Face à l’islamisme, cessons de nier l’Histoire

Pour ne pas voir l’énormité de la poussée mondiale de l’islam, l’islamosphère la réduit à des dizaines de petits conflits dispersés de l’Afrique de l’Ouest à l’Asie.

Pour ne pas analyser qui sont les djihadistes, l’islamosphère prétend français des types nés de parents algériens qui ont rejoint le califat en brûlant leur passeport français.

L’islamosphère refuse de classer comme fasciste l’idéologie islamique alors que la gauche classe comme tel ce qu’elle nomme avec dégoût “l’extrême droite populiste” dont le programme ne comporte pourtant ni la fin de la démocratie, ni l’extermination de ceux qui n’adhèrent pas à ses idées, ni la réduction en esclavage des femmes et des enfants des vaincus, ni la polygamie, ni l’inégalité des sexes – tout ce que les djihadistes proclament ouvertement.

Comment en est-on arrivé là ?

Le tiers-mondisme est depuis plus d’un demi-siècle un des totems de la gauche. Aujourd’hui, particulièrement pour Mélenchon et la myriade de partis trotskistes, les musulmans ont pris la place des peuples colonisés dans leur fétichisation du tiers-monde.

Les adorateurs de Mahomet sont devenus les nouvelles idoles de la lutte anti-impérialiste, les nouvelles victimes d’un Occident prédateur, là-bas, lorsque les avions français bombardent Racca, ici, quand une loi interdit le port de la burqa.

En faisant des musulmans les nouveaux damnés de la terre, l’islamosphère légitime les massacres que fait l’islam. Une de ses membres parle de “martyr” pour désigner le tueur de deux jeunes filles à Marseille, d’autres de ”bon boulot” des djihadistes en Syrie, de combat contre une islamophobie sécuritaire, de bataille contre la discrimination d’un Merah victime d’un ordre social, d’action contre le “besoin pathologique des couches moyennes et supérieures de détester” les musulmans…

Mais, contrairement à ce que veut nous faire croire la propagande de l’islamosphère, le djihadisme n’est pas un tiers-mondisme, mais une idéologie de conquête politico-religieuse, une volonté d’imposer al-umma al-islâmiya – la nation de l’islam – à nos États défraîchis et timorés.

Le djihad est une obligation religieuse – la première de qui se prétend vrai musulman –, il est inséparable de l’islam. C’est une guerre contre les kouffar, les infidèles, une guerre d’Un (les salafistes et plus globalement les sunnites) contre tous (l’Occident, les Chinois, les Russes, les Japonais, les Indiens, les Chiites – rappelons que, pour les sunnites, les chiites ne sont pas considérés comme musulmans) ; contre ceux qui croient que pour la liberté des hommes, il est nécessaire de dissocier religion et État, croyance et politique, temporel et spirituel ; contre ceux qui pensent que l’établissement d’une société démocratique passe par la liberté d’expression des minorités, l’égalité homme/femme, le refus de la persécution des homosexuels.

Le djihadisme nous vaincra si nous ne l’appréhendons pas pour ce qu’il est : la volonté d’instaurer, de la part des admirateurs de l’œuvre conquérante du Prophète et de ses proches, un empire islamique aux dimensions de la planète. “Dans la communauté musulmane, la guerre sainte est un devoir religieux parce que l’islam a une mission universelle et que tous les hommes doivent s’y convertir de gré ou de force.” (Ibn Khaldoun)

Les djihadistes ont la foi et la volonté pour cette conquête.

Le califat éphémère d’al-Baghdadi aura été la préfiguration du califat mondial si nous persistons à croire que la religion musulmane ressemble à nos religions amorphes baignant dans le cotonneux délétère de la paix, de la tolérance, de l’amour, à penser que la dévirilisation de l’État face à la menace islamique est un progrès, à rejeter que “l’islam est le seul monothéisme qui implique les devoirs de la guerre dans ceux de la religion” (Gabriel Martinez-Gros), si nous continuons à dédaigner l’ennemi islamique et à nier l’histoire.

Marcus Graven

image_pdfimage_print

17 Commentaires

  1. A partir du moment ou MoMO le pedophyle a accepte d’appliquer la shariah et le non ,le respect des 10 commandement de Dieu que MOIse a reçu de la montagne on sait deja que l’Islam n’est pas une religion, C’EST LA PLUS GROSSE FOURBERIE DE TOUS LES TEMPS, C’est a dire que si MOMO avait reçu un mandat de Dieu,, il aurait de suite appliqué cette loi, Mais Momo n’etait pas au courant des activités que Moise avait reçu PLUS de 2000 ans avant que ce mensonge commence ,M,AINTENANT1400 ANNEES PLUS TARD,LE MENSONGE EST DECOUVERT.RESULTAT DES MILLIONS DE MUSLIMS QUITTENT CETTE RELIGION POUR JOINDRE LES ARMEES PACIFIQUES DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST. AMEN

  2. Chacun chez soi : Les chrétiens en Europe, les musulmans chez les arabes, les juifs en Israël et les bouddhistes en Asie et le monde ne se portera pas plus mal.

  3. Le djihadisme guerrier est le fondement de l’islam .Un mahométan ne peut que le reconnaître et y adhérer .Il n’y a pas plus de musulmans modérés que de semoule en broche .

  4. S’il vous plaît arrêtez d’écrire « le Prophète » (en plus avec une majuscule) alors que ce n’est qu’un assassin vicieux et débauché : une Ordure (majuscule autorisée) rien d’autre

  5. Mélanger Spirituel et Temporel est intolérable ! C’est l’islam, pourtant !
    Le Spirituel est contestable en soi… Vaste sujet !
    Le Temporel essaie d’organiser la vie des Hommes… Pas facile !
    Mélanger les deux ? Dictature au nom de l’Inconnu !

  6. « Pour ne pas analyser qui sont les djihadistes, l’islamosphère prétend français des types nés de parents algériens qui ont rejoint le califat en brûlant leur passeport français. »

    Phrase bizarre, Marcus.

  7. Ce qui est vraiment grave c’est que deux idéologies du mal s’assemblent pour détruire une civilisation qui a mis des milliers d’années à progresser vers le bien… et que les citoyens de cette civilisation aient en si peu de temps abandonné tous leurs repères et fini par renier tout le patrimoine légué par leurs ancêtres.

    Il y a trois coupables dans cette histoire:
    -L’Islam avec son totalitarisme mondialiste
    -Le socialo-communisme avec son totalitarisme mondialiste
    -La partie de la population qui s’est volontairement laissée aveugler par les deux premiers et qui a décidé que le mal était le bien et que le bien était le mal.

    Et il y a trois victimes dans cette histoire:
    -La partie de la population qui a les yeux ouverts
    -La civilisation détruite
    -L’humanité entière en perdition.

  8. Excellent article ! Mais nos prélats eux mêmes nous disent que nous avons le même Dieu ! Un Dieu qui se contredit ne les gêne pas !

    • Il me semble qu’il y a qu’un seul Dieu. Matthieu 22:32 – Exode 3-6 « … Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob … » Le Coran qui incite à la guerre, aux pillages et autres horreurs peut-il être vraiment d’inspiration divine ?

  9. NON mon Dieu n est pas leur dieu avec un petit dieu il n’est pas un dieu non-plus une idéologie de mort….

  10. Mettre un vernis sur la médiocrité donne l’illusion de faire briller davantage.
    Mais l’histoire nous montre que c’est vain.
    Toutes ces croyances religieuses ne sont que STUPIDITES pour faibles d’esprit.
    Il est vrai qu’il est plus facile de supporter la religion catholique parce que moins violente que l’islam.
    Il n’en demeure pas moins vrai que mes  » gonds  » s’irritent quand je lis que nos prélats nous disent que nous avons le même dieu…….Tissus de conneries qui se conforte dans de rassurantes lectures à en oublier le total conditionnement et le crétinisme de ne jamais se poser les bonnes questions..En somme réfléchir sans se laisser influencer.
    Mais l’humanité ,c’est l’humanité et  » y faut faire avec « 

  11. L’islam n’a rien à voir avec une religion, ce n’est qu’une secte barbare qui veut imposer ces préceptes à toute l’humanité. Des fascistes islamistes tout simplement que nos traîtres de politiciens véreux ont décidé de prendre comme leurs soldats pour détruire les nations, nos racines.

  12. L’islam c’est à la fois une politique et une religion et sont indissociables. Même ceux qui ne sont pas « pratiquants » sont favorables à un kalifat à brève ou longue échéance et pratiquent l’oumma. Une base des soldats d’Allah est installée en France depuis des lustres … et vue le nombre des musulmans en France et en Europe le danger est là et bien présent.

Les commentaires sont fermés.