Exclusif : Claire Masson, maire EELV d’Auray, prête à accueillir le projet Horizon

Il ne me semble pas exagéré de prétendre que pour la plupart, les prétendus écolos actuels, encore pires que leurs prédécesseurs, sont totalement dégénérés.

Même de nombreux naïfs incurables ont été brutalement éveillés récemment, avertis de la rouerie dont a pu faire preuve l’abjecte Dominique Voynet, lorsqu’elle était au pouvoir, expliquant, toute fière de ses exploits… comment elle avait réussi à saborder le nucléaire français à Bruxelles…

J’espère que tous ceux qui grelotteront cet hiver, faute de pouvoir payer leurs démentielles factures d’électricité, auront une pensée meurtrière pour cette véritable saloperie, résumant si bien à elle seule l’hypocrisie de ceux qui incitaient hier, obligent aujourd’hui, le « petit peuple » qu’ils méprisent, à se déplacer en vélo ou à pied, pendant qu’eux sautent dans un jet pour n’importe quel déplacement de leurs « précieuses personnes » !   

https://www.fdesouche.com/2022/12/06/quand-dominique-voynet-eelv-ministre-de-lenvironnement-de-1997-a-2001-nous-explique-fierement-comment-elle-a-saborde-le-nucleaire-francais-a-bruxelles/

Et comme cela ne suffisait pas, ces imbéciles heureux sont aussi pro-migrants, d’où leur ressentiment face à la victoire des amis de Callac ayant réussi à faire capoter le nocif projet « Horizon », qu’un maire innommable (faute de qualificatifs assez forts) et son équipe de tordus, hypocrites et totalement anti-démocratiques, projetaient d’infliger aux habitants ; l’implantation de plusieurs familles de « pauvres migrants » prioritaires en tout (logement, emploi…) sur les « pauvres locaux »… et ce, contre l’avis de 80 % de la population de la ville !

Ne boudons pas notre plaisir de cette victoire que nous espérons la première d’une longue liste… mais restons vigilants car il ne faut pas croire que ces pervertis vont rentrer chez eux, piteusement, anéantis au point de renoncer à leurs espoirs politiques, pour se consacrer désormais à la poterie ou à la broderie…

Car ce genre de déjantés ne connaissent que le dévouement total à leur idéologie, pourtant dévoyée par les « têtes » qui les manipulent depuis des lustres… comme la plupart des meneurs actuels, quelle que soit leur couleur politique.

Nous sommes nombreux à avoir gardé en mémoire, ces magnifiques démonstrations de la véritable valeur des meneurs gauchistes, éternels donneurs de leçons :

Commentaires superflus, non ?

La première contre-attaque (ou supposée telle) vient d’ailleurs de sortir, dans le genre « pleurnicherie habituelle » de représentants affichés écolos ou soutiens… concrétisée par la signature d’élus bretons (détails sur le lien ci-après), à un collectif réagissant à l’abandon du projet Horizon à Callac… heureusement reconnu pour ce qu’il est réellement, derrière les belles phrases dégoulinant de bons sentiments ; un amuse-gueule en avant-première du projet national d’implantations de migrants dans tous les petits villages de France… bien évidemment à l’insu de leur plein gré !

Fidèles à leur sempiternel obscurantisme, intolérant à tout ce qui n’est pas la pensée dominante, la leur, leur première réaction est évidemment de brocarder l’extrême droite, à l’origine de tous les maux, c’est bien connu…

https://www.ouest-france.fr/bretagne/point-de-vue-callac-la-bretagne-doit-rester-une-terre-de-solide-et-d-accueil-353eaa2c-972a-11ed-8634-d0413f2d7cce

Mauvais perdants, comme toujours ils ne cherchent pas à comprendre pourquoi ce projet n’a pu aboutir, en prenant en considération le désir de la majorité des habitants de Callac, puisque comme tous les tarés malfaisants gauchistes ils prétendent détenir seuls la vérité pour le bien-être du peuple… en l’occurrence leur éternelle trahison, puisque remplaçant celui-ci par le leur ; totalement incapables de s’intéresser vraiment à autre chose qu’un projet les avantageant toujours, eux et leurs semblables.

Après l’abandon par la commune de Callac (Côtes-d’Armor) de son projet d’accueil de réfugiés sous des pressions de l’extrême droite, un groupe d’élus écologistes de Bretagne réagit.

Nous, femmes et hommes élus écologistes de toute la Bretagne, conseillers municipaux, métropolitains et d’intercommunalités, conseillers départementaux et régionaux et sénateur, (*) nous exprimons notre profonde déception concernant l’abandon du projet « Horizon » de Callac.

Pauvres petit choux… pour un peu j’en sangloterais… zut, je n’ai pas le temps !

La suite, tout autant savoureuse de la part de ces Pinocchio assumés :

Nous condamnons fermement la violente campagne de désinformation, d’intimidation et de harcèlement exercée à l’encontre des élus et de la population de Callac favorables (**) à ce projet d’inclusion durable de personnes exilées. Nous apportons notre soutien au maire de la commune, à son équipe municipale ainsi qu’aux porteurs de ce projet, victimes de violences et de pressions inacceptables.

(**) Omettant juste de préciser… à l’exception de 80 % de la population ! Un détail pour eux.

Liste des signataires…

Patrick Anne, Conseiller municipal de Cesson-Sévigné (35) ; Sonia Arena, Conseillère municipale de Vern-sur-Seiche (35) ; Fabrice Auvé, Conseiller municipal de La Chapelle-du-Lou du Lac (35) ; Catherine Bassani, Adjointe à la Maire de Nantes (44) ; Josselin Boireau, Adjoint au Maire de Saint-Thégonnec Loc-Eguiner (29) ; Delphine Bonamy, Adjointe à la Maire de Nantes (44) ; Monique Bondon, Conseillère municipale de Lanester (56) ; Philippe Boudes, Conseiller municipal de Rennes (35) ; Patrice Boutin, Adjoint à la Maire de Nantes (44) ; Marie-Jo Brolly, Conseillère municipale de Saint-Brieuc (22) ; Michel Caillard, Conseiller municipal de Chantepie, Conseiller communautaire de Rennes métropole (35) ; Benoît Careil, Adjoint à la Maire de Rennes (35) ; Nathalie Chaline, Conseillère municipale de la ville de Brest, Vice-présidente à la métropole de Brest (29) ; Didier Chapellon, Adjoint à la Maire de Rennes, Conseiller métropolitain à Rennes métropole (35) ; Simon Citeau, Adjoint à la Maire de Nantes (44) ; Armelle Déguen, Conseillère municipale à Plessé (44) ; Olwen Denes, Conseiller départemental d’Ille-et-Vilaine (35) ; Marion Deniaud, Adjointe à la ville de Rennes, Conseillère métropolitaine de Rennes métropole (35) ; Claire Desmares, Conseillère régionale de la Région Bretagne ; Glen Dissaux, Conseiller municipal à la ville de Brest, Vice-président à la métropole de Brest (29) ; Françoise Dorval, Adjointe au Maire de Quimper, Conseillère communautaire à Quimper Bretagne Occidentale (29) ; Julie Dupuy, Conseillère municipale à la ville de Concarneau, Conseillère métropolitaine à Concarneau Cornouaille, Conseillère régionale de la Région Bretagne ; Marie-France Esnault, Conseillère municipale à Saint-Christophe-des-bois (35) ; Vincent Esnault, Conseiller municipal à Fouesnant, Conseiller communautaire au Pays Fouesnantais (29) ; Valérie Faucheux, Adjointe à la Maire de Rennes, Conseillère métropolitaine à la métropole de Rennes (35) ; Benoit Foucher, Conseiller municipal à Noyal-sur-VIlaine, Conseiller communautaire au Pays de Châteaugiron Communauté (35) ; Astrid Gaugain, Conseillère municipale de Bénodet (29) ; Damien Girard, Conseiller Départemental du Morbihan, Conseiller municipal de Lorient et communautaire de Lorient Agglomération (56) ; Jean-Marie Goater, Conseiller municipale de la ville de Rennes, Conseiller métropolitain de Rennes métropole (35) ; Marie-Annick Guillou, Conseillère municipale de Lannion, Conseillère départementale des Côtes-d’Armor (22) ; Estelle Guilmain, Adjointe au Maire de Saint-Péran (35) ; Yves Guyot, Adjoint au Maire de Hennebont (56) ; Laurent Hamon, Vice-président à la métropole de Rennes, conseiller municipal à la ville de Rennes (35) ; Yannick Jaouen, Conseiller municipal de La Feuillée, Député suppléant 6e circonscription du Finistère (29) ; Lucile Koch, Conseillère municipale de la ville de Rennes, Conseillère métropolitaine de la métropole de Rennes (35) ; Joël Labbé, Sénateur du Morbihan (56) ; Daniel Le Bigot, Conseiller municipal de Quimper, Vice-président de Quimper Bretagne Occidentale (29) ; Marion Le Frène, Conseillère départementale d’Ille-et-Vilaine (35) ; Annick Le Gal, Conseillère municipale de Lanester (56) ; Loïc Le Hir, Conseiller régional de la Région Bretagne ; Florian Le Teuff, Adjoint à la Maire de Nantes (44) ; Pauline Louis-Joseph Dogué, Conseillère départementale du Finistère (29) ; Jean-Claude Massot, Conseiller municipal de Chantepie (35) ; Marion Maury, Adjointe au Maire de Brest, Conseillère métropolitaine à Rennes Métropole (29) ; Gaëlle Morvan, Conseillère municipale à la ville de Brest (29) ; Claire Masson, Maire d’Auray (56) ; Hélène Naulin, Adjointe à la Maire de Nantes (44) ; Yves Nedellec, Conseiller municipal de Lannion, Conseiller communautaire de Lannion-Trégor Communauté (22) ; Nadège Noisette, Adjointe à la Maire de Rennes, Conseillère métropolitaine de Rennes métropole (35) ; Nathalie Nowak, Conseillère départementale des Côtes-d’Armor (22) ; Goulven Oillic, Conseiller régional de la Région Bretagne ; Jamal Ouggourni, Conseiller municipal de Nantes ; Cécile Papillon, Adjointe à la Maire de Rennes, Conseillère métropolitaine de la Métropole de Rennes (35) ; Nicolas Perrin, Vice-président du Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine (35) ; Ronan Pichon, Conseiller régional de la Région Bretagne, Conseiller municipal de la ville de Brest, Conseiller métropolitain de la métropole de Brest (29) ; Carine Pouessel, Conseillère municipale de la ville de Vitré (35) ; Christine Prigent, Conseillère régionale de la Région Bretagne ; François Prochasson, Vice-président de Nantes métropole (44) ; Anne Queffeulou, Conseillère municipale de Pleumeur-Bodou (22) ; Gwendal Quiguer, Conseiller municipal, Ville de Brest (29) ; Sylvie Quilan, Conseillère départementale d’Ille-et-Vilaine (35) ; Bruno Ricard, Maire de Lanvallay, Vice-Président de Dinan Agglomération (35) ; Tristan Riom, Adjoint à la Maire de Nantes, Vice-président à Nantes Métropole (44) ; François Riou, Conseiller municipal de Vannes (56) ; Philippe Rocher, Conseiller municipal de La Bouëxière, Conseiller communautaire de Liffré-Cormier Communauté (35) ; Caroline Roger-Moigneu, Conseillère départementale d’Ille-et-Vilaine (35) ; Daniel Salmon, Sénateur d’Ille-et-Vilaine (35) ; Yann Soulabaille, Conseiller départemental d’Ille-et-Vilaine (35) ; Matthieu Theurier, Vice-président à la métropole de Rennes, Conseiller municipal délégué à la ville de Rennes (35) ; Vincent Urien, Conseiller municipal de Saint-Brieuc (22) ; Marie Vitoux, Adjointe à la Maire de Nantes (44) ; Priscilla Zamord, Vice-présidente à la métropole de Rennes, Conseillère municipale à la ville de Rennes (35).

Grâce à ce précieux document, nous connaissons désormais le nom de traîtres à la Bretagne et à la France, prêts à livrer leur ville et leur région au Grand Remplacement.

Même s’il est difficile, par manque de temps, de vérifier si parmi les signataires tous sont réellement écologistes bon teint, ou simplement sympathisants du moment, et combien il y a de maires parmi eux…  

Pourtant parmi ces véritables ennemis de la France et des vrais Français, une femme attire particulièrement mon attention, de par ses positions largement assumées et affichées sur la voie publique… surtout depuis qu’elle s’est fait élire maire de la ville d’Auray en 2020 : madame Claire Masson.

« Elle sait ce qu’elle veut, mais reste toujours ouverte, prête à discuter ».

Le projet est écologique, basé sur la démocratie participative et sur une vraie solidarité.

Elle souhaite impulser un nouveau style (genre dictature ? – NDLR) avec son équipe, indépendante de tout parti politique et plutôt jeune dans l’ensemble.

« Nous y avons des membres, issus du monde associatif, comme des présidents de festival, habitués à la concertation. Nous ne serons pas retranchés dans un bureau. L’ambiance sera apaisée, au contact des habitants« .

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/claire-masson-devient-premiere-femme-maire-auray-fruit-long-engagement-matiere-ecologie-1848242.html

Tout ceci sonnerait très bien… si nous n’avions pas un énorme doute quant aux véritables destinataires de cette « vraie solidarité », notamment après sa déclaration (par téléphone puisque souffrante) à l’issue des résultats du premier tour de la présidentielle :

Auray suit la tendance nationale mais est un peu plus modulée. Jean-Luc Mélenchon fait un meilleur score qu’au national. Et Yannick Jadot est aussi un peu au-dessus de son résultat national. Ce qui est rassurant, c’est qu’Auray vote moins pour l’extrême droite qu’au national. En revanche, la désillusion est importante pour la gauche, avec une situation identique à celle de 2017. Son total n’est pas très élevé. Dans tous les cas, nous appelons à voter Emmanuel Macron, pour faire barrage à Marine Le Pen.

Dans la bouche d’une prétendue attachée à la « démocratie participative » cela confirme qu’il y a donc bien lieu de s’inquiéter des futurs agissements de la donzelle !

Donc, Claire Masson, femme engagée pour l’accueil des autres (sauf la famille française avec quatre enfants qui vit à Ploërmel, en caravane, près d’une décharge publique) ne peut pas se contenter de signer des pétitions contre les méchants racistes de Callac qui ont empêché les paisibles migrants d’apporter leur enrichissement multiculturel à cette petite ville annoncée en perdition. De Ploërmel à Auray, il n’y a que 45 minutes en voiture, électrique si Madame le Maire préfère…

Ploërmel et Callac : un couple français et ses 4 enfants parqués près d’une décharge

Elle ne peut pas se contenter de signer des tribunes dans Ouest-France dénonçant les vilains fachos qui auraient persécuté ses amis les élus de Callac. Elle ne peut écrire que la Bretagne doit rester une terre d’accueil, et s’arrêter là. Je suis certaine qu’une femme comme elle va donner l’exemple, et payer de sa personne. Je suis certaine qu’elle va proposer que sa ville, Auray, qui a voté Macron à 70 % au deuxième tour de 2022, et accordé seulement 16 % à Marine et 5 % à Zemmour au premier tour, remplace Callac (où les gens ont voté Marine à 45 % au 2e tour) pour installer le projet Horizon. Voilà la ville qui convient pour le projet de la famille Cohen, Callac était une grave erreur de casting. Le dossier peut être rapidement ficelé, un coup de téléphone à la famille Cohen, et tout peut être réglé rapidement. Pas besoin de référendum et autres fadaises, Claire a été élue par le peuple, elle est donc légitime. Force resterait à la démocratie, et l’annonce pourrait être faite à la population en liesse, lors d’une prochaine conférence de presse bien préparée par les communicants de l’association Merci. Cela remonterait le moral des militants de gauche, fort déprimés depuis la catastrophe de Callac.

Donc, habitants d’Auray, je vous invite à être en osmose avec votre vote. Certes, il y a dans votre ville 30 % d’irrécupérables racistes, mais à 70%, vous avez bien voté, et sauvé la France du nazisme. Et en plus, vous avez élu une écolo comme maire. Votre devoir est donc d’encourager Claire Masson, qui paraît être une personne généreuse, avec le sens de l’accueil (de l’autre plutôt que des nôtres) à prendre la relève de Callac, et à apporter à votre commune toutes les richesses du projet Horizon, avec ses 2,3 millions versés par la famille Cohen, et ses 70 familles de migrants. Je suis certain que Claire n’attend que cela, elle serait comblée par des centaines d’appels l’encourageant à aller au bout de la logique de ses discours. C’est cela la démocratie participative, c’est le peuple qui décide. Donc, faites savoir au maire que vous êtes d’accord avec sa signature de la tribune de Ouest-France, et demandez-lui d’accueillir au plus vite Horizon à Auray.

Tél. 02 97 24 01 23

https://www.auray.fr/Nous-contacter

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

image_pdfimage_print
35

40 Commentaires

  1. Un nom prédestiné « Masson », même si l’orthographe laisse à désirer. Mais les Bretons ont voté et têtus comme ils sont réputés de l’être, ce n’est pas demain qu’ils vont changer…

  2. Belle gueule de conne gauchiasse qu’elle aye vivre avec ses copains les migrants. Méfions nous les collabos du mondialisme et du grand remplacement sont parmi nous

  3. Rentrez vos filles, gens de Bretagne, c’est un conseil d’ami. Les occupants arrivent!

  4. Marrant, ces maires pro-migrants ont tous une dentition de rongeur. Par mimétisme, peut-être ?

  5. Comme dit Michel Houelbecq dans Front Populaire, les EELV sont la lie de l’humanité et il ajoute, les maire EELV font un concours pour savoir qui sera le plus nul.

  6. Les bobos qui votent écolo sont de gauche et d’extrême-cente. Donc ils rêvent d’une société post-industrielle sans industrie, sans pollution, où l’argent ruisselle par la grâce de l’étatisme socialiste sur une population qui n’a plus vraiment besoin de travailler ni de produire des richesses, où il suffit de faire des poteries et de cultiver 3 carottes pour vivre. L’informatique et les technologies vertes résolvent tous les problèmes. On peut donc venir en aide aux pauvres du monde entier et surtout d’Afrique en les faisant venir chez nous, pour les éduquer à nos valeurs et les faire bosser à notre place. bien sûr la société deviendra plus modeste, moins matérielle et totalement collectiviste, mais pour tous ces verts baignés de maoïsme, ce sera le paradis.

  7. Il serait intéressant de connaitre les processus de pensées de tous ces gens. Il y a sans doute l’influence, à la fois de l’idéologie socialo communiste et celle d’une culpabilité héritée à la fois de la tradition catholique et du post colonialisme dénoncé depuis des décennies comme un crime (surtout en France). Par ailleurs, il y a toujours eu chez 95 % de la population française, une méconnaissance totale de la psychologie, des mentalités, des croyances, moeurs, habitudes et comportements ethniques des populations qui nous arrivent de pays non occidentaux, donnant une vision superficielle, exotique et faussée du phénomène migratoire, entretenue notamment par les milieux du show bizz et des médias qui influent sans qu’on le réalise vraiment sur les foules.

  8. Les habitants ont « votés » pour ces DECHETS, qu’ils ASSUMENT ou REGLENT ce problème en interne…

  9. on ne le redira jamais assez : le gauchisme dans un pays, c’est la mort du pays – la france en est un exemple, elle qui depuis plus de 40 ans subit une démolition en règle par le gauchisme – le gauchisme crache sur son pays et ses habitants, seuls comptent les autres surtout s’ils sont islamistes – comment peut t’on voter pour cette engeance mortifère si on aime son pays ?

  10. Auray, charmante ancienne cité médiévale, cadre agréable.
    Mais qu’est-ce qui pousse ses habitants à voter pour ce genre de parasites tarés ?
    et pour les présidentielles = macron 69%

  11. On a le nom des signataires. Pas difficile d’avoir leur adresse e-mail, le numéro d’immatriculation de leur voiture, de savoir où ils habitent. Histoire de leur envoyer un courrier.

  12. Merci pour l article au plus près de notre ressenti.
    Oui les collabos sont parmis nous. Restons vigilants et dénonçons-les.

  13. Ils ont lus(voir l’article sur resistance republicaine)ce qui s’est passé dans un petit village de Bavière qui avait accueilli 73 migrants ,cambriolages ,agressions,certains ivres sonts entrés dans l’ église en plein service religieux et ont insultés tout le monde,voilà si ils veulent goûter aux joies du vivre ensemble ,en tous cas les habitants de ce village de Bavière s’en mordent bien les doigts.

    • C.est le twionphe de la ouace ayenne, oh la ,la dis donc! Les tontons macoutes au pays de l.oncle adolf.Macron va en crever de jalousie. Il faudrait envoyer bugs bunny le « premier magistrat » de callac pour qu.il convainque son conseil de se jumeler avec le village bavarois . Des nouas en « lederhosen » avec chapeaux à plumes et croquenots de montagne, sur fond d.alignement carnaquiens et joueurs de binious, on. On voudrait être sur la photo.

  14. Ce qui se cache en réalité derrière ces affaires : le pognon.
    Accueil de clandestins (ce mot migrant est répugnant de mensonge) = plus de dotations et subventions.

  15. A quand les bretons se réveilleront et éviteront d’élire ces saloperie de femelles gauchiste ?

    • N’espère pas!Un artiste à dit: » je ne me produis plus en Bretagne car la moitié du public dort et l’autre moitié dégueule »;ça doit être pareil en politique d’où les résultats. Les Surcouf,duguesclin,les chouans ont disparu.

  16. Ça fait du monde sans oublier ceux qui n ont pas voulu faire mentionner leur nom. C est pour ça que le problème est loin d’être réglé.

  17. Ca c’est envoyé, et je me mare moi qui connais bien l’Afrique quand ces familles vont debarquer .Je promet à ces autochtones bien du plaisir , ils apprendront à manger du manioc ou autres plantes bien de chez eux , les maisons peut à peut se dégrader et devenir des ruines , et comme ce sra une pompe aspirante il en arrivera d’autres mais plus possible de les loger donc debut de construction de maison en tôle ou les COHEN con-sorts pourront aller manger le « tiboudien » assis par terre , pres de la paillasse qui sert de lit à toute la famille.

    • De plus , ils apprendront à connaître ébahis l’ immmmmmmmense et richissime culture africaine infiniment supérieure à la nôtre 😁😁😁😁
      Une culture extraordinaire faite de Fufu , moambe , pôulet aux arachides, manioc (beurk) statuettes primitives hideuses, superstitions diverses,jalousies maladives, mensonges pathologiques .

    • Les Cohen monteront une affaire de construction de cases traditionnelles en polystyrène expansé ce qui sera du plus bel effet sur le paysage breton. Un peu de blancsur u. Fond noir…ça chasse le spleen.

  18. C’est quand même extraordinaire ,que des « élus » prennent une décision qui va à l’encontre des attentes des administrés . Ces gens sont perfides et apparemment coutumier de la forfaiture . Claire Masson s’expose a bien des déboires , elle va vite déchanter .Je lui souhaite le pire du pire . Quand on sème le vent ,on récolte la tempête .

    • C’est parce qu’ils savent que les Francons ont la mémoire courte ,ils auront oublié avant les prochaines élections et il y aura toujours le fameux bouclier ripoublicain,qui fonctionne toujours.

  19. La plupart des gens sont d’une stupidité incroyable
    On leur dit que les migrants fuient la guerre la faim et les violences, mais 80 % au moins des migrants sont des hommes, ce qui en toute logique veut dire que les femmes et les enfants restés au pays subissent tout ça dans l’indifférence
    des hommes, mais ça marche
    J’ai vu entrer dans un vaccinodrome en rigolant 2 jeunes filles de 20 ans environ toutes les 2 avaient un portable à la main donc le moyen de s’informer, mais non le baratin des médias leur a suffit
    Elles étaient suivies par un jeune couple avec un enfant, portable à la main aussi, et on nous dit que les jeunes savent mieux utiliser Internet pour s’informer, en fait ils sont aussi stupides que leurs parents c’est ça la vérité

  20. 1 – Les photos des parapluies… 🤣😂🤣😂👋👋👋👋

    2 – Les femmes politiques qui disent : « Je suis toujours ouverte… » 😂😂😂🤣🤣👋👋👋👋 Les migrants iront « visiter »…

    Voilà : merci pour votre article !

  21. A mon avis, pas de projet horizon en vue à Auray, ville de bobos. L’enrichissement culturel, c’est pour les ploucs, pas chez eux.
    Il y a beaucoup trop de résidences secondaires de parigots hyper-friqués dans le coin d’Auray pour l’acceuil des migrants.

  22. La Bretagne gangrénée politiquement à gauche jusqu’au trognon. Il est vain de vouloir protéger les Bretons contre eux-mêmes. Laissons-les profiter des bienfaits du multiculturalisme et de ses conséquences désastreuses. A commencer par la destruction de la filière du porc et le chant gracieux du muezzin le vendredi saint.

    • Curieux cette tendance à développer une dentition de rongeur : le maire de callac,déjà -bugs bunny , la libanaise allah salami qui s.est fait rectifier le dentier après sa mise-bas. Le gaucho impénitent ennemi de son peuple se signale – t- Il par cette particularité physique ?

  23. Je ne vois que 6 signataires du morbihan dont 3 du fief de le drian…
    Si claire masson veut faire un callac à Auray elle oublie une petite particularité : c’est que le golfe du morbihan de Port-Navalo à Locmariaquer est blindé de bourgeois dont une partie non négligeable à le bras très long. Je doute qu’ils apprecient à sa juste valeur l’arrivée de cette population. Ils ont déjà du mal à partager le territoire avec les autochtones…

    • Après tout pourquoi les écolos bobos n.auraient-ils pas le droit de rencontrer en vacances ceux qu.ils écartent soigneusement de leur chemin dans leurs thébaïdes du canal saint Martin ?

    • Masson, jalouse de la notoriété toute récente de Callac, veut faire parler d’elle, tout en sachant qu’Horizon ne se fera pas à Auray. Bon plan marketing.

  24. Auray peut manger de la médecine que ses votes ont appelée de ses vœux, et en dépassant bien la dose indiquée!

3 Rétroliens / Pings

  1. Bruno Ricard, maire écolo de Lanvallay, doit faire profiter sa ville du projet Horizon – Riposte Laique
  2. Pourquoi les maires de gauche refusent le projet Horizon dans leur ville? – Pierre Cassen, un homme libre!!
  3. Pourquoi les maires de gôche refusent-ils le projet Horizon dans leur ville ? – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.