Les Etats-Unis se préparent à la guerre contre la Russie

Publié le 14 juillet 2015 - par - 12 commentaires - 3 533 vues
Share

Hollande-Obama-2Le Nouvel Ordre Mondial dans toute son horreur ! 

 Le Pentagone a sorti, en juin 2015,  sa « Stratégie Militaire Nationale des Etats Unis d’Amérique 2015 »

 http://news.usni.org/wp-content/uploads/2015/07/2015_National_Military_Strategy.pdf#viewer.action=download

 Le document annonce un changement dans ses objectifs ; du terrorisme aux « acteurs d’Etats » qui « défieraient les normes internationales ». Il est important de savoir ce que ces mots signifient. Les gouvernements qui défient les normes internationales sont des pays souverains qui appliquent des politiques indépendantes de Washington. Ces « Etats révisionnistes » sont des dangers. Non parce qu’ils projettent d’attaquer les US, ce qu’admet le Pentagone (ni la Russie, ni la Chine n’ont ces intentions), mais juste, parce qu’ils sont indépendants. En d’autres termes, « la norme » est la dépendance vis à vis de Washington. Saisissez bien la question : Le danger est l’existence d’Etats souverains dont les actions indépendantes en font des « Etats révisionnistes ». En d’autres mots, leur indépendance est hors des clous, selon la doctrine unipolaire néoconservatrice qui déclare que le droit à l’indépendance revient à Washington seule. L’histoire de l’hégémonie de Washington écarte le fait que tout autre pays peut être indépendant de ses actes. Le rapport du Pentagone définit avant tout comme « Etat révisionnistes » la Russie, la Chine, la Corée du Nord et l’Iran. L’objectif n°1 étant la Russie.

Washington espère récupérer la Chine afin qu’elle reste un marché de consommation américaine. Cela, malgré les « tensions dans la région Asie-Pacifique » qui est la sphère d’influence chinoise, laquelle serait « en contradiction avec les lois internationales ». Venant de Washington, le plus grand violeur des lois internationales, c’est plutôt fort de tabac. Il n’est pas sûr que l’Iran échappe au destin que Washington a imposé à l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Syrie, la Somalie, le Yemen, le Pakistan, l’Ukraine et par complicité, la Palestine. Le rapport du Pentagone est suffisamment audacieux dans son hypocrisie, comme le sont toutes les déclarations de Washington, pour déclarer que Washington et ses vassaux « soutiennent les institutions établies et les processus destinés à la prévention des conflits, qui respectent la souveraineté et les droits de l’homme ». Tout ceci, venant de l’armée d’un gouvernement qui a envahi, bombardé et renversé 11 gouvernements depuis le régime Clinton et qui projette de renverser les gouvernements d’Arménie, du Kyrgystan, de l’Equateur, du Vénézuela, de la Bolivie, du Brésil et de l’Argentine. Dans le document du Pentagone, la Russie est dans l’oeil du cyclone, pour ne pas se conformer « aux normes internationales ». Ce qui signifie que la Russie ne suit pas le leadership de Washington. En d’autres mots, ce rapport est de l’enfumage, rédigé par des néocons, dans le but de fomenter une guerre contre la Russie. Rien d’autre ne peut être dit sur ce rapport qui signifie la guerre, toujours la guerre. Sans guerres et conquêtes, les Américains ne se sentent pas en sécurité. Les vues de Washington sur la Russie sont les mêmes que celles de Caton l’ancien sur Carthage. Il terminait chacun de ses discours au sénat romain en clamant : « Carthage doit être détruite. » Ce rapport nous dit qu’une guerre avec la Russie sera notre futur, à moins que la Russie n’accepte de devenir un Etat vassal, comme l’Europe, le Canada, l’Australie, l’Ukraine et le Japon. Autrement, les néocons ont décidé qu’il serait impossible pour les américains de tolérer un pays qui prend ses décisions indépendamment de Washington. Si les US ne peuvent être le pouvoir unique qui dicte ses normes au monde, mieux vaut tous crever.

Sylvia Bourdon

source Dr. Paul Craig Roberts

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Parchemin

D’accord, ça tient tout à fait la route comme explication.

Janko54

En fait c’est pour cela que les USA (et leur allié François Hollande) ont soutenu les Frères musulmans et les wahhabites du Golfe avec un tel zèle ces dernières années : pour contrer l’influence russe. ^^

Massalis

Ou-bien, ils provoquent l’invasion de l’Europe par les Russes.

Bernard

Rectification : les Etats-Unis préparent leurs alliés de l’OTAN à la guerre contre la Russie… Le français de base se laissera-t-il manipuler ?

Sylvia Bourdon

Ca c’est nouveau ‘ vous rectifiez a vous tout seul le rapport du Pentagone ! Audacieux…

Krempf Gille

Napoléon, Hitler se sont cassés les dents en Russie, il en sera de même avec Obama et ses esclaves européens. Les Russes sont fiers d’être russes et Poutine le seul grand homme d’Etat, Il est plus que temps qu’Obama dégage….

FAM1967

Oh que oui. Je regardais dernièrement un reportage sur le rapport que la mouvance survivaliste entretient avec les saintes écritures et plus particulièrement l’Apocalypse de Jean. L’Apocalypse étant pour cette mouvance, un excellent prétexte à son existence. or, malgré la méfiance éprouvée par les survivalistes à l’égard de leurs dirigeants, ils sont bel et bien endoctrinés par ces derniers. Des idiots utiles en somme! En effet, pour eux le dernier cavalier, celui monté sur le cheval rouge feu, celui qui apporte la guerre et tout le toutim est Poutine. Pas un Ben Laden, un djihadiste, un saoudien, un Tsernaïev (… lire la suite

lorenz

cette fois ci le morceau semble un gros a avaler : la russie + alliance strategique avec chine et iran ,c’est du lourd ! d’une part les alliés des américains font vraiment pâle figure (l’Europe +japon) et il faut compter sur un ennemi commun a tous : le jihad international aux couleurs daechiennes .
alors si les américains décident de sombrer dans une folie suicidaire…

Papin

Tout à fait d’accord avec vous, d’ailleurs il est fort simple de voir que depuis 1945 le seul pays au monde qui a et qui est en guerre permanente sont les US.

deniaud

Ce qui explique sans doute que la France aura toutes les peines du monde à retrouver son indépendance, sortir du joug US et de la domination de l’euro et de l’Europe… On n’est pas sorti de l’auberge !

Vert Gallois

Ils se couchaient devant Brejnev pourtant.

Philippe Lemaire

Et pendant ce temps-là l’hystérie anti-Poutine se poursuit inlassablement sur tous les medias, efficacement hélas…