Face à la Corée, Trump ne peut plus bluffer

Publié le 15 septembre 2017 - par - 24 commentaires - 1 119 vues
Traduire la page en :

Trump a jusque là, comme la majorité de ses prédécesseurs, fait un jeu intelligent de coudes afin de ne pas avoir à prendre de sérieuses décisions qui risquent de révéler une situation autre que celle que nous tous essayons de pronostiquer. En vérité la plus grande puissance du monde connaît en ces récentes années un peu trop de défaites, et elles s’insinuent dans le cadre d’une perte embarrassante de contrôle partiel.

Obama a mené un jeu de poker qui n’a convaincu que les américains eux-mêmes et nul autre. L’héritage qu’il a laissé à Trump est désastreux. Une Syrie gouvernée par la Russie, l’Iran et le Hezbollah, une Crimée perdue à jamais, un Iran qui deviendra dans un espace de temps très court, nucléaire et une Corée du nord qui menace ouvertement les USA et le Japon d’une guerre nucléaire.

Quand on a le dos coincé au mur, il ne nous reste plus d’autres solutions que de se soumettre ou de se révolter.

Si Trump n’a pas les moyens ou le courage de faire volte-face à la Corée du nord, le message qui en découlera concernera le monde entier et ouvrira à tous les ennemis des USA une brèche qui ne fera que s’élargir.

Est-ce que Trump a la trempe nécessaire pour se mesurer de façon adéquate à la situation actuelle ? Sa politique de zig-zag provient-elle d’une trop déroutante précaution ou d’une incertitude en ses forces et capacités militaires et politiques ? Ces questions ne cessent de tarauder le monde libre et Israël en particulier, face aux crocs d’acier irano-russo-Hezbollah qui ne demandent qu’à la broyer.

Trump n’ignore pas les liens entre l’Iran, la Corée du nord et la Russie. Abandonner la Syrie entre leurs mains, revient à abandonner Israël face à un problème auquel il hésite à se mesurer. N’oublions pas qu’Israël représente le dernier rempart avant la chute de l’Europe et de l’Occident.

Le récent prolongement de la suspension des sanctions contre l’Iran par les USA nous prouve son incapacité à confronter une situation que les USA ont créée de leurs propres mains. En fait c’est véritablement une capitulation face à l’arrogance iranienne, face aux menaces de la Corée du nord, face à l’ingérence russe dans tous les domaines.

Avec une Europe quasiment envahie de musulmans et le grand remplacement qui la guette et s’installe sous nos yeux ahuris, Trump doit bien se sentir sur la sellette. Les pions sur l’échiquier mondial évoquent en quelque sorte, les enjeux et les défis qui ont précédé la seconde guerre mondiale. Une Europe affaiblie qui renonce trop rapidement à la Yougoslavie, ferme les yeux sur la fourberie d’Hitler, et fait fi de toute précaution au point de devenir une proie aussi consentante qu’une prostituée.

Au train où vont les choses, la gouvernance du monde retombera entre d’autres mains qui ne seront nullement tendres envers les pays de l’Occident et sa population agnostique ou laïque. Quant à Israël, elle se prépare à une guerre d’un autre genre à laquelle elle ne peut plus échapper. À mon avis, elle a attendu trop longtemps et a laissé ses ennemis s’armer et se préparer à passer à l’attaque. Nonchalance ou foi erronée en son allié américain, les raisons importent peu aujourd’hui, les faits et la réalité exigent une riposte tout à fait différente et immédiate dont les résultats se refléteront, nul doute, sur la résilience du petit état juif.

La Russie en Syrie n’aimerait pas avoir à se confronter à Israël, mais si la situation demeure inchangée, la conflagration ne tardera pas.

Nous vivons une époque de grands bouleversements appartenant à la famille des désastres qui mettent l’humanité entière en péril. Si la Corée du nord s’amuse à dépêcher l’arme atomique à ses voisins, les règles du jeu seront bien différentes et suicidaires pour tous les camps.

Thérèse Zrihen-Dvir

http://theresedvir.com/

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Clamp

“Nonchalance ou foi erronée en son allié américain” : en Israël aussi il y a une opposition de gauchistes qui rêve encore de paix avec le serpent qu’elle couve et d’autre part, le lancement d’Israël dans un conflit symétrique provoquerait immédiatement une réaction internationale démesurée, des arabes comme de leurs comme de leurs dhimmis. Néanmoins, c’est vrai, Israël aurait dû détruire les centrifugeuses iraniennes bien avant que les USA ne se lancent dans des protocoles d’accords pour lever les sanctions. Mais était-ce techniquement possible militairement ? Elle vient seulement d’acquérir ses premiers F-35, peut-être les seuls à être assez furtifs pour réaliser une telle opération.
Pour la Corée, chaque jour de plus est un jour de trop, désormais, il faut agir hier, qu’importe l’opinio

madeleine

Les médias français seraient donc, d’après vous, pro-israéliens ? première nouvelle ! ce sont les imposteurs “palestiniens” qui vont faire la gueule….

madeleine

Mme Thérèse Zrihen-Dvir, vous écrivez : “Quant à Israël, elle se prépare à une guerre d’un autre genre à laquelle elle ne peut plus échapper. À mon avis, elle a attendu trop longtemps et a laissé ses ennemis s’armer et se préparer à passer à l’attaque”. Vous savez bien qu’Israël est entravé dans ses faits et gestes par des liens serrés posés par l’Europe et en particulier la France, vendues aux arabo-musulmans. Israël ne peut faire un pet de travers, sans que l’Europe, l’ONU et tout le tralala lui tombent dessus, pour ne pas déplaire aux riches Qatar et Arabie saoudite. Bibi Netanyahu est le meilleur Premier-ministre qu’Israël ait eu. C’est 1 homme intelligent, subtil, qui ne ménage pas sa peine. Il a compris très vite qui est Trump et qu’il lui faut chercher des alliés ailleurs.

Pascal Olivier

Israël est un nom masculin et non pas féminin.

dufaitrez

La possession de l’arme atomique est une Force et une Faiblesse…
– Force, car on devient inattaquable… en principe…
– Faiblesse, car on peut être rayé de la carte en qq heures….
Sauf USA et Russie. Puis Chine….
La taille du Pays est déterminante.
Tout cela me semble artificiel, un Diner de Cons…
SAUF, si un Dr Folamour…..

Pascal Olivier

Quant à Israël présenté par l’auteur de l’article comme le dernier rempart de l’Europe et de l’Occident, on aimerait qu’il cessât sa honteuse alliance stratégique avec la Turquie, le plus grand ennemi de l’Europe et de la chrétienté !

http://www.bvoltaire.fr/reconnaissance-genocide-armeniens-honte-a-letat-disrael/

Pascal Olivier

(2/2)

Monde multipolaire qui n’est pas en soi une garantie de paix mais qui pourrait contribuer à une paix, même relative. C’est cette indépendance que l’hegemon américain s’évertue à casser en cherchant à isoler et à affaiblir la Russie, entre autres en s’appuyant sur l’islam en Asie centrale, au Proche-Orient, dans le Caucase et dans les Balkans. La sempiternelle obsession des puissances maritimes anglo-saxonnes, jadis l’anglaise aujourd’hui l’américaine, est d’empêcher l’essor d’une puissance continentale comme la France, l’Allemagne ou la Russie.

madeleine

à Pascal Olivier : Vous en êtes encore à penser “l’essor d’une puissance continentale comme la France” ?? Vous retardez de plusieurs métros mon pauvre ami : la France n’est plus une puissance continentale, elle n’est plus rien, ou plutôt si, elle est devenue le 58è pays arabo-musulman. Ouvrez donc les yeux et ne soyez pas ingrat : les Etats-Unis nous ont sauvés par deux fois lors du siècle dernier. Les innombrables croix des cimetières où reposent les dizaines de milliers de soldats américains, morts pour la France, couvrant la Normandie, sont là pour rafraîchir notre mémoire.

Pascal Olivier

La France puissance continentale, ça s’est arrêté en 1815 au Congrès de Vienne. Et c’est la puissance continentale de l’autre extrémité de l’Europe, la Russie qui nous a sauvé la mise en refusant que la France soit divisée en quatre royaumes. La Russie nous a aussi sauvé la mise en 1914 en ouvrant le front de l’Est alors que son armée n’était pas prête, ce qui nous a permis de remporter la bataille de la Marne et de faire échouer le plan Schlieffen.

J’ai parlé d’une Europe acteur stratégique indépendant, donc de la nécessité d’une Russie forte pour une Europe qui demeure dans l’Histoire.

La thalassocratie anglo-saxone (aujourd’hui l’américaine) va-t-elle avec Trump renoncer à cette victorieuse guerre de la Mer contre la Terre qui ensanglante l’Europe depuis deux siècles ?

Pascal Olivier

(1/2)

Le temps de l’hyper-puissance américaine est révolu. Nous entrons désormais, avec le grand retour de la Chine (son PIB dépassera celui des Etats-Unis en 2020), dans un monde bipolaire. Monde lourd de menaces analogue à celui de 1914, prémices d’une guerre de trente ans qui dévasta l’Europe. Cette guerre fut l’épilogue de la première mondialisation, celle sous égide britannique, hégémonie que menaçait l’essor fulgurant de l’Allemagne impériale.

Afin d’éviter ce dangereux face à face sino-américain qui consacrerait notre sortie définitive de l’Histoire, l’Europe à travers ses puissances continentales (France, Allemagne et Russie) doit devenir un acteur stratégique indépendant, condition indispensable à un monde multipolaire.

Markosorix

Obama a eu tout le temps de donner un pouvoir de menace aux pires ennemis de la civilisation la plus avancée du monde, la civilisation occidentale. Et les gouvernants (et gouvernantes hihi ) européens -ennes comme on dit ne sont pas en reste. Conclusion ça va barder. Et l’autre … qui s’extasie parce que Paris va donner l’exemple au monde avec ses jeux olympiques.. c’est bien triste.

JILL

Ces rodomontades sont ridicules …Kim Cong ne bombardera personne sachant que la Corée du Nord serait immédiatement transformée en champ de ruines avec des millions de morts à la clé ;sans même employer le nucléaire …eu égard à la Corée du sud voisine.

Valmy92

Quelqu’un pourrait m’expliquer la première phrase de cet article? Rarement vu un début d’article aussi fumeux.

le Franc

dans les seventies, qui a confié les clés du nucléaire à l’iran ? ; chirac (à condition qu’il -l’iran-respecte les conditions de sa ” non prolifération”-lol-), l’allemagne et les usa., chirac, toujours, aux petits soins pour les envahisseurs albanais au kosovo, ainsi que sur la question bosniaque, milosevic, le Slave, avait tort, l’uck, musulmane,…rai-son. etc depuis 76, les Européens ont perdu, volontairement, toute identité civilisationnelle.

madeleine

Sans oublier la centrale nucléaire offerte à l’Irak de Saddam Hussein par…..Chirac (encore lui ! il les aimait ses arabes)

Amouyal

Les russes veulent une base en mediterranée , c est toute la substance de leur engagement, assad gardera son enclave alaouite , le reste de la syrie est en jeu : controle occidental ou iranien ? Tout dependra de trump .
Personne ne souhaite vraiment se frotter a Israel qui possede l armee la plus entrainee et la plus performante de la region , le risque c est le derapage imprevu ,

Joël (1)

Vous voulez sans doute plaisanter monsieur… En 2006 les Israéliens se sont fait botter le cul avec le Hezbollah! Dorénavant avec l’expérience de la Syrie et la féminisation de l’armée de Tsahal, va falloir être conscient des résistances car les armes modernes ont aussi été introduites au Liban!

madeleine

“En 2006 les Israéliens se sont fait botter le cul avec le Hezbollah!” ?? Mon pauvre ami, il faut sortir un peu, vous cultiver. Alors qu’en 1967, lors de la Guerre des Six jours, les Egyptiens avaient abandonné leurs chaussures dans le Sinaï pour pouvoir mieux courir et fuir devant les Israéliens vainqueurs, Nasser, leur Président, passait sur toutes les radios et chaînes TV en proclamant la victoire des Egyptiens qui l’ont cru, les pauvres chéris ….pendant 24 heures avant de connaître la réalité et de retomber sur Terre. Pour le Hezbollah (Zeb holà pour les intimes) même topo, les dirigeants arabes prennent les peuples arabes pour des demeurés (ce qu’ils sont en réalité) et vas-y la Takiyâ à qui mieux mieux !

JILL

La dernière fois que des israéliens se sont fait botter le cul par des arabo-musulmans ça doit remonter à loin …sauf peut-être les arabes alliés avec les nazis .

madeleine

Poutine le dit clairement : Assad veut substituer à son peuple syrien (dont une bonne partie a émigré vers l’Europe, et celle qui reste, haineuse, a des comptes à régler avec lui) le peuple irakien + une partie du peuple kurde. L’Irak vidé de son peuple parti en Syrie sera t-il peuplé d’Iraniens ? Quant aux Russes, Poutine a vieilli et semble craindre l’Iran avec qui il compose, pour le moment.

La_Soupape

Votre analyse est très intéressante mais je doute que Kim carne ne “joue” trop avec le feu pour 2 raisons :
la première est que son équipement en missiles longue-portée n’est pas certain du tout et entre Tokyo et Washington vu de Pyong Yang, y’a une marge et la seconde est que le grand leader bien aimé, même s’il est complètement cinglé n’est pas fou et il sait parfaitement que la riposte serait monstrueuse et que son misérable pays serait rayé de la carte et lui avec, ce qui doit mettre un bon coup de frein à ses ardeurs…

reuri

Et si on renvoyait tous ces millions de “migrants” chez la chine qui soutient la corée du nord , soit vous arrêtez de nous asticoter par corée du nord interposée, ou bien vous envoie des millions d’ afro-musulmans.

JILL

Vous les envoyez …comment ?

reuri

Ce serait possible si on avait un vrai gouvernement conservateur ( pas du néo-connisme sarkozien), détourner les cargaisons de la Libye vers la Chine.

Lire Aussi