Fabien Roussel : « Ma France, heureuse et afghane »

Publié le 29 août 2021 - par - 15 commentaires - 864 vues
Traduire la page en :

Fabien Roussel, le candidat du PCF à la présidence de la République française et qui veut ouvrir la France aux réfugiés afghans, doit s’en vouloir de ne pas avoir mentionné le mot « afghane » dans le titre de son livre « Ma France, heureuse, solidaire et digne » qui doit paraître le 2 septembre prochain.

Roussel le sait. Ce titre est obsolète. Il ne répond plus aux aspirations des Français. La France ne peut être heureuse, solidaire et digne sans être afghane. Le titre du livre doit obligatoirement inclure le mot « afghane ». Il faut rectifier. Le leader communiste y tient. Ce sera « Ma France, heureuse, solidaire, digne et afghane ». « Afghane » pourrait même passer avant « heureuse » et le titre pourrait être raccourci pour donner plus de poids aux mots. Roussel pourrait, par exemple, opter pour : « Ma France, afghane et heureuse ». Trois mots qui sonnent fort et qui pourraient lui ouvrir la voie vers l’Élysée. Parce que le peuple français y adhère. Il revendique une France afghane, seule capable de résoudre tous ses problèmes sociaux, économiques, culturels etc. Seule une France afghane lui permettra de connaître le progrès et l’épanouissement dans un cadre de sécurité, de sérénité, d’amour et de paix.
Tant pis si les mots « solidaire » et « digne » sautent du titre. Si la France est afghane – et donc heureuse -, elle sera d’office solidaire et digne.

Certes, la France est déjà algérienne, marocaine, tunisienne, africaine, tchétchène etc. Mais, suite à de malencontreux aléas et venues de l’Histoire, elle n’a pas été, n’est pas et ne sera jamais heureuse. Qu’à cela ne tienne. Il en sera tout autrement quand elle sera afghane. La France sera enfin heureuse. Le peuple français a confiance en Roussel. Il votera pour lui.

Le candidat de la providence communiste a trois jours pour rectifier le titre du livre qui sortira jeudi prochain. Il y arrivera. La vie de millions d’Afghans en dépend.
Le digne héritier de Maurice Thorez et de Georges Marchais (entre autres) doit se mordre les doigts pour ne pas y avoir pensé plus tôt. Pourtant, quand, le 25 août, il a présenté à la presse ce livre qui se veut un programme de campagne, l’Afghanistan était déjà aux mains des talibans depuis dix jours. Les talibans exécutaient déjà les traîtres après les avoir soumis à des procès fort équitables, et fouettaient allègrement les femmes qui se retrouvaient dans la rue sans être accompagnées de mâles.

Ce n’est que quand il s’est rendu compte que Macron, son rival à la présidence, allait peut-être grappiller des points en mettant des avions militaires à la disposition des fuyards afghans, qu’il s’est décidé, très justement, à revendiquer sa part du gâteau.
Il a donc commencé à appeler à une mobilisions nationale pour accueillir les réfugiés afghans qui « fuient un régime fasciste ». « Rappelons-nous ce que les Français ont vécu en 1940 quand nous avons subi l’invasion allemande », essaie-t-il de motiver son appel, lors d’une interview sur RMC.

Mais la comparaison est complètement tordue. Les talibans qui ont pris le pouvoir à Kaboul ne sont pas des envahisseurs, et encore moins des Allemands. Les talibans sont des Afghans comme les autres. Ils ne sont, certes, pas des enfants de chœur, mais ils sont dans leur pays. Ils n’ont envahi personne. Les Afghans qui ne sont pas d’accord avec leur « mode de gouvernance » n’ont qu’à les affronter. Pas fuir comme des lâches.

Roussel, qui semble être un fin connaisseur de l’histoire de France, rappelle encore qu’il y a eu en 1940 « des cohortes de réfugiés français qui ont pu être accueillis en Europe ». On voudrait bien savoir où exactement. Tous les pays européens étaient en guerre. Il y a bien eu l’exode de 1940 quand des millions de Français ont fui les régions du Nord et du Centre ainsi que l’Île-de-France, mais c’était pour se réfugier dans le Sud du pays. D’ailleurs, cet exode concernait également la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas.

En tout cas, ces réfugiés de 1940 sont restés en France pour les Français et en Europe pour ceux des trois autres pays.
Si les Afghans devaient suivre l’exemple des Français de 1940, ils resteraient chez eux ou, tout au plus, sur le continent asiatique.
Le leader communiste fait également grand étalage de ses connaissances en Droit en affirmant que « la France est le premier pays au monde à avoir inscrit dans sa Déclaration le droit d’asile ». « C’était en 1789 », précise-t-il.
Le professeur de droit, François Julien-Laferrière, rejette cette affirmation. « Contrairement à ce qui est communément admis, écrit-il, le droit d’asile n’est pas une tradition de la République, ni même un acquis de la Révolution de 1789. L’asile n’est pas l’un des droits naturels, inaliénables et sacrés proclamés par la Déclaration de 1789. »
Le droit d’asile apparaît dans la Constitution française d’après-guerre, à l’alinéa 4 du Préambule de 1946 : « Tout homme persécuté en raison de son action en faveur de la liberté a droit d’asile sur les territoires de la République », y est-il dit.

En 1993, le Conseil constitutionnel, tout en reconnaissant ce droit d’asile dévolu à ceux qui combattent pour la liberté, relève « qu’aucun principe non plus qu’aucune règle de valeur constitutionnelle n’assure aux étrangers des droits de caractère général et absolu d’accès et de séjour sur le territoire national. »
La Convention de Schengen va, par la suite, « aggraver » les choses en faisant prévaloir les objectifs de contrôle des flux migratoires sur la défense des droits de l’homme.

Souhaitons quand même bonne chance à Fabien Roussel pour son livre qui sort chez « Cherche Midi ».
Même si « Cherche midi à quatorze heures » aurait été mieux indiqué pour un tel ouvrage…
Quoi qu’il en soit, de notre cher Fabien on retiendra surtout ce « défi des jours heureux » comme la promesse d’une balade des gens de l’Hindu Kush sur les Champs Élysées…

Messin’Issa

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Richard Mil

Pour faire euphonique, je dirais « Ma France afghane gagne » ?

Quel est le bien-fondé de l’immixtion du droit d’asile au sein de la Constitution ? Ce recueil s’adresse aux citoyens français et non aux misères des quatre coins du monde, ça c’est le job des ONG ! La Constitution s’intéresse-t-elle aux malheurs des communautés argentines du bassin des Salinas Grandes et de la lagune de Guayatayoc dont les écosystèmes seront détruits à tout jamais au profit du sacro-saint lithium de notre future et funeste électrodébilité ?

Paskal

Les talibans n’ont envahi personne ? Les territoires non pachtounes quand même.

Duval

Je connais des amis qui s’exercent déjà, dans des bois, sur des cibles dont l’image de ce salopart. Ses images sont rapidement criblées de…………..!

gélase

“dans les bois” Regardez donc si dans les fourrés il n’y a pas des types avec des appareils photos et des trackers sous les véhicules….

Duval

Ces gens connaissent leurs terrains… ce ne sont pas des fiotes comme la plupart des françouses.

Dupond

Roussel devrait s’informer sur ce que sont devenus les “pieds rouges” apres l’indépendance de l’Algérie …..Nos politocard verreux veulent imposer la démocratie aux pays muzz tout en laissant ces derniers nous envahir , pour dans quelques temps et par le nombre grandissant nous imposer eux leur doctrine antidémocratique issue du prophete . Il va bien falloir un jour remettre de l’ordre dans le pays et faire fermer la gueule a ces atrophiés du cerveaux (qui eux ne cotoyent pas ceux , pour qui ils ont tant de pitié ,tout en laissant au bord de la route ceux dont les parents par de nombreuses privations ont édifié une France en avant garde de la modernité)

Filouthai

Les communistes français ont tout au long de leur histoire trahit la France, que ce soit en 1940 en ne combattant pas les nazis parce que leur chef Staline avait signé un pacte avec Hitler, ou pendant la guerre d’Indochine où les ouvriers des Manufactures d’armes sabotaient armes et munitions fabriqués en France pour qu’elles explosent dès leur utilisation par les soldats français quand certains (comme le sinistre Boudarel) n’avaient pas déserté l’armée française pour diriger les camps de la mort Viêt-minh (mortalité supérieure aux camps nazis), ou enfin pendant la guerre d’Algérie ou ils aidaient les poseurs de bombes du FLN à tuer les civils français !

Dupond

Filouthai
Les communistes français ont tout au long de leur histoire trahit la France, que ce soit en 1940 en ne combattant pas les nazis parce que leur chef Staline avait signé un pacte avec Hitler,
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Ils ont meme saboté nos usines d’armement
https://prisons-cherche-midi-mauzac.com/varia/le-sabotage-dans-les-usines-daviation-et-le-pcf-entre-mythes-et-realites-925

patphil

la chasse aux voix des quartchiers est commencée
macron va devoir partager le butin avec mélanchon et ce fabien , ainsi que le.la.les candidat.e..es.s (ouf je maitrise l’inclusive)

anonyme

L’ordure communiste ressort les mêmes arguments déjà servis par cette engeance crapuleuse dès les années 1950, comparant des situations de guerre qui sont sans comparaison possible, surtout eu égard à la qualité des “réfugiés” qui sont en outre restés en France.
Une autre ordure, EELV, il me semble, a osé la même comparaison. Les afghans ne sont d’ailleurs pas en guerre entre eux, sauf luttes tribales ancestrales, c’est du flan, ils se reconnaissent à 99 % dans l’idéologie des talibans mais ne résistent pas à l’offre qui leur est faite par Macron d’envahir la France pour vivre la dolce vita.
Le droit d’asile tel que décrit par Roussel est également un mensonge effronté, tel que bien démonté dans cet article.

Patrick

Un communiste en France, c’est un peu comme un phoque dans le désert.

Eva

Je ne comprends pas comment le PC est encore autorisé alors qu’à juste titre le nazisme est interdit il devrait en être de même pour le Parti communiste tout aussi criminel

anonyme

Parce que les mondialistes sont les communistes rebaptisés. Le mondialisme dont l’objectif est la destruction des nations est le seul et véritable objectif des communistes “l’internationale sera le genre humain”. Ils sont le bras armé et idéologique de la finance internationale dont ils ont l’immense toupet de se revendiquer les adversaires. Les nazis et les islamistes avaient, ont au moins l’honnêteté d’exposer clairement leur idéologie. Il n’y a rien de plus laid, comme venu des tréfonds du centre de la terre, qu’un communiste. Et Macron est l’un d’eux, ne jamais l’oublier. Ce n’est pas pour rien que Roussel s’active à l’approche de l’invasion massive de l’ Europe par toute l’Asie orientale pour donner un coup de main à son compère Macron.

Paskal

Si le pouvoir interdisait le P”C” (hautement improbable pour le moment) il ne s’arrêterait pas là.

Prouvencau

Hélas vrai..

Lire Aussi