Face aux Khmers verts, pour une écologie à l’endroit !

Publié le 17 septembre 2020 - par - 32 commentaires - 1 592 vues


À l’issue des Trente Glorieuses, au mitan des années 1970, deux problèmes sont apparus dans les sociétés européennes sortant : l’immigration et l’environnement.
Le système économique, politique et médiatique les a évacués : par la négation pour l’immigration, par la manipulation pour l’environnement.
L’écologie a été détournée de sa trajectoire par une extrême gauche livrant un combat « progressiste » de guerre au peuple et de déconstruction. Contre les sapins de Noël, les fêtes votives, le Tour de France et… pour les mosquées. Et par les grandes multinationales pratiquant le « greenwashing » et cherchant de nouveaux marchés sous couvert de « développement durable » et de « transition énergétique ».
En consacrant, samedi prochain 19 septembre, son VIIe colloque à « La nature comme socle » l’Institut ILIADE entend remettre l’écologie à l’endroit.

La nature comme socle c’est d’accord reconnaître les permanences anthropologiques : les différences entre les espèces, entre les peuples, entre les cultures, entre les sexes, reconnaître les lois de la vie et de la filiation. Loin des délires arc-en-ciel des antispécistes, des « antiracistes » et des lobbys LGBTQ.
La nature comme socle c’est aussi admettre les aléas. Les aléas sanitaires et les épidémies : l’homme a vécu avec les virus depuis son origine. Les aléas climatiques : se rappeler que le climat sur terre a toujours changé, et ce avant l’apparition de l’homme, sous l’effet du soleil, de la position de la terre dans le ciel, du magnétisme, du volcanisme et des échanges entre la terre et les océans. Les aléas météorologiques : le froid, le chaud, la pluie, la neige, la sécheresse, les inondations. Et accepter d’y faire face. Aujourd’hui dans la « société tiède » dénoncée par Konrad Lorenz, dans le monde régi par le « principe de précaution », tout est fait pour pasteuriser la vie et éviter le contact – notamment des enfants – avec les éléments. La nature pour socle, c’est remplacer le clavier par le plein air !

La nature comme socle c’est respecter les terroirs. C’est cesser de consommer l’espace et d’artificialiser les sols à raison de l’équivalent d’un département français tous les dix ans ; et ce pour y construire des entrepôts, des zones commerciales ou des logements. C’est protéger les paysages sauvages (les côtes et la haute montagne) et les paysages humanisés (les forêts, les champs, les prairies et les bocages). C’est ne pas céder aux délires des éoliennes ou des hydroliennes, des « fermes solaires » et des captages des torrents de montagne dès leur source. C’est avoir le souci de « la beauté comme horizon ».

La nature comme socle, c’est privilégier le local et non le global. C’est en finir avec le libre-échangisme mondial et le gouvernement du monde par les porte-conteneurs venus de Chine. C’est rétablir des frontières et mettre en place des mécanismes de préférence locale, régionale, nationale ou européenne.

La nature comme socle, c’est se méfier du climato-alarmisme et de la climato-manipulation. Si Greta Thunberg avait raison et que les rejets de gaz carbonique dans l’atmosphère étaient la pire menace pour l’humanité, alors il faudrait prendre trois mesures :
– rapprocher la production de la consommation par des barrières douanières, une fiscalité repensée et un changement des règles des marchés publics,
– organiser la remigration car un Africain en Europe a une empreinte carbone et une empreinte sur l’espace 10 fois supérieure à celle d’un Africain en Afrique,
– recentrer la production d’électricité sur le nucléaire, industrie la moins consommatrice d’espace et de carbone.

Si les climato-alarmistes ne le font pas, c’est qu’au fond d’eux-mêmes ils ne croient pas à leurs discours.
Et pourtant protection, remigration, nucléarisation, voilà un bon et beau programme écologique !
Voilà quelques pistes pour remettre l’écologie à l’endroit. À l’opposé du discours médiatique trop souvent dans les mains des lobbys industriels, des lobbys verts et des Khmers verts tenant d’une écologie hors-sol.

Jean-Yves Le Gallou

2020 : la nature comme socle, pour une écologie à l’endroit
Samedi 19 septembre 2020 de 10 h 00 à 18 h 30
Maison de la Chimie, 28 rue Saint-Dominique 75007 Paris
https://institut-iliade.com/2020-la-nature-comme-socle/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
jeannot

Ceux qui ont voté pour les verts se réveillent avec une sacrée gueule de bois. Ils pensaient que EELV défendait l’écologie et la “planète”. Ils se rendent compte qu’ils ont élu des aliénés à camisole de force. Et ce n’est que le début

sylvestre

non c’est plus simple que ça , il y a 40 millions de votants a la présidentielle dont 10 à 15 millions de musulmans .Les verts (pas de terre, d’ excréments ) font alliance avec frères musulmans et salafistes = mosquées au écoles salafistes( ou on la langues française n’est pas enseignée) contres les voix aux élections .c’est cela les verts de merde .c’est comme cela qu’ils ont gagné Lyon , bordeaux , Marseille …….

Mausquou

Comment des écolos peuvent-ils applaudir les immigrations massives entre continents alors que celles-ci alimentent ensuite une bonne part du trafic aérien : voyages familiaux vers les pays d’origine et pèlerinages divers ?

Partir

Les gauchistes utilisent les problèmes d’environnement pour avancer leurs idées de gauchistes avec de fausses solutions pour l’écologie, et ils réussissent, voir les dernières élections municipales.

Dommage que les patriotes n’en fassent pas autant, ils auraient de quoi dire par example sur la surpopulation africaine qu’on importe. Au lieu de cela on voit des publications comme RL nier le réchauffement climatique…

André LÉO

Avec 10 milliards d’humanoïdes affamés, illettrés, incultes, dans 30 ans, le mot même d’écologie est une tartuferie grotesque.
La population naguère à 95% rurale il y a 250 ans, est aujourd’hui à peu près dans la même proportion dans des mégapole-clapiers-bidonvilles de 10,20, 30 millions d’habitants. Il est trop tard pour imposer aux croyants écolos et religieux la limitation drastique des naissances. La sélection naturelle s’en charge déjà, avec la COVID… et avec l’immigration du sud vers le nord encore “vivable”.
Quand les 2 milliards d’Africains prévus en 2040 vont traverser la méditerranée, ce sera la fin de la civilisation, et à court terme, de l’humanité. Les Soros et ses amis réfugiés dans leur réserve bunkérisée n’auront plus personne pour les nourrir et les torcher.

Olivia

D’accord avec vous sur de nombreux points. Par contre, en ce qui concerne le nucléaire vous oubliez les déchets… A certaine commune en France il a été imposée tous les déchets nucléaires de ces dernières décennies. Leurs sous sols argileux devraient faire obstacle aux fuites radioactives. Sauf que le site se trouve au-dessus de la plus grande nappe phréatique d’Europe… Et les déchets ont une vie de 15 000 ans, à peu près, si j’ai bien compris. Pas d’accord non plus pour le climat. Bientôt plus de banquise, du jamais vu, et c’est bien à cause de toutes nos activités réchauffantes. J’ajoute que “Kmers Verts” stigmatise les bons écolos, les paysans convertis au bio, ceux qui oeuvrent pour le commerce équitable, etc…

Dorylée

“… les déchets ont une vie de 15 000 ans, à peu près…” La période de l’uranium-238 est de 4,5 milliards d’années. Celle de l’uranium-235 qui disparaît plus vite n’est « que » de 700 millions d’années. La période, c’est le temps qu’il faut à un élément radio actif pour perdre LA MOITIÉ de sa radio activité……

Olivia

Merci pour ces précisions – effrayantes… En + la population est totalement ignorante des conséquences des retombées de Tchernobyl qui, jointes à celles des essais nucléaires “gaulliens” polluent toute la surface de notre territoire. Trente ans après la catastrophe, la CRIIRAD a analysé 38 échantillons de champignons cueillis en Rhône-Alpes. “Le césium 137 y est détecté dans 95 % des cas. Sans oublier le césium 134… L’étude, qui a porté sur 9 espèces de champignons, démontre que la consommation de plusieurs centaines de grammes de champignons secs peut entraîner une exposition aux rayonnements ionisants faible mais non négligeable”. Avec le nucléaire une catastrophe est toujours possible et fatale au vivant et aux territoires…

Devez

Bizarrement, M. Le Gallou omet, tout comme les écolos, de mentionner le problème de la DÉMOGRAPHIE. Le commandant Cousteau estimait que la population globale ne devrait pas dépasser les 700 millions. L’Afrique, ce ‘continent vide’ du début du 20ème siècle compte aujourd’hui 1,5 milliards d’individus et vogue allègrement vers kes 3 milliards à l’horizon 2050. Mais aussi l’Inde, la Chine. Passer sous silence cette problématique lourde n’est donc pas justifiable w mais peut-être l’auteur de l’article, catholique convaincu, ? pense t il que la vocation première de l’homme est de’croitre et de multiplier

Patapon

Lire ou relire Malthus et visionner le film ” Solei Vert” .Nous avons tous les outils pour remédier au désastre,encore faut il convaincre les sceptiques et les bornes.Sinon,je suis heureux d’avoir connu un monde agréable et respirable.Je me félicite de ne pas voir la suite.La Terre est un merveilleux laboratoire,elle saura se passer de nous.

Patrick Z

En effet, Le Gallou (qui par ailleurs est un très bon analyste politique) oublie l’essentiel. C’est pourquoi je remets le lien de cet article qui, lui, va au fond des choses:
https://eurolibertes.com/lobbies/lecologie-politique-lideologie-mystificatrice/

andre

Très bon texte. Les écolos ne sont que d’anciens bolcheviques troskistes avec les mêmes méthodes. ils sont là pour détruire l’humain surtout s’il est chrétien ! comme en Russie en 1917 !
oui le marxisme est parti d’Allemagne et cette fausse écologie égalemnt car l’Allemagne continue d’être contrôlée par les mêmes adorateurs du Veau d’Or.

Fleur de Lys

Christian Prud’homme : “Le tour de France c’est notre pays, c’est une fierté” (VIDEO)

Quand Christian Prudhomme, directeur du Tour de France remet à sa place @EricPiolle, maire de #Grenoble 👌. Merci pour ce moment ! Stop au délire #EELV

https://www.fdesouche.com/2020/09/18/ludovic-blanco/

Pascal Olivier

La priorité est de nous libérer de l’idéologie allemande d’après-guerre qui nous a contaminés, idéologie incarnée dans l’obscurantiste « Principe de précaution », principe qui a été jusqu’à dénaturer notre Constitution.

Nous ne devrions pas substituer la catastrophe au progrès, Hans Jonas ne devrait pas être notre philosophe. Les écolos sont nos ennemis.

selena78

et avec toutes ces conneries qui ne menent a rien c’est quand que vous faites du vrai journalisme qui consisterait a nous donner quelques jours avant , la liste de toutes les manifestations anti merdacron anti masque anti vaccin etc ?????????????????????????? ça ce serait du journalisme informatif , pas de la branlette a grivois ! que ceux qui sont d’accord avec moi relayent donc ce message pour nos redacteurs de bluettes merci!

zéphyrin

vos arguments que je partage en partie ont un petit côté contradictoire . Ainsi vous semblez condamner une commune française qui est autonome en énergie électrique grâce au vent et au soleil et qui revend à EDF son surplus de production….
pourtant on est bien dans le local, dans le rural, qui a financé ces installations, qui en finance l’entretien . Il faut admettre la différence entre les métropoles et la france périphérique qui a la volonté d’évoluer, et la chance d’avoir de l’espace . On ne peut pas tout avoir. En l’ occurrence le choix municipal n’a jamais été contesté et sauf en cas d’immigration incontrôlée (ce qui est peu probable) tient parfaitement ses promesses.

jeannot lapin

je réclame la peine de mort pour la Khmer verte Cécile Duflop !
l’ex amante de F Hollande

R2D25

A mort! la jument verte.

Emile 2

L’évolution de l’intelligence des Français est à l’image de celle de nos bacheliers , du niveau du cm2 d’il y a 40 ans ….
Des moutons décérébrés apeurés par les climatopropagandistes .

s finie!

Ah, ah, vous en vouliez des écolos. Et bien vous en avez! Et j’espère qu’ils vous en feront baver!

R2D25

C’est la france qui va en souffrir

Christophe L

Un documentaire parut en 2007 ” solution locale pour un désordre global ” de Coline Serrault qui avait aussi réalisé le long-métrage” la belle verte ” dans les années 90, préfigure le combat d’artistes de gauche dans le domaine de l’écologie raisonnée et non d’écologie politique ou d’ailleurs des personnes comme le couple Bourguignon ou Kokopelli avaient été mis à l’époque au devant de la scène.
Étant de droite et pragmatique et aussi petit fils de paysans autochtone gascon je m’intéresse à tout ce qui va dans le bon sens, donc cela nous amène à parler du vide sidéral de la droite dans ce domaine qui l’a abandonné pour des raisons obscures dirais-je pour ne pas être trivial, à la gauche qui elle n’a pas hésité à s’en emparer de facto et avec raison.
📯⚔️🇫🇷

Patrick Z

Oui il faut dénoncer sans relâche les imposteurs de l’écologie que sont les gauchistes, à ce sujet voici un article de Richard Dessens auquel j’adhère totalement:
https://eurolibertes.com/lobbies/lecologie-politique-lideologie-mystificatrice/

patphil

ah si les gaulois allaient voter au lieu de s’abstenir

Tripes aviseur

Pour Qui ?

Fabiola FERRANTE

Deuxième solution : ne pas laisser l’ECOLOGIE aux Gôchiasses !
La mer, les montagnes et l’air pur ne sont ni de Droite, ni de Gauche !
Alors pourquoi les Gôchiasses s’en sont emparé ?
Parce que la Droite est fainéante, brasse du vent, ne pense qu’à se remplir la panse : regardez-les au bord de l’apoplexie pour certains tellement ils ont bien mangé au restaurant de l’Assemblée Nationale !
Que ces repus pensent un peu à reprendre tous les Arts et l’Ecologie, qui ne doivent être ni de Droite, ni de Gauche, mais être simplement par eux-mêmes des sujets d’enrichissement du peuple et non pas les domaines réservés à des Gôchiasses qui enlaidissent et abîment tout ce qu’ils touchent !

Fabiola FERRANTE

Déjà il faudrait trouver une solution à l’escalade de la démographie : c’est pas possible qu’un seul malien ait 4 femmes et 46 enfants !
C’est pas possible d’accepter de telles aberrations !
Franchement ça donne envie de la leur couper une bonne fois pour toutes.
La surpopulation qui gangrène l’Afrique est apportée en Occident en acceptant sans condition ces populations qui ne vivent que pour copuler et vivre d’allocations.
Alors forcément ils foutent en l’air nos caisses d’aides sociales qui n’ont pas été paramétrées avec ces données !
Un vaccin qui stérilise les bonobos professionnels de la ponte : çà c’est UNE IDÉE, non ?

BCG

Et la ligature des trompes, ça marche aussi !

Emile 2

Je suis plutôt pour le petit billot et la serpette .

Durocher

C’est vrai, quand on y pense, que tous ces écolos d’opérette qui nous bassinent depuis 30 ans font absolument tout… sauf de l’écologie. Ah si : nous accuser d’émettre du CO2 à chaque baillement que nous faisons…
Notre époque souffre de trois grands maux : l’incompétence, l’imposture et l’ignorance. J’en ajouterais un 4ème : le pédantisme. Tout ce qui relève d’un acharnement moralisateur est à suspecter, l’idéologie n’est pas loin.
Il est grand temps de redécouvrir la Nature.

FleXo

Khmers ne signifie pas intégriste mais…cambodgien…bordel utilisez des mots quibrespectent ce peuple qui a beaucoup souffert

Fleur de Lys

Zoom – Romain Petitjean et Jean-Yves Le Gallou : Remettons l’écologie à l’endroit !
VIDEO TVL

Le 7ème colloque de l’Institut Iliade (samedi 19 septembre à Paris) aborde un thème essentiel et d’actualité : »La nature comme socle – Pour une écologie à l’endroit ». Les organisateurs de cette manifestation, qui prend chaque année un peu plus d’ampleur, veulent dénoncer une écologie mondialiste délirante qui ne cherche qu’à déconstruire « les identités et les traditions ». Le colloque de l’Iliade s’annonce comme une grande entreprise de « dé-jadotisation des esprits », en référence au patron des Verts et futur candidat à la présidentielle, Yannick Jadot.

https://www.tvlibertes.com/le-zoom-romain-petitjean-et-jean-yves-le-gallou-remettons-lecologie-a-lendroit

Lire Aussi