Face à Valls, Masseret bien plus couillu que Saintignon et Castaner

Publié le 8 décembre 2015 - par - 34 commentaires - 3 228 vues
Traduire la page en :

av masseret zero en stratégie pour les dirigeants socialistes

Respect Jean-Pierre Masseret ! Vous êtes un Homme Libre… Vous venez d’entrer dans “l’histoire politique de France” avec l’image de l’ancien combattant qui résiste à Manuel Valls, à tous les dirigeants du Parti Socialiste, aux pressions de vos colistiers et colistières inexpérimentés, au maire de Verdun, tel Cambronne au soir de la bataille de Waterloo, qui refuse de rendre les armes. A la différence des autres têtes de listes Saintignon et Castaner, vous avez compris que votre retrait n’empêcherait pas l’inéluctable victoire du FN Florian Philipot, mais qu’un retrait pénaliserait l’avenir de la gauche dans la région du Grand Est.

Matignon et Solférino avaient demandé à Jean-Pierre Masseret de se retirer. Peu après 18 heures, limite après laquelle les listes ne pouvaient plus être déposées, il est apparu que seuls 71 colistiers sur 189 avaient fait le choix du retrait et obtempéré aux injonctions de Valls. Leur nombre n’était pas suffisant pour que la liste conduite par Jean-Pierre Masseret soit contrainte de jeter l’éponge.

A 71 ans, il a l’âge de désobéir. Fils d’un mineur du bassin houiller de Commentry, il a grandi à Cusset, dans l’Allier, où il a effectué sa scolarité et où il a vu son père se battre contre les plus forts. Président sortant du conseil régional de Lorraine, élu depuis trente-six ans, Jean-Pierre Masseret a donc résisté à son parti et au Premier ministre. Arrivé en troisième position (16,11 % des suffrages), il a refusé de se retirer au second tour. «Depuis des années, on est dans une stratégie d’évitement, de front républicain, confie l’ancien Ministre des anciens combattants. Et à, chaque élection, le FN progresse. C’est une stratégie de l’échec.»

Jean-Pierre Masseret n’a pas oublié sa difficile conquête de la région Lorraine

De 1986 à 2004, Jean-Pierre Masseret a été élu au conseil régional de Lorraine et a siégé dans l’opposition, relevant dans les dossiers toutes les anomalies susceptibles d’alimenter ses campagnes et de le faire gagner. A force d’opposition dans l’Hémycicle de Metz, il est élu président du conseil régional de Lorraine le 28 mars 2004. La liste PS-PC-Verts dont il est tête de liste au niveau régional a recueilli 48,41% des suffrages.

Jusqu’au bout, il a confirmé le maintien, se refusant à voir un Hémicycle «qui va gérer pendant six ans les intérêts de 5,5 millions d’habitants sans une seule voix de gauche. Je veux être fidèle aux gens qui attendent une gauche qui combat.» A la différence du Nord-Pas-de-Calais et de Paca, la gauche aura bien des élus dans l’assemblée régionale du Grand Est, grâce à la lucidité de Jean-Pierre Masseret.

Si sa combativité est intacte, on imagine l’amertume de cet ex-champion de marathon qui fut secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants sous Jospin, lorsqu’il entend les jeunots du PS Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis, appelant à voter pour le candidat des Républicains.

Droit dans ses bottes, “biberonné” par des anciens de la Résistance lors de ses débuts en politique, défendant “bec et ongle” ses convictions, Jean-Pierre Masseret, avait, lors du référendum du 29 mai 2005, voté contre le traité constitutionnel européen.

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

Lire aussi ces articles qui constituent un complément d’information :

https://ripostelaique.com/exclusif-orphelinats-galere-de-noel-enfants-places.html

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
DURADUPIF

Drôle de stratégie du PS qui déserte en rase campagne et demande à ses électeurs de voter pour ses ennemis afin d’écarter d’autres ennemis, dans un scrutin proportionnel à deux tours, pour que le plus grand nombre de listes soient élues !!!???. Ils paieront la facture pour une si longue absence. La chaise vide est le prix à payer à la chaise longue. Peut-être que d’aucuns demanderont à d’autres de se sacrifier en 2017 pour les sacrifiés d’aujourd’hui ? Pas étonnant non ?

alte

Le système électoral français est ainsi fait que le gagnant remporte la mise et que le perdant siège simplement au conseil, il peut poser des questions mais ca s’arrête la.
Les opposants ne participent pas à la gestion de la région ou du département ou de la ville ou du village.
Les opposants sont de simples spectateurs et rien d’autres.
En ce sens, le soit disant sacrifice du PS est à relativiser.
Peut importe le résultat de ce dimanche, dans tous les cas la Gauche est perdante, après que la Gauche pavoise si les LR battent le FN………….
Pour info, Je ne vote pas FN mais LR en PACA.

La grande différence lorsque vous n’êtes plus élu, est que vous n’avez plus aucun moyen de vous tenir informé des débats, ni avoir aucun dossier. Ce qui veut dire que vous êtes coupé des réalités.

Je ne partage pas le discours flatteur de l’auteur sur les qualités supposées de Monsieur Masseret, mais je dois dire que les socialistes ont perdu le dernier responsable ayant des couilles au PS. Je veux dire les siennes…
C’est décidément les signes d’une déliquescence à l’UMPS.
Chez les Sarkozystes, c’est Morano qui porte le pantalon que Sarkozy fait croire qu’il porte, et chez les Socialistes, c’est Masseret qui affirme à juste raison qu’il faut que les socialistes, même minoritaires doivent être présents si ce n’est comme témoins dans la future assemblée régionales. La politique de la chaise vide est toujours très risqué.
Gérard Brazon

Gambit

Cela me rappelle mai 68 (j’étais enfant) ; Charles de Gaulle, dans une allocution solennelle radiodiffusée, déclare : “Je ne me retirerai pas !”
Mon grand-père, qui n’en ratait pas une, lance alors en direction du poste : “C’est ton père qui aurait dû se retirer !”…

Boisir

Je suis en tout point d’accord avec Yves. Même si je ne vote pas à gauche, j’ai du respect pour cette personne qui maintient le cap sans louvoyer et ne se fourvoie pas dans de la politique politicienne. Par contre je dis honte à ces colistiers qui l’ont lâchement abandonnés, surement contre quelques arrangements discrets. J’espère que les electeurs sauront en tirer les conséquences qui s’imposent./.

ben

Ah oui, en effet, la gauche qui combat. https://rutube.ru/video/062b19b19a2eccf68ae5234771353505/

Yves

On peut dire au moins que cette personne respecte ses électeurs en allant jusqu’au bout en faisant abstraction bien entendu à ce parti qui montre de jour en jour son visage totalitariste.

Patricia

D’accord avec votre analyse Gaulois Ruthène. Cet homme peut sans doute susciter davantage de respect que les autres, ceci dit il ne faut pas oublier qu’il est complice de la politique menée par le gouvernement et de ses traîtrises envers le peuple français. J’espère que les électeurs dans cette région vont s’en souvenir et ne pas se laisser séduire, l’enjeu est trop important.

BALT

Il est enragé ce Valls . Il y a un autre couillu en Amérique . Il s’appelle Trump.

coupendeux

Ce valls qui a trouvé ses adeptes à la Petite Secte: les Veaux.

Gaulois Ruthène

Et comme toujours, on s’emballe !…
Nous avons tellement besoin d’humanité que l’opinion est prête à suivre le premier “apôtre” qui passe… Bien que différent, le moteur est le même ; c’est le prolongement de “Charlie-Charlot”.
Certes l’homme est respectable parce qu’il respecte ses électeurs et reste fidèle à ses convictions. Rien que de très “normal”. C’est tellement rare aujourd’hui… N’oublions pas pour autant qu’il est socialiste, et partie prenante de l’idéologie qui va avec.
J’attends dimanche soir avec beaucoup d’inquiétude. Rien n’est gagné devant la meute enragée.
C’est vraiment “Seul contre tous” !
L’heure du constat. Un français sur deux s’abstient, je voudrais comprendre…
Tous aux urnes !

Romanin

Ah quel plaisir de lire vos commentaires et réactions saines et pleines d’intelligence! Le 6 décembre reste pour moi un dimanche ensoleillé, même si tout n’est pas joué. Voir cette carte de France, reprendre une bonne couleur bleue, restera pour moi un moment d’espoir(et à mon âge, ça compte). Le temps a fait son chemin, nos “compagnons” ont appris et ont évolués. De nombreux jeunes ont compris que nous vivons des moments terribles, ils ont l’ouverture d’esprit nécessaire et sauront prendre les bonnes décisions le moment venu. En tant que militant, je respecte les décisions prises par monsieur Masseret de se maintenir.(suite)…

coupendeux

Le gros problème est que le mouton de base n’a pas encore compris qu’il se trouve à la charnière de la disparition de la France en temps que pays souverain et libre de pensée.
Il faut dire que sa grande préoccupation est de bien organiser les vacances au ski ou sur le bronze-culs de l’Europe, prévoir le changement de la toto, pour une plus belle que le voisin, et les jeux vidéo. Par contre, entre les oreilles, c’est le grand vide.

Romanin

Il s’évite les petites magouilles et les grandes compromissions. Concernant l’abstention, des millions de français ne se retrouvent pas (ou plus) dans ce que proposent les partis. Aujourd’hui, il existe dans notre “beau” pays plus de huit millions de pauvres et de précaires, laissés pour compte depuis des décennies. Pourquoi voudriez vous qu’ils aillent voter pour des gens qui les ont”piétiné” depuis si longtemps. Sans compter les six millions 1/2 de chômeurs qui eux se disent que rien ne changera, vous rajoutez à ça les chasseurs et pêcheurs qui s’en battent les cou****s, et qui ont compris depuis encore plus longtemps que ce sont les francs mac et la finance(qu’ hollande n’a pas terrassé!), suite…

Romanin

Qui nous imposent comment nous devons: pisser, ch… et voter. Donc, dimanche 13, nous devons à tout prix transformer l’essai MARINISTE et porter très haut la flamme tricolore du “renouveau”, et de l’espérance en un avenir meilleur et ne compter que sur nous!
Courage, fierté et probité et haut les coeurs compagnon, amitiés sincères.

Gaulois Ruthène

Merci Romanin.
Serrons les rangs et faisons face !
“Le Peuple souverain s’avance…”
(C’est un chant républicain, il me semble… Il est temps de le leur rappeler !)

coupendeux

La seule chose qui les intéresse, c’est que nous allions “veauter”;
Rendez-vous compte: ils pourraient perdre leur confortable fauteuil à ronfler, coincé entre le radiateur et le distributeur de champagne.
Ils ont également une trouille monstre que l’on mette le nez dans les comptes…

Genevieve

Je n’aurais pas vote Masseret pour le parti pourri qu’il represente, mais je trouve que ce type a du panache et le sens de l’honneur.

Alexandra Dougary

Pas d’accord avec vous Gambit, je vous trouve sévère.. Masseret sait qu’il n’aura plus de gamelle, il se bat (à mon humble avis) pour l’honneur, et ça à notre époque et surtout au PS c’est rare… Donc pour ma part, respect !

Gambit

Je n’ai plus, quant à moi, la moindre illusion sur l’honneur des politiciens ! Masseret veut garder son siège de conseiller régional. S’il se retire, il n’est plus rien pour les six années à venir, et à 71 ans le futur se rétrécit…
Je me réjouis qu’il se maintienne, car cela augmente les chances du Front National d’emporter la région, mais je ne parviens pas à croire à la noblesse et au désintéressement de sa décision.
Et puis, il est de ceux qui favorisent l’invasion migratoire depuis quarante ans et, à ce titre, il est l’un des fossoyeurs de la France.
Je lis toujours vos articles (trop rares) avec un immense plaisir, chère Alexandra.
Amitiés patriotiques !

dany 34

vous avez raison. La gamelle est bonne, il ne veut pas la perdre. Grace à lui, le FN va passer.

Torpillator

Masseret, comme toutes les girouettes, sent le vent tourner …

La Mécréante !

@Torpillator
oui… mais “à tout péché miséricorde” s’il n’a pas franchi le Rubicon..
ce monsieur a 71 ans, il a vécu des trucs qui nous échappent peut-être ?

étant de nature magnanime (et d’une méfiance de sioux à la fois), je n’ose me prononcer plus avant..

maire

Moi je dis merci a ce democrate
on peut toujours tout faire avec un democrate
on peut s entendre avec un type comme masseret car il pense a l humain

Claude Baldassari

Mon cher Masseret, pour un peu j’aurai pu voter pour vous. Homme de courage et de convictions, homme libre. Vous êtes un grand homme.

Gambit

C’est beaucoup d’éloges pour un ennemi de notre patrie dont il a juré la perte, comme tous ceux de sa clique depuis quarante ans ! Il “resiste” aujourd’hui par simple attachement à la copieuse gamelle qui lui est servie depuis si longtemps !
Tout le reste, les discours la main sur le cœur, c’est pour les gogos, les éternels dindons de la farce électorale, les cochons de votants français qui seront bientôt balayés par la marée noire de l’invasion.
À jeter sans remords, le Masseret, dans les poubelles de l’Histoire, avant de rendre à la France le bleu (marine) de l’espoir… s’il n’est pas déjà trop tard.
Vae victis ! Et vive la France redevenue libre et fière d’elle-même !

Noway

Gambit lirait il des mes pensées, rien à ajouter c’est exactement ça.

La Mécréante !

Respects, Monsieur Masseret !

ce n’est pas à son âge et avec un tel parcours qu’il allait “obéir“ à des merdeux et prébendiers de 40 ans ! l’éructant-suant-tremblotant n’a plus qu’à se taper le Q par terre.

encore un effort Monsieur Masseret, quittez ce nid de crotales qui vous sert de parti avant que sa morsure ne vous tue.

PS: il faudra suivre l’affaire de près parce qu’il Il a même résisté aux pressions des frères-3points de sa Loge.

eddie

bonjour ; oui a suivre car en 1981 il se serait peut être suicidé dans un verre d’eau.

La Mécréante !

@eddie
bonjour cher ami,
oui… et même que c’est son garde du corps qui lui aurait refilé la gouttelette fatale…

coupendeux

Bof, nous avons déjà vu des suicides à deux balles.

Norman Cliff

Cet homme a toute ma sympathie.

Danièle Ney-Kemp

Il n’y a pas de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage,
( Péricles).
Hommage à un homme de liberté, contre les compromis et les compromissions. Il est un exemple pour tous.

Lire Aussi