Evasion d’un djihadiste à qui Taubira a accordé une permission

Publié le 27 septembre 2015 - par - 20 commentaires - 4 076 vues
Share

Cazeneuve-aux-jeunes-Syrie

Jérémy Jacques Claude Bailly, dit « Abderrahmane », qui était à la tête du groupe terroriste qualifié des « plus dangereux depuis 1996 » par le procureur François Molins, s’est vu accorder il y a une semaine, grâce à la dangereuse inconséquence et au laxisme effarant des fonctionnaires de la Justice de Mme Taubira, une permission de sortie de la prison de Meaux-Chauconin en Seine-et-Marne.

Que l’homme qualifié de « dangereux terroriste » et de « fou d’Allah le plus menaçant depuis Khaled Kelkal », un type qui a fait la promesse à ses codétenus que « on entendra bientôt parler de [lui] » ait pu avoir la permission d’aller déambuler dans les rues de France en pleine période de menaces d’attentat a de quoi estomaquer même les plus aguerris aux délires de ce régime socialiste, manifestement adepte de la remise en liberté pour tous.

Bien entendu, profitant de l’aubaine Jérémy-Abderrahmane Bailly a préféré prendre la poudre d’escampette plutôt que de retourner à l’ombre, malgré la présence d’un imam rétribué par l’Etat pour servir de réceptacle à ses états d’âme djihadistes.

Jérémy Bailly s’était fait connaître le 19 septembre 2012 lors d’une attaque à la grenade défensive perpétrée par son gang de « Torcy-Cannes » contre une épicerie cacher de Sarcelles. Roulant sous un chariot amoindrissant la déflagration, la grenade défensive n’avait finalement fait que quelques dégâts matériels et un blessé léger.

Né à Sarcelles et originaire de Torcy, ce fils d’une comptable et d’un chauffeur de taxi s’était converti à l’islam vers l’âge de quatorze ans, après avoir prononcé la petite phrase d’usage, influencé par des militants du Tabligh de son quartier. Depuis lors, devenu Abderrahmane, ses nouveaux amis de la mosquée lui ont monté le bourrichon pour que lui, le converti de moindre valeur par rapport aux nés musulmans, aille au turbin au nom d’Allah.

Déambulant désormais en djellaba, Abderrahmane allait cinq fois par jour à la mosquée où il fréquentait un autre converti de fraîche date, le Martiniquais Jérémie Louis-Sidney dit « Anas », abattu par le GIGN en octobre 2012 à la suite de l’attaque de l’épicerie, tandis qu’il vivait « chez l’une de ses différentes épouses religieuses ».

Les deux apprentis tueurs, devenus copains comme cochons, avaient pour habitude de lire les publications d’Al-Qaïda destinées aux jeunes Occidentaux et téléchargeaient également sur internet des notices de fabrication de bombes.

Abderrahmane Bailly, suivi depuis un moment par la DCRI qui le soupçonnait d’être allé s’entraîner dans des camps à l’étranger et d’avoir participé à la mise en place d’une filière visant à rejoindre des groupes armés pour y mener le djihad, avait été interpellé avec une 22 long rifle. Dans son box de la promenade de la Croix Saint-Maur à Torcy les policiers trouveront un stock d’armes et tout un arsenal d’engins explosifs, ainsi que 27 000 euros en espèces.

Comme pour Merah et autres Kouachi et consorts, son voisinage le décrivait comme étant au-dessus de tout soupçon, « gentil ». La preuve : il participait à des barbecues dans le quartier et organisait des parties de dominos. C’est vous dire si c’était quelqu’un de bien !

Selon ses proches, Bailly s’était laissé pousser la barbe, « mettait des djellabas, uniquement le vendredi pour aller à la mosquée, mais il portait toujours son bonnet. Comme on dit, il s’est converti, donc c’est normal qu’il change psychologiquement ». Quant à l’imam, il le décrivait comme « insoupçonnable, joyeux, serviable », « quelqu’un qui se cherchait ».

Sur les douze personnes interpellées dans le cadre de l’attaque de l’épicerie de Sarcelles, dont la plupart étaient converties de fraîche date, cinq avaient été relâchées. Parmi elles, Yann N’saku, un jeune footballeur de 19 ans converti au salafisme portant barbe et djellaba, et un certain Michaël Amsellem, jeune juif également converti à l’islam.

Trois autres membres étaient partis combattre en Syrie vraisemblablement pour rejoindre le Front Al-Nosra. Quand on pense que Cazeneuve avait déclaré « Aux jeunes qui partent en Syrie, je veux dire qu’il y a mille combats à mener dans la République, pour la France »… Deux sont depuis revenus en France, dont un certain Ibrahim Boudina, accusé de vouloir commettre un attentat en avril 2014 visant probablement le carnaval de Nice.

Des testaments de candidats au martyr avaient été retrouvés par les enquêteurs, dont celui dudit Boudina et un autre d’un certain Abdelkader. Le procureur avait précisé que ces testaments étaient « pré-imprimés complétés avec le nom de la personne concernée qui renvoie à une série de préconisation religieuse et qui consiste à dire : le jour où je ne serais plus là, respectez votre devoir de musulman ».

Boudina avait menacé quiconque « pourrait faire du mal à quelqu’un qui va contre l’islam », et avait persuadé son entourage communautaire qu’à défaut de combattre en Syrie, comme l’a suggéré Cazeneuve, on pouvait « faire un truc ici ».

Interrogée en octobre 2012, Christiane Taubira avait déclaré à ce sujet que la menace était « réelle », ajoutant que selon elle le nombre d’imams en prison était « insuffisant » par rapport aux radicalisations, et qu’il convenait de faire un effort pour qu’il y en ait encore plus : « J’ai décidé dans le budget 2013 d’affecter quinze équivalents temps plein », avait-elle donc promis.

La menace est donc qualifiée de réelle par la ministre de la Justice mais ses services ont cependant accordé leur bienveillante autorisation à laisser sortir un homme qui veut tuer des Français non musulmans… On mesure là toute la volonté à ne pas protéger le peuple au plus haut niveau de l’Etat.

Selon Le Point, aucun fonctionnaire du cabinet de Christiane Taubira n’a daigné répondre aux interrogations sur cette invraisemblable permission accordée à un djihadiste hautement dangereux. En pleine période de plan Vigipirate où le métro est truffé de militaires en arme, cela fait un peu désordre tout de même. Les mauvaises langues pourraient penser que cette permission fait le jeu du FN…

Abderrahmane a t-il bénéficié d’une autorisation exceptionnelle des autorités pour aller fêter l’Aïd avec ses amis de la mosquée ? Est-ce encore lui qui organisait le méchoui ?

Selon un policier, la situation serait « sous contrôle ». Mais sous contrôle de qui, de quoi ? De l’Arabie Saoudite, du Qatar ?

On ne sait pas où ce mahométan est passé mais tout va très bien, tout va trèèèès bien…

Si quelque chose se passe dans les semaines à venir et qu’il se trouve que le coupable est Jérémy-Abderrahmane Bailly, il faudra aller chercher ses complices place Vendôme.

Caroline Alamachère

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
jan

Ce ne serait pas Jérémy-Abderrahmane Bailly mais un autre détenu qui s ‘est radicalisé en Prison
Article du Parisien :
http://www.leparisien.fr/faits-divers/seine-et-marne-un-detenu-radicalise-en-cavale-depuis-7-jours-27-09-2015-5132235.php#xtref=http%3A%2F%

Lumière nouvelle

Bravo Taubira et Cazeneuve! Ils assument à merveille leurs responsabilités! Ils protègent la France et les français. Nous avons une chance inouïe de bénéficier de leur compétence, leur sens du devoir, leur amour de leur patrie et de leurs compatriotes.Et si au fond tout cela n’était qu’un ENORME « foutage de gueule » à notre encontre? Et s’ils étaient tout simplement au service de ces malades exterminateurs des peuples européens? Et s’ils faisaient dans leurs frocs et qu’ils ont reçu l’ordre de libérer ce dingo nourri à la sauce islamiste, vous savez, cette drogue qui vous fait renier père et mère quand vous l’avez ingurgitée..Françaises et français, si nous attendons encore, ça va être le déluge, l’apocalypse! Ils combattent DAECH mais libèrent un des leurs …Allez comprendre ce qui se trame dans notre dos! En tout cas, ça sent mauvais, c’est inquiétant et surtout TRAGIQUE! Qui implorer? Qui comprend quoi que ce soit à ce grand « merdier »?

thierry

radio paris ment ! , radio paris ment ! radio paris est musulman !
le nouveau slogan ! juste ??

rodol55

L’idéal, ça serait que le jour où cet abdelraman méglaoui commettra son attentat il y ait un proche de la taubira parmi les victimes. Oh non! pas mort, juste mutilé…Elle pourra ainsi mesurer chaque jour l’immensité de sa connerie.

Respectvaleurs

On se demande si, acculés comme ils sont, les socialistes ne cherchent pas ) provoquer quelque chose. En tout cas, il y anguille sous roche.

pugnacité

C’est une hypothèse, effectivement.

Henri Vaumoret

Je ne vois pas où est le problème. Quand on sait organiser une partie de dominos, on sait organiser un méchoui pour l’aïd, terroriste assoiffé en permission ou pas. On s’offusque bien de peu de choses…

alexie

Comment cette femme peut-elle est à la justice, la honte pour notre pays!!!

Dominique

D’autant plus qu’elle a vécu des années en planque et que son fiston comme celui de Touraine est un repris de justice.

pugnacité

Son ex ou mari as well ou également.
L’antiFrance aux pouvoirs exorbitants régaliens s’efforce d’exercer nous acculer à l’apathie et au silence.

pugnacité

Taubira en permanence au paroxysme de l’anti France semble user et abuser des pouvoirs régaliens qui lui ont été confies pour que la discrimination positive prévale pour ceux qui agissent contre notre pays.
S’il s’était agit « d’un Français de France » je doute qu’il ait pu bénéficié d’un tel laxisme..

Rudy

Comme la gauche veut combattre par « tous les moyens » le FN, c’est peut-être fait exprès, pour commettre un attentat au sein de ceux ci ?

balte

Combien de victimes innocentes faudra-t-il encore pour que Cazeneuve se mette sérieusement au travail pour assumer son devoir:celui de protéger les Français. Taubira,quant à elle devrait s’interroger sur son aveuglement idéologique et sur ses conséquences. Se rend-elle compte qu’elle fait le travail pour ses adversaires et qu’elle est grandement responsable des déboires de la gauche?

Blanche

Ces gens sont des traîtres parfaitement conscient de ce qu’ils font.

Dominique

Quelqu’un de sa famille sûrement et pas avant.

lommel

la revolution avant l’election ! la grosse guenon au gibet face a Vendôme ,haut et court !

Kayak

L’homme qui s’est évadé « n’est pas Jérémy Bailly », qui ne bénéficie d’aucune permission de sortie, affirme-t-on à la Chancellerie.

Xavier

Que dire ? Taubira lamentable ? Taubira ennemie de la France ? crazy Taubira ? Autant pour Cazeneuve ?
Tout cela on le sait déjà , ce n’est qu’une pierre de plus qui prouve le sentiment que l’on a déjà de ces « élus de la Raie publique »…

On peut rajouter qu’il n’y’a pas que la connerie qui est sans limites , la traîtrise aussi visiblement !
Mais l’état s’occupe de nous : 15 euros d’amende si on ne fait pas notre déclaration d’impôts via internet. On se sent protégés avec de telles mesures !

il faut les laminer aux élections en attendant la révolution …

joefox

c’est bien entendu écoeurant mais que peut on espérer avec cette taubira ?