1

Face à Di Vizio, le Dr Hamon aussi violent que vulgaire

Revoilà le Jean-Paul cogneur chez Hanouna, dans un échange surréaliste avec Fabrice Di Vizio lequel, comme beaucoup de gens, ne lui a pas pardonné son inacceptable déclaration télévisée du 4 juillet 2021, sur CNews. Ce gougnafier présomptueux doit penser que l’invective est une force de conviction. Ce malotru ne parle pas, gestes incongrus à l’appui, il gueule, tel le plus minable chroniqueur de TPMP.

https://ripostelaique.com/le-bon-docteur-hamon-le-toubib-qui-veut-cogner-les-non-vaccines.html

Pour justifier ses propos intolérables, le docteur Hamon a évoqué le fait qu’il s’agissait « d’un dimanche matin », se moquant au passage de cet avocat catholique qui devait être à la messe… Il n’aurait jamais raillé un musulman un vendredi, jour de mosquée…

Si le week-end, ce médecin de Clamart a des réveils difficiles, son ego n’est pas tenu de répondre à la moindre sollicitation télévisuelle.

Sa réponse à maître Di Vizio est inqualifiable, tant elle est stupide et vulgaire. Au lieu de reconnaître ses torts, ce malappris se défend par l’insulte : « basta », « votre indignation, cher maître, vous pouvez vous la mettre… », etc.

C’est aussi le docteur Jean-Paul Hamon qui a longuement insisté auprès de la CPAM afin que chaque médecin puisse obtenir la liste de ses clients vaccinés, pour mieux poursuivre de leur génothérapie, en AMM conditionnelle, ceux qui ne l’étaient pas…

https://ripostelaique.com/le-bon-docteur-hamon-flique-ses-patients.html

Sa trop grande fréquentation des plateaux lui laisse à penser qu’il a une importance  très loin de la sienne. C’est l’effet vu à la télé ! Il ne réalise pas que sa notoriété peut grandement le desservir. Il est peut-être devenu célèbre pour avoir décrété la médecine à la télé mais il l’est aussi pour avoir proféré des menaces filmées.

Beaucoup ont vendu des hypothèses pour des certitudes, n’hésitant pas à faire des déclarations inouïes. Le 17 septembre 2020, l’éminent professeur Delfraissy, immunologiste de 72 ans, a affirmé devant une commission du Sénat : « le virus ne mute pas ». Un Anglais, un Delta et un Mu plus tard… les variants ont rattrapé celui qui conseille Macron… et nous fait infliger ses revirements, plus idéologiques que sanitaires.

La médecine est devenue le quatrième pouvoir !

Désormais nombre de toubibs annoncent, sans ambages, refuser de soigner les non vaccinés, cette nouvelle plèbe de parias…

Corroborant ce nouvel état d’esprit « médical », maître Di Vizio a cité un tweet édifiant du docteur Damien Barraud, réanimateur : « si les retraités pouvaient dégager définitivement, ce serait chouette. Ils sont une partie du problème puisqu’ils ont créé et entretenu ce système de très longue date. Rien ne dit que je vous accepterai en réa car en réa, je suis le chef et c’est moi qui décide de qui je prends ». L’Ordre continue de ne pas savoir… il ne s’acharne que sur les médecins prudents et honnêtes.

Pour être crédible, la parole médicale se doit d’être posée, sourcée et modérée. Monsieur Hamon devrait savoir qu’à trop jacasser en tous sens, qu’à trop mentir, pour servir Macron et ses mafieux, ces médecins de télés se sont sabordés, ruinant aussi indirectement la réputation de leurs confrères « de l’ombre », lesquels n’avaient qu’à réagir… Ils sont presque 227 000.

Les Français, et pour des décennies, n’ayant plus confiance en la médecine et ses praticiens, pourraient à leur tour sortir leurs boîtes à baffes, dont la virulence va se traduire en milliers de plaintes diversifiées. Lesquelles submergent déjà les pôles Santé des tribunaux…

La responsabilité médicale est devenue un enjeu très actuel et pour longtemps, qu’il va leur falloir désormais assumer pleinement devant la justice.

Daphné Rigobert

https://www.youtube.com/watch?v=dg271quPv_4