Expulsion de tous les délinquants étrangers : Moussa va avoir du travail

darmanin-comique-vichy.png

À l’attention de Messieurs les ministres de la Justice – garde des Sceaux et de l’Intérieur, quelques « faits divers », pour attaquer le mois de juillet, dans notre « Douce France » où, selon eux, l’insécurité ne serait qu’un sentiment !

**Cette nuit j’ai dû faire un rêve, j’ai cru entendre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, affirmer « qu’il veut expulser « tout étranger » ayant commis des actes graves » ! C’est le souhait de 88 % des Français, et même de 86 % des sympathisants de Mélenchon, qui pourtant s’est indigné vivement de ce sursaut patriotique. Qu’il soit rassuré, ce vœu pieux ne sera pas suivi d’effet. Nous comptabiliserons ce nombre d’expulsions ici-même d’ici la fin de l’année.

** Ministère de la Justice : « Parmi les sortants de prison de 2016, 32,9 % ont commis une nouvelle infraction dans l’année suivant leur libération, sanctionnée par une condamnation enregistrée au casier judiciaire national. Cette proportion est de 45,4 % dans les 24 mois suivant la libération pour les détenus sortis en 2016. En résumé, 50 % des détenus récidivent dans les deux années qui suivent leur libération. 

Italie – Lampedusa : Le centre des demandeurs d’asile est au bord de l’implosion. 1100 migrants, pour le moment, occupent les 200 places disponibles, principalement des Tunisiens, des Égyptiens et des Syriens. Pas d’eau potable mais les ONG poursuivent les débarquements.

Semaine 27 – du 07 au 13 juillet : 

07/07 – Nice (06) : Il y a une semaine on découvrait un corps coulé dans le béton dans la cave du Bar « L’Atrium », 66 rue de France, en plein centre-ville : le patron de ce Bar-PMU, un Algérien de 46 ans, Abdelkrim, aurait tué au cours d’une rixe, le 06 février, un client qui l’importunait. Il s’agissait d’un père de famille âgé de 34 ans. Apparemment, dans ses sous-sols, se pratiquaient des jeux clandestins et même de la prostitution.

Toulouse (Haute-Garonne) : Devenue l’une des villes de France considérée comme très dangereuse à cause de l’insécurité, notamment entre les quartiers des Izards et de Bellefontaine, c’est aujourd’hui un adolescent de 16 ans qui a été défiguré par un coup de couteau qui lui a tailladé la joue de l’oreille à la base du nez « parce qu’il a mal parlé à un voyou », sur un point de deal.

Lyon (69) : Comme non nombre de Lyonnais, il pique-niquait avec des amis sur les berges du Rhône, dans le 7e arrondissement, lorsqu’un individu d’une vingtaine d’années a dégainé un couteau et l’a frappé à six reprises, avant d’être désarmé et de prendre la fuite. Blessé sur tout le corps, le pronostic vital de la victime est engagé.

Grigny (91) : Alors qu’elles venaient de procéder à une interpellation rue de la Plaine, deux équipes de policiers ont été violemment agressées par de nombreux tirs de mortiers, aux cris de « On va vous faire brûler, sortez les cocktails ! », dans le quartier de la Grande Borne, par une dizaine d’individus qui faisaient référence à l’année 2016, où deux policiers avaient été gravement brûlés avec des cocktails Molotov à Viry-Châtillon.

08/07 – Vigneux-sur-Seine (91) : Alertés par les riverains, les policiers qui intervenaient pour stopper un rodéo urbain ont été attaqués par une cinquantaine de jeunes. Réfugiés derrière des barricades, ils ont blessé un policier et dégradé un véhicule de police : deux interpellations.

Grenoble (Isère) : Sur un scooter, en plein centre-ville, deux individus, dont l’un armé d’une arme de guerre, probablement une kalachnikov. Il met en joue les policiers qui tentaient de l’appréhender. Âgé de 24 ans, il est abattu par les forces de l’ordre, deux balles dans le thorax. Les policiers sont violemment pris à partie mais l’ordre est maintenu.

Sablé-sur-Sarthe (72) : Un migrant, âgé de 34 ans, entré en France début juillet en provenance d’Allemagne, a saccagé une agence bancaire, tentant d’y mettre le feu. Déjà expulsé une première fois d’Allemagne et de France, il s’est vu notifier une nouvelle OQTF sans délai le 6 juillet. À suivre, jusqu’à sa prochaine aventure !

Rennes – Dans le centre commercial « Colombia », un migrant, d’origine afghane, âgé de 27 ans et en situation irrégulière mais titulaire d’une carte de résidence jusqu’en mai 2023, a attaqué les policiers, armé d’un couteau, et tenté d’égorger l’un d’eux qui tentait de le maîtriser à l’aide d’un « taser ».

09/07 – Manosque (04) : Un migrant d’origine afghane d’une trentaine d’années et déjà condamné à trois reprises pour violences a été dénoncé par la jeune fille de sa compagne, également frappée et martyrisée comme sa mère. « Il la menaçait avec un couteau », a-t-elle déclarée !

Saint-Brieuc (22) : Encore un Afghan, mais celui-ci déjà condamné, pour le viol d’un enfant de 12 ans, à 15 ans de prison, en 2021, vient d’être de nouveau condamné à 3 ans ferme pour le viol d’une adolescente de 15 ans et des agressions sexuelles sur mineures, entre avril et mai 2018.

Niort (Deux-Sèvres) : En juin 2020, il avait agressé au couteau, dans un parc du centre-ville, un jeune homme dont le pronostic vital fut engagé. Le tribunal vient de condamner ce migrant camerounais de 42 ans à trois ans de prison, dont un avec sursis, pour « tentative de meurtre requalifiée », mais, comme sa peine a déjà été effectuée, il est ressorti libre.

Paris (75) : Un homme de 30 ans a été violemment agressé par deux individus alors qu’il rentrait dans son immeuble, rue de la Boétie, dans le 8e arrondissement, près des Champs-Élysées. Étranglé et abandonné inconscient, ils lui ont volé sa « Rolex » et son téléphone. La BAC a appréhendé l’un des deux agresseurs, un mineur de 17 ans, dans le 18e arrondissement, au volant d’une « Mercedes » volée. Il avait sur lui la montre et le téléphone.

Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : Des jeunes ont été suivis dans la rue puis menacés par deux individus de « type africain » qui, leur posant un couteau sous la gorge, ont détroussé les 7 victimes. Arrêté, le duo formé par un adulte de 20 ans (condamné à 5 ans de prison ferme, en comparution immédiate) et d’un mineur de 17 ans, qui comparaîtra devant un tribunal pour mineur.

10/07 – Goussainville (95) : Une fois de plus ces voyous qui pourrissent le pays avec leurs rodéos urbains ont fait une nouvelle victime, une fillette de 3 ans, percutée avenue du 6 juin 1944 par un jeune de 17 ans, a été transportée, grièvement blessée à la tête, au centre hospitalier de Gonesse. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

Varaire (Haute-Garonne) : Nouveau refus d’obtempérer, il s’agit cette fois d’un père de famille, ressortissant des Seychelles et âgé de 24 ans, en situation irrégulière, sans permis de conduire et sans assurance, qui, pour échapper à la gendarmerie, a terminé dans le fossé, avec ses deux enfants en bas âge et sa femme.

Montargis (Loiret) : Une jeune policière stagiaire a été très violemment percutée et projetée par un deux roues, qui refusait un contrôle routier. Souffrant de multiples fractures, elle a dû être opérée.

Mende (48) : En deux ans, cette jeune femme, originaire de Guinée, a fait 27 séjours à l’hôpital, victime des violences conjugales de son compagnon, d’origine camerounaise et « réfugié économique et climatique » (c’est nouveau !). Il a été condamné à douze mois de prison, dont 6 avec sursis, mais le tribunal « a refusé de lui interdire le territoire national pour une durée de cinq ans ». 

11/07 : Saint-Étienne (Loire) : Après une nouvelle agression de l’un de ses membres par un patient, SOS-Médecins a décidé de suspendre ses activités durant quelques jours.  

Trappes (78) : Poignardé par un inconnu, un homme âgé de 66 ans a été transporté vers l’hôpital Georges-Pompidou en urgence absolue. L’agresseur a pu être appréhendé un peu plus tard grâce à des témoins qui avaient assisté à l’attentat.

Sur l’autoroute A7, entre Vienne et Chanas, une famille qui partait en vacances se fait tirer dessus par un autre véhicule, de couleur blanche, avec cinq individus à bord, suite à un différend (une manœuvre peu appréciée par le conducteur).

Aix-en-Provence (13) : Reconnus par une bande d’une quinzaine d’individus, 5 policiers hors service, qui sortaient de discothèque, ont été violemment agressés à coups de pavés : multiples fractures, pied et nez cassé, traumatisme crânien, etc. Deux de ces voyous ont été placés en garde à vue.

12/07 – Saint-Brieuc (22) : « Dans mon pays, il est normal d’avoir des relations sexuelles avec les jeunes garçons parce que les femmes sont inaccessibles. Quand je suis arrivé en France je ne connaissais pas vos lois, mais depuis j’ai appris que c’était interdit ». C’est en souriant que ce migrant afghan explique cela au tribunal, après avoir été de nouveau condamné pour le viol d’un enfant et des agressions sexuelles sur mineures.

Serris (77) : Mohamed et Djibril agressent très violemment trois jeunes lycéens, à coups de poing et de pied, même quand ils étaient à terre, juste derrière le lycée Émilie-du-Châtelet, « uniquement parce qu’ils avaient sympathisé avec la sœur de l’un des deux prévenus. » 

Moissac (82) : Mohamed, 42 ans, est présenté pour la troisième fois en comparution immédiate pour une série d’incendies criminels et des agressions au couteau. Il a déjà été condamné à 19 reprises, notamment pour agression sexuelle et violences aggravées. Un client pour vous, Gérald Darmanin, il attend son expulsion ! 

Montpellier (34) : En plein centre-ville, attablée à une terrasse sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, cette femme de 47 ans a été poignardée par un migrant érythréen, clandestin et en situation irrégulière, qui a tenté ensuite de frapper la sœur de la victime, âgée de 38 ans, qui se trouvait en sa compagnie, avec sa fille de deux ans. Elles n’ont dû leur salut que grâce à l’intervention des autres clients. Le migrant de 26 ans a été placé en garde à vue.

13/07 – Marseille (13) : Dans le 3e arrondissement, rue Kleber-prolongée, deux individus ont agressé à coups de couteau une femme d’une cinquantaine d’années et un jeune homme de 25 ans pour leur voler sac à main et montre Rolex. Les deux victimes ont dû être hospitalisées. Les agresseurs sont activement recherchés.

Poligny (39) : Un Pakistanais, âgé de 20 ans, clandestin et en situation irrégulière, attend dans un parc lédonien (puisqu’il est interdit de séjour à Poligny) depuis le mois de mai, sa comparution le 10 octobre, devant le tribunal « pour agression sexuelle sur une fillette de 9 ans », crime qu’il a commis le 3 mai 2022. La Cour européenne des droits de l’homme, qui s’oppose aux expulsions, ne s’intéresse nullement à la situation de ce délinquant abandonné dans la nature. Drôle de conception de son rôle !

  • Grande-Bretagne : Depuis plus de trente ans, à Telford, plus de 1000 enfants ont été violés et exploités sexuellement par des Pakistanais. La police et le conseil municipal ont reconnu, devant une commission d’enquête, avoir volontairement ignoré ces crimes « par crainte d’être perçus comme racistes et qu’une enquête enflamme les tensions raciales ». La police de West Mercia a présenté ses excuses aux enfants qui ont été exploités sexuellement.

Nous n’en sommes pas encore à un tel point d’ignominie en France, bien que certaines municipalités préfèrent fermer les yeux et ne pas entendre « pour ne pas faire de vagues », mais n’est-ce pas également le cas de nos gouvernants depuis quelques décennies !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. il ne fera rien,imaginez moussa expulser tout ses freres de sang !! non,faudra malheureusement attendre 2027 un president « patriote » qui aura les burnes de le faire ( MLP,Zémmour,M.Maréchal) personnes d’autres ne le fera a part ces 3 la.

  2. Moussa est fort en baratin.Les délinquants étrangers savent parfaitement, que Moussa le hableur ne sera plus à la place Beauvau jusqu’à l’épuisement de tous leurs recours en France et en Europe.

  3. je n’arrive pas à comprendre pourquoi des jeunes femmes soient fascinées au point de se commettre avec des clandestins récidivistes

  4. Ben à part bien sûr tout ceux (les victimes) qui ont voté patriotes-natios …Le reste peuvents crevé dévorés par les hords d’orcs mahometans et autres psychopathes strictement rien à foutre …c’est même jouissif 🤗🤭

  5. Mais il va faire des miracles faciles, il y a plus de naturalisations que d’expulsions. Donc forcément, il y a moins d’étrangers.

    https://www.fdesouche.com/2022/07/13/selon-lobservatoire-de-limmigration-pres-de-4-millions-de-personnes-ont-acquis-la-nationalite-francaise-entre-1982-et-2019/

    Pour l’anecdote, j’avais relevé en 2004 (quand ils étaient encore accessibles au public) pas moins de 58 décrets de naturalisation soit plus d’un par semaine. Avec pour chaque décret, plusieurs centaines de « nouveaux français ».

  6. Paroles paroles paroles ,chantait Dalida ,je le croirai quand je le verrai ,quand les poules auront des dents .

  7. Tu parles ! Ils seront ‘sous une mesure d’expulsion’ et continueront de nous agresser tout en étant payés par nous ! Merci les collabos corrompus !!!

  8. MOUSSA darmanin est une racaille de crapule mafieuse et islamique
    au même titre que les crapules islamo-racailles afro-maghrébines
    que le ministre de l’intérieur protège en tant que protecteur et souteneur !..

  9. Bonjour , vous y croyez-vous qu’il va expulser ses copains ? j’en doute c’est lui qui risque de prendre la porte de Elysée

Les commentaires sont fermés.