Evidemment que c’est l’islam qui a initié l’esclavage chez les Africains

Publié le 9 mai 2014 - par - 2 846 vues
Share

Esclavesmusulmanshttp://ripostelaique.com/cope-lache-mariani-apres-avoir-vire-vanneste-pour-crime-de-verite-historique.html

Suite à cet article sur Copé qui lâche Mariani à cause de ses propos sur l’ancienneté de l’esclavage en Afrique, je ne peux résister à la nécessité de fournir quelques précisions fondamentales sur la pratique  de l’esclavage en Afrique par les Noirs musulmans eux-mêmes. En effet, une chose qui n’est pas trop ébruitée en Occident par les Noirs africains, c’est la différenciation basique que les Noirs musulmans africains ont répandue en Afrique :  pour eux, il existe des catégorie de Noirs africains, les Niangs et les Niaks. Le mot « Niang », signifie en Walof, dialecte que votre serviteur pratique un peu: celui qui apprend, sous-entendu la religion musulmane. Le mot « Niak », désigne ceux qui ne valent pas mieux qu’un singe: principalement les animistes.

J’ai acquis une solide expérience de tout cela par mes voyages humanitaires au Sénégal et la  fréquentation assidue de bars et restaurants africains en France où j ai pu comprendre, grâce aux insultes que les Noirs africains s’envoyaient des fois à la figure, que les notions de Niang et de Niak perduraient très fort dans les mentalités africaines. Ce n’est pas hasard si le port de Gorée, lieu de partance des Noirs enchaînés pour servir d’esclaves dans les plantations de coton américaines,  se situe au Sénégal peuple à 95% de musulmans donc de Niangs.  Quand la traite négrière battait son plein, les Niangs pourchassaient les Niaks dans les forêts vierges de toute civilisation, pour les capturer comme des animaux dans les mailles de leurs filets, puis les revendre aux Blancs esclavagistes.

HUINENG

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.