Ex-ministre de Macron : juste à traverser la rue pour trouver des bons boulots…

L’honnêteté, « ça eût payé » comme disait naguère Fernand Raynaud (*) … de nos jours c’est ex-ministre de Macron !

 

Si l’on y réfléchit bien, à quoi servirait aux parents actuels de seriner à leurs rejetons « qu’il faut faire de bonnes études pour se forger un bel avenir, exempte de soucis »… refrain que des millions de parents attentifs ont entonné avant eux à leur progéniture depuis des lustres ?

Alors que depuis déjà pas mal de temps, il est évident qu’une autre voie peut mener encore bien plus loin ; celle du copinage entre gens de même mentalité… de préférence « pourrie » !

Démonstration : avez-vous remarqué combien de nos prétendues élites (élues ou nommées) ont bâti une carrière sur du vent : mensonges éhontés sur leur scolarité, allant parfois jusqu’à de faux diplômes sortis de leur disposition au bluff, capables de prétendre sans vergogne l’inverse de ce qui était, et pouvant aller jusqu’à faire passer leurs adversaires sur ce qu’eux-mêmes sont : d’écœurantes déjections ?

Certes, de tous temps les menteurs-tricheurs-éhontés ont existé et ont réussi à faire carrière, notamment dans la politique… mais ce qui est nouveau, précisément en ce moment où la France est face à un tournant vital de son existence, c’est qu’ils sont légion à être parrainés, protégés, dorlotés… par celui-là même qui ose nous promettre un nouveau monde… qu’il tente de nous vendre le plus merveilleux possible !

Celui qui a passé l’essentiel de son premier navrant mandat à dénigrer, discréditer, injurier la France (pas de culture, pas d’histoire hormis la colonisation et l’exploitation d’autres pays…) et les Français (ivrognes, illettrés, fainéants…) ; celui qui a cumulé les scandales d’État s’est dispensé de fournir le moindre bilan de son action (et pour cause !) et a réussi l’impensable : être réélu pour terminer son travail de sape…

Cet être hors norme, qualifié à deux reprises de « dangereux psychopathe » par le professeur Adriano Segatori, psychiatre italien…

https://www.youtube.com/watch?v=1OEon-Z1qWo

https://lemediaen442.fr/le-psychiatre-italien-qui-avait-diagnostique-macron-comme-un-psychopathe-a-de-tres-mauvaises-nouvelles/

Cet être fourbe qui prétendait « avoir fini par nous aimer », dans le même temps où il se vantait d’avoir « envie d’emmerder les non-vaccinés »… tout en nous faisant plier sous le joug de sa politique dangereuse et totalement inappropriée ; cet être immonde de suffisance, de vilenie, de monstrueux égoïsme, totalement insensible à la douleur des autres, a su s’entourer de complices lui ressemblant dans la rouerie et le mensonge… afin de mener à bien sa politique infernale !

Et c’est peut-être sa seule aptitude : savoir s’entourer des « leviers » qui obéiront sans moufter, uniquement préoccupés de leurs intérêts personnels… en les nommant ministres dans des domaines où leur incompétence évidente, alliée à leur souplesse d’échine, ont fait merveille dans le premier mandat du phénomène.

Du coup pourquoi changer une équipe qui perd, selon le bon vouloir de l’autorité suprême… il suffisait d’en garder quelques-uns donnant totalement satisfaction… d’en nommer quelques autres sur le même moule… mais surtout, récompenser dignement ceux « qui avaient fait leur temps »… histoire de renforcer ainsi leur fidélité à son encontre, et éviter que certains ne soient pris (tardivement) de remord et se laissent aller à bavasser sur certains épisodes classés « secret défense » par exemple… comme chaque fois que le personnage a pris seul des décisions qui auraient dues être soumises aux deux chambres d’élus… pourtant majoritairement à sa botte… du moins jusqu’aux dernières législatives.

Plusieurs ex-ministres qui ont quitté leurs fonctions en mai ou en juillet dernier ont été nommés à des postes dans la haute fonction publique ou à la tête de certains organismes d’État, pas toujours en passant au gril des commissions parlementaires. D’autres ont quitté la politique et rejoint des groupes privés exposés, tandis que certains ont totalement tiré un trait sur la vie publique.

FDesouche nous aide à faire le point… par ordre alphabétique :

Brigitte Bourguignon : ministre chargée de l’Autonomie (juillet 2020-mai 2022) puis de la Santé (mai 2022 – juillet 2022) a été nommée à l’Inspection générale des affaires sociales.

Agnès Buzyn, que l’on ne présente plus, tant son action et ses mensonges à la tête de la Santé avant Bourguignon, l’ont rendue co-responsable (avec plein d’autres) de milliers de morts attribués au Covid… a été nommée conseillère-maître à la Cour des comptes.

Jean Castex ex-premier-bouffon ayant réussi à nous faire rire autant que pleurer… a pris, de son côté, la tête de l‘Agence des infrastructures de France (Afit), après avoir obtenu l’accord des commissions parlementaires du Développement durable et de l’aménagement du territoire. 

Il va de soi qu’à ce poste il pourra sans doute continuer à veiller au bon usage des remontées mécaniques dans les stations de ski… surtout si le nouveau scénario effrayant sur la variole du singe permet à ses successeurs aux postes de larbins du prince de décider à nouveau de nous parquer chez nous, avec défense d’en sortir… on sent bien que ça les démange toujours !

Jacqueline Gourault, ex-ministre de la Cohésion des territoires, siège désormais au Conseil constitutionnel. Elle y a retrouvé son ancien collègue de gouvernement, Jacques Mézard, célèbre inconnu également à la charge des contribuables, pour des résultats très aléatoires…

Emmanuelle Wargon, en charge du Logement, a été désignée à la tête de la Commission de régulation de l’énergie (CRE). Une majorité des membres des commissions des Affaires économiques à l’Assemblée nationale et au Sénat ont pourtant voté contre cette nomination, la gauche dénonçant un « fait du prince ». Mais sans atteindre le seuil des 3/5e des voix, qui l’aurait bloquée

Mis à part ces pointures, d’autres « remarquables » personnalités ayant pris part au naufrage national orchestré par l’ennemi n°1 de la France et des Français se sont vus recasés dans d’autres sinécures, où ils pourront continuer à briller par leur inaptitude… dûment rémunérés par nos soins… pendant que nous continuerons à nous serrer la ceinture à chacune de leur nouvelle décision…

Parmi ceux partis dans privé, nous trouvons :

Roselyne Bachelot, ex-ministre de la Cul-ture, a retrouvé sa place au sein du paysage audiovisuel (le cirque ça ne paye plus !), en tant que chroniqueuse sur RTL et BFM TV notamment.

Bien fait pour ceux qui écoutent et regardent ces chaînes collabos… ils n’ont que ce qu’ils méritent !

Jean-Baptiste Djebbari, ancien ministre des Transports, est désormais président du conseil d’administration du constructeur automobile Hopium.

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) avait donné son feu vert à cette reconversion, mais à condition que le dirigeant s’abstienne de rencontrer des ministres qui l’étaient en même temps que lui et des membres de son cabinet, notamment. 

Mais bien sûr…

En dehors du secteur privé, l’ancien ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, est de son côté redevenu professeur agrégé de droit public. Il pourrait être muté depuis l’université Sorbonne-Nouvelle pour intégrer Paris Panthéon-Assas.

D’autres anciens membres du gouvernement ont été recalés dans leur projet de reconversion. L’ex-ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal, voulait rejoindre l’école de commerce Skema Business School. La HATVP s’y est opposée, car son ministère ou des personnes sous son autorité ont pris des décisions concernant cette école lorsqu’elle était au gouvernement. D’où le risque de « pantouflage », interdit par le Code pénal.

Relevez-vous, vous allez vous salir…

https://www.fdesouche.com/2022/09/01/recasage-depart-dans-le-prive-retrait-de-la-vie-politique-que-sont-devenus-les-anciens-ministres-de-macron/

Plusieurs anciens membres du gouvernement ont retrouvé les bancs de l’Assemblée nationale ou du Sénat à la suite de leur départ.

L’ex-ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a été réélue députée de l’Oise en juin dernier. Au même moment, l’ancien ministre délégué au Tourisme puis aux petites et moyennes entreprises, Jean-Baptiste Lemoyne, est redevenu sénateur. Élisabeth Moreno et Roxana Maracineanu, en charge respectivement de l’Égalité entre les femmes et les hommes et des Sports, ont en revanche été battues lors des élections législatives et ne siégeront pas à l’Assemblée ces cinq prochaines années.

D’autres ont quitté la vie publique Pour certains, la vie politique et plus globalement la vie publique appartiennent au passé.

L’ex-ministre des Outre-mer puis de la Mer, Annick Girardin, est retournée sur son territoire d’origine, Saint-Pierre-et-Miquelon, où elle compte « se ressourcer et retrouver un quotidien plus ordinaire ». « Grand-mère pour la première fois et ex-ministre en même temps, une nouvelle vie commence », écrivait de son côté l’ex-secrétaire d’État en charge des Personnes handicapées, Sophie Cluzelle 20 mai dernierAdrien Taquet, chargé de l’Enfance et des Familles, compte également « consacrer un peu plus de temps à [ses] proches et à [sa] propre famille », comme il l’a indiqué sur Twitter le 29 avril. Idem pour Julien Denormandie, précédemment en charge de l’Agriculture, qui veut désormais « consacrer l’essentiel de [son] énergie » à sa familleCédric O, ancien secrétaire d’État au Numérique, a lui aussi quitté la vie politique. Il a été désigné parrain de la première promotion de l’école de commerce Albert School.

Vous avez donc bien compris qu’il n’était nullement question de véritable valeur-savoir-compétence pour se faire une place au soleil… et parfois à l’ombre (mais pas forcément en cellule)… le tout étant de bien choisir son meneur.

Bien sûr Emmanuel Macron, n’est pas éternel (Ouf !) mais si l’inertie générale persiste, il peut possiblement sévir encore cinq trrrrrès longues années…

Alors, réfléchissez bien avant de casser les pieds (et les oreilles) de vos petits chéris, en les obligeant à apprendre leurs leçons, faire leurs devoirs, et envisager de faire carrière dans une industrie, hier florissante, aujourd’hui moribonde… à cause de tous les politicards véreux précités… ou donnez-leur envie de suivre les mêmes filières qu’eux… mais seulement en apparence, pour mieux les combattre de l’intérieur, en sachant tout d’eux… surtout les pivots qui les ont amenés là où leur minable valeur personnelle ne les aurait jamais menés, sans l’entraide réciproque, via renvois d’ascenseurs, dossiers faisant office d’assurance vie, etc.

Autre option : savoir fermer les yeux et se boucher le nez… et suivre leur exemple ; tout dépend du degré d’honnêteté que vous aurez réussi à transmettre à vos enfants… ou pas.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

P.S. Sinon vous avez aussi la possibilité de les diriger vers l’ISSEP (Institut de sciences sociales économiques et politique), co-fondée par Marion Maréchal, justement pour contrecarrer la mainmise des diplômés de l’ENA (en verlan ANE) sur la vie politique depuis des décennies.

https://www.issep.fr

(*) https://www.youtube.com/watch?v=gH7xhjeKTnM

image_pdfimage_print
30

36 Commentaires

  1. mais pourquoi etre si pessimiste ? il faudrait et il suffirait qu apres une dissolution heureuse de l AN , notre poudre fasse passer la loi du double septennat autorisant tous ceux qui n ont jamais septennaquer encore a s y presenter . ca ce serait cool !et puis l avantage , c est que cela permettrait a un homme epris de la FRANCE et des FRANCAIS a les servir – pardon les enculer bien a fond – 14 ANS DE PLUS … la moi je dis que ca nous permettrait de nous hisser a la hauteur du FASO pour le PIB et du LIBAN pour le vivre ensembles et la qualite de vie ! mais je sens qu il y a des esprits populistes et reactionnaires qui vont critiquer mon dux espoir …

  2. David Fabius, le fils de Laurent Fabius (Sang contaminé, etc), est décédé après une chute du 8e étage.

    Laurent « responsable mais pas coupable »,
    Thomas, l’ escroc flambeur,
    Victor, directeur chez McKinsey qui a notamment arrangé avec Macron le pass-vaxxinal voulu par les élites,
    mais qui était David ? Sur LinkedIn, il est indiqué qu’il travaillait pour l’agence de prod. audiovisuelle Elevated Media Production qui est « leader dans la production de contenu documentaire et commercial pour les systèmes de santé » des États-Unis.

    Victor FABIUS, patron de McKinsey France, va diriger le « Haut Conseil d’Orientation pour la Stratégie Vaccinale » que vient de créer Macron.
    http://www.brujitafr.fr/2022/09/victor-fabius-patron-de-mckinsey-france-va-diriger-le-haut-conseil-d-orientation-pour-la-strategie-vaccinale-que-vient-de-creer-macron.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

  3. Si on veut donner à ses gosses une chance de trouver leur place dans la société, il faut d’abord posséder soi même une vaste culture scientifique et historique, et le temps pour leur enseigner d’autres choses que les inepties déblatérées par des profs ignares et obtus.
    Il faut ensuite avoir les moyens pour permettre aux gamins de faire de vraies études, dans le privé pour le secondaire et en Amérique pour le supérieur.
    Hélas peu de parents peuvent cocher ces 2 cases.

    • La variante suivante fonctionne aussi pas mal :
      Etre du milieu qui va bien, apprendre à lécher bien comme il faut et qui il faut, et roule ma poule.
      Le pire à mon sens est le fils sarkome de kaposy : nul en tout mais il a un super job ! Nul besoin de diplôme : un Montblanc Meisterstück à 2000€ (qui vous sera offert lors de votre accession au poste) pour signer, suffit largement.
      Le simple passage par la case « ministre » vous donne par ailleurs des « équivalences’ tout à fait incroyables, il est clair que lorsqu’on voit le niveau de certains ministres ça donne des envies pas très avouables.

  4. Je CHIE sur les UKRO NAZIS, c’est clair ?
    Il faut DENAZIFIER tout L’OCCIDENT COLLECTIF, c’est clair ?

    • « c’est clair ? », c’est bien clair , qu’enfin, personne ne pourra plus critiquer les attributions des postes prestigieux à 16 000 € mensuels, tant mieux et c’est pas trop tôt….mdr

  5. Le copinage est devenu un « réseau institué » permettant à un grand nombre de politiques de se reclasser sans difficulté tant dans la vie publique que politique. Je constate que les avis donnés par la commission parlementaire ad hoc continuerons à compter pour du beurre tant que les parlementaires de droite comme de gauche courberons l’échine devant les décisions de Choupinet. Il y a urgence à modifier la législation électorale en limitant tous les mandats à un seul non renouvelable pour endiguer la propagation du copinage telle qu’elle existe aujourd’hui.

  6. ces gens là n’ont même pas à traverser les couloirs de l’élysée ou de matignion pour trouver une rémunération grassement payée par nos impots

  7. Bravo à Mme Josiane Filio , très bonne étude de « cas de macronnitude » 😏 _ Ex-ministres de Macron : méga-parasites, (toujours) En Marche vers « une bonne planque » !

  8. A quand la révolution , à quand l’insurrection et qu’on en finisse avec tous ces politicards de merde, ces traitres, voleurs menteurs magouilleurs imposteurs ( « renaissance » de la raclure en marche ), je n’oublie pas non plus la milice de merde ( sensé protéger le peuple GAULOIS, oui comme en 40 hein!!!), celle qui a persécuté, crevé des yeux, arraché des mains, gazé, matraqué les GJ, et surtout pas les racailles et autres parasites de banlieue!, et puis le drapeaux piétiné par ces pourritures lors du convoi de la liberté, j’oublie rien!!!.

  9. Les ex-ministres qui occupaient des fonctions bien souvent inutiles ou gérées de loin ont trouvé le piston suffisant pour occuper une nouvelle fonction aussi inutile et gérée d’aussi loin, et tout ça rémunéré généreusement avec notre argent. Marlène Shiappa a prouvé, en tant que ministre, qu’elle a disposé de suffisamment de temps pour écrire plusieurs livres, Et Dieu sait qu’un bon livre ne s’écrit pas en quelques jours…

    • Prober,  » un bon livre  » ce qui n’est pas le cas de cette ministre incapable dans son boulot comme dans l’écriture de ses feuilles de chou. Conclusion mauvais en tt comme les autres guignols de Macron !

      • Une patriote, il est vrai que pour Schiappa, écrire un  » bon livre  » relève du défit. J’aurais dû mettre  » un bon livre  » entre guillemets car c’est sur le ton ironique que je voulais exposer ce sujet…Et je voulais dire, par là, que pour Shiappa, écrire un  » mauvais livre  » lui prendrait trois fois plus de temps que pour écrire un  » bon livre « . Ce qui veut dire aussi qu’elle a disposé d’énormément de temps pour pondre ses torchons..

  10. MDR, vous vous attendez à quoi ? Le sommet de la pyramide est pourri depuis pas mal de temps, il est donc normal qu’il aide les fruits pourris du dessous en leur procurant rapidement un autre travail très très bien rémunéré. Le haut sommet récompense les plus rampantes carpettes, veules et soumises qui exécutent les ordres sans poser de question, ce qu’ils continueront à faire dans un autre poste et jusqu’à leur retraite !

  11. Et n’oubliez pas François Bayrou qui vient de recevoir une nouvelle affectation. Nommé à la tête du conseil national de la refondation…….. Instance dont l’utilité saute aux yeux de tout le monde.

  12. Marlène Schiappa est une exception. D’abord sortie avec le gouvernement Castex, on ne l’a pas revue dans Borne 1. Sans doute incasable ailleurs, elle a été repêchée dans Borne 2.

  13. Et en plus MACRON a créé un bureau spéxialement chargé de « recaser » les 150 députés LREM battus aux dernières législatives! Comme disait COLUCHE dans un de ses sketch « un pour tous, tous pourris ! »

  14. Les français sont des benêts, car rien ne change vraiment. Depuis des générations dans les milieux du pouvoir, que ce soit politique et financier, ces gens bénéficient de privilèges et se soutiennent entre eux, ils se connaissent tous et profitent d’un système tacitement établi, et presque toujours avec l’argent des contribuables. Qui a déjà vu, un ex président, ex ministre, sénateur ou haut fonctionnaire finir sa vie comme prolétaire, ou avec une retraite de misère. Dans le monde matérialiste et technologique actuel, il n’y a que les apparences extérieures qui changent rapidement, les mentalités ancrées, parfois encore archaîques dans les populations de la planète, n’ont pas vraiment changées au fil des siècles, et la démographie planétaire exponentielle ne le permet pas. Preuve en est le délitement progressif des comportements et les confusions idéologiques dans les sociétés actuelles.

  15. Comme dit Josiane, de nos jours, pour trouver un bon travail, il ne faut pas avoir fait des études mais avoir de bon copains.

  16. c’est comme cela qu’il les tient en les recasant à des postes souvent prestigieux malgré leur incompétence afin que qu’ils n’aillent pas voir ailleurs et que sa cour constituée le reste

  17. Je m’en fiche de la reconversion des anciens ministres de la Macronie mais en revanche grâce à la vidéo du Dr Adriano Segatori j’ai compris que Jupiter Emmanuel Macron est un psychopathe de première catégorie.

    • Térence Gros, vous vous en fichez de la reconversion de ces saloperies ? N’oubiez pas tout de même qu’avec nous vous en payez le gros salaire et tout les avantages + primes qui vont avec. Sans oublier que leur emploi aurait pu être donné à quelqu’un de bien et méritant au lieu de ces saloperie de soumis corrompus !

  18. Il y a une erreur dans le titre, car ils n’ont même pas à traverser la rue : Macron leur octroie un emploi sinécure grassement payé… avant même de l’avoir traversé !

  19. Pour avoir tout un tas d’avantages il faut faire partie du CC, club crif et après on nous bassine avec la dette ? EX: Jean peut avoir à vie un chauffeur, secrétaire, garde du corps s’il veut ? Vérifiez c’est intéressant et révoltant ? Est ce normal ? J’en connais un comme eux prêt à tuer sa mère en ne lui parlant plus ! C’est mon frère …

  20. Ce qui est extraordinaire dans notre système politique c’est qu’il n’y a pas d’obligation de réussite, ce qui n’est pas le cas dans le privé.
    Vous pouvez tout foirer, ruiner un état, être directement responsable du décès de citoyens vous aurez toujours une confortable retraite assortie d’un nouveau portefeuille !!
    Ce qui explique les nombreux élus (environ 600 00) que nous entretenons car les places sont bonnes !!

  21. Quel regret d’avoir perdu Fernand Raynaud…. Il était d’une grande intelligence !

  22. toutes ces ordures , ces assassins se « médaillent » entre elles.
    Plus tu es pourrie, plus grosse sera la récompense !!!
    macron le fossoyeur distribue à ses complices pour bon service rendu dans l’ordre de destruction de la FRANCE …

1 Rétrolien / Ping

  1. Ex-ministre de Macron : juste à traverser la rue pour trouver des bons boulots… – Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.