Exit Plantu, vive Ignace !

Plantu, le dessinateur historique du quotidien controversé « Le Monde » a pris sa retraite après une collaboration de cinquante ans !
La date est facile à retenir puisque cela fait cinquante ans aussi qu’il avait oublié de nous faire rire ou tout simplement sourire.

En vérité, un dessinateur politique de presse ne peut exercer son art qu’en pratiquant une forme assumée d’impertinence, d’espièglerie ou d’irrévérence face aux vrais puissants. Le dessin et le message s’affadissent si on se plie, par manque de courage ou par confort, à une pensée uniformisée et molle, cachée derrière des « ricaneries » ou des atteintes au respect de la dignité humaine.
Reconnaissons néanmoins au quotidien partisan de maintenir un dessin à la une de son édition. C’est le choix qu’a fait TV Libertés à sa naissance en s’emparant du talent du dessinateur et caricaturiste Ignace.
Chaque Journal Télévisé est ponctué d’une œuvre d’Ignace, artiste capable de croquer un propos, une personne, une situation, en l’espace de quelques secondes. Il le prouve d’ailleurs régulièrement dans l’émission Bistro libertés.
Ignace est de la race des grands dessinateurs de presse. À l’image de Chard, Konk, Aramis, Trez, Miège, Faizant ou encore du merveilleux Pinatel.
Le dessin de presse, c’est aussi une liberté à préserver et à défendre.

Bonnes fêtes de Pâques !

Martial Bild

image_pdfimage_print

5 Commentaires

  1. M.Bild vous êtes un peu dur avec Plantu. C’est un excellent dessinateur et un homme d’esprit avec très souvent de ‘humour souriant.

    Il a toujours eu l’HONNÊTETÉ de ne pas cacher ses convictions politiques et sa passion pour « les causes extra-françaises, et je ne partage ABSOLUMENT PAS sa vision du monde (la planète…).

    Je le respecte donc bien que je sois à des années-lumières de ce qu’il pense. Par contre je suis aussi à des années-lumières de son talent.

  2. Je n’aime que les dessinateurs de droite. Les autres sont des artistes. Et je n’aime pas les artistes. Je préfère les gendarmes.

  3. Pas trop d’accord avec la liste des dessinateurs « identitaires »: le très vieille France Faisant a précédé l’invasion migratoire, et l’humour de Chard reste discutable.
    Par contre, pas un mot concernant l’IMMMMMMMense Marsault.

  4. « Chaque Journal Télévisé est ponctué d’une œuvre d’Ignace. ». Je n’ai jamais vu de dessin dans le JT!

Les commentaires sont fermés.