Face à Zemmour, Sonia Mabrouk a-t-elle dit toute la vérité sur l’islam ?

Dans quel pays arabo-musulman les mahométans se sentent-ils libres et heureux ?
La réponse coule comme un fleuve tranquille.
Même dans les richissimes monarchies pétrolières, la vie y est triste et monotone, où il n’existe aucune liberté et où seul le prince a le droit à la parole puisqu’il est le vicaire d’Allah sur Terre.

Certains intellectuels et journalistes musulmans confortablement installés en Occident et notamment en France osent critiquer les Français qui disent tout haut ce que pense tout bas l’ensemble de la population sur la dangerosité et la toxicité de l’islam.

Il n’y a qu’à voir avec quelle arrogance la journaliste Sonia Mabrouk a essayé de mettre en difficulté Éric Zemmour sur Europe 1.
Car pour elle, l’islamisme n’est pas l’islam. Et pour le démontrer, elle a convoqué le défunt Abdelwahab Medded, d’origine tunisienne comme elle, en s’appuyant sur son ouvrage La maladie de l’islam mais aussi le philosophe et islamologue Abdenour Bidar et sa fameuse phrase : « le Coran appelle à la liberté spirituelle » et qui s’inspire du penseur pakistanais Mohammed Iqkal (1877-1938) dont les parents étaient des hindouistes (des brahmanes), converti à l’islam en prétendant que ce dernier n’a rien à voir avec le christianisme, oubliant au passage que la première épouse de Mahomet, Khadija, était une nestorienne (une branche du christianisme moyen-oriental).

Prendre l’exemple d’un penseur pareil, ça vole pas haut et ça dégage des lacunes historiques. Et sans oublier que Mohammed Iqbal était souffi et que le soufisme est considéré comme hérétique par les quatre écoles du sunnisme (le malékisme, le hanbalisme, le chaféisme, le hanafisme).

Sonia Mabrouk est une enfumeuse de haute voltige, car masquer la réalité de l’islam est une spécialité islamique. Elle n’a pas envie de sortir du sentier d’Allah. Elle veut préserver les acquis de sa religion, et c’est son droit, puisque la France est un pays de démocratie et de liberté. On peut se permettre de dire tout et son contraire dans ce pays de cocagne qu’est la France où la taqîya a encore de beaux jours.

L’islamisme s’appuie sur l’islam, c’est-à-dire sur le Coran qui est incréé et les hadiths sacrés (quodoussi) dont le carburant est le djiahd. Et en plus, là où l’islam s’installe, il devient dominateur et totalitaire. Il veut s’accaparer de tout d’un coup.
La Turquie qui fut jadis grecque et byzantine est la preuve que l’islam écrase tout sur son passage. Et là où il passe, n’y restent que les pierres arides. L’Égypte, l’Afrique du Nord et tout le Moyen-Orient sont passés aussi par la lessiveuse islamique.
L’islam est une doctrine dominatrice qui aspire à conquérir la terre entière.
Aucun coin de la planète ne doit échapper à sa furie destructrice.
Et la France en fait partie, que cela plaise ou non à Sonia Mabrouk et consorts.
L’islamisme, c’est le réacteur de l’islam qui l’entraîne au djihad, à la guerre sainte.
L’islam est une machine à épuration, tout ce qui lui est contraire doit être évacué. Jeté à la poubelle !

La duplicité est une arme redoutable que les musulmans modérés et les islamistes utilisent sans retenue afin d’islamiser la France. Leur opposer une résistance devient de l’islamophobie qu’ils veulent criminaliser par le djihad judiciaire.
Et pourtant, il suffit d’ouvrir le « saint Coran » comme disent les mahométans pour découvrir la vraie nature de l’islam qu’ils tentent de dissimuler.

Il est écrit dans la sourate 9 versets 5 et 29, appelés aussi les versets de l’épée :
« Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux ».

Dans ce verset, il est question de soumission des associateurs.
« Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdissent pas ce qu’Allah et son Messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, en état d’humiliation ».

Et cette vérité du Coran, Sonia Mabrouk et compagnie ne veulent pas en parler… Ils la cachent en s’habillant du costume du modéré musulman. une arnaque de plus!
Quoi qu’elle pense, pour l’islam, la soumission des mécréants par l’épée est toujours d’actualité.
Et pour s’en convaincre, il suffit qu’elle s’intéresse aux explications et aux commentaires des versets coraniques donnés par les exégètes musulmans.

Sait-elle au moins que les interprétations des versets coraniques sont interdites, car le Coran est incréé, valable dans le temps et l’espace depuis la création ?
Et pourquoi les journalistes et les penseurs refusent-ils soulever le massâkh oua mansoukh (les versets abrogeants et abrogés) ?
Y a-t-il un tabou qu’ils ne veulent pas briser pour cacher la vérité sur l’islam et sa dangerosité ?

Eh bien ! La majeur partie des versets mecquois sur lesquels beaucoup de musulmans s’appuient, notamment les intellectuels imprégnés par : « Allah a dit, le prophète a dit » pour affirmer haut et fort que l’islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance, ont été abrogés par les versets de l’épée (5 et 29 de la sourate 9) selon le fiqh.

Ils vendent depuis des siècles une chimère et un mythe qui n’ont jamais existé.
L’islam reste une idéologie totalitaire, haineuse, raciste, ségrégationniste, misogyne, esclavagiste et dictatoriale.
Tous les théologiens, les philosophes, les poètes, les écrivains et les penseurs qui ont tenté de réformer l’islam ont été décapités depuis le VIIIe siècle à nos jours.

L’exemple des rationalistes (les mutazilites) entre le IXe et le XIIe siècles qui furent persécutés et assassinés par les califes parce qu’ils avaient osé mettre en doute leur pouvoir, c’est-à-dire l’islam, est édifiant. Mais cette histoire de mise à mort de ces rationalistes, par pendaison, par décapitation, n’intéresse nullement Sonia Mabrouk et compagnie.

Le dernier en date fut le théologien et penseur soudanais Mahmoud Taha qui fut pendu dans la prison centrale de Khartoum en 1985 à l’âge de 76 ans, pour apostasie.
Toute autre explication est une masturbation de l’esprit pour cacher la vérité de l’islam et endormir les Français en vue de les dominer et de les asservir.
Car en islam, il y a une division du travail entre le mielleux et le cru. Alors aux Français de faire le choix entre ces deux options aussi destructrices l’une que l’autre !

Hamdane Ammar

image_pdf
1
0

48 Commentaires

  1. Sonia Mabrouk, que certains patriotes se croient obligés d’encenser parce qu’ils ne supportent plus l’étiquette infâmante de « raciste » qu’ils n’ont pas le courage d’assumer, a prouvé la véracité de l’expression » le caque sent toujours le hareng » et le caractère douteux du lâche « Y’en-a-des-biens ».

    Vous et d’autres, monsieur Ammar êtes la preuve rare de l’inverse, mais comme vous êtes rares ! Et vous ne passerez pas dans les grands médiats menteurs; Mais qui s’y « informe » encore, à part les niais ? Je sais, ça fait encore du monde….

  2. J aurais confiance mais je doute toujours car les liens communautaires sont parfois très fort.

  3. La dichotomie entre mahométans et islamistes est de même nature que celle opposant socialistes et staliniens.
    Les premiers sont des gens raisonnables qui suivent la bonne voie, les autres se seraient fourvoyés.
    En vérité, ce qui les différencie vraiment est que les premiers sont juste un peu moins pressés et brutaux que les autres.
    Mais leur objectif est le même.

  4. j apprend avec plaisir qu elle a son doggy bag permanent a l hotel des monnaies ! ouf elle ne va pas mourir de faim …

  5. en 1962,a l’independance de l’algerie,nous avons vu des foules de musulmans « moderes »egorger les juifs et chretiens

  6. Ce n’est pas très crédible de présenter cette excellente journaliste qu’est Sonia Mabrouk comme l’avant-garde masquée de l’islam politique.

  7. Est ce que son mari Guy lui fait du cochon ? Si c’est non et si elle pense être française , c’est loupé ! Elle a l’air cool mais quand on touche un peu trop à certains sujets, elle coupe le sifflet ! Pour le coran, elle est hors sujet n’a pas la culture de Z et pour l’islam…No comment ! 😇

    • Non, car pour épouser une musulmane, il a du se convertir..dire la « chaada » devant un imam..même la loi française, traitresse, l’exige..vous pouvez demander en mairie le dossier à fournir..cocotte est une bonne musulmane sournoise..son mari ne lui fait pas de cochon..il n’en mange plus..elle y veille..

  8. Un éditorial remarquable de compréhension du problème islamique. Vite Zemmour

    • Il paraît même que ce sont des femmes tandis que les Algériens sont des hommes et les Marocains des lions ! Où le racisme va se fourrer !

    • Et un ISLAMISTE est un pratiquant de l’ISLAM !!!
      Alors cessons de dire que les 2 n’ont rien à voir !!!

  9. Pour se convaincre que la doctrine politico-judiciaire de l’islam est totalitaire, il faut juste se rendre compte que tous les pays sous domination musulmane ont des points communs :
    – pas de Bibliothèque,
    – Pas de diversité culturelle,
    – interdiction de critiquer, moquer l’islam,
    – nombreux interdit aux femmes
    – nombreux interdits aux hommes,
    – pas de presse d’opposition,
    – le libre arbitre est interdit.
    L’islam repose sur 2 livres de lois :
    Le coran code civile et la Charia, code pénale qui introduit la mise à mort par flagellation, lapidation, décapitation,même pour apostasie.
    Les valeurs de l’islam sont-elles compatibles avec celles de notre république, comme l’affirme la gauche et Macron ?

  10. À Hamdane Ammar : merci pour votre article et en vous rappelant que cette Sonia a bien convertir à l’islam son compagnon français de souche .
    Pouvez-vous traduire cette vidéo qui dévoile le danger de la TAKKIYA des musulmans : le cheikh Ahmed Tayyeb refuse de condamner daech car ils sont croyants en allah .

    شيخ الأزهر: « لا أستطيع تكفير داعش لأنهم يؤمنون بالله »
    ‏https://youtu.be/fSGTDGwvzac

  11. sonia mabrouk n’a surement pas lu le coran lorsqu »elle préte,ds pouvoir l’interprêter ou le réformer :
    Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
    10:38 le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde

    39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité afin qu’ils deviennent pieux
    (il n’est donc pas possible d’interpréter le coran, on doit l’accepter au premier degré)

    sonia, attention !
    15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux

  12. Les religions politisées ont toujours été une plaie pour l’humanité, l’inquisition catholique associée au pouvoir royal terrorisait les gens, les catholiques et les protestants se massacraient, les chrétiens et les musulmans ont éradiqués des ethnies et des peuples de par le monde, les arabes et les hébreux se font la guerre depuis des décennies, et les musulmans sont tellement soumis à leur dogme qu’ils n’ont psychiquement pas la possibilité de s’y soustraire, au point que l’extrémisme radical se répande à grande vitesse en leur sein même. Il est évident pour tout individu libre de sa pensée que cette religion est porteuse de graves dangers pour les peuples qui n’y sont pas endoctrinées, de plus la grande majorité des musulmans ne sont pas en capacité « psychologique » de la contester.

    • Si vous examinées la Bible en profondeur vous y verrez que le Dieu de la Bible, Yahweh ( certains le nomme Jéhovah en Français) n’est absolument pas derrière ces religions païennes, Lui il n’a que des lois et principes fondamentaux pour le bien de toute l’humanité et cette humanité l’a rejetée en créant ses propres religions qui leurs donnes raisons dans leur immonde vie. Un jour, Peut-être proche, il va intervenir et mettre fin définitivement à toute cela. C’est son projet fondamentale pour l’humanité.

  13. Si madame la « journaliste » a fait une enquete sur l islam …ou est donc ce dossier?

  14. Le problème des musulmans comme S Mabrouk c’est qu’ils confondent (volontairement ?) les prétendus bienfaits de leur religion avec ceux de la culture occidentale et en l’occurrence de la culture française, c’est à dire avec ceux du contexte dans lequel ils vivent. De la même manière, les français jugent l’islam aux musulmans lambda qu’ils côtoient ici. Dans un autre contexte, où l’islam est libre, c’est la merde. Et bien entendu pour être libre, l’islam élimine par tous les moyens ce qui n’est pas lui. Pas compliqué d’ouvrir les yeux aux gens. Il suffit, comme vous l’avez fait, de leur demander dans quel pays musulman on voit une quelconque religion d’amour, de tolérance et de paix. Et là c’est encéphalo plat.

  15. Que cette femme très belle ,retourne dans sa Tunisie natale .
    Tunis est une très belle ville ,en été , le soir ça sent le jasmin.
    Elle ne nous manquera pas !

    • Je considère que Mabrouk est une islamiste et qu’elle n’a rien à faire en France!
      Remigration en Tunisie!

      • Depuis qu elle a ete encensee(zut,c ‘est catho)partout,et par la bande de Tpmp,j ai commence a me mefier.Qui est elle pour regenter Cnews en clouant le bec aux intervenants de l opposition,mine arrogante et circonspecte,pour parler en mon nom de Francaise dt elle adopte les codes pr bien faire son trou?
        Cela ft un moment que je ne regarde plus ni n ecoute « Mme « je sais tout »qui connaitrait mieux la France nos Anciens que nous,la grenouille infatuee et fausse rebelle.D accord avec C Guyard!

    • Entre nous, il y a pleins de femmes plus belles qu’elle et qui ne sont pas conditionnées par les médias mainstream, ni tributaires d’une secte ou d’une quelconque doxa.

  16. Article à transmettre à la concernée, mais je n’ai pas d’adresse mail pour l’atteindre.

  17. « L’islamisme n’est pas l’islam » !?…..qu’ils arrêtent de suite avec ce ramassis de connerie !….c’est pire que dire que l’alcoolisme n’est pas lié à l’alcool peut être ???

  18. Je l’ai déjà écrit ici, je suis terriblement déçu par cette femme en qui je faisais plutôt confiance, tout en sachant qu’elle était musulmane
    Elle m’a cocufié, et je ne lui pardonne pas !

    Et ses trémolos pleurnichards ce matin sur Tapie (Europe1, 10h), accompagnée par un Bock-Coté faux-cul (ou pas ?) m’ont définitivement « calmé » sur la valeur de la dame qui a dévoilé son côté « petit bourgeois » d’adoption. Admirative d’un mec qui a du pognon, peu importe les dégâts humains qu »il a provoqués le salaud.

    Tapie, falsificateur et parano. Un malade mental créé par les médias, comme Macron.

  19. une chose est sure….c’est que chaque adepte de cette secte qu’est l’islam chaque adepte préférera toujours sa religion a notre France,notre pays passera toujours en dernier.

    • C’est exact, il n’y a qu’une minorité de musulmans qui aiment vraiment la France.Ils devraient se liberer en apostasiant.

    • Peut-être mais elle est la messagère tranquille de l’islam fasciste et conquérant. Sans même le vouloir sans doute. La vérité c’est que même les musulmans gentils et modérés n’iront jamais contre les plus radicaux des musulmans parce-qu’ils ont peur de la colère dévastatrice et de la pression sociale de leur communauté. J’ai toujours pensé qu’il fallait un état fort pour protéger et émanciper ceux qui rêvent d’accomplir un islam modéré. Leur nombre croissant, ce ne sera qu’un voeu pieux et les nazis de demain en Occident seront comme en Algérie hier les hordes de musulmans fanatiques. Ils nous font le jihad tous les jours et ça ira en s’aggravant encore jusqu’à que les Européens se réveillent de leur léthargie humaniste.

      • PAPY
        EN 1951 J’AVAIS UN AMI MUSULMAN NON INTEGRISTE. JE LUI AI POSER CETTE QUESTION »SI UN JOUR TA RELIGION TE DEMANDE DE M’EGORGER IL MA REPONDU JE LE FERAI POUR PROTEGER LE MIENS DE LA REPRESSION DES AUTRES MUSULMANS »
        tout est dit.JE N’AI PAS OUBLIE??

        • Paul
          Si papy c’est moi, tu es plus papy encore parce-qu’en 51 je n’étais pas encore né et loin de là.

      • Selon Erdogan L’islam n’a pas à être modéré ou non modéré.» Pour lui, l’«islam modéré» serait en effet un concept trouvant ses origines «en Occident». Or, «ce que [les personnes brandissant ce concept d’islam modéré] désirent réellement, c’est affaiblir l’islam», a asséné le dirigeant turc.

Les commentaires sont fermés.