Facebook : analyse d’un débat démocratique avec des gauchistes féministes

Publié le 7 avril 2014 - par - 1 798 vues
Share

Comparer l’apartheid des noirs à celui des femmes en islam dans mon article d’hier a suscité beaucoup de réactions sur les groupes féministes de Facebook. Tant mieux, c’était le but. Provoquer le débat pour faire avancer la cause des femmes de la RATP et faire reculer le fascisme religieux, était risqué mais nécessaire. Soit dit en passant les féministes ont toujours utilisé les provocations et les coups d’éclat  pour faire avancer leurs idées lorsque c’était nécessaire.

Voici mon analyse d’un échange que j’ai eu l’honneur d’avoir avec un de ces groupes * :

Au départ, pour ce groupe féministe « les copines de causette » je suis un avatar. Je n’existe pas et forcément ce que je raconte n’existe pas non plus. Alors j’ai souhaité m’inscrire dans le groupe au moins pour contredire l’accusation de « fake » ou « intox » comme ils disent :

3 4

58

Après quelques instants, l’idée du « fake » ou de la rumeur diminue, viennent alors les accusations agressives, douteuses et moqueuses sans jamais aborder aucun débat de fond. Rien sur la condition des femmes de la RATP, rien sur le statut des femmes dans l’islam, rien non plus sur la laïcité…en revanche ils/elles se présentent comme des défenseurs acharnés du racisme et de l’islamophobie. La discussion se limite donc à la « fachosphère ». Bien évidemment, écrivant sur le site Riposte laïque, je ne peux être que raciste, naïve, bête et méchante :

9

10

Pourquoi existe Riposte laïque ? Et pourquoi je m’y exprime ? C’est tout simple. Parce que toutes sortes d’atteintes et d’injustices liées à l’islam ne sont traitées nulle part ailleurs. Et que par conséquent, aucune organisation associative ou syndicale n’a répondu présent à mes appels à l’aide de peur d’être sorti de la catégorie « bien pensant », « politiquement correct », « pensée unique » etc… car il faut du courage et de la détermination pour oser s’élever contre l’islam.

14

Alors qu’on ne peut pas reprocher à Riposte laïque d’avoir dévié de ses préoccupations premières à savoir la lutte contre l’islamisation de la France (toutes les luttes se valent et méritent combat : formation CGT),  je peux affirmer que la priorité des priorités de ce groupe qui se dit féministe est celle de l’idéologie gauchiste, soit  l’anti-racisme et  la lutte anti-fasciste mais absolument pas celle de la condition des femmes. Mathilde qui dit vouloir refuser la récupération politique récupère la cause anti-raciste au travers de celle des femmes et ce, sans scrupule.

117

Le but de mon apparition (furtive) sur ce groupe était d’ouvrir un débat qui me semble autant concerner les laïcs de tous bords (c’est à dire de gauche et de droite) que les féministes. Hors, force est de constater qu’une discussion posée sur un sujet sérieux et grave est impossible (au moins pour l’instant) avec des gauchistes féministes pour peu qu’il traite de l’islam. Cela m’a fait penser aux discours que j’ai pu capter ici ou là de syndicalistes (notamment CGT et SUD) de la RATP qui ne peuvent pas nier la situation mais qui avancent l’argument d’une laïcité mise en place par les bourgeois, donc forcément mauvaise pour le Peuple ( suivez mon regard), sauf lorsqu’elle vise les catholiques ou celui d’une prétendue division des travailleurs dont les femmes  dénonçant l’islamisation de la RATP  se rendent coupables. Un comble quand on voit que l’apartheid des femmes s’est progressivement installé dans l’entreprise par des travailleurs musulmans sous le nez et à la barbe des sections syndicales quand elles ne l’ont pas soutenu elles mêmes.

Pour revenir à cet épisode de « débat républicain » exemplaire avec des prétendues féministes. C’est tout de même curieux de refuser de se positionner en faveur des femmes victimes de l’islam. L’histoire que je raconte au travers de mes articles sur RL concerne à la fois la laïcité et le sexisme. Ce qui, quels que soient les auteurs de ces comportements, devrait, en toute logique, au moins les interpeller à défaut de les mettre en guerre contre le sexisme musulman.

Mais que nenni, la victime de l’islam devient le bourreau, et le bourreau devient la victime du racisme. Circulez y a rien à voir…

Le post qui suit est très intéressant car il démontre la schizophrénie gauchiste : « vous étouffez le vrai débat sur la religion en faisant passer les laïcs pour des fachos »,  alors que précisément, c’est lui qui me fait passer pour une fasciste parce que je veux ouvrir un vrai débat sur la religion et défendre la laïcité.

Un petit dernier pour la route. Après coup, Mathilde avoue  ne pas savoir de quoi elle parle, n’ayant jamais fréquenté d’islamistes :

13

Après cet échange, petits conseils à toutes les femmes qui s’estimeraient victimes de violences, de harcèlements, de sexismes divers et variés et qui bêtement demanderaient soutiens ou conseils à ce type d’organisation. Surtout ne jamais évoquer l’origine du ou des agresseurs et vos doutes concernant l’immigration ou la discrimination positive. Soyez toujours d’accord avec l’idéologie gauchiste. Ne jamais dire que vous avez des amis de droite et encore moins du front national cela vous serait fatal. Dans tous les cas, si vos ennuis ont un lien quelconque avec l’islam et que vous êtes déterminées, prenez plutôt contact avec Riposte laïque. Ce site vous offrira la possibilité de vous exprimer sans contrainte  et sans jamais rien vous demander en échange. Il vous offrira un nombre toujours plus grand de lecteurs (ce qui vous laisse une chance plus grande d’être entendues) et vous apportera tout le soutien et l’écoute nécessaires dans votre lutte qui s’avérera difficile et non sans risque. Vous y rencontrerez des gens formidables, des vrais féministes et humanistes, fiables et sincères. Certes vous serez soupçonnées de fascisme ou de racisme mais vous aurez, par ailleurs, la satisfaction du devoir accompli et l’assurance d’une vraie émancipation.

Je ne peux pas m’empêcher de publier cette vidéo provocante, subtile et drôle, qui résume assez bien le niveau intellectuel de ces gens remplis d’arrogance, de mépris, de suffisance et à géométrie variable envers les Français qui témoignent de l’islamisation de la France.  (âmes gauchistes et bien-pensants s’abstenir).

https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=iMF1yutxWuQ

et pour finir, je partage avec vous quelques messages « d’amis facebook »à la suite de mon passage sur « les copines de causette » qui m’ont semblé très pertinents:

un collègue de la RATP : « Qu’est-ce que tu fous à aller te faire allumer sur la page des fémino gauchiste de Causette qui même avec une bite dans le cul nieraient qu’elles en ont une, si ça faisait le jeu du FN ? »

« Salut, il ont pas été tendre avec toi sur le groupe causette. Surtout un… et pourtant ton article sur RL en changeant le mot femme par noir était super bien rédigé et reflète parfaitement la situation actuelle. Les Français ne sont jamais victimes de racisme mais de simple fait de violence de rue. Bonne journée a toi et biz a tout le monde. »

« C’est des binaires : nazi/antinazis …tout ce qui n’est pas dans leur schéma de l’antinazi serait nazi. »

Ghislaine Dumesnil

* si vous êtes des utilisateurs de Facebook, vous pouvez toujours aller sur le groupe « les copines de causette » et suivre le déroulé de cette mémorable discussion .

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.