1

Etrange noyade d’Isabelle Ferreira : allait-elle dévoiler des infos sur Brichel?

 C’est un sujet qui fait du bruit sur les réseaux sociaux. Et bien moins (traduction = pas du tout) dans les médias de masse. Isabelle vient d’être retrouvée à 400 kilomètres de chez elle, morte par « noyade » en plein hiver,

«Elle a du découvrir quelque chose qui lui a été fatal » Medhi (un ami)

Isabelle Ferreira, citoyenne engagée, était sur le point, selon ses proches, de faire des révélations sur la première « Dame ».

Elle avait rendez-vous avec des journalistes pour une interview mais elle ne s‘y est pas rendue. C‘est clair, elle était déjà morte, et drôlement loin de chez elle, « près du parking du barrage de la Rance, côté mer. »

C’est du moins ce que raconte Ouest France. Elle a quand même eu droit à son article dans un grand journal français, qui n’a pourtant pas l’habitude de consacrer des articles aux morts par noyade ou aux suicides. Qu‘importe.

L’article précise « qu’il s’agit d’une noyade ». Mais rajoute. « Il pourrait s’agir d’un accident ou d’un suicide. Aucune trace d’intervention d’une tierce personne. Une autopsie a été pratiquée. De premiers éléments permettent de confirmer que la noyade était récente. La victime était arrivée la veille à Saint-Malo où elle avait loué une chambre d’hôtel. »

Et pour que le conte de fées soit parfait, la journaliste rajoute qu’elle était dans une situation précaire (alors qu’elle venait de payer une chambre d’hôtel), qu’une « enquête a été confiée à la police pour retracer son parcours, alors qu’elle vivait en région parisienne, et les circonstances de son arrivée à Saint-Malo. Sa situation semblait être précaire. Elle était prise en charge par le Samu social à Paris. ». Alors que selon ses proches, elle allait plutôt faire des révélations sur l’affaire Jean-Michel Trogneux. Avec l’aide d’une journaliste. Simple coïncidence, pur hasard?

Si des centaines de milliers de citoyens enquêtent en ce moment même, ce n’est probablement pas pour rien.

D’ailleurs, Amandine R., attaquée en justice par Brichel pour avoir interviewé Natacha R. qui pense que la blonde adulée par les magazines est en réalité un transsexuel, a elle aussi rendu hommage à Isabelle Ferreira.

Le plus surprenant, est l’un des SMS envoyé par Isabelle en début d’année, maintenant publié

 

Plus étrange encore, ce témoignage : « Ce mercredi 9 mars, la police de Saint-Malo m’appelle et m’annonce qu’Isabelle Ferreira est décédée, qu’elle m’a trouvé dans ses derniers contacts et qu’elle cherche sa famille.

Elle se serait noyée « accidentellement“. Je suis sidéré qu’elle soit allée soudainement à 400 km pour se baigner par ce froid, début mars.

Je ne pensais aux danger des vagues sur les promeneurs. En tout cas, son téléphone n’était donc pas abimé par la mer.

Mes derniers contacts avec elles datent du vendredi 4 mars.

Elle me téléphonait pour que je vienne dans le 10e arrondissement filmer quelque chose discrètement. N’ayant pas le temps, elle me demande les coordonnées d’Olivier (responsable du site de manifestations Gilets Jaunes). Je communique à Olivier ses numéros et à 12h10, je reçois son dernier texto : « Merci Luca. T’es un vrai pote ! Gros gros bisous. Isa ». Est-ce là le message d’une femme qui se suicide deux heures plus tard ?

Avec Olivier, nous n’en avions plus parlé jusqu’à cette annonce. Il avait appelé Isabelle en fin de matinée, elle lui a demandé de venir pour filmer, et lui a donné rendez-vous à 18h, et ensuite à 21h, car il ne pouvait que plus tard, avant qu’il ne la contacte pour annuler.

Mais ni à lui ni à moi, elle n’a plus fait signe de vie dans l’après-midi.

 Pourquoi a-t-elle disparu dès le vendredi après-midi ? Qui ont été les dernières personnes à la voir ?
Ces temps-ci, elle était focalisée sur l’ « atteinte sexuelle » de l’enseignante Trogneux envers l’élève mineur Macron.

Contrairement à ce qui est écrit dans l’article Ouest France, elle n’était pas hébergée par le Samu Social mais par la préfecture de police, suite en 2018 à des violences de son colocataire, né à 70km de Saint-Malo »

La grande question que des centaines d’internautes se posent c’est « que faisait Isabelle Ferreira à Saint Malo ? » Et beaucoup s’inquiètent de voir disparaitre de Twitter les hashtag #IsabelleFereira. Pire il n’est déjà plus suggéré en frappe automatique, ce qui indique qu’il y a effectivement un problème. Mais où ? C’est la question.

Lire aussi : L’avocate Me Virginie de Araujo-Recchia raflée chez elle, devant ses enfants, par l’État français

La « comédie“ du sexe de Brichel est-elle un simple passe-temps pour mégères aigries ?

Anne Schubert

(Largement inspirée de l’enquête d’Anna Summer23 mars 2022)

 

Anne Schubert