1

Europe et islam : Valls le crétin serait-il tombé sur la tête ?

VallsislamDans une interview donnée à la télévision suisse RTS, le sinistre Valls a complètement perdu les repères en déclarant sans ambages : « l’Europe et la France doivent faire la démonstration que l’islam est compatible avec notre démocratie », rejoignant ainsi la rhétorique du guignol de l’Élysée qui avait fixé le cap en déclarant, le 15 janvier 2015, à l’Institut du monde arabe : « l’islam est compatible avec la démocratie ». En contradiction avec la décision de juillet 2001 de la Cour européenne des droits de l’homme qui a déclaré la loi islamique incompatible avec les valeurs démocratiques !

<http://ripostelaique.com/valls-nous-demande-detre-compatibles-avec-lislam.html>

Que s’est-il passé pour que Valls se crétinise à ce point, comme dirait son ami Michel Onfray ?

Serait-il tombé sur la tête ? Sait-il encore à quoi s’en tenir ?

A la réflexion, n’aurait-il pas été contaminé par Juppé, taupe zombiesque de l’imam Oubrou, à l’occasion de leur rencontre sur le site de l’usine bordelaise Lesieur, où, entre eux, tout semblait baigner dans l’huile ?

<http://ripostelaique.com/spectacle-cons-et-lumieres-juppe-et-valls-revent-de-2017.html>

En effet, notre Juppé n’a toujours pas lu le coran, malgré les recommandations que Michel Onfray lui avait faites dans un débat mémorable !

https://www.youtube.com/watch?v=N9rB82OZT2c

<https://www.youtube.com/watch?v=N9rB82OZT2c>

Notre Juppé s’en remet donc pour sa connaissance de l’islam à l’hypocritre frère musulman Oubrou. Rappelons la devise des Frères musulmans que tout le monde, et surtout Juppé, devrait connaitre. Elle est en tout point conforme à l’idéologie de l’Etat islamique Daech qui ne nous veut que du mal : « Dieu est notre but, le prophète notre chef, le coran notre constitution, le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance ».

En bref, l’État islamique et les Frères musulmams avec leur nébuleuse française l’UOIF, mènent un même combat, c’est la lutte finale pour l’instauration d’un califat mondial, car Allah est grand !

Alors comment la contagion a-t-elle pu gagner Valls qui déclarait, sur Europe 1, le 9 février 2015, souhaiter « combattre le discours des Frères musulmans en France » ? Valls précisant que l’intégrisme, le conservatisme et le radicalisme ne sont pas uniquement l’apanage du courant salafiste, mais trouvent également leur origine dans l’idéologie des Frères musulmans.

Parce que la confrérie use et abuse de la takiya, donc de la ruse et du mensonge pour endormir le politique et le soumettre en contrepartie de la promesse du vote musulman.

Et comme le guignol de l’Élysée s’y voit bien en 2017, toute la clique gouvernementale, Valls en tête, à coups d’accomodements déraisonnables, de démissions et de soumissions, bref de haute trahison, tente de conserver cet électorat qui avait voté à plus de 90% pour Hollande en 2012.

Alors, à contre-courant de ce qui se passe dans de nombreux pays, Hollande et son gouvernement, ainsi que certains présidentiables islamo-collabos, dont Juppé, déroulent le tapis aux Frères musulmans.

La présidentielle est maintenant trop proche pour qu’ils s’interrogent sur les déclarations ou actions de ces pays qui ont bien ciblé les Frères musulmans comme source du problème, comme source du terrorisme islamique.

Ainsi, aux États-Unis, en novembre 2015, des parlementaires des deux chambres du Congrès ont déposé un projet de loi qui devrait désigner officiellement les Frères musulmans en tant qu’organisation terroriste. Ce projet de loi est piloté notamment par le sénateur Ted Cruz qui a déclaré : « nous devons cesser de prétendre que la Confrérie n’est pas responsable du terrorisme qu’elle promeut et finance ». »Nous devons la voir pour ce qu’elle est : une organisation internationale vouée au jihad violent. Comme l’administration Obama refuse de prononcer les mots ‘terrorisme islamique’, le Congrès se doit d’expliquer la vérité au peuple américain sur cette menace».

<http://www.postedeveille.ca/frères-musulmans/>

En Angleterre, en décembre 2015, à la suite du rapport établi par les services de renseignement britannique, David Cameron a déclaré : « Des aspects de l’idéologie et des activités des Frères musulmans sont à l’opposé des valeurs britanniques démocratiques, de la règle du droit, de la liberté individuelle, de l’égalité, du respect mutuel et de la tolérance envers les autres croyances et cultes ».
<https://www.gov.uk/government/publications/muslim-brotherhood-review-main-findings>

En ce début d’année, le président tchèque Milo Zeman a estimé que « la migration massive vers l’Union européenne est une invasion organisée par le mouvement arabe des Frères musulmans pour déclencher la guerre en Europe ». Il a indiqué que « l’expérience des pays de l’Europe occidentale où il y a des ghettos et des villages exclus prouve que l’intégration de la communauté musulmane est pratiquement impossible », en concluant « laissons-les vivre leur propre culture dans leur pays et ne l’introduisons pas en Europe, sinon cela va se terminer comme à Cologne ».

<http://www.francepresseinfos.com/2016/01/les-freres-musulmans-derriere-la-crise.html>

Le président tchèque suggérant ainsi que les viols et violences de masse perpétrés par la vague migratoire ont pu être organisés par les Frères musulmans, ce qui ressemble bien aux accusations portées par les égyptiennes sous la présidence Morsi, ce Frère musulman, avant d’être destitué par le général Al Sissi qui a déclaré cette confrérie comme organisation terroriste.

<https://www.youtube.com/watch?v=8A22s55F4Mg>

Valls a, en effet, perdu les repères, il est bien tombé sur la tête, quand il nous raconte en marge de Davos, là où s’ébattent les mondialistes de tous poils infiltrés par les confrères barbus en costard-cravate, dans le même temps en totale contradiction que « l’Europe et la France doivent faire la démonstration que l’islam est compatible avec notre démocratie », mais que l’état d’urgence en France pourrait être prolongé « aussi longtemps que la menace est présente, jusqu’à ce que l’on puisse se débarrasser de Daech », l’Etat islamique.

Si Valls a des idées fausses parce qu’il ne sait pas où sont les ennemis, qui sont les ennemis de notre démocratie, comment peut-il nous expliquer que « la guerre, c’est utiliser tous les moyens dans notre démocratie pour protéger les Français ».

Alors si Valls veut protéger les Français, au lieu d’éructer, de se complaire en coups de mentons et déclarations contradictoires, qu’il mette à profit l’état d’urgence pour ordonner les perquisitions administratives chez les ennemis de la France au lieu de s’attaquer aux patriotes qui la défendent et veulent préserver ses valeurs.

Et si Valls n’a pas encore compris qui sont les ennemis de la France parce qu’il n’a pas lu le coran, comme son ami Juppé, comme tous ces guignols islamo-collabos, qu’ils relisent Onfray, qu’ils prennent en considération l’opinion très majoritairement défavorable des Français sur l’islam ou qu’ils demandent aux patriotes. On pourra leur expliquer !

Alain Lussay