Exemple de communiqué à utiliser pour s’opposer à la viande hallal lors des kermesses scolaires

Publié le 15 juin 2009 - par - 857 vues
Share

DE QUELLE KERMESSE VOULONS-NOUS ?

Depuis que mes enfants sont scolarisés sur le groupe scolaire des xxxxx, j’apprécie et participe généralement activement à sa kermesse annuelle. Jusqu’à maintenant, cette manifestation avait deux buts que je partage pleinement :

– offrir une journée conviviale à nos enfants ainsi que

– contribuer à aider financièrement le groupe scolaire dans ses projets pédagogiques.

Concernant la prochaine kermesse de juin, j’ai appris par un compte rendu diffusé à une vingtaine de personnes par les organisateurs la décision de financer de la nourriture halâl grâce au fonds de roulement constitué par la contribution financière de tous les parents lors des kermesses précédentes.

Je trouve cette décision illégitime dans la mesure où :

– acheter de la nourriture halâl (comme toute nourriture confessionnelle), c’est s’imposer un impôt religieux (ce qui doit être librement consenti),

– la plupart des parents d’élèves ne connaissent quasiment rien aux nourritures confessionnelles (halâl ou autre) que ce soit sur les plans rituel, religieux, financier, …

– le fonds de roulement destiné à cet achat a été constitué par tous les parents d’élèves (quel que soit leur confession ou leur absence de confession) sans qu’il leur ait été signalé la destination religieuse future de leurs contributions,

– seul un culte est reconnu et subventionné dans le cadre de cette décision budgétaire.

Pour peu que cette question ait été traitée sans volonté hégémonique mais en prenant en compte toutes les sensibilités, je suis sûr qu’un certain nombre de solutions de compromis auraient pu être envisagés.

Je pense par exemple :

– A réaffirmer (ce qui a toujours été le cas) qu’il est possible à chacun d’apporter sa nourriture et de la consommer sur place le jour de la kermesse,

– A faciliter la possibilité pour les parents qui le désirent de faire griller de la viande confessionnelle (halâl, casher ou autre) sur le barbecue commun (sous réserve que ces parents d’élèves acceptent de partager l’usage de la grille de cuisson commune),

– A surseoir cette année à l’achat de nourritures halâl mais en organisant un débat sur la pertinence de ce choix budgétaire pour les prochaines années quitte à décider de fixer (en connaissance de cause) un objectif confessionnel aux prochaines kermesses du groupe scolaire des xxxxx si une majorité de parents d’élèves se retrouvent sur cette position…

Après avoir signalé mon opposition par mail à l’émettrice et aux destinataires du compte rendu évoqué plus haut, leur avoir diffusé les informations en ma possession ainsi que mes interrogations, et avoir essayé d’engager un échange serein samedi xx/xx/xx lors d’une réunion de préparation pendant les quelques minutes consacrées à ce sujet, ce communiqué sera ma dernière contribution sur la question avant la tenue de la kermesse.

Afin d’éviter tout amalgame ou rumeur malveillante ou diffamatoire, je suis à la disposition de ceux qui aimeraient en savoir plus sur le sujet mais resterais dorénavant en dehors du champ de l’organisation de la kermesse annuelle du groupe scolaire des xxxxxx tant que la destination des fonds récoltés grâce à elle n’est pas clarifiée.

Personnellement, je viendrai profiter avec mes enfants de la kermesse du xx/xx/xx mais sans participer financièrement à une quelconque activité.

Ma position sur ce sujet ne modifie en rien l’estime et le respect que je porte à tous les parents d’élèves que j’ai pu rencontrer ces dernières semaines quelles que soient leurs orientations spirituelles.

Prénom+NOM
(parent d’élèves qui aurait largement préféré qu’aucun enjeu confessionnel ne soit introduit dans l’organisation de notre kermesse)

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.