Exclusif : les quatre heures de réunion qui permirent à NDA d’ébranler la France

Publié le 30 avril 2017 - par - 42 commentaires - 2 766 vues
Share


Il ne me semble pas inutile de revenir sur la réunion du Conseil National de Debout la France qui a contribué à la décision historique de Nicolas Dupont-Aignan ; en effet ceci détermine l’avenir du mouvement mais aussi la nature de l’opposition future à E. Macron si l’incontestable basculement de l’opinion publique ne s’opère pas assez rapidement.

Nous  étions quatre-vingt, qui donnaient le cœur avant le temps dans une trop petite salle, certains assis par terre, beaucoup venus précipitamment, la nuit, de provinces lointaines ; par les hautes fenêtres ceintes de boiseries centenaires, témoins parlant de l’art français, nous apercevions, droits et majestueux, les portails de L’Assemblée nationale pavoisés de notre bannière tricolore ; tous pénétrés de l’amour de France, conscients que nous participions à une parcelle de l’Histoire.

Les discussions furent parfois vives, mais la flamme patriotique de tous permit d’éviter les mots brisants ou exclusifs.

Nicolas Dupont-Aignan parla peu, en homme d’État responsable, froid et tenace, mais à chacune de ses interventions l’homme sensible, droit, empreint d’un humanisme serein, perçait, entraînant les indécis. Certes la tourmente avait atténué un peu son extraordinaire énergie, la fatigue des dernières semaines et la douleur digne, montraient leurs crocs mais la détermination demeurait entière ; l’aquilin triompha : main de fer dans un gant de velours, cet homme révéla l’étoffe d’un chef.

Cinq options se présentaient à lui : la première, un ralliement à Macron ne fut même pas exposé, restaient le ni-ni, l’exposition d’un choix personnel et non partagé par DLF d’appel à voter pour Marine Le Pen, le ralliement avec armes et bagages à cette dernière et l’accord de parti à parti, de responsable à responsable, d’égal à égal.

On dissipa en quelques mots la tentation de la fusion : aucun sens intellectuel, aucun intérêt mutuel, aucun poids politique nouveau.

Nous étions une poignée identifiés comme ceux qui croyaient à l’aventure, au moment historique, à la croisée des chemins ; notre premier objectif fut d’éliminer l’option d’un appel personnel de NDA n’engageant pas le mouvement, l’argument de l’ambiguïté, du flou d’une décision qui à la fois avait les désavantages du ni-ni et aucun des avantages du rapprochement fut déterminant ; l’heure était à la clarté, ce fut déterminant par la suite.

Bruno Dienot, du Gers, entama les débats, il parla d’un train qui passe, du dernier, celui qu’il ne faut pas louper ; cette métaphore fut souvent reprise, parfois avec l’idée que nous allions monter dans un train dont nous n’étions ni les conducteurs, ni les navigateurs.

Premier à parler, il donna le ton des quatre heures de discussion ; il indiqua avoir consulté sa fédération, base et cadres, puis, sans ambages il prononça les mots impensables : je voterai et appellerai à voter pour Marine Le Pen.

Lors la réunion changea de nature ; il ne s’agissait plus seulement de donner un avis sur la décision à prendre par NDA mais bien que le mouvement, représenté par ses délégués, se détermine par lui-même.

En salve les partisans du ni-ni, parfois dépassés par une sorte d’archéo-gaullisme,  exprimèrent  essentiellement des arguments péri-politiques : le qu’en-dira-t-on y était en bonne place, montrant, ce qui fut relevé, une sociologie bourgeoise ; Debout la France rêvé comme un MDC de droite sorte de club de réflexion… d’illusions.

Souvent des tensions familiales furent évoquées en cas de rapprochement avec le Front National, les déchirements de l’époque de l’affaire Dreyfus furent cités,  cela en dit long sur la responsabilité des médias dans le climat d’extrême violence du débat actuel ; NDA rappela que l’accord se faisait avec Marine Le Pen, candidate fidèle aux institutions voulues par De Gaulle, en allant à la rencontre du Peuple français.

Puis vînt une séquence où beaucoup de partisans du ni-ni avouèrent que, comme nombre d’adhérents de leur fédération, ils préféraient une expression neutre alors même qu’ils mettraient un bulletin « Marine Le Pen » dans l’urne ; cette schizophrénie fut dénoncé bruyamment.

Les habituels optimistes invétérés, aveugles aux réalités des rapports de forces politiques, se dirent persuadés que les législatives allaient consacrer la première place de DLF au sein de la droite et qu’un soutien à Marine Le Pen détruirait à jamais cette chance unique pour la France ; exaltés par leur propre discours certains ne juraient que par la certitude de « NDA président » en 2022.

La parole fut donnée à Dominique Jamet ; à l’évidence il comptait sur son éloquence tranquille pour engluer les hésitants, mais son verbe fut morne, il rappela sans brio les efforts fait pour construire un parti indépendant et libre, lequel allait perdre son superbe isolement protecteur en se jetant dans une mêlée perdue d’avance.

C’est à ce moment que je suis intervenu. Répondant au dernier argument des chevaliers blancs de la pureté confortable et inefficace,  j’indiquai que « si quelques-uns s’en vont, combien arriveront ? Et ceux qui nous quitteront où iront-ils, combien de temps mettront-ils à comprendre que le choix du combat pour la France indépendante est forcement Gaulliste ; en cette heure cruciale un bulletin blanc, un défilement, c’est une voix de moins pour les souverainistes ». Rappelant mon engagement plus que décennal avec Nicolas,  j’affirmais avoir toujours trouvé en lui une constante humanité apaisée et prolixe ; je suis certain que s’il avait le moindre doute moral concernant la personne ou la pensée de Marine Le Pen, jamais il n’aurait tenté le moindre rapprochement : ne pas avoir confiance en son jugement aujourd’hui c’est renier notre engagement depuis que nous soutenons son combat. Cet argument fut ensuite repris par plusieurs opposants inversant leur position et rejoignant le camp favorable à un accord.

Je poursuivis en soulignant que nous apportions à l’attelage la qualité de nos adhérents, de nos cadres, notre capacité à mettre en œuvre un programme auquel notre intelligence collective avait apporté toute sa cohérence ; enfin, je terminais par ces mots « Nicolas Premier ministre (*) sera aussi le garant du respect absolu de la morale publique, de l’intégrité des valeurs républicaines, de l’honneur de la France, sa démission signerait la mort politique de Marine Le Pen, il sera n’en doutons pas l’épée de Damoclès.»

Une tentative fut faite en mettant en exergue que deux vice-présidents, peut être trois avec François Morvan, quitteraient le mouvement, mais la salle avait basculé, notamment après l’exceptionnelle qualité de la prise de parole de Patrick Mignon.

Dans une seconde intervention, Dominique Jamet pensant prendre l’avantage parla de l’héritage de la fille, personne n’eu l’indélicatesse de lui rappeler son propre passé.

Nicolas Dupont-Aignan résuma sobrement le dilemme : Marine Le Pen ne peut gagner sans ce que nous représentons, je préfère perdre avec elle à 48% que de la voir, sans nous, échouer à quelques pour cents près.

Dans un dernier sursaut, presque trotskiste, Dominique Jamet évoqua un vote, seules trois mains, et rapidement deux seulement, se levèrent contre le choix majoritaire.

Dès lors, ce sont les conditions de l’accord et la nature de notre participation aux législatives qui furent les sujets des autres interventions. Mais, sur le fil, un nouvel enjeu se fit jour : le calendrier ; certains ni-ni essayèrent de faire différer l’annonce du bouleversement, afin, bien sûr, d’en atténuer le sens et l’effet.

Dans un discours vibrant, politique et chaleureux, bien loin de sa retenue habituelle, Jean-Philippe Tanguy conclut les prises de paroles, en faveur d’un vote avec et pour le Peuple de France manipulé sans cesse par un système, une clique, utilisant jusque la nausée la peur comme argument.

La séance fut levée, quelques groupes continuant d’échanger ; à la fin nous restâmes quelques uns, NDA toujours à l’écoute de ses soutiens eut encore la force de dire quelques mots de remerciement, de préciser, d’évoquer l’avenir puis, il se retira pour préparer son intervention historique.

Un peu plus tard, en direct sur BFMTV Bruno Dienot, respectant les consignes, répéta que le choix de Nicolas Dupont-Aignan, était historique, courageux et sage ; refusant de parler des législatives et de sa candidature, il rappela que le second tour de l’élection présidentielle sera celui opposant le mondialisme extrême et systémique contre la France.

Gérard Couvert

Share

NDA a été pervertis par la pensée Soralienne comme celle de Gerard Couvert ce négationniste homophobe dont les articles puent la haine et l’inculture de l’histoire……… ce pauvre homme certainement perdu et déchiré par le décès de sa mère a cédé aux sirènes du nationalisme l’histoire le jugera ainsi que tous les judas qui l’ont entraîne avec eux

Chapeau à NDA mais faut pas oublier :  » Madame Marie-France Garaud se prononce aussi en faveur de Marine Le Pen »…Plus Gaullistes qu’eux il n’y a pas…n’est ce pas macro, fillion , bayrou.et toute l’umps ..bizarre on n’entend pas cette info…..?les merdias sont trop occupés à casser du sucre sur MLP et NDA….pendant ce temps ils ne parlent pas des résultats de macron et toute sa clique: -des 75 milliards d’euros de profits pour les entreprises du CAC 40 et des subventions qui leurs sont accordées, -Perte de 100 000 emplois industriels et de 900 usines en France en 3 ans -Un… lire la suite

Macron refuse d’abandonner sa réforme du droit du travail:

 » Emmanuel Macron a refusé lundi d’abandonner, s’il est élu dimanche, son projet de réforme du droit du travail, comme le lui a demandé le candidat de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon en vue du second tour de la présidentielle contre Marine Le Pen. »

http://finance.orange.fr/actualite-eco/article/macron-refuse-d-abandonner-sa-reforme-du-droit-du-travail-CNT000000HyuCd.html

Ce brave con de philippe lit dans le marc de café? Tu viens de te vendre mon pote: tu reconnais que ton macron est détesté par tout le monde. C’est justement ce qui peut faire basculer le vote…

 » ébranler la France  » ? laissez moi rire, il cherche la gamelle.

Les LR, PS, PCF, CGT, CFDT, FO veulent seulement mourir pour Macron peut êtres ?

Et toi, tu cherches quoi ? La victoire des assassins soutenus par les collabos qui leur sucent les babouches ?

Bravo ! C’est gagné ! Vive la France.

Dupont-Aignan «Les Français doivent savoir que Fillon avait dit « Les ralliés de Macron seront les dupes quand l’équipage PS refera surface »» (Màj ajout d’autres extraits)

Nicolas Dupont-Aignan : «Les Français doivent savoir que Fillon avait dit le 9 avril 2017 : « J’ai vu que Macron se présentait comme le candidat de l’alternance profonde. Les quelques ralliés hétéroclites en seront les dupes quand l’équipage socialiste refera surface, et la France en sera la grande perdante. »» – LCI, 30 avril 2017, 13h12 […]

VIDEO : http://www.fdesouche.com/848437-dupont-aignan-les-francais-doivent-savoir-que-fillon-avait-dit-les-rallies-de-macron-seront-les-dupes-quand-lequipage-ps-refera-surface

Intéressantes vos réflexions, et votre pseudo, nous sommes heureux de vous accueillir parmi nous, vous ne déméritez pas et je comprends votre attirance. Merci pour votre analyse et votre sondage et donc Philippe alias Peste Brune, bienvenue à vous.

Merci pour ce Compte-rendu. NDA se met au centre de la recomposition républicaine et joue le rôle de passeur libérant tous les citoyens de gauche et de droite qui souhaite l’avènement de ce pôle républicain. C’est le sens de mon appel de lundi dernier :
http://christianmaes.fr/index.php/2017/04/24/limmense-responsabilite-de-dupont-aignan/

F Haine ? Peste brune ? Curieux, comme à des dizaines de faits impliquant la même religion et survenus dans la même année, on nous dit, l’islam, c’est pas ça, pas d’amalgame, les millions de musulmans n’ont rien à voir

Alors qu’on trouve normal de stigmatiser tout un parti et ses millions d’électeurs pour les paroles d’un seul homme montées en épingle, ou des faits survenus y a plus de 80 ans.

J’ai lu l’article avec attention et certaines interrogations m’ont effleuré, mais encore une fois Gaulois Ruthène m’a coupé l’herbe sous…. Vieux frontiste, j’applaudis le courage de NDA, mais comme je l’ai exprimé à plusieurs reprises ici, je reste sur ma réserve et l’âge venant je garde une certaine prudence. Maintenant, concernant Jamet, permettez-moi de ne pas être surpris par sa « défaillance » et c’est bien que vous n’ayez pas eu l’indélicatesse de lui rappeler son propre passé. Ami Gaulois Ruthène, qu’est-ce que 4h de palabres, notre pays ne mérite-t’il pas que l’on s’accorde un petit moment de réflexion avant de prendre… lire la suite

Un bonjour amical à vous Romanin.
La date fatidique approche… Que d’espoir !
Ce soir, unissons nos « ondes positives » pour soutenir Marine, en attendant dimanche et… savoir où nous en sommes.
Tous unis derrière elle. C’est une nouvelle ère qui s’annonce. Un nouveau départ quel que soit le résultat de l’élection qui ne sera qu’une étape… Le 7 mai 2017 peut entrer dans l’Histoire.

Bonjour à vous Gaulois Ruthène,
Oui, réagissons sur les réseaux en soutenant Marine dès 20:30 d’ondes positives.
Dimanche 7, je vais avoir une très très longue journée soit comme délégué habilité à contrôler toutes les opérations de vote et de dépouillement et de décompte des voix, soit comme assesseur titulaire Campus Bleu Marine, si la pénurie LRPS s’avère officielle.
Amitiés frontistes

Vous avez tous fumé sur ce site ? Malheureusement, Marine fera un maximum de 40% à 42% pas plus.

Et compte tenu des moyens engages par toute la sphere des medias c est extraordinaire si elle fait 40%

Tiens on a un autre Nostradamus. O grand mage bad boy alias philippe, lis nous combien elle va faire dans ta boule de cristal.

La qualité littéraire et politique de votre commentaire et la profondeur de votre jugement vont sans doute intéresser beaucoup de monde … Si j’en avais le temps, je vous plaindrais !

@peste et cholérat, ca te troue le cul, hein, à l’idée que Marine puisse l’emporter avec l’aide de NDA? Marine présidente et lui Premier Ministre, ca sera une super bonne équipe. Je me réjouis de voir ta sale gueule de fouine verte de rage au soir de dimanche prochain et/ou aux résultats des legislatives!
Toi le gauchiste de merde, vous représentez la corruption dont les peuples ne veulent plus! La révolution, la vraie, est en marche pour vous chasser du pouvoir!

Dupont Aignan est un vrai républicain. C’est toi le haineux, avec le pseudo que tu t’es choisi, il n’y a pas photo.

Le débat interne à DLF que vous nous décrivez a dû être semblable dans les autres états-majors politiques mais vous êtes les seuls à avoir choisi l’option d’aider Marine à sortir la France de l’ornière. Nous pouvons vous dire merci. Une seule chose m’inquiète : 4 heures de discussions pour savoir s’il faut se battre pour sauver la France ou si on la laisse couler, pour en arriver à l’idée « d’épée de Damoclès ». J’ose espérer que la fidélité, l’honnêteté (l’honneur !), l’intégrité trouveront seules leurs places auprès de Marine, sachant éviter, voire repousser, les tentations de chantages… Soutenez Marine, conseillez-la… lire la suite
Il a fallu un grand courage à NDA pour franchir le Rubicon. Comme beaucoup d’adhérents du FN, je ne comprenais pas les subtilités byzantines de sa différence qui lui permettaient de toiser Marine. J’ai découvert un peu l’homme à travers son clip de campagne et les débats, sa sincérité, son désir de convaincre étaient touchants, le seul (avec Marine) à avoir des étoiles dans les yeux en parlant de la France. Qu’il ait rejoint Marine en est la conclusion logique. J’espère qu’ils réussiront à s’entendre, NDA voulant garder son « originalité », ce qui à terme est porteur de tensions dans « le… lire la suite
Merci Gérard Couvert pour cette info qui nous rassure après les vomissurres merdiatique que l’on entend sous entendant que les adhérents et les cadres de DLF ne seraient pas d’accord pour une majorité ! Bravo pour votre courage d’avoir brisé l’omerta envers Marine, respect ! Et votre union ne va pas apportée +- 5% mais cela va emtamer un véritable effet boule de neige, car tous ceux qui n’osaient pas entrer dans cette union des patriotes de France vont se « décomplexer ». Merci à tous les patriotes de DLF pour leur courage et à tous ceux qui se joindront à cet… lire la suite

C’est un évènement historique qui fait chaud au cœur des patriotes et, de plus, participe à la destruction de ce « front républicain » qui transgressait aux règles de la démocratie.
Bravo à Dupont-Aignan ainsi qu’aux membres de DLF !

Monsieur Couvert merci pour votre témoignage. Simple électeur, j’espérais et j’attendais ce moment historique. C’est courageux de la part de Nicolas Dupont-Aignan et des membres de son mouvement, car cela vous expose davantage, comme Marine Le Pen aux insultes et autres viles attaques qu’elle subit sans sourciller depuis longtemps. Merci de nous donner de l’espoir, et j’espère que d’autres suivront.

Toutes ces insultes que NDA reçoient aujourd’hui, ce ne sont que des insultes venant de lâches, qui se montrent forts avec ceux qui, politiquement, n’aiment pas, et se montrent faibles, avec ceux qu’ils ont peur qui sont, entre autres, les assassins djihadistes et tous ceux proches de leurs idées. Donc toutes ces insultes ne sont qu’à mépriser.

Quant au ralliement de NDA à MLP, il a fait exploser ce front républicain, d’où la colère de tous ceux qui voulaient que rien ne change donc que la France plonge inévitablement dans l’abîme.

Dupont Gnangnan qui ébranle la France, voire le monde ?
Je demande à Gérard Couvert de révéler ce qu’il consomme.
Ca a l’air d’être fort !

Encore un adepte de Macron concon, vous n’en avez apparemment pas assez de vous faire entuber depuis 43 ans puisque vous en redemandez, dites vous bien qu’avec un islamophile convaincu comme votre poulain, dans 5, 10, 20 ans vous ou votre descendance serez amenés à quitter la France contraints ou forcés, j’ignore si G. Couvert consomme quelque chose de fort, quand à vous je ne sais pas si vous portez des lunettes, mais si vous n’en portez pas je vous conseille d’en mettre, et si vous en portez mettez les un peu plus fortes, apparemment vous n’y voyez pas plus… lire la suite

@philippe, le peuple des sans-dents va te chasser, toi et tes sbires. Tu fuiras. Si NDA était insignifiant, il ne se serait pas fait insulter et menacer comme ca.

décidément PHILIPPE vous etes négatif et agressif……Chazngez de site !!!

Pour les fautes,vu vos antécédentes remarques……..Vous comprendrez que j’en rajoute !!!

Nous ne sommes salis que par la boue , vous en êtes la preuve !

Les muslim, eux, ne se posent pas tant de question. Ils voterons Macron comme le leurs demandent leurs instances religieuses.

Chaque vote blanc,chaque abstention, c’est une voix de plus pour eux.

Que les indécis réfléchissent bien.

Comme c’est beau ! Moi ce qui me gêne un peu, c’est d’une part que DLF joue les sauveurs avec ses moins de 5% (juste pas assez pour être remboursé au passage, c’est curieux non ?) alors que rien n’est joué et d’autre part que vous ayez mis si longtemps pour faire ça ! Alors je vais pas faire mon con, j’en suis ravi et j’ai la faiblesse de croire qu’il serait un bon premier ministre, mais je pense que NDA est un requin comme les autres, franmac, et que moins de 5% ne valent pas un poste de PM,… lire la suite

Ce n’est pas de l’arithmétique et 5% valent bien un poste de premier ministre, si ça peut sauver le pays. Et il y a de nombreux ministères à pourvoir quand même.

Il pèse bien plus que ça en termes de représentativité. En termes de programme et de positionnement il est grosso-modo à mi-chemin entre fion et MLP donc coincé d’un point de vue « vote utile » entre les excités de LR et les calmes du FN, mais en termes d’adhésion il représente la somme des deux, et prend peut-être aussi un peu au centre, ceux des centristes qui sont malgré tout patriotes. Il est dans cette alliance l’élément fédérateur apte à rassurer ceux qui ont peur de MLP, sans pour autant renier la patrie. Au final, il devrait ramener du monde d’un… lire la suite

@La_Soupape…je suis d’accort avec vous ..je précise que je suis militant FN…je ne vais pas m’étendre sur le sujet ,nous en parlerons après le deuxième tour…..

vous êtes dur (5%). combien de votes éparpillés en vote utile pour Fillon? Et comme bien dit; si on échoue à 0.01 %, quelle déception.

Félicitations à Mr Dupont-Aignan ! Et surtout merci. La lâcheté de Mr Fillon est sans nom. Les élus divers des « grands partis » pulvérisés au premier tour des présidentielles vont tous se raccrocher au radeau de la méduse d’en marche arrière après le naufrage de leurs navires. Sauver leurs sièges et avantages divers est leur seul but. La 5ème république est morte dimanche dernier. C’est la fin d’un cycle politique verreux, la bête est à terre. L’hydre mondialiste sort ses crocs et mord en tous sens dans ses derniers soubresauts. L’élection annoncée d’en marche est le dernier recours du mondialisme effréné.… lire la suite

Je préfère être gêné par un « sauveur » à moins de 5%, que dézingué par des guignols du show bizz qui, en insultant grossièrement NDA, nous insultent de la même manière, voire davantage. Alors, ne faisons pas la fine bouche si cet apport peut nous permettre d’endiguer l’invasion islamique promise par cette salope de macron.