Face au péril islamiste français exigeons le principe de précaution !

En voyant les islamistes arrêtés par des coups de filet spectaculaires de notre ministre de l’intérieur je me suis souvenue d’un visage, cet homme effrayant, tout de noir vêtu, j’en avais déjà parlé en mai 2010  dans  Riposte laïque(1).

L’homme  avait été  condamné à un an de prison pour maltraitance sur enfants…Je l’avais ensuite aperçu quelquefois dans des manifestations de Forsane Alizza, le groupe des Cavaliers de la fierté auquel son faciès  donne, sur la vidéo, une allure de chef de gang de talibans des pays lointains ! Cette vidéo, qu’il faut avoir le courage de regarder jusqu’au bout émane de ce groupe qui conteste une décision de justice, l’homme a été une victime, il était trop bon prêcheur etc.. ! Les personnes arrêtées ont-elles  fomenté l’enlèvement d’un juge? Laissons la justice poursuivre son enquête!

http://www.youtube.com/watch?v=7bu0nZRm0O4&feature=related

Mais de toute façon, pourquoi, au nom de la liberté religieuse, avons-nous  accueilli  en France  des personnes, souvent  étrangères,  qui  propagent  une agitation islamiste politique  et haineuse ? Combien sont-ils et combien de champs ( nos banlieues) ont-ils ensemencés avec  cet  islam-radical ? Ces gens qui ne se veulent que religieux, c’est leur principale (unique?) occupation. Ils sont prêts au combat au nom d’Allah, ces prédicateurs  fous. De quoi vivent toutes ces personnes ? De subsides de l’étranger ? D’aides sociales ? Pourquoi sont-ils sur le territoire français?  Simplement pour faire du prosélytisme religieux et convertir notre jeunesse, ou pour autre chose? Sont-ils depuis des années, payés, protégés, encouragés? Par qui ?Dans quel but?  Il y a de nombreuses questions à se poser.  Le gouvernement ne doit pas se contenter de faire quelques arrestations musclées sous les caméras des journalistes à quelques jours des élections, les élus doivent répondre aux préoccupations des Français. Les journalistes doivent faire leur boulot au lieu de toujours mettre la poussière sous le tapis!

Il faut remercier Yves Calvi d’avoir, dans le C dans l’air du mercredi 4 avril, présenté la vidéo du site Forsane Alizza mettant en évidence le verset 89 de la sourate 4 du Coran. Ce verset violent existe bel et bien dans le Coran. Sa reproduction et sa diffusion sur des sites islamistes ne peut qu’infuser auprès de la jeune génération des idées de haine de nos sociétés puisque, rappelons-le,  on y ordonne de tuer les mécréants ( et les occidentaux  le sont évidemment!). Les médias, par leur silence (il est possible qu’ils aient peur d’enquêter sur ce terrain)   portent une large responsabilité du développement rampant de ces idées islamistes et de leurs effets dévastateurs sur une partie de la jeunesse.  Les sympathisants du groupe  Forsane Alizza et des salafistes sont des adeptes souvent très  jeunes (hommes et  femmes) !

Dans cette affaire que font les  responsables du CFCM qui  savent mais ne parlent pas ? A  gauche on va encore crier au scandale et demander de l’indulgence pour excuser les agissements de ces gentils et pieux personnages à l’apparence si sympathique.  En matière de terrorisme islamique une question va se poser  : « Doit-on attendre le passage à l’acte comme la tuerie de Toulouse pour  interpeller ? »  Cette tuerie de Toulouse et Montauban,  Michèle Cotta l’a, gentiment,  rebaptisé du doux vocable « accident de Toulouse » dans l’émission de Philippe Labro ! S’il faut attendre, pour enquêter, un réel passage à l’acte du type Merah alors où allons-nous ?

Les salafistes et les frères musulmans gagnent du terrain de l’autre côté de la Méditerranée, mais aussi en Afrique centrale au Canada en Europe et partout dans le monde, comme un vent dynamique qui les pousse  à l’action politique pour une  grande progression territoriale de la oumma 

http://www.youtube.com/watch?v=h8SaHwP2My8

Face à ce péril islamiste (3) exigeons le même principe de précaution que pour les OGM. Mesdames, Messieurs les élu (e)s quelle que soit votre étiquette politique c’est  votre affaire, vous ne pouvez plus, maintenant,  fermer les yeux!

Chantal Crabère

(1)Posted on 10 mai 2010 by Chantal Crabère – Article du nº 144 

(2) On trouve ces mouvements radicaux dans toute l’Europe mais particulièrement actifs en Belgique, en Grande Bretagne, aux Pays-Bas.

(3)  Je m’étonne  de voir des  journalistes, dans le Journal du mercredi 4 avril  de  Pujadas,  filmer une femme voilée de noir pour prouver que ce voile noir signifie l’arrivée de la Charia au Mali !  Qu’en est-il alors en France ? Il est vrai  que l’on voit toujours mieux la paille dans l’œil du voisin…..

image_pdf
0
0