Exclusif : le gouvernement secret de Jean-Luc Mélenchon

Publié le 5 mai 2013 - par - 6 997 vues
Traduire la page en :

Riposte Laïque a réussi à se procurer la liste officielle du gouvernement Mélenchon, que le président de Parti de Gauche souhaitait rendre publique ce dimanche soir, à l’issue de la manifestation parisienne qu’il a organisée. Parmi les personnes peu connues, nous signalons que François Delapierre, Alexis Corbière, Eric Coquerel, Raquel Garrido et Pascale Le Néouannic font partie de la garde rapprochée de Jean-Luc Mélenchon. Françoise Mastres est présidente du Syndicat de la Magistrature, Jean-Baptiste Ayrault est président du Dal, Sihem Souid est une ancienne policière, radiée, proche des Indigènes de la République, actuellement chargée de mission au ministère Taubira.

Melenchonunelibe

GOUVERNEMENT PROPOSE PAR JEAN-LUC MELENCHON A FRANCOIS HOLLANDE

Premier ministre : Jean-Luc Mélenchon

Directeur de cabinet : François Delapierre

Ministre de l’information : Alexis Corbière

Porte-parole du gouvernement : Eva Joly

Ministre d’Etat en charge de la redistribution démocratique des richesses : Arnaud Montebourg

Ministre d’Etat en charge de la coordination Europe-Régions : Martine Aubry

Ministre d’Etat en charge des relations avec le Parlement européen : Daniel Cohn-Bendit

Ministre d’Etat des Finances et du budget : Julien Dray

Ministre chargé des relations avec le Parlement français : Eric Coquerel

Ministre en charge de la planification démocratique : Pierre Laurent

Ministre en charge de la lutte contre l’évasion fiscale : Jean-Noël Guérini

Ministre de l’Intérieur : Jean-Vincent Placé

Ministre des Affaires étrangères : Christiane Taubira

Ministre de la Fonction publique : Marc Blondel

Ministre en charge de la lutte contre le fascisme : Raquel Garrido

Ministre des Affaires sociales : Marie-Noëlle Lienemann

Ministre de l’Education mondiale : Najat Vallaud-Belkacem

Ministre de l’Agriculture : José Bové

Ministre de l’Endettement progressiste : Thomas Fabius

Garde des Sceaux : Françoise Martres

Ministre des libertés sociétales : Cécile Duflot

Ministre des droits de la Jeunesse : Vincent Peillon

Ministre en charge du contrôle Internet : Esther Benbassa

Ministre du Logement pour tous : Jean-Baptiste Ayrault

Ministre des Transports : Bernard Thibault

Ministre de la petite enfance : Jack Lang

Ministre de la laïcité nouvelle : Henri Pena-Ruiz

Ministre de la République sociale : Pascale Le Néouannic

Ministre du Travail : Gérard Filoche

Ministre en charge de la régionalisation républicaine : Benoit Hamon

Ministre en charge du pluralisme médiatique : Edwy Plenel

Ministre de la Culture et de la diversité : Djamel Debbouze

Ministre délégué aux Anciens combattants : Alain Krivine

Ministre du respect des différences : Marie-George Buffet

Ministre de la solidarité internationale des peuples : Olivier Besancenot

Ministre de l’égalité des droits français-immigrés : Michel Tubiana

Ministre en charge de la lutte contre les violences faites aux femmes : Clémentine Autain

Ministre en charge de la protection citoyenne : Sihem Souid

Ministre de la Mémoire et de l’Histoire : Jacques Vergès

Ministre de l’Amitié France-Maghreb : Yamina Benguigui

Ministre de l’Amitié France-Palestine :  Alima Boumedienne

Ministre coordinateur de la lutte contre tous les racismes : Harlem Desir

Ministre en charge de la lutte contre l’homophobie : Pierre Bergé

Ministre en charge de la lutte contre la lesbianophobie : Caroline Fourest

Ministre en charge de la lutte contre l’islamophobie  : Marwan Muhammad

Ministre en charge de la lutte contre l’antisémitisme : Houria Bouteldja

Ministre délégué à la Lutte contre les discriminations des Noirs : Louis-Georges Tin

Ministre du Mariage pour Tous et de tous les mariages : Noël Mamère

melenchongrimace

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi