Face aux végans, les bouchers gaulois ne ne laisseront pas faire

Les végans, vous connaissez ? Ce sont des individus pontifiants qui, prétendant respecter la cause animale mais surtout pour avoir l’occasion de se faire valoir, refusent de manger viande et poisson, et aussi tous les produits en rapport avec l’exploitation animale : lait, œufs, miel.

Mettons les choses au point : tous ces donneurs de leçons sont à vomir.
Pendant que les médias en font des tonnes sur la prétendue cellule d’ultra-droite, des extrémistes violents passent à l’acte en toute impunité.
Harcelés par des activistes (ceux-là mêmes qui dénoncent la violence à l’égard des animaux), les bouchers-charcutiers sont forcés de demander la protection de la police. Pour que ces professionnels de la viande, que l’on n’imagine pas en train de chouiner dans leur tablier, en appellent à la protection du ministère de l’Intérieur, c’est qu’il a fallu leur en faire beaucoup.
Dans une lettre adressée à Collomb – qui n’était certainement pas au courant – la Confédération française de la boucherie se plaint de la violence et de la multiplication des attaques de groupuscules anti-viande et anti-plaisir et volupté : « Nous comptons sur vous pour que cessent les violences physiques, verbales, morales subies par les artisans bouchers-charcutiers. »
Dans les Hauts-de-France, sept boucheries ont été aspergées de faux sang en avril dernier, une boucherie et une poissonnerie vandalisées, leur vitrine brisée et les façades taguées de l’inscription « stop au spécisme ».
Ils cherchent à nous faire fermer nos boutiques. C’est un coût pour les réparations, pour le chiffre d’affaires, et ça pèsera pour les assurances, déclare le vice-président de la chambre de métiers et de l’artisanat.
Fin mars, une militante herbivore avait publié le message suivant après l’attentat islamiste de Trèbes au cours duquel le boucher du supermarché avait été tué : « Ben quoi, ça vous choque un assassin qui se fait tuer par un terroriste ? Pas moi, j’ai zéro compassion pour lui, il y a quand même une justice. » Elle a été condamnée à sept mois de prison avec sursis pour « apologie du terrorisme ». Bien fait pour sa tronche !
Logiquement, avant de prendre la plume, je me suis informée, comme toujours :
Le régime des herbivores peut fortement varier d’une saison à l’autre, particulièrement dans les zones tempérées, et selon les périodes de l’année. Les herbivores doivent passer une grande partie de leur temps à brouter. Ils se nourrissent donc abondamment pour répondre à leurs besoins nutritionnels.
Eh bien, s’ils broutaient, donc, au lieu d’emmerder les honnêtes charcutiers ?
Cette bande de je-sais-tout-mieux-que-tout-le-monde veille également à la réduction des déchets, j’ai prolongé mes recherches :
Le carbone excédentaire des herbivores est rejeté dans les excréments ou recyclé à sa mort via sa nécromasse qui, elle, est exploitée par les nécrophages. Zéro déchet, donc !

Attention, touche pas au halal !
Au passage, on notera que les terroristes brouteurs (anarchistes, mais pleutres) ne s’en prendront jamais, au grand jamais, aux boucheries halal. Leur amour des animaux ne va pas jusqu’à se faire accuser d’islamophobie. Alors qu’il est parfaitement établi que l’abattage rituel est beaucoup plus cruel et douloureux pour l’animal et prolonge son agonie de plusieurs minutes.
Les organisations consommatrices de verdure n’ont qu’un but : « faire disparaître, purement et simplement, un pan entier de la culture française qui doit tant au savoir-faire de ses artisans bouchers-charcutiers, éleveurs, poissonniers, fromagers ».
Facebook s’en mêle : les végans, c’est en fait un monde parallèle et très actif. Cela a commencé avec le « Défi Veggie », un groupe privé (si vous ne faites pas partie d’un groupe privé, je vous en prie, évitez ! Malgré tous vos efforts, vous serez envahis de messages débiles, photos à l’appui) sur lequel chacun s’échange des bonnes recettes. Comme c’est charmant ! Des coaches convient aussi à des événements : pique-nique végan, apéro végan, conférences sur les poissons, la cuisine, débats… En surfant un peu, on tombe aussi sur des communautés phytophages à Paris, des traiteurs végans, des coiffeurs qui proposent des tarifs « vegan friendly » (je n’invente rien, je vous le jure !) ou encore des colocations véganes. Tout un petit monde qui se ‘like’, se partage, fait tourner informations et bons plans. Vous serez d’accord avec moi : d’indescriptibles benêts !

Bientôt candidate au prix Nobel de la Paix ?
Aux États-Unis, le 22 septembre, Charlotte Gill, « défenseuse » de la cause animale, a trouvé une solution pour mitonner un homard sans souffrance. Dans une cuve hermétique confortablement agencée, elle souffle délicatement de la fumée de cannabis sur l’animal pendant quelques minutes en lui adressant des paroles rassurantes (ce que l’on appelle un « orgasme cérébral », à recommander !). Il « se détendrait grâce à l’herbe inhalée ».
En France, on voit un peu plus grand : week-end Veggie Pride

Veggie, c’est le petit nom affectueux donné à « vegan ». Le véganisme découle en droite ligne de l’« anti-spécisme », philosophie selon laquelle il n’y aurait plus qu’une espèce, animalo-humaine, que ses représentants soient à poil ou à plume, bipèdes ou quadrupèdes. Qu’ils parlent, meuglent, braient, couinent, qu’ils blatèrent, beuglent, gazouillent, mugissent, cancanent, brament, jappent, aboient, pépient ou hennissent, tous pareils !
Agir pour plus de bien-être animal, en finir avec les poulets en batterie, les fermes des mille vaches ou l’abattage halal ne suffit plus. Et n’a pas de sens puisque eux, c’est nous, et nous, c’est eux. Il faut juste cesser de les tuer.
À Lille, six interpellations ont eu lieu après que neuf boucheries et poissonneries eurent été vandalisées, vitrines cassées, façades taguées. Du coup, les bouchers du Nord ont annoncé qu’ils allaient recourir à une société de sécurité privée pour protéger leurs établissements.
Samedi, une action menée dans le XVIe à Paris a fait le buzz sur les réseaux sociaux. On y voit une militante granivore serrant un défunt cochon sur son tee-shirt mentionnant « boucher n’est pas un métier ». Elle psalmodiait : « Entre le boucher qui perd sa vitrine et le porc, le veau, l’agneau, le poulet ou le lapin qui perdent leur vie, qui est la véritable victime ? »

L’organisatrice de la « Veggie Pride » évoque le côté « familial et pacifiste » de l’événement. Pour elle, « la violence est derrière ces vitrines ».
Alors certes, en 2005, les cirques détenant des animaux sauvages ont été interdits en Autriche. Et certes, aussi, en 2012, les poules élevées en batteries interdites dans l’Union européenne. Mais si, dans le second cas, les conséquences n’ont été que le doublement des coûts de production, dans le premier cas, en l’espace de six ans, tous les cirques ont fait faillite… Or, le cirque aussi, c’était un métier…
En France, la résistance s’organise. Ainsi, à la fin du mois d’août dernier, à Calais, Natacha Bouchart, maire LR de la commune, avait annulé un festival végan « car des chasseurs et des éleveurs s’étaient associés pour proférer des menaces très claires à propos de ce qui pouvait se passer si l’événement était maintenu ». L’événement avait finalement eu lieu. Il semble cependant que le brave boucher, figure emblématique, avec son stylo vissé dans sa casquette blanche, cet honnête homme qui se lève à cinq heures pour aller aux halles et apporte aux citadins comme un air frais de la province, n’est pas prêt à se laisser évincer.
Je vous fais cadeau d’un fragment supplémentaire du dictionnaire :
« Pour s’adapter aux variations annuelles de ressources alimentaires, certains herbivores ont besoin de saisonnièrement migrer, sur de grandes distances parfois. Ces déplacements sont rendus difficiles ou impossibles dans les régions industrialisées en raison d’une fragmentation croissante des paysages ».
Ben voilà ! Qu’ils aillent s’installer à la campagne ! Loin, si possible.

Anne Schubert

image_pdf
0
0

78 Commentaires

  1. Le prétendu grand risque de guerre civile à cause des ´´Végans´´ est à mon avis une grosse manipulation supplémentaire du gouvernement car la guerre civile ça oui, elle arrive à grands pas, mais le seul responsable essentiellement c’est le gouvernement et tous ceux qui de près ou de loin lui lèchent les bottes ! ! ! Quant à la théorie des ’´Végans’´ elle est complètement ignorante des Lois Divines! ! !
    Celles-ci ne sont pas pour faire l’apologie de la souffrance inutile!

  2. Com 4 de tourner le dos à un public qu’on n’a pas encore conquis. Comme je ne cesse de le dire, l’important pour nous est d’informer des gens qui ne le sont pas – tout comme la plupart des auteurs RL sont désinformés concernant le véganisme d’ailleurs – et au contraire d’un conservatisme non éclairé, se tourner vers des populations dont on peut attiser la curiosité en montrant de l’intérêt pour leurs idées serait infiniment plus avantageux, j’aurais même dû le mentionner dans ma liste de proposi

  3. Commentaire 3 De manière beaucoup plus subtile, et je ne suis pas sûr de pouvoir trouver quelqu’un qui comprendra ce propos pourtant important : que ça prenne 100 ou 1000 ans, le véganisme s’imposera de lui-même, sans violence ( ces radicaux sont une infime minorité non représentative ) parce que c’est le progrès moral de l’humanité qui s’y déploie irréversiblement et défendre des valeurs contraires au sens du progrès est toujours une faute pour l’image. Tactiquement, c’est une erreur de tourner

      • Primo les lions sont carnivores.
        Secundo leur prédation s’inscrit dans le cadre des équilibres naturels et des écosystèmes, ce qui n’est pas le cas de la prédation humaine. Si les hommes chassaient pour se nourrir, vu leur surpopulation, il n’y aurait bientôt plus aucun animal sur terre, donc destruction des équilibres. D’où les élevages, mais dans ce cas rien à voir avec le maintien des équilibres et des écosystèmes, qui rend la prédation du lion légitime.

      • Lisianthus Tertio, eh oui, les grands prédateurs, qui vivront aux côtés des hommes – tandis que leurs proies seront gérés par contrôle des naissances – seront nourris à partir de protéines tirées des végétaux en mode direct ou OGM ou de viandes synthétisées industriellement ou toute combinaison des 3. De nombreuses personnes vivent déjà en compagnie ( en les câlinant etc…) de grands félins ( y compris lions et tigres ) sur Terre. Des croquettes végétariennes existent déjà pour chats et chiens.

        • Sur ce point @Clamp je suis en désaccord. L’homme n’a pas à se prendre pour un dieu et à vouloir abolir l’ordre naturel, ça ne pourrait aboutir qu’à la catastrophe. Il faut laisser les animaux sauvages vivre leur vie mais pour cela leur rendre leur espace vital, la surpopulation humaine est un fléau, voilà ce que nous devons combattre. Par contre pour nos animaux domestiqués (chiens, chats…) la viande de synthèse sera indispensable après la fermeture des abattoirs.

        • N’importe quoi, ce commentaire m’emplit de pitié et de commisération. Pauvres bêtes…

  4. Commentaire 2 Ensuite on n’a aucun intérêt à se mettre à dos une partie de la population qui ne nourrit aucun intérêt contraire aux nôtres, qui milite activement aussi contre l’abattage rituel contrairement à ce qui affirmé avec tant de vanité ( jamais au grand jamais ) et pas seulement la FBB, et qui contient un sous-ensemble de patriotes qui peuvent être terriblement heurté par ce genre de propos dont on ne peut pas saisir l’intention ou l’objectif ( ??? ) , en dehors de la psychologie élément

  5. Commentaire 1 C’est « triste » cette vague de végano-phobie sur RL et tellement contreproductif. Tout d’abord, évidemment, l’article n’est qu’un tissu d’inepties, la diette végétarienne est reconnue comme la plus saine par l’organisme américain dont je ne sais plus le nom mais qui s’occupe de santé et d’alimentation, et toute la propagande contraire est radicalement fallacieuse, de nombreux champions et des génies sont de célèbres végans et je suis végan depuis 25 ans et je m’en porte à merveille.

    • Cher Clamp, vous avez raison. C’est une satisfaction d’être traité de « crétin dégénéré » aux côtés de Bill Clinton, Christine Lagarde, Richard Gere, le Dalaï Lama, Marguerite Yourcenar, Ghandi ou François d’Assise. Leur intelligence d’esprit n’a d’égale que leur esprit de compassion. Et c’est avec un léger sourire que je note parallèlement l’hypocrisie de certains qui, dans ce journal dédié à la défense de la laïcité, envoient par milliers leurs agneaux mourir égorgés au service de l’Islam.

      • Ah non ! Ne parlez pas de Bill Clinton et de Christine Lagarde, s’ils sont végés ce n’est sûrement pas par esprit de compassion pour les animaux mais plutôt pour des raisons de santé.
        D’ailleurs Bill Clinton n’a rien fait pour les animaux durant ses 8 ans de présidence.

  6. C’est consternant de débilité. Il est prouvé que les enfants sous alimentés, notamment en protéines animales, présentent de graves retards mentaux, et que notre cerveau et nos muscles en ont besoin. Celui des vegans est peut-être déjà carencé ! Trop de gens mangent trop de viande, mais il en faut un minimum. Nous sommes des omnivores, il suffit de regarder notre mâchoire. Je suis cependant pour le bien-être des animaux d’élevage et la limitation de la souffrance animale, et interdire le halal !

  7. Il y a autre chose là dessous, c’est carrément une dictature qui veut imposer aux gens de devenir végétariens en détruisant les milliers d’emplois qui se rattachent au monde des animaux de consommations ! Pourquoi ne s’attaquent ils pas au boucheries halal ? Pourquoi ils n’ont rien fait pour protéger les moutons au ramadan ? Qui est derrière tout ça ? A qui ça profite ?

  8. Donc ces braves vegan ont décidé que personne ne devait plus manger de viande animale ni d’ oeufs, ni de lait ni produits dérivés du lait (crème, fromage, etc. …) . Question : que pensent-ils faire de tous ces animaux qui vont se reproduire et crever de faim si personne ne s’occupe plus d’eux ? Vont-ils se charger eux-mêmes de les tuer ?

  9. Bouchers Gaulois par opposition avec les bouchers Halal? En tous cas eux ne sont pas concernés par ces ahuris. Ceci-dit, un siècle viendra où apprendre que ses ancêtres mangeaient des cadavres d’animaux sera incompris ça c’est certain. En attendant un bon pavé de boeuf ou des côtelettes d’agneau, des brochettes de porc au barbecue…. Hummmm!!!!

  10. J’ai déjà dit plus bas ce que je pensais de de cet article, je précise pour terminer: le véganisme n’est pas une idéologie mais une attitude, un mode de vie. L’idéologie c’est le combat contre le spécisme, dogme prétendant que l’homme a plus de valeur que les autres espèces et a le droit de les traiter en objets à sa disposition. Tiens, tiens, c’est exactement l’idéologie véhiculée par l’islam. Eh oui, vous faites preuve du même obscurantisme envers les animaux que les musulmans !

    • Vous avez raison, et vous devriez expliquer comment vous ferez pour obliger les fauves à ne plus manger que de la laitue, et les requins mangeront des sushis végétariens, aussi ?

  11. Ayant assisté à des « exécutions » Halal et Casher, déjà parlé, pas un mot de plus !
    « L’Homme » ancien est descendu des arbres pour manger de la viande.
    Devenus « Omnivores » (mot trompeur ! pas Homnivores ou anthropophages !!).
    Comme les moutons qu’ils sont, ils préfèrent l’Herbe ! De cannabis ?

  12. S’ils ne s’attaquent pas aux boucheries hallal, c’est que la connerie est fort opportunément atténuée par la peur de se faire couper les « glaouis », je parle -bien sûr- des végans mâles, pour les femelles à vous de voir quel sort pourrait leur convenir…

  13. Ces chers végans sont inconséquents en limitant le spécisme au monde des humains et à celui des animaux ! Que font-ils des végétaux ? Hein ? Pensent-ils à l’horrible sort de la carotte qu’on arrache à son milieu naturel sans le moindre ménagement ? Ne sont-ils pas émus par le comportement antibiologique de ces cultivateurs criminels qui commettent l’irréparables dans des familles entières de pommes-de-terre ? Et qui, sans le moindre scrupule les pèlent avant de les faire cuire ? Quelle honte !

  14. Mais enfin, ils n’ont rien de mieux à faire, tous ces gens ? Ils ne travaillent pas ?
    Comme aurait dit ma mère qui a vécu la guerre : il leur manque une bonne guerre pour leur remettre les idées en place

  15. Leur méthode frise le fascisme-nutritionnel . Ils veulent quoi ? nous transformer en
    herbivores ruminants ? Feraient mieux de se battre contre les  » techniques  » d’élevage , de transport , d’abattage , de pêche , là il y a du boulot !!!! Et qu’ils nous laissent
    déguster notre steak en paix , si tel est notre désir .

  16. mais enfin allons bergers de france emmener ces gugus aux alpages brouer bandes d abrutis ..une bonne entecote ces meilleurs que l herbe et c est aussi ma libertees bandes de bon a riens

  17. S’ils ne s’attaquent pas aux boucheries halal, c’est pour deux raisons. Tout d’abord, en bons islamo-gauchistes, ils ne vont tout de même pas faire des misères aux adeptes de la religion de paix et d’amour. Mais surout, ils savent bien que les bouchers halal eux, seraient beaucoup moins patients et tolérants que leur confrères gaulois, et qu’ils finiraient rapidement en chair à saucisse..

  18. Ces gens sont des bobos fous mais prudents qui ne se risquent pas à attaquer une boucherie hallal ! En fait, de lâches conformistes aux folies venues de Californie.

  19. comme le faisait remarque l’excellent A Bercoff (lafrancelibre.tv) ils n’osent pas s’attaquer aux boucheries halal! à cause des couteaux fous?

  20. S’ils voulaient être crédibles ils devraient s’attaquer aux abattoirs, car là il y a vraiment un problème, pas aux petits commerçants.
    Le jour où ils feront voter une loi pour plus « d’humanité « dans ces enfers, je serai d’accord avec eux

  21. Alors je suppose que ces dégénérés n’utilisent pas d’insecticide ni nettoient leurs matelas de peur de tuer des acariens et autres punaises de lit.

  22. Michel Onfray dans son livre « Cosmos », fait la peau aux végans avec des arguments de poids.

  23. Au modérateur : dans l’article « courageux vegans »…de J.Sobieski une personne signe comme moi, Marie. Ne la confondez pas avec la « crétine dégénérée » que je suis. Je ne peux pas souscrire au tissu de contre-vérités et erreurs scientifiques qu’elle assène. Le tout avec une agressivité tout de même inacceptable.

    • Vous ne voulez pas changer de nom ? Il y en a de si beaux.. 🙂 Le personnage de votre roman préféré, par exemple ?

      • Oui…alors…bon, vous avez aussi Hapsatou mais au niveau « crétine dégénérée » c’est pas gagné il y a déjà de la concurrence!

  24. Les vegan sont ridicules. Ne pas les confondre avec les végétariens. Ceux qui insultent tout le monde ne sont pas irréprochables

  25. Les hallal pas attaque ? Et si c’était de manipulation pour faire disparaître les bouchers charcutiers et ne laisser que le halall?

    • c’est dans l’air du temps mais pourquoi ils agressent pas les boutiques hallal tiens là on rigolerais; parce que là il y a vraiment maltraitance des annimaux C’est encore une fois la faute aux assos qui dénnigrent la cuisine francaise soit sisant pour notre santé quelle bande d’ordures
      j’espere que les bouchers gaulois vont se défendre quitte a s’armer ça peut finir que comme ça

    • C’est exactement la stratégie mise en place comme les rayons halal incontournables dans les super marchés

  26. Les vegan sont extrêmement ridicules mais les en profiter pour insulter les végétariens est ignoble

  27. Ce matin , discussion sur RTL entre Legasse et une « .responsable  » végan : timidement en fin d’entretien Legasse a abordé la question halal , bottage en touche de la « .responsable  » qui manifestement ne voulait pas embrayer sur ce sujet .

  28. selon l’histoire ésotérique, l’humanité qui existait avant la notre, était végétarienne…

  29. cette mode c’est pour affaiblir physiquement les babtous.
    les autres, eux, goinfrés de viande seront plus forts physiquement et plus résistants en cas de conflit.

    • Vous oubliez en plus qu’ils s’entraînent régulièrement dans les salles de sport et se maintiennent en excellente condition physique (pour les jeunes). Meme les femmes marchent tous les jours dans mon patelin

  30. AEn attendant , vegan ou pas , faites une bonne action quotidienne !
    Cliquez régulièrement sur ce lien :

  31. C est pas avec leurs actions agressifs minable qu ils allieront les carnivores à leur cause .Ce genre réaction poussera encore plus les gens à bouffer viande et poisson.

  32. Quel effet ça fait quand on mange une plante dite « sensitive » non cuite de la sentir gigoter dans la bouche. Ces plantes qui, quand on les touche replient leurs feuilles font -t-elles aussi parti des menus végan?

  33. J’avais vu un reportage voici quelques années sur les bœufs qu’on mène à l’abattoir; ils étaient alignés dans le couloir de la mort, en train de beugler dans l’attente de la décharge létale. Les animaux qui sentent la mort ( c’est reconnu ), sont stressés, entendent les râles de leurs congénères, en attendant leur tour. On lit la terreur dans leurs yeux . Une vraie abomination. Il faut regarder ce spectacle macabre pour y croire et peut-être devenir enfin végétarien..

    • Dans les années 90 j’ai vu sur internet (dont les français n’avaient encore jamais entendu parler) un professeur US qui avaient branche un détecteur de mensonge sur une laitue. La machine a fortement réagi quand ladite laitue a été coupée: Je n’ai jamais plus mangé de salade par la suite

  34. il faut bien reconnaître que lorsque les vegans disent qu’il n’y a pas de différence entre l’homme et l’animal ils peuvent avoir raison dans certains cas comme celui du vegan qui s’est présenté à TPMP contre un boucher MOF avec une telle absence d’intelligence dans le regard qu’on ne peut plus dire un regard « bovin  » mais un regard  » vegan « .

  35. Article à vomir, le plus mauvais que j’ai lu sur RL depuis longtemps.Que les gauchistes se prétendant vegans mais épargnant le halal ne valent rien, d’accord. Mais vous en profitez pour défendre l’exploitation épouvantable des animaux et justifier les pires infamies. Et au lieu de larmoyer sur les bouchers pour quelques vitrines brisées songez aux tortures abominables subies par les animaux dans les élevages concentrationnaires et les abattoirs. Barbarie pas plus acceptable que celle de l’islam.

    • Nous avons la l’exemple de la légendaire tolérance des vegans. Tu sais où tu peux te les foutre, les « exploitations animales » et autres « barbaries »? Brouter de l’herbe rend fanatique et intolérant. Comme par hasard les antifas sont vegans…

      • tout a fait d’accord , j’ajoute une anecdote( qui demontre que les esprits sont en train d’etre contamine par toute cette ideologie ecolo), qui m’est arrive en octobre de l’annee derniere , j’ai eu un gros pepin de sante ( a deux doigt de l’infarctus) la premiere question que m’a poser le cardiologue apres avoir lu le resulta de mes analyse de sang a ete » etes vous vegetarien  » a cause du taux de fer tres bas dans mon sang

        • vous venez de démontrer que le régime carné ne vous a pas permis d’échapper à l’anémie. Pour les végans comme pour les autres tout est question d’équilibre alimentaire

    • Bravo entièrement d accord je ne suis pas vegan mais j approuve l action de lutter contre la barbarie et la souffrance faite aux animaux. Un bémol il est dommage que les vegans n osent pas où plus s attaquer au halal. !! Triste présage car chez les pro  »halal » c est l’ignominie qui s ajoute au grotesque. Aimer les animaux comme les humains essayer le végétarisme vous gagnerez la santé la sérénité. Nous sommes aujourd’hui trop nombreux pour rester carnivores. La planète eclate

      • Le halal étant pratiqué par la religion d’amour qui manie avec beaucoup de dextéritéle couteau l,ils ont peur..Ils sont braves…mais pas téméraires

    • Bosse sur un chantier ou sur un chalutier et nous verrons si des carottes râpées, des œufs mimosas et un verre d’eau du robinet te suffiront. Tu fais le jeu des collabos qui veulent nous vendre de l’herbe de pelouse à brouter pour se goinfrer comme jamais. Eux ? Et bien champagne et caviar, ortolans et bécassines, bœuf de Chalosse ou de Kobé, homard et huitres ou St pierre et rougets.

      • D’accord avec vous @Ajax. Je suppose que tous ces militants ne sont que des gratte-papier qui ne se dépensent pas beaucoup dans la journée.
        Mais au fait, est-ce que les végans se débarrassent des moustiques, des blattes, des fourmis etc, car si je suis leur raisonnement, c’est très vilain, ça aussi

    • Patrick@Blabla !Causez toujours le monde continuera à bouffer de la viande et les gens n ont pas tous la même sensibilité envers les animaux .Les animaux ont bien plus de cruauté entre eux quand il s agit de manger ,zéro sentiment .Avez -vous deja vu une orque bouffer un phoque ?Apres l avoir déchiqueté l orque jette en l air l animal encore vivant pour arracher encore un lambeau de chaire .Vos leçons de morale c est vraiment trop gonflan.

    • Commencez pas vous mêler de votre gamelle avant de vouloir nous imposer votre régime d herbivore.Certains vegans me font penser aux extrémiste religieux.

    • j’ai assisté des animaux d’abattoir pour une Fondation. Le jour de l’Aïds, un chevreau noir, terrifié, s’est réfugié dans mes jambes. Je n’avais pas le pouvoir de le sauver mais les bouchers traditionnels qui m’accompagnaient , émus et écoeurés -ce ne sont pas des bourreaux- ont effilé leurs couteaux comme des rasoirs pour que la mort de ce tout petit soit plus rapide. En le voyant s’éloigner quasi décapité sur le rail d’abattage, j’ai compris que j’avais devant moi le Mal absolu.

    • …/.. le Mal absolu qui consiste à sacrifier un Innocent. Et de surcroît, l’absurdité du sacrifice : comment « le moissonneur de l’Eternel été »qui se dit tout Amour et Créateur de toute Vie peut-il accepter en hommage une telle barbarie? Les vegans ne s’attaquent pas aux boucheries hallal car ils sont laïcs : le fait religieux ne les concerne pas. C’est la mort d’un être vivant et qui a le droit de vivre qui les bouleverse. Les excès commis en élevage et dans les abattoirs leur donnent raison.

  36. Mais qu’est ce que c’est encore que ces cons là , les vegans….????
    Notre société fabrique quand même de sacrés malades….
    Made on US je parie……

Les commentaires sont fermés.