Exclusif : Des massacres terroristes dus à la faillite du renseignement

Publié le 15 novembre 2015 - par - 11 commentaires - 2 862 vues
Share

av agent abandoSur cette photo, tu peux voir un agent du renseignement français en train de collecter des informations sur un site Internet. Aujourd'hui, cette source de renseignements concurrence l'espionnage traditionnel. © DGRE

Un des 10 000 agents du renseignement français payés par l’État français en train de collecter des informations sur un site Internet. Aujourd’hui, cette source de renseignements a remplacé l’espionnage traditionnel, et pour l’essentiel le travail de terrain et les infiltrations humaines (notre photo ci-dessous).

FIG MAG Reportage - DGSE

Quelque part dans le Sahel, à l’abri des regards, il y a quelques années, un officier de renseignement traite une « source » touareg. L’homme va lui fournir des renseignements sur la présence d’al-Qaïda dans la région

 

 

av bachar écoutes

Le centre d’écoute de la Royal Air Force de Menwith Hill, en Grande Bretagne, qui a coûté des milliards, n’a servi à rien pour prévenir les attentats en Europe.

Exclusif. Les services officiels Syriens affirment « avoir averti les autorités Françaises sur ce qui allait se passer « . Après les 129 morts et les centaines de blessés des attentats de Paris, ces quelques mots non repris par la quasi totalité des médias Français, qui tentent de nous rejouer, à la sauce socialiste, « je suis Charlie » et l’émotionnel imposé par Hollande, au lieu de rechercher les raisons d’un tel drame, illustrent l’incompétence, le non professionnalisme, des services de renseignements intérieurs (DCRI) et des services d’espionnage Français (DGSE), qui ne sont pas parvenus à protéger les citoyens Français, alors qu’ils sont payés, chaque mois, avec les impôts des mêmes citoyens Français.

av espioResponsables mais pas coupables ? Ou coupables et irresponsables ?

av bajoletBernard Bajolet, directeur général de la DGSE (en civil sur la photo), est désormais sur le « pied de guerre », après les 129 morts… et quelques centaines de blessés de Paris !

Dans le langage diplomatique oriental, toujours nuancé, sans agressivité, ces propos terribles accablent les services de renseignements Français et la direction centrale du renseignement intérieur, mais aussi le Président François Hollande, le Premier Ministre Manuel Valls, le Ministre de l’Intérieur R2 – D2 Cazeneuve, le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, le Ministre de la Défense Nationale Jean-Yves Le Drian. Ces propos ont été confirmés, samedi 14 novembre 2015, au micro d’Europe 1 par le président de la Syrie : « On avait averti sur ce qui allait se passer en Europe . Il y a trois ans, on avait dit “ne prenez pas ce qui se passe en Syrie à la légère”, a déclaré Bachar Al Assad sur Europe 1. « Malheureusement les responsables européens n’ont pas écouté. » « Faire seulement des déclarations contre le terrorisme ne sert à rien, il faut le combattre », a ajouté le président Syrien.

 

av bachar el asUne manifestation de soutien en faveur de Bachar Al-Assad… Chaque nuit, François Hollande rêve « d’une foule aussi dense qui viendrait l’applaudir »…

« La terreur sauvage qu’a subie la France est ce que le peuple syrien endure depuis cinq ans. » . Le président Syrien Bachar Al-Assad n’a pas eu de mots assez durs, samedi 14 novembre, pour fustiger l’incompétence des dirigeants de la France après les attaques qui ont frappé Paris vendredi, tuant au moins 129 personnes. S’il a condamné ces attentats, il a estimé que ces actes terroristes étaient semblables aux violences que les Syriens vivaient depuis des années en raison de la guerre civile.

av bachar enfants

Bachar Al-Assad au chevet de jeunes orphelins Syriens, dont les parents ont été massacrés par DAECH.

Selon Bachar Al-Assad, la politique française a contribué à ce drame : « Les politiques erronées adoptées par les pays occidentaux, notamment la France, dans la région ont contribué à l’expansion du terrorisme », a-t-il déclaré, cité par l’agence officielle SANA.

Acte 1 : la décadence

Depuis plusieurs décennies, la lutte contre les attentats menaçant la France reposent sur les services de renseignements intérieurs et sur les services de renseignements extérieurs. Tous poursuivent le même but : repérer les individus qui pourraient nuire à la France et aux citoyens. Environ 10 000 personnes sont payées par l’État français pour accomplir cette mission.

av bachar dgse

Comme nous ne vivons plus au pays des « Bisounours », nous avons des ennemis, et leur traque nécessite des moyens. Il y a d’abord la DGSE (Direction Générale de la Sécurité Extérieure). Mais il y aussi plusieurs services qui œuvrent à l’intérieur de nos frontières comme, par exemple, la DPSD (Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense), qui veille aux installations très importantes, comme les lignes électriques, que certains individus pourraient vouloir détruire.

Il y a aussi la Direction générale de la sécurité intérieure qui compte environ 3 000 personnes. Entre autres missions, elle suit les individus suspectés de préparer des attentats. Depuis plusieurs années, suite aux instructions du Ministre de l’Intérieur, les services concernés ont pratiquement cessé le renseignement de terrain, en prétextant « Il y a tellement d’informations qui circulent sur Internet ou sur les portables, qu’il n’y a plus tellement intérêt à envoyer des espions pour voler des dossiers. Le travail n° 1 des agents de renseignement consiste à lire ou à écouter des informations accessibles à tous, dans les journaux, les sites Internet, dans la rue…, puis à les analyser…. » (extrait d’une note de service interne).

Pour aller chercher des renseignements dans le plus grand secret… , la DGSE écoute des conversations téléphoniques en secret. Mais il lui faut travailler dans le respect de la loi française, qui protège énormément la vie privée. Du coup, les services n’ont le droit d’écouter les conversations téléphoniques que de 2 190 personnes à la fois. Quand ils ont atteint le nombre autorisé, ils ne peuvent pas écouter d’autres suspects. C’est ainsi qu’Amedy Coulibaly (co-auteur des terribles attentats de janvier 2015), qui était placé sur écoute, a été débranché, pour pouvoir espionner une autre personne que les responsables de la DGSE jugeaient plus dangereuse. Malheureusement, Coulibaly préparait l’attentat du 9 janvier, à Paris.

Le gouvernement prétend avoir pris des mesures comme celles d’embaucher de nouveaux agents de renseignement (souvent des policiers indésirables dans leur service d’origine). Mais, il faudrait surtout que la loi française soit plus souple pour permettre un travail plus efficace des fontionnaires encore motivés.

 

av agent abandoDans les servies secrets, les agents de terrain sont souvent abandonnés par leur hiérarchie…

av bob obsOu inhumés par leur hiérarchie, avec les honneurs officiels…

 

A une époque, avant la réorganisation de la gendarmerie, avant la fermeture de nombreuses brigades rurales ( http://ripostelaique.com/cousseydomremy-nombreux-migrants-imposes-peur-pays-de-jeanne-darc.html ), les gendarmes formaient un excellent réseau de renseignement, car ils étaient partout, jusque dans les plus petits villages. L’actuel gouvernement n’a pas su encourager leur travail. Dans les prisons aussi, ça commence à bouger. Des informations filtrent sur le comportement suspect de certains prisonniers.

Acte 2 : la tragédie

Il y a un peu plus d’un an, la DGSE perdait son « Monsieur Grandes Oreilles français », l’ancien patron des interceptions des communications pour les services secrets, Bernard Barbier, ex-directeur technique de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Ce spécialiste du renseignement numérique est devenu à compter du mardi 14 janvier  2014 « conseiller spécial pour la cybersécurité et la cyberdéfense » auprès du président de Sogeti, Luc-François Salvador.

Le directeur technique avait la main sur les moyens de surveillance des réseaux de télécommunication et de data mining (recueil de données) les plus puissants d’Europe après ceux des Britanniques, même s’ils restent loin derrière les outils américains – la NSA compte 40 000 agents – . Sous la conduite de M. Barbier, les services du renseignement extérieur français ont recruté des centaines d’ingénieurs. La direction est devenue la plus fournie de la DGSE, avec 2 000 agents sur 6 000.

A la différence du Ministre de l’Intérieur R2 – D2 Bernard Cazeneuve, qui pérore plusieurs fois par semaine devant les journalistes, Bernard Barbier avait pour principe « moins on me voit, mieux je me porte ». Depuis 2006, il n’avait laissé trace que de deux interventions publiques. En 2010, devant l’Association des réservistes du chiffre et de la sécurité de l’information, il expliquait qu’Internet avait provoqué une « transformation énorme du métier » des espions. « Nos cibles principales, aujourd’hui, n’utilisent plus le chiffrement gouvernemental ou militaire, mais plutôt de la cryptographie grand public, car nous travaillons à 90 % sur l’antiterrorisme… Nos cibles sont les réseaux du grand public. »

En poste à la DGSE depuis 2006, il était devenu l’alter ego français du très puissant – et très critiqué – directeur de la NSA américaine, le général Keith Alexander. Car c’est au milieu des années 2000 que l’Etat français a investi massivement dans les équipements techniques du renseignement, faisant passer la DGSE « en première division », selon les propres mots de Bernard Barbier. Mais en renonçant progressivement aux agents de terrain, à l’infiltration humaine, et les mêmes causes produisant les mêmes effets, la France s’est retrouvée, en cette année 2015, dans la même position de vulnérabilité que les Etats Unis de Bush en 2001 lors des attentats meurtriers de New York.

Le départ de Bernard Barbier de son poste du ministère de la défense s’est effectué au grand dam du milieu des espions, où il était reconnu comme un ponte dans les domaines de la cryptologie et de l’interception des communications. « Celui qui va le récupérer aura de la chance », avait confié au Monde l’un des hauts responsables du renseignement, en novembre, en plein débat sur les écoutes illégales de la NSA américaine révélées par Edward Snowden.

AV AGENTLe « vrai faux passeport » d’un agent de terrain (espèce en voie de disparition) de la DGSE…

 

 

AV AGENT équipe

L’équipement type d’un agent de terrain (espèce en voie de disparition) de la DGSE…

Départ de Bernard Barbier, remplacement des agents de terrains par des analystes d’ordinateurs surpuissants, démotivation de pas mal de policiers de terrain de la DCRI, passant le plus clair de leur temps à parcourir les journaux locaux et la presse en ligne et ne décollant plus de leur siège, etc, préparaient aux désastres vécus par les Français de janvier 2015 à novembre 2015.

La dernière tragédie a été relayée, en direct, par la redaction de Riposte Laïque :

http://ripostelaique.com/140-morts-des-centaines-de-blesses-la-republique-doit-juger-les-responsables.html

http://ripostelaique.com/plusieurs-dizaines-de-morts-la-faillite-de-hollande-valls-cazeneuve.html

http://ripostelaique.com/60-morts-attentats-a-paris-france-etat-de-guerre.html

http://ripostelaique.com/les-cinq-enormes-fautes-de-cazeneuve-valls-et-hollande-demission.html

http://ripostelaique.com/les-massacres-musulmans-a-paris-etaient-annonces-islam-hors-de-france.html

Acte 3 : l’imposture

François Hollande intensifie la communication dans les heures qui suivent ces drames et les 129 morts, évoque directement la responsabilité de « Daesh », l’acronyme arabe de l’Etat islamique, promettant que « la France sera impitoyable à l’égard des barbares ». Il décréte un deuil national de trois jours et annoncé que « tous les dispositifs » de sécurité seront renforcés à leur niveau maximum.

Le chef de l’Etat s’adressera le 16 novembre 2015 aux deux chambres du Parlement réunies en Congrès à Versailles. 3 000 militaires seront déployés dans les trois prochains jours dans la capitale.

Dans le même temps, alors que vendredi 13, un passeport syrien a été découvert près du corps d’un des auteurs des attaques, selon la police française, les services officiels Syriens affirment « avoir averti les autorités Françaises sur ce qui allait se passer « .

Qui ment aux Français ?

Au même moment, Bachar Al-Assad accuse les dirigeants politiques Français : « Les politiques erronées adoptées par les pays occidentaux, notamment la France dans la région ont contribué à l’expansion du terrorisme », indique le Président Assad devant une délégation française dirigée par le député Thierry Mariani (opposition). « La France a connu, vendredi, ce que nous vivons en Syrie ».

av bachar le 14 novembre

Le président syrien accuse les Occidentaux, dont la France, et certains pays arabes de financer les rebelles en Syrie où le conflit a fait plus de 250.000 morts.

Deux jours après le drame, malgré les effets d’annonces des ministres et des Parquetiers, concernant Omar l’un des trois kamikazes, l’arrestation de 14 personnes, policiers et enquêteurs n’ont toujours pas retrouvé la trace des trois hommes du commando ayant réalisé les massacres dans le 10 ème arrondissement.

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

http://ripostelaique.com/exclusif-la-jeanne-darc-kurde-reem-hassan-est-tombee-en-heros-face-a-daech.html

http://ripostelaique.com/intolerable-les-integristes-egyptiens-utilisent-la-france-comme-base-arriere.html
http://ripostelaique.com/comment-lambassadrice-de-bachar-a-ridiculise-les-bras-casses-hollande-fabius.html
http://ripostelaique.com/surnomme-r2d2-lemploye-de-banque-cazeneuve-naurait-jamais-du-finir-a-linterieur.html
http://ripostelaique.com/le-general-henri-poncet-accuse-la-classe-politique-francaise-dincurie.html

http://ripostelaique.com/je-propose-de-former-6300-migrants-et-de-les-renvoyer-combattre-daech-en-syrie.html

http://ripostelaique.com/carcassonne-les-paras-face-a-des-agresseurs-de-type-maghrebin.html
http://ripostelaique.com/les-sept-graves-erreurs-du-caporal-hollande-va-t-en-guerre-contre-letat-islamique.html
http://ripostelaique.com/enquete-gitans-et-islamo-truands-des-banlieues-equipes-darmes-de-guerre.html

AV DGSE

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
montecristo

Francis Gruzelle
Manifestement cette page n’a pas intéressé beaucoup de monde !
Et pourtant, cette guerre que personne ne voit est bien la plus importante !
Dommage !

Pivoine

Elle a sûrement intéressé beaucoup de monde, mais comme tout est dit, il n’y a pas grand-chose à ajouter.

Themis

Pour info

« Grave accusation sur Hollande au sujet des attentats (Expert Allemand) » (wikistrike.com)

« Hongrie : Viktor Orban plaide pour le droit des Européens à l’auto-défense » ‘(civilwarineurope.com)

« Attentats de Paris – Revue de Presse » (lesakerfrancophone.com)

Bamboo

La NSA surveille nos mails, nos téléphones, nos ordinateurs, les services de renseignement européens nous espionnent copieusement, nos propres services étaient en alerte maximum après les attentats du 7 janvier. Si des poissons avec des ceintures d’explosifs peuvent passer à travers les mailles du filet on peut légitiment se demander quel maillon de la chaine de la sécurité a troué le filet. Nos « alliés » de leur côté ont-ils sciemment retenu des infos qui auraient permis de prévenir les attentats. Nul doute que nous finirons par savoir qui sont les complices des terroristes et à quel niveau de l’état ils se situent. La grande opération de police de ce jour arrivant comme les carabiniers trop tard ne pouvait-elle vraiment pas se faire avant le 13-11 ? A-t-on laissé faire ? Qui ? Dans quels buts ? La dégradation continu de la situation économique et sociale est-elle un premier élément d’explication ?

Que la Syrie ait prévenu les états européens est certain… ne serait-ce que pour les inciter à s’ occuper de leurs affaires et non de s’ immiscer dans celles de la Syrie contre elle.
Il est aussi certain que les républicains assistés par la secte noire maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire ont laissé faire les jihadistes afro-arabo-mahométans de manière à terroriser les Français et les contraindre ainsi à accepter l’ invasion par les clandestins-migrants-réfugiés afro-arabo-mahométans. En effet, même débordés et démotivés, les fonctionnaires des services secrets, le plus souvent militaires de carrière, sont des gens compétents, dévoués, sérieux et responsables. La haute trahison des républicains est donc certaine conformément à leur comportement habituel depuis 1792 à ce jour.
Au demeurant, Otto von Bismarck, chancelier de l’ Empire allemand, soutenait ouvertement les républicains français contre les royalistes français tant il était persuadé d’ affaiblir ainsi la France et les Français. Ce en quoi il ne ne trompait point et a permis non seulement le maintien de l’ alsace-lorraine dans le giron allemand durant plusieurs décennies mais aussi d’ envahir la France en 1914 sans grand risque.
La république est toujours le parti de l’ étranger et il convient de la détruire afin de remettre la France à sa place de royaume du Fils aîné de l’ Eglise avec le roi légitime sur le trône sous la couronne en sa qualité de Lieutenant de Dieu en France et assurer ainsi la sécurité des Français et sanctuariser le Pré Carré resté inviolé de 1453 à 1789 et encore la Guerre de Cent Ans n’ était pas une invasion étrangère à proprement parler mais l’ application stricte du droit féodal alors en usage partout en Europe par nos cousins anglo-normands pour leurs possessions continentales qu’ ils tenaient d’ Aliénor d’ Aquitaine… ce qui fait remonter la précédente invasion à 732 quand Charles Martel arrêta les sarrazins à Moussais la Bataille près de Poitiers le 25 octobre. Alors que la république et les républicains trahissent la France et les Français, la royauté légitime les défend toujours!
FCDC Cercle Légitimiste de France fcdc@bbox.fr Tél.: 06 04 08 46 36

Themis

« La stratégie de la peur » de Pepe Escobar (lesakerfrancophone.net)

« Hier, Paris a vécu le quotidien des Syriens, estime Bachar el-Assad » (fr.sputniknews.com)

« Le commanditaire présumé des attentats de Paris identifié » (fr.sputniknews.com)

Plutôt que « commanditaire présumé », je préfére « exécuteur présumé ».
Le vrai commanditaire est ailleurs et les apparences sont trompeuses.

montecristo

Des révélations allemandes sur les services de renseignements risquent d’être un coup de tonnerre !
« Les islamistes ne peuvent pas éternuer sans que les services secrets soient informés » dit un spécialiste !
Il semblerait donc, que les attentats sont commandités pour donner un os à ronger au peuple quand les gouvernements craignent que le peuple se soulève … !
Un bon prétexte pour mieux surveiller les citoyens et faire passer des lois liberticides ! Le Management de la Terreur par des attentats « autorisés » ! Il dit bien: « autorisés  » !
Ça fout des frissons …

Sjean-louis

On se permet des frappes à l’extérieur et, pendant ce temps, le risque intérieur est sous-évalué pour ne pas dire négligé. Comment peuvent-ils justifier le mitraillage d’une salle de spectacle pendant 2 heures avant l’intervention de la police ?

jlriv

On voit bien qui compte profiter de ces événements comme il a profité de ceux de Janvier. Au moins le temps des élections. Pourquoi le candidat Bartolone d’ailleurs préside-t-il le Congrès qui est réuni (sans doute pour rien) par patapouf à Versailles ? N’aurait-il pas dû, en toute équité, remplacé par un des remplaçants ou même par le Président Du Sénat ?

Nicolas

Les socialos ont besoin de mettre la France dans le mur pour prendre les dispositions qu’ils refusaient de prendre par dogmatisme idéologique.
Un mec arrêté en Allemagne avec des explosifs et armes, voulait se rendre en France,d’après son GPS. L’info est depuis le 5 Novembre sur Internet, les allemands en ont parlé le jour même à la TV, en disant qu’ils avaient informé la France sur ce suspect et les risques accrus d’attentat!!!!!) .On dirait vraiment qu’ils ont laissé faire (comme pour les derniers attentats de Charlie Hebdo).Ca plaît à Hollande de jouer les généraux en chefs,les chefs de guerre, ça fait « mousser » son orgueil,il se prend vraiment pour Napoléon !!!! Donc,après l’avertissement des allemands,ils auraient dû renforcer la surveillance ,au minimum,du mec estampillé « S »,c’est-à-dire « à SURVEILLER »(celui qui habitait en région parisienne).Tu parles d’une surveillance !!! Rien ne les a empêché de faire leur coup ! Ah,ils sont bien surveillés !!! Ou alors,c’est fait exprès,et je ne suis pas loin de le penser aussi.

Aaron

Je persiste aussi à le penser; une aubaine pour Hollande et ses sbires à trois semaines des élections…
L’article paru dans Valeurs Actuelles du 19 Novembre indique précisément que le valseur-gazeur avait refusé des renseignements provenant des services syriens.