Face aux barbares, il est vraiment temps de défendre notre civilisation !

En mai 2013, deux Français de 26 et 28 ans marchaient tranquillement dans les rues de Perpignan, lorsqu’ils se sont retrouvés à terre : seize « jeunes », entre 12 et 22 ans, venaient de leur « tomber dessus » pour les obliger à crier « Allah akbar ». Devant le refus des agressés, les agresseurs sortirent des couteaux, et obtinrent satisfaction ! Ils dépouillèrent ensuite les deux Français de leurs effets personnels, et partirent aussi vite qu’ils étaient venus.

Les deux victimes ont immédiatement porté plainte, et les agresseurs ont pu être identifiés. Parmi ces 16 personnes se trouvaient 5 filles. Tous étaient  musulmans !

Je ne parlerai pas ici du silence médiatique dont cette agression fit l’objet, le dieu multiculturaliste me l’interdisant formellement. Je me contenterai seulement de poser quelques questions.

Comment de tels actes sont-ils possibles sur le sol français ? Si la main qui frappe est commandée par le cerveau, qu’est-ce qui commande le cerveau ? Autrement dit quelles valeurs l’animent à l’instant même où il ordonne de frapper ? D’où viennent ces valeurs ? Des Droits de l’Homme ? Quelle culture les enseigne ? La culture française ? Quel livre les véhicule ? Le Nouveau Testament ? Quels pays les prônent ? Les pays occidentaux ?

Si ces valeurs ne sont ni celles de la France, ni celles de l’Occident, pourquoi s’expriment-elles en France comme en Occident ? N’avons-nous pas compris ici que sous l’apparence d’un simple « fait divers » s’affirme au grand jour la volonté d’imposer la Charia au monde entier, en commençant par notre pays, dont la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » est une insulte pour les inconditionnels de l’islam, puisque dans l’islam, la liberté n’a de sens qu’entre l’homme et Dieu (1), l’égalité qu’entre hommes de confession musulmane (2), et la fraternité qu’entre musulmans ?

Savons-nous au moins que l’islam n’a pas la même loi d’amour, de tolérance et de paix, suivant que l’on est musulman ou non-musulman ? Ignorons-nous que des savants islamiques vont jusqu’à reconnaître la nécessité de tuer ceux qui osent critiquer l’islam ?

Tandis que nous nous interdisons de défendre le christianisme chez nous, c’est chez nous que les islamistes planifient le djihad, comme il se voit par le nombre croissant de « jeunes » qui partent rejoindre al-Qaida !

Et voilà comment « une quinzaine de Français sont morts les armes à la main » pour servir la Parole d’Allah (3) !

Et voilà surtout comment notre lâcheté prépare la mort de l’Occident, et, par suite, la plus formidable inversion des valeurs qui soit !

Maurice Vidal

(1) A qui le musulman doit une obéissance absolue.

(2) Dans l’islam, la femme, même musulmane, est ontologiquement inférieure à l’homme.

(3) William Molinié, 20 minutes, jeudi 9 janvier 2014, page 5.

image_pdf
0
0