle Trump au secours !

Même si Biden, le Président faussement élu, répugne à négocier avec lui, le retour de Donald Trump aux affaires sera un moyen précieux pour faire à nouveau régner l’ordre dans un pays humilié et de plus en plus désorienté. Il attendra, il tentera de repousser cette décision malgré les exhortations de son entourage, et non pas de ses militants qui ont participés aux opérations frauduleuses, à reconnaître la fraude. Quoi qu’il en soit, la volonté de nier la fraude selon la propagande mensongère des démocrates est moribonde !

Trump a vu sa légitimité contestée par l’establishment démocrate et républicain pendant quatre ans ! Parce qu’il représente la révolte contre le progressisme économique et culturel. Donald Trump se bat contre l’establishment démocrate et républicain qui l’a haï depuis qu’il s’est déclaré candidat en 2016.

Après 4 ans à la Maison-Blanche, Donald Trump a toujours plus de supporters. Loin de s’effriter, sa base électorale s’est étoffée de quelque 6 millions de suffrages supplémentaires. Comment expliquer cette adhésion populaire à une présidence de Donald Trump que tous les médias corrompus d’Europe, tous les indigénistes, sans-frontiéristes, immigrationnistes et mondialistes n’ont jamais acceptée. Comment tolérer cette adhésion qui perdure malgré les attaques anti-Trump de Soros et de la plupart de médias corrompus ?

Les mensonges sans modération des médias et de la presse américaine de gauche sur les fraudes pour voler le vote contre Trump, la cible de leurs attaques débiles et la paupérisation à venir des plus pauvres sont une réalité ! Cette presse américaine de gauche entichée de ses préjugés de gauche est ivre de son ignorance béate et de son inculture crasse jamais rencontrées jusqu’alors dans les sociétés modernes.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

10 Commentaires

    • La justice (ici celle en charge du contentieux électoral) n' »acte » pas.
      Elle constate (ou pas) la fraude, et en tire des conséquences.
      Vous devez être de ceux qui ont aussi du « stipuler » plein la bouche…
      La loi ne « stipule » rien – elle dit, prévoit, indique….
      « Stipuler » a un sens précis en droit – droit civil, droit des contrats plus exactement : s’engager à.

  1. ne jamais oublier que la « justice » américaine est plus corrompue que celle d’europe
    et qu’en bourrage d’urnes les partis américains sont des orfèvres (démocrates avec kennedy, républicains avec bush fils)

  2. Ce qui se passe n’est pas la perversion de la démocratie, mais le résultat de la démocratie.
    La démocratie, c’est comme une chorale dans laquelle peut chanter tout le monde, et aussi ceux qui chantent faux. Avec pour résultat qu’à la fin, ce n’est plus qu’une cacophonie et qu’on n’entend plus que ceux qui chantent faux.

    A noter que nous voyons les mêmes choses se passer en même temps des deux côtés de l’Atlantique, dans ces « vieilles démocraties » qu’on croyait assagies et à l’abri de ce genre d’accident. Ce n’est pas un hasard, mais simplement le temps qui fait son oeuvre.

Les commentaires sont fermés.